AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hiru no Hakujin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Apfane Chan
Laziers d'Opérette
Laziers d'Opérette
avatar

Féminin Messages : 150
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 26
Localisation : sur le mont Hokage
Humeur : je dirai ça quand ma pizza sera arrivée!

MessageSujet: Hiru no Hakujin   Jeu 28 Oct - 7:33

Chapitre 1 : Au Commencement.


Une salle en amphithéâtre, des enfants installés, un professeur, le visage serré, tourné vers la porte d'entrée.
Une nouvelle arrivée.
En effet, Umino Iruka vient d'amener dans la classe un nouvel élève, âgé de sept ans.
Le professeur regarde l'enfant d'un œil mauvais, le regard noir.
Les enfants regardent l'enfant avec curiosité, une curiosité malsaine.
'C'est lui, pense le professeur, c'est le démon!'
'Mes parents m'ont dit de ne pas l'approcher, il doit être contagieux' pensent la majorité des enfants.
'Il n'a pas l'air méchant' pense innocemment une petite fille brune aux yeux de perles.

A l'entrée, l'enfant regarde son tuteur, espérant qu'il va enfin changer d'avis.
Mais non, Iruka semble bien décidé. Il jette un regard attentionné à son jeune protégé, lui donnant ainsi le courage d'aller s'installer dans la salle de classe.
Alors que l'enfant monte les marches, Iruka l'observe une dernière fois avant de sortir de la salle. Il détaille ses cheveux blonds éclatants, ses yeux bleus azur emplis d'appréhension, malgré sa démarche appuyée dans son pantalon noir et son t-shirt orange avec un tourbillon dans le dos. Il est courageux, se convint-il, il surmontera l'épreuve de l'Académie pour devenir ninja et prouver au monde sa valeur.
Une fois l'enfant installé, Iruka se retourne vers la porte. Une main sur la poignée, il regarde une dernière fois son protégé, et d'un regard fier, lui lance :
"courage, Naruto, à tout à l'heure!"

.....

Les encouragements de Iruka avaient rendu à Naruto toute sa confiance en lui. Après tout, si lui ne se faisait pas confiance, qui le ferait? Il était prêt à se concentrer et à écouter, mais le cours ne reprit pas de suite.
Le professeur avait les yeux rivés sur lui. Et quels yeux! Ces yeux emplis de haine et de mépris que Naruto connaissait si bien.
"Sensei, vous ne continuez pas le cours? demanda une petite fille aux cheveux roses sortant le professeur de la torpeur dans laquelle l'avait plongé l'apparition du jeune jinchuuriki.
-si bien sûr, mais je vais juste te dire une chose Naruto, lança ou plutôt aboya-t-il en s'avançant vers l'intéressé de son œil mauvais, ce cours de ninjutsu est très sérieux et difficile, tu auras donc intérêt à travailler dur et surtout ne pas déranger la classe, est-ce clair?
-oui sensei, répondit timidement Naruto en se faisant le plus petit possible sur sa chaise.
-bon reprenons..."
Se redressant, Naruto commença à prendre des notes. Malgré sa peur, il avait pris la décision, lorsque Iruka-sensei lui avait annoncé la nouvelle, d'être le plus assidu possible et de travailler le mieux possible.
Il était déterminé.

Dans l'ensemble, les cours n'étaient pas difficiles, à condition d'écouter.
Mais c'était loin d'être simple. Les professeurs ne cessaient de jeter vers lui des regards noirs, et certains élèves, curieux, y rajoutaient des regards de mépris! Après tout, si leurs parents et leurs professeurs haïssaient ce garçon, il devait bien y avoir une raison!

Parmi les élèves, il y avait Kiba, un idiot qui se baladait toujours avec son chien, Shino taciturne aux lunettes noires,Hinata qui détournait toujours le regard, Naruto n'a donc jamais pu savoir ce qu'elle pensait de lui, Shikamaru qui dormait tout le temps, Choji lui mangeait tout le temps, Ino et Sakura les groupies de Sasuke le génie froid.
Mais Naruto ne faisait que les observer. Il ne les connaissait pas, il ne les approchait pas, de peur d'y voir encore ces regards et de se faire encore rejeter. Il se concentrait exclusivement sur ses cours et sur ses sorties, devenues trop rares, avec Iruka-sensei ou le Sandaime, seules personnes à le regarder sans mépris.

.....

Les jours passèrent lentement, très lentement, attendant l'accomplissement du rêve de Naruto.
En attendant, les habitants du village qui avaient appris que le jeune renard allait à l'Académie étaient révoltés. Ils ne comprenaient pas que le Sandaime Hokage ait laissé le démon qui avait dévasté le village approcher les arts ninjas! Il pourrait revenir! Ils prenaient donc soin de bien faire comprendre à Naruto leur avis.
A chaque passage de Naruto sur le chemin de l'école ou au retour, les villageois l'insultaient, lui jetaient des pierres ou toutes sortes de choses, et parfois même se postaient en embuscade devant chez lui pour le rouer de coups. Ils faisaient en sorte de bien faire durer le supplice jusqu'à ce qu'enfin Iruka arrive pour sauver le pauvre enfant. Malheureusement, Iruka n'arrivait pas toujours à temps. Parfois il n'arrivait pas du tout. Chaque jour, Naruto arrivait à l'école tentant difficilement de masquer ses bleus et surtout tentant de masquer ses larmes. Alors encore, Naruto se réfugiait dans un mutisme, une assiduité et une froideur extrême.
Il souriait parfois, aussi étonnant que cela puisse paraître. Oui, il souriait à Iruka lorsqu'il l'emmenait manger des ramens, au Sandaime Hokage lorsqu'il passait chez lui pour savoir si tout allait bien, même si son sourire ne concordait pas avec ses yeux, et enfin à un anbu qu'il ne connaissait pas vraiment mais qui l'avait parfois sauvé ou aidé. Il souriait pour montrer qu'il surmontait, enfin en apparence, il souriait pour n'inquiéter personne.
Chez lui, dans son appartement minuscule jonché de détritus en tout genre, aux murs extérieurs et intérieurs recouverts de graffitis et d'insultes à son égard, il noyait encore et toujours sa douleur dans le ninjutsu. Il étudiait encore et encore, et s'entrainait encore et encore...
Mais il ne pouvait jamais empêcher ce même mot, cette même question de revenir le tourmenter. Pourquoi? pourquoi lui, pourquoi seulement lui, pourquoi vivait-il, pourquoi existait-il, pourquoi....

.....

En cours, Naruto était bon, très bon même. Il rivalisait grâce à ses entrainements, et à des dons qu'il ignorait, avec Sasuke lui-même. Sasuke était devenu son modèle, son idéal, son idôle même. Naruto pensait, en le voyant si respecté, que si il arrivait à être comme lui il serait reconnu lui-aussi.
De son côté, Sasuke regardait d'un mauvais oeil son rival qui le talonnait sans cesse. Après tout, il n'était pas Uchiwa! Cependant, il ne pouvait s'empêcher d'être intrigué voire même fasciné par le regard si doux et dur à la fois de Naruto. Un regard qui voulait s'ouvrir aux autres mais s'en empêchait pour une raison inconnue. Un regard empreint de douleur et de tristesse. Qu'est-ce qui peut rendre un regard aussi triste. Sasuke n'avait jamais vraiment cherché à comprendre se forçant presque à juger la question insignifiante.
Jusqu'à ce jour, le 10 octobre.
Ce jour-là, c'était jour de fête. En effet, c'était le jour anniversaire de la victoire, malgré sa mort, du Yondaime sur le Démon Renard à neuf queues. Ce jour-là, Sasuke qui n'aimait pas les fêtes, avait décidé d'arriver bien en avance à l'école pour ne pas être dérangé.
Sur le chemin, il avait observé Naruto courir vers l'école tout aussi tôt. Mais ce qui avait le plus surpris le jeune Uchiwa, c'était la manière qu'avait Naruto d'éviter les villageois, de passer inaperçu. A tel point que lorsqu'il percuta Sasuke, il s'excusa sans même le regarder et s'enfuit à toute jambe vers l'école. Sasuke ne comprenait décidément rien à tout ça! Mais la surprise n'était pas terminée.
Sasuke poursuivit son chemin à travers l'école quasi déserte jusqu'à sa classe. Une fois la main sur la porte, il s'apprêtait à l'ouvrir, mais ce qu'il entendit le figea.
Des pleurs.
Il entendait des pleurs.
Il était certain que cela venait de Naruto qui était le seul élève à être entré dans l'école avant lui mais il ne pouvait le croire. Tous les jours depuis son arrivée, Naruto était demeuré concentré, appliqué, efficace et presque impassible. Mais aujourd'hui alors que le village était en fête, il pleurait.
Gêné, Sasuke attendit que les pleurs se calment pour entrer dans la classe.
Lorsqu'enfin il alla s'installer, il remarqua que le jeune renard avait la tête planquée derrière des dizaines de rouleaux. Il espérait vraiment se faire oublier semble-t-il.
Soudain, l'évidence même vint frapper l'esprit de Sasuke. Un esprit si fier et si couvé qu'il n'aurait pu l'imaginer auparavant. Seul. Naruto était seul.
Un élan d'altruisme s'éleva dans le coeur froid de Sasuke. Mais il se reprit rapidement. Que dirait son père et son clan, s'ils apprenaient qu'il voulait aider son rival! Ridicule! Mais pourtant... Non! Ridicule!

Naruto était assis à sa place comme chaque jour. Il se préparait à suivre comme chaque jour. Il se terrait loin du reste de la classe comme chaque jour. Mais ce n'était pas un jour ordinaire. C'était le 10 octobre. Le jour de son anniversaire. Ce jour fatidique où coïncidait la fête du village et le pic de haine des villageois. Ce matin en se levant, il s'était longuement demandé s'il devait aller à l'école. Mais il s'était repris, il ne devait pas rater l'école, il devait être plus fort que les villageois! Il devait surmonter. Il avait donc pris la décision de partir tôt pour éviter la foule.
Une fois arrivé à l'école, seul dans la classe, il s'était embarqué dans la lecture de dizaines de parchemins pour se cacher du reste du monde.

Son répit fut de courte durée.

Lorsque le professeur entra dans la classe et le vit installé, il fut pris d'une colère noire et incontrôlable que les enfants ne comprirent évidemment pas. Il s'élança vers Naruto pour le tirer de la classe en le trainant, malgré ses protestations, vers la sortie, vers l'enfer pour Naruto.
"Que fais-tu là toi, hurla-t-il, aujourd'hui tu ne viens pas tu sors, je vais t'emmener à la fête"
Les élèves, sans savoir étaient jaloux de savoir que Naruto pourrait profiter de la fête alors qu'eux devraient rester enfermés. Mais Sasuke, mu d'une soudaine crainte qu'il ne comprenait pas, partit en courant à la poursuite de Naruto et du sensei.

Il courut le plus rapidement possible malgré les protestations des senseis qu'il croisait, pour arriver enfin au milieu du village. Et ce qu'il vit le terrifia.
Naruto se trouvait au milieu de la place, pieds et points liés, et se faisait tabasser par tous, de tous les côtés. Les villageois profitaient que l'Hokage et Iruka soit occupés ensemble pour s'adonner à leur passe-temps favori, accentué en cette date. Sasuke tentait de passer dans la foule mais les ninjas qui le voyaient le retenaient et le poussaient irrémédiablement. Il assista donc impuissant au supplice de son rival qu'il aurait, au fond de lui, voulu ami. Lorsqu'enfin Naruto cessa de crier, probablement parce qu'il s'était évanoui, les villageois le portèrent et partirent en direction de la forêt et Sasuke les suivit.
Discrètement, il observa les villageois recommencer leur supplice puis abandonner le pauvre garçon à son sort lié à un arbre au beau milieu de la forêt.
Lorsque les villageois se dégagèrent enfin, Sasuke put voir le résultat. Et malgré toute la fierté, toute la froideur, toute la supériorité que lui avait inculqué son clan, il ne put s'empêcher de rester paralysé et de verser des larmes devant un tel spectacle. Les vêtements du jeune renard ne ressemblaient plus qu'à des lambeaux de mendiants, on y voyait un corps recouvert de blessures en tout genre, un corps recouvert de sang jusqu'au blond de ses cheveux rougi. Sasuke fut sorti de sa torpeur par un hurlement animal qui se rapprochait. Alors vite il se rapprochait de Naruto et le détacha. Et lentement il le reposa sur le sol.

Il ne savait que faire. Il craignait que le corps meurtri de Naruto ne se déchire s'il devait le porter. Il semblait si fragile, si instable, si brisé. Il avait vu l'horreur de la vie de Naruto mais n'y comprenait rien! Il ne savait que faire. Alors il resta là. Tout simplement.

Jusqu'à ce que, quelques heures plus tard, un bruit se fasse entendre derrière lui. De crainte que quelqu'un ne revienne pour faire du mal à Naruto, il se releva et brandit un kunai.
"Du calme, petit frère, je ne lui ferai rien.
- Nii-san?
- oui, répondit Itachi en apparaissant de derrière un arbre, explique-moi ce qu'il s'est passé?
- Tu jures que tu ne lui feras pas de mal? ajouta avec colère Sasuke
- bien sûr, je fais partie des rares personnes qui protègent Naruto, je te le jure."
Voyant dans le regard de son frère cette douceur qu'il avait habituellement et qui contrastait tant avec la haine des villageois, Sasuke prit confiance et raconta tout ce qu'il avait vu.
"Je suis désolé de n'être rentré qu'il n'y a quelques minutes, dit Itachi plein de remords, pour n'avoir pu le protéger. Je regrette également que tu aies assisté à cette scène qui fut certainement horrible, au moins pourras-tu un peu l'aider.
- Pourquoi les villageois agissent-ils ainsi?
- Je n'ai pas le droit de te le dire. C'est un secret bien trop dur et lourd pour un enfant. Naruto lui-même ne le sait pas.
- Je voudrais l'aider mais le clan m'en voudra pour ça.
- Le clan Uchiwa est un clan bien trop fier et trop imbus de lui-même pour que ses préceptes soient justes. Deviens simplement ami avec Naruto. Sois présent à ses côtés, c'est tout ce qu'il demande. Je m'occuperais du clan. Maintenant je vais amener Naruto à l'hôpital. Suis-moi Sasuke," ajouta-t-il en soulevant doucement le corps du jeune jinchuriki.

.....

A l'hôpital, Sasuke resta près de Naruto constamment, espérant dissuader le reste des villageois de s'approcher. Naruto se réveilla le lendemain après-midi et fut surpris de voir Sasuke devant la fenêtre.
"Sasuke? Que fais-tu chez moi?
- tu es à l'hôpital baka! répondit celui-ci
- Euh... Qu'est-ce que je fais à ... "
Naruto s'interrompit, il venait de se souvenir. Des larmes commencèrent à monter mais il ne pouvait en aucun cas les montrer devant Sasuke, son rival! L'Uzumaki tourna la tête pleine de questions, les yeux toujours embués, vers l'Uchiwa.
" Je t'ai vu te faire frapper, commença celui-ci, en baissant les yeux, j'aurais voulu t'aider mais les adultes m'en empêchaient...
- Tu as voulu m'aider ?? hurla Naruto, plus surpris qu'il ne l'avait jamais été, plus heureux qu'il ne l'avait jamais été, les larmes remontant encore, des larmes de joie cette fois.
- Oui mais je suis désolé je n'ai pas pu, lorsqu'ils t'ont emmené je les ai suivi et j'ai attendu qu'ils aient fini pour venir t'aider mais je ne savais pas quoi faire alors j'ai attendu jusqu'à ce que mon frère Itachi ne t'amène ici...
- Merci!!" Le coupa Naruto ne pouvant plus retenir ses larmes autant les larmes de douleur que les larmes de joie.
Sasuke en resta pétrifié. Il ne savait plus quoi faire. Il n'avait jamais eu d'amis, on lui avait clairement spécifié que les autres étaient inutiles hormis les Uchiwas. Il avait grandi dans un environnement fermé, parqué dans ce quartier décrépi et terne qu'était le quartier Uchiwa."Sois présent à ses côtés" avait dit son frère. Autant essayer. Il s'approcha donc du lit du blond, s'assit à proximité et le laissa pleurer.
Lorsque, une demi-heure plus tard, Naruto eut enfin terminé, Sasuke était toujours là, assis, et l'observait.
"Tu as fini? demanda-t-il
- Je pense. Mais pourquoi es-tu toujours là, pourquoi m'aides-tu?
- Il est normal que le digne rival de l'héritier des Uchiwas soit bien traité! Commença-t-il sous le regard plus que surpris du blond. Alors puisque personne ne le fait, je le ferais moi-même!
- Tu as dis rival? tu le penses vraiment?
- Bien sûr que je le pense! Affirma-t-il, illuminant ainsi le visage du blond, tu es bien mon rival non?
- Bien sûr! répondit Naruto avec un grand sourire mélangé avec un air de défi.
- Même si mon père s'y oppose toi et moi on est rivaux et amis c'est un promesse" ajouta fièrement Sasuke
Malheureusement, c'est à ce moment que Fugaku entra en trombe en hurlant à son fils de ne plus approcher le démon. Tiré par son père, Sasuke sortit de la chambre d'hôpital tout en gardant un sourire presque imperceptible aux lèvres, mais que Naruto reconnut.

Les jours suivant se firent plus agréables autant pour Naruto et Sasuke. Celui-ci avait interdiction de parler à Naruto mais ils s'en arrangeaient. Les professeurs, convaincus par Iruka, reconnaissaient qu'aucun autre élève n'arrivait au niveau de ces deux là. Ils les laissaient donc lutter l'un contre l'autre pour progresser. Ils rivalisaient silencieusement, se lançant des duels aux entrainements, silencieusement, toujours silencieusement. Ils s'arrangeaient toujours pour combattre l'un contre l'autre, profitant de ces moments pour communiquer par les poings. Sasuke avait commencé à rejeter le village pour ce qu'ils infligeaient à son ami. Ainsi lors de leurs combats, ils expulsaient leurs colères respectives l'un contre l'autre, partageant ainsi leurs sentiments. C'est ainsi qu'ils progressèrent rapidement pour le plus grand bonheur de Iruka.

Un jour de novembre, le jour où une délégation étrangère était venue au village, Naruto dut subir des jets de pierres des insultes et autres beaucoup plus que d'ordinaire. Sa colère était énorme. Lorsqu'il arriva à l'école, Sasuke le perçut immédiatement. Ainsi, pour aider son ami, en combat, il libéra une attaque qu'il venait de réussir et qu'il n'avait encore jamais montré. Il voulait ainsi permettre à son ami à expulser beaucoup plus.
"Katon, Boule de Feu Suprême, hurla-t-il sans pour autant viser parfaitement son ami"
Surpris, Naruto ne savait plus quoi faire. Alors, d'instinct, il expulsa son chakra en grande, très grande quantité, en tendant les bras devant lui. L'air devint froid, très froid, si froid que le sol se recouvra de glace, les herbes se recroquevillèrent, les feuilles s'effritèrent, ... Un mur de glace apparut devant Naruto bloquant la boule de feu qui s'éteignit rapidement.
Toutes les personnes présentes étaient choquées. Naruto en premier. Il regardait ses mains sans comprendre.
"Incroyable!" soufflait-on tout autour. Sasuke était autant stupéfait, mais au moins avait-il pu aider son ami à oublier sa colère.
Iruka était ravi et fier mais il était bien sûr le seul. Un professeur alla chercher le Hokage. Les adultes étaient pétrifiés, et effrayés. Le Démon était déjà assez puissant pour détruire le village alors s'il avait en plus un Kekkai Genkai, un pouvoir héréditaire, le village était en danger. Il fallait faire quelque chose!


.....

Dans le bureau de l'Hokage, les chuunins de l'Académie arrivèrent en trombe et effrayés.
"Hokage-sama, on a besoin de vous au terrain d'entrainement de l'Académie!
- Pourquoi donc? demanda le vieux chef du village, Un rapport avec Naruto?
- Oui, alors qu'il combattait le jeune Uchiwa,alors que l'Uchiwa utilisait le feu, il a matérialisé un mur de glace.
- Naruto maîtrise le Hyoton? Je vous suis!"
'Si Naruto maîtrise le Hyoton, les villageois vont être effrayés par tant de puissance et les clans vont vouloir s'approprier sa puissance' pensa l'Hokage.
Arrivé sur le terrain, il vit Naruto au milieu d'un terrain gelé et à proximité d'un mur de glace. Excités, tous les enfants étaient autour de lui à lui demander comment il avait fait ça, ce qu'il ne savait évidemment pas. Le jeune Uchiwa se tenait à proximité comme pour rassurer le blond de sa présence. Quant aux professeurs, à l'exception d'Iruka qui était en train de soigner le blond, ils s'étaient éloignés et regardaient le garçon avec un regard mélangeant dégout, haine et peur.
En observant l'Uzumaki et l'Uchiwa alternativement, il eut une idée. Pendant qu'il s'approchait, il demanda à un des chuunins qu'on aille lui chercher Itachi Uchiwa.
En attendant son arrivée, il s'approcha du jeune renard.
A sa vue, le visage du jeune garçon s'éclaira d'un sourire.
Le vieil homme s'agenouilla devant le jeune garçon, sous le regard horrifié des professeurs et de Sasuke, pour une raison différente.
"Ne t'inquiète pas Sasuke, je suis comme ton frère je ne veux pas de mal à ton ami. Approche-toi tu peux écouter. commença-t-il tandis que le brun se rapprochait du blond. D'après ce que j'ai entendu, vous êtes tous les deux très doués pour des enfants de votre âge. Cependant une telle force peut être dangereuse si vous n'apprenez pas à la contrôler."
Les enfants ne comprenaient rien! Pourquoi pouvaient-ils utiliser des attaques pareilles à leur âge. Enfin, ils n'étaient pas vraiment surpris venant du brun mais Naruto était si fort que ça??
Les professeurs étaient sidérés. Ils avaient appelés l'Hokage pour qu'il se débarrasse du démon, pour qu'il scelle, peut-être, ce pouvoir. Mais non, il le félicitait!
Iruka, lui, était à la fois heureux et effrayé pour son petit mangeur de ramens.
"Je vais vous assigner à tous les deux un jounin qui vous enseignera les arts ninjas correctement.
- Vous m'avez fait appelé Hokage-sama? demanda une voix qui n'était autre qu'Itachi Uchiwa
- Nii-san!!
- Oui Itachi-san, je voudrais qu'à partir d'aujourd'hui tu prennes sous ton aile Naruto et Sasuke-kun dans leur apprentissage des arts ninjas.Je te donnerais moins de missions mais leurs talents respectifs sont trop importants pour être développés négligemment. Particulièrement Naruto qui vient de découvrir qu'il manipule le Hyoton.
- Le Hyoton?? Incroyable!! répondit Itachi sur le coup de la surprise avant de se reprendre. Très bien Hokage-sama alors venez avec moi les gosses!"
Itachi entraina les deux enfants qui ne comprenaient pas trop ce qu'il se passait. Mais ils avaient compris qu'ils étaient très doués et qu'ils allaient restés ensemble c'était tout ce qui comptaient pour eux.
Iruka était ravi. L'Hokage était parvenu à trouver le moyen de protéger Naruto tout en lui permettant de se développer.
A présent les professeurs étaient horrifiés! Non seulement le démon allait s'améliorer mais en plus auprès de Itachi Uchiwa! Le génie parmi les génies!!! Lentement, dans l'esprit de tous les adultes, excepté Iruka et l'Hokage, une idée commune se forma.
Ils devaient se débarrasser au plus vite du démon!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apfane Chan
Laziers d'Opérette
Laziers d'Opérette
avatar

Féminin Messages : 150
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 26
Localisation : sur le mont Hokage
Humeur : je dirai ça quand ma pizza sera arrivée!

MessageSujet: Re: Hiru no Hakujin   Jeu 28 Oct - 7:34

Chapitre 2 : Menace de mort

Quelques jours passèrent.
Les garçons s'amélioraient très rapidement et leur amitié prospérait.
Mais ce n'était pas au gout de tous.

A chaque entrainement, Itachi ressentait une présence constante.
Ils étaient observés, scrutés, reluqués.
Mais il n'y pouvait rien. Tout ce qu'il pouvait faire c'était entrainer Naruto le plus possible pour qu'il puisse se défendre.
Ce qu'il réussissait plutôt bien.
Chaque jour, Itachi s'étonnait du talent des deux garçons.
Naruto développait son maniement de la glace ainsi que l'utilisation et le développement de son extraordinaire potentiel. Itachi était toujours subjugué par la quantité de chakra du jeune garçon, bien que ça explique bien des choses. Itachi savait qu'il allait bientôt devoir annoncer la vérité au jeune renard mais il préférait repousser encore et encore l'échéance. Il était trop jeune, pensait-il.
Sasuke développait les outils du clan Uchiwa avec son frère. Il s'entrainait pour développer son Sharigan, ce qu'il allait bientôt faire, et s'entrainait aux techniques du clan.
Chaque soir, les deux garçons rentraient chez eux complêtement épuisés.

Trop épuisés.

.....

Le clan Uchiwa était un clan fier et fort. Un clan de guerriers qui ne se complaisaient que dans la bataille. Un clan que Itachi haïssait. Lui qui n'était qu'un enfant lorsqu'il était allé sur le champ de bataille pour la première fois. Son talent incroyable l'avait transformé en pacifiste accompli. ô bande d'idiots de guerrier! Vous avez élevé votre ennemi! Un enfant n'a rien à faire dans la danse des cadavres, quel que soit son âge! Maudit soit le clan Uchiwa qui frappe avant de réfléchir! Trop fier de ses capacités! Le clan maudit Uchiwa tel qu'il est connu dans le reste du monde ninja! Sans le comprendre, il tendait le bâton pour se faire battre!
Ce soir-là, il avait encore laissé la mort aux rats rentrer dans la souricière.
Itachi était aux côtés de son père pour écouter le conseil du clan, en temps qu'héritier du clan Uchiwa.
Ce qu'il entendit l'horifia. Du moins plus que d'ordinaire.
Dès la sortie, il envoya un message à l'Hokage, en bon agent double, et alla chercher très rapidement son frère.
Ensuite, il fonça chez Naruto le plus vite possible.
Le clan projetait de l'attaquer pour se l'approprier dès le lendemain soir pendant une mission d'Itachi. Ou bien, il souhaitait l'éliminer pour que les camps de Hokage ne l'utilise pas comme arme.
"Où va-t-on nii-san? demanda Sasuke alors qu'ils approchaient du quartier d'appartement de Naruto.
- écoute bien Sasuke, commença-t-il sérieusement en regardant son frère, Naruto est en danger. Le clan le menace de servitude ou de mort.
- mais pourquoi?
- parce qu'il possède un grand pouvoir que notre clan veut s'approprier ou ne pas laisser à d'autres. Tu dois protéger Naruto. Lorsque tu seras chez lui réveille le et emmène le vers la sortie du village par la forêt. Il faut fuir ce maudit village?
- fuir? tu veux déserter?
- C'est exact, il faut s'échapper du joug et de la colère du clan Uchiwa. mais pas seulement. Il faut également sortir de ce village qui cherche à avoir la main mise sur Naruto tout comme le clan. De plus, toi qui est son ami, seras haï et rejeté par le clan pour l'avoir aidé. Tout comme moi.
- Très bien. Et toi que vas-tu faire?
- Je vais devoir faire ce qu'il doit être fait. éliminer la menace et protéger nos arrières. J'ai déjà envoyer un message à l'HOkage pour qu'il nous permette de partir, je serai peut-être amené à combattre des membres de la famille. Vas-y Sasuke on se rejoint très bientôt. Un seul mot d'ordre : survivre.
Sasuke et Itachi se séparèrent.
L'action se fit très rapide. Rapidement, Naruto et Sasuke s'enfuirent ensemble dans la direction que leur avait indiqué Itachi. Mais alors qu'ils allaient passer la barrière un bruit fusa. Un cri se fit entendre aux oreilles du jeune Uchiwa. Il se retourna et se figea de stupeur. Naruto était par terre le bras en sang, un kunai planté dans sa poitrine. Quelqu'un les avait suivi et il n'avait rien remarqué.
"Où crois-tu aller démon, entendit-il de derrière un arbre"
Il se retourna, et à sa plus grande surprise, se retrouva face à face avec son père Fugaku. Mais la stupeur le figea surtout lorsqu'il détailla l'expression de son visage. Il affichait un sourire à faire frissonner le plus fou des assassins, ses yeux reflétaient une folie et une soif de pouvoir effrayante. Sasuke comprit d'un coup tout ce que son frère n'avait cessé de lui répété. Un clan fier et fou, amoureux de la guerre, un clan maudit. Il ressentit un frisson et un élan entier de dégout.
"Sasuke, mon fils, me trahirais-tu? trahis-tu ton clan?
-Je préfère trahir mon clan s'ils sont tous aussi fous que toi, plutôt que de trahir mon seul ami!
-Alors je te tuerais pour ça!"
Aussitôt il s'élança vers son fils. Celui-ci, tétanisé de voir son propre père s'attaquer à lui, ne bougea pas, ferma les yeux et attendit le choc. Choc qui ne vint pas. Il ouvrit les yeux et fut stupéfait de voir devant lui un mur de glace plus épais que tout ce qu'il avait pu entrevoir lors des entrainements. Il tourna la tête et vit Naruto, les mains ensanglantées posées par terre, entouré d'une aura rouge monstrueuse. Probablement le fameux pouvoir qui attirait tant.
"Depuis quand le démon protège-t-il des humains?
- De quoi parlez-vous, répondit Naruto d'une voix rauque en se relevant.
- Tu ne connais pas encore l'origine de ce chakra rouge qui t'entoure. Je vais te le dire. Il y a huit ans, tous les villageois ont fait le serment de ne pas révéler le plus grand des secrets de Konoha.
- Quoi? De quoi parlez-vous? demanda nerveusement Naruto. Il allait enfin découvrir pourquoi il était autant haï et il avait peur de la réaction de Sasuke.
- Pour débarrasser le village du Kyuubi le Yondaime l'a scellé dans le corps d'un nouveau né au prix de sa vie. Et ce nouveau-né c'est toi Naruto. TU ES KYUUBI ajouta Fugaku d'un rire excité reflétant toute sa folie!
Le choc de la nouvelle mêlé à la douleur de se sentir monstre, la peur que Sasuke le rejette, ... tout se mêla dans un élan de désespoir amplifiant le chakra de Kyuubi. A l'unisson avec Kyuubi, il laissait échapper sa hargne, sa haine, qui se matérialisa en flamme rouge surpuissante enveloppant son corps.
A côté, Sasuke tremblait de peur. Il ne pouvait dire qui lui faisait le plus peur. Ce père, qu'il avait tant cherché à impressionner, qu'il avait tant poursuivi, devenu un monstre de folie et d'envie de sang, ou Naruto qui faisait enfin exploser cette colère qu'il avait toujours senti bouillonner en lui et qui réclamait justice.
Fugaku connaissait la puissance de Kyuubi, il devait la contenir et devait éviter de se faire blesser. Il activa donc ses Sharingans et se prépara.
Du fin fond de la conscience de Naruto, Kyuubi avait repéré le danger. Uchiwa. Un nom qu'il haïssait tant. Le nom de ce clan pourri dès sa création qui avait engendré sa folie, ses envies de meutres et nombres, le nom de ce clan maudit qui ne pensait qu'à rien d'autre que le pouvoir, le nom de cet autre homme !! Il souffla comme une voix intérieure la marche à suivre à Naruto. Kyuubi le savait bien. Ils ne pourraient rien contre cet homme. Naruto devait donc prendre Sasuke et fuir de toute la vitesse que Kyuubi pouvait lui donnait.
L'enfant comprit immédiatement ce qu'il avait à faire. Il se tourna vers Sasuke, l'attrapa et fonça aussi vite qu'il put. Mais Fugaku était très rapide, et Naruto était encore trop jeune pour supporter trop de chakra démoniaque.
Ils allaient se faire rattraper lorsque tout à coup:
" Tsukuyomi les Arcanes Lunaires "
Ils se retournèrent et virent Itachi juste derrière eux regardant son père. L'instant d'après celui-ci s'écroula, mort.
" Une semaine de torture mentale, le juste châtiment pour un fou comme vous. Vous n'êtes plus notre père, nous n'appartenons plus à Konoha. "
Enfin, il se retourna vers les deux enfants qui étaient plus haineux que terrifiés en regardant le reste de Fugaku, et ensemble ils s'en furent.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apfane Chan
Laziers d'Opérette
Laziers d'Opérette
avatar

Féminin Messages : 150
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 26
Localisation : sur le mont Hokage
Humeur : je dirai ça quand ma pizza sera arrivée!

MessageSujet: Re: Hiru no Hakujin   Jeu 28 Oct - 7:35

Chapitre 3 : Quatre ans plus tard


"Que dis-tu? Es-tu sérieux Kakashi? s'exclama le Sandaime.
-Oui, Hokage-sama. Vous m'aviez envoyé à Nami no Kuni suite à nos informations selon lesquelles Gatô en avait fait sa place forte et projetait de s'associer à Kiri no Kuni contre nous mais lorsque je suis arrivé, Gatô venait d'être éliminé. Les villageois étaient heureux et ne cessaient de déclamer la puissance et la bravoure de trois personnes venues de nulle part qui les ont sauvés. D'après leurs descriptions, ce sont bien eux.
-Bien que j 'approuve leurs actions, ils sont un gros problème pour nous. Il faudrait peut-être entrer en contact avec eux, et pourquoi pas leur demander de rejoindre nos forces.
- Sans vouloir vous offenser, je doute qu'ils acceptent. Il y a maintenant deux ans qu'ils sont apparus et ils mettent un point d'honneur à nous humilier.
- En effet mais n'as-tu pas remarqué quelque chose de spécial par rapport à leurs actions?
- ....
- Ils semblent se concentrer particulièrement sur Konoha.
- Que voulez-vous dire?
- D'après nos espions, il semblerait qu'ils aient créé des liens avec Suna et Kumo, en particulier, ainsi que beaucoup d'autres pays. Les missions des villages cachés qui sont empêchés à cause d'eux se passent surtout dans le pays du feu.
- Ils auraient un lien avec Konoha? Impossible! Parmi les nukenins de Konoha, il n'y a pas de ninja assez puissants pour cela.
- Peut-être, Peut-être pas... il ne faut jamais sous-estimer personne Kakashi. Cependant il va falloir poursuivre les recherches. Nous avons besoin de forces, surtout depuis le départ de nos espoirs.
- Nos espoirs?? Vous pensez encore à Itachi, Sasuke et Naruto n'est-ce-pas, Hokage-sama? S'ils étaient restés, ils auraient pu être des problèmes plutôt que des aides! Ils ont tué l'un des ninjas les plus puissant du village en partant!
- Kakashi! Ne médis pas quand tu ne connais rien des circonstances! J'ai juré de ne rien révéler, mais moi je sais. De plus tu ne connais pas ces enfants, enfin surtout Naruto. Tu aurais compris ton erreur. J'aimerais que cette rencontre puisse arriver.... j'espère....
Tu peux disposer Kakashi.
- Bien Hokage-sama."

.....

Bien qu'il ne le montrait pas, Kakashi était perturbé. Frustré, Honteux, songeur, soupçonneux, ... beaucoup pour un seul homme! Ce groupe agissait pour la population, pour toutes les personnes brisées par les guerres, les catastrophes auxquelles elles ne peuvent rien et ne comprennent rien. Ils agissent comme un troisième pouvoir, le seul qui soutienne l'humanité. Ils ne pouvaient être dangereux. Mais sa fierté de ninja, son esprit combatif de ninja, lui le génie reconnu, l'empêchait de se réjouir. Il était frustré, honteux, songeur, soupçonneux,... des sentiments qu'il n'avait pas ressenti depuis bien longtemps. Ils étaient bons, ils étaient puissants, bien meilleur que lui!
De plus, le souvenir des trois déserteurs le hantait. Il se souvenait d'eux. Ces trois surpuissants gamins. Les frères Uchiwa et le Kyuubi! Il se souvenait de la nuit de leurs départs. Lorsqu'il avait ressenti le terrifiant chakra de Kyuubi, lorsqu'ils avaient trouvé l'appartement du renard ravagé, lorsqu'ils avaient découvert le corps froid comme la pierre de Fugaku-sama un masque d'effroi sur le visage, lorsque les oinins avaient signalé qu'il n'y avait plus une trace de leur départ,... lorsqu'il avait entraperçu un sourire vite masqué sur le visage du Sandaime Hokage lorsqu'il lui avait fait son rapport : "ils sont libres maintenant" avait-il dit! Et puis il avait vu la colère du Hokage pour la première fois de sa vie lorsqu'il avait parlé de "capturer le démon", Sandaime lui avait expliqué alors le véritable Naruto pendant de nombreuses minutes. Mais Kakashi avait toujours eu du mal à croire à la soit-disante valeur du jinchuuriki. Au fond de lui il avait hâte de rencontrer Naruto pour vérifier ses pensées...

Plongé dans ses pensées, il progressait tranquillement sur la grand route de Konoha sans destination précise lorsqu'il croisa un chuunin de la porte courant vers le palais du Hokage. Il l'interpela.
"Trois inconnus sont à la porte, lui répondit le chuunin, Ils ont demandé une audience à Hokage-sama. Ils ont l'air louches mais ils disent que le message qu'ils apportent est d'une importance capitale pour Konoha."
Intrigué, l'épouvantail se rendit à la porte principale.

"Hatake Kakashi! L'homme au Sharigan unique! Konoha est toujours aussi accueillante!"
Kakashi regardait de son oeil l'homme qui avait parlé. Il semblait être le meneur. Il était aussi grand que lui. Il portait un long manteau noir avec un chapeau de pluie conique. Cet accoutrement empêchait de détailler quoi que ce soit. Les deux qui l'encadraient étaient beaucoup plus petits, des enfants probablement, et portaient chacun le même manteau et le même chapeau, à la différence près que l'un était rouge sang et l'autre bleu nuit.
"Sharingan ? demanda celui en rouge, voilà qui est intéressant.
- sûrement mais ce n'est pas encore le moment de s'y interesser, intervint le deuxième en bleu, nous avons un message à délivrer! Je ne tiens pas à m'attarder dans ces rues!
- Tu as raison, mais tu sais que nous devrions sûrement rester, repris le grand, malgré l'aversion commune que nous portons à ce village.
- Vous pouvez venir, appela le chuunin de la porte de retour. Suivez-moi calmement.
- Comme ça, vous connaissez et haïssez ce village? Demanda Kakashi qui marchait avec eux en quête d'information, Dans ce cas pourquoi venir voir le Hokage?
- Nous haïssons les principes et les actions de ce village, commença le rouge, Le conseil, les vieux clans trop imbus d'eux-même, entre autre.
- Mais nous nous devons de protéger les villageois innocents si nous le pouvons, continua le deuxième en bleu, ils ont beaux souvent être profondément autant haïssables que les ninjas, eux ont été conditionnés et influencés par les guerres ninjas auxquelles ils ne comprennent rien, ce n'est pas vraiment de leur faute. Disons que nous ne punissons personne d'être stupide.
- Vous semblez bien jeunes pour tenir de tels discours sérieux.
- Le monde ninja supprime l'enfance, ajouta le grand. Nous trois avons perdu notre innocence bien trop tôt. Je n'ai que cinq ans de plus que ces garçons.
- Vous avez l'air intelligent et plein de sagesse.
- Nous sommes trop jeunes pour cela, Kakashi-san, répondit celui en bleu, mais nous faisons de notre mieux pour que nos maigres expériences servent, pour que les enfants gardent leur innocence assez longtemps. Personnellement, je cède encore beaucoup trop à la colère. Entre autres défauts.
- Voilà, vous y êtes, dit le chuunin. Hokage-sama, les trois inconnus sont arrivés. Je vous laisse."

.....

Les trois jeunes entrèrent suivis de Kakashi. Il expliqua au vieux Kage qu'il leur avait parlé sur le chemin et qu'ils ne lui semblaient pas dangereux, "du moins pas pour nous" ajouta-t-il. L'enfant en bleu s'avança vers les murs et fenêtres et appliqua des sceaux.
" Les murs ont des oreilles. Ce que nous allons vous révéler relève du plus grand secret. expliqua le grand. Kakashi-san et vous êtes sûrement les deux uniques personnes à avoir ma confiance dans ce foutu village.
- Vous allez donc peut-être répondre à nos questions parce qu'en temps que Hokage, moi je ne vous fait pas confiance.
- C'est bien normal. Nous allons donc dans un premier temps vous révéler nos identités. Je suis connu dans le monde ninja sous le nom de Kamino Ken et les deux enfants sont Kenshi (le rouge salua) et Zanbato (le bleu salua).
- Vous êtes Hiru no Hakujin ??s'exclama Kakashi,frustré, les ninjas qui défendent les villageois et chassent les déserteurs? réputés pour leur incroyable maitrise des lames? Mais vous n'êtes que des gamins!
- Des gamins de génie, en particulier les deux derrière, répondit le grand, Mais vous vous doutez que ce ne sont pas nos réelles identités bien évidemment."
Sur ces mots, le grand et les enfants portèrent la main à leur chapeau, et le retirèrent lentement en le faisant glisser le long de leur visage. Celui en rouge avait les yeux rouges sang comme son manteau, des cheveux noirs de jais, des traits fins et beaux malgré le nombre de cicatrices. Le grand brun avait les mêmes yeux bien que plus cernés, les mêmes cheveux bien que plus long, les mêmes traits bien que plus dur. L'autre en bleu avait les yeux bleus océans comme son manteau, les cheveux longs blonds éclatant lui descendant en queue de cheval au milieu du dos, avec des marques comme des moustaches sur les joues. Ils observèrent les visages ébahis devant eux. Kakashi était effrayé. Sandaime était ravi!
- Bien sûr, c'était pourtant logique, s'exclama l'Hokage! Qui d'autres cela aurait pu être! Pourquoi n'y ai-je pas pensé plus tôt ! Excusez-moi, je vous ai sous-estimé en ne comprenant pas que les lames de midi n'étaient autre que vous : Uchiwa Itachi, Uchiwa Sasuke, Uzumaki Naruto!"

.....

Kakashi n'en revenait pas! Ces trois hommes, enfants, si puissants que leur réputation avait dépassé les pays, qui avaient liés avec plusieurs autres villages cachés et autres pays, pleins de cette incroyable sagesse dont il avait eu un aperçu durant leur conversation sur le chemin, étaient les frères Uchiwas et le jinchuuriki de Kyuubi.
- Je dois dire que je suis impressionné, reprit le Hokage calmement, vous trois vous êtes construits une réputation d'éliminateurs de menaces et de chasseurs de déserteurs telle qu'on n'en avait connu depuis des années. Sans parler des relations que vous avez construits avec les autres villages. Nous avions senti votre rancœur envers Konoha. Maintenant, la principale question, que venez-vous faire dans le village que vous avez rejeté et quitté après être devenus criminel de rang S en éliminant l'un des chefs les plus influents de Konoha et votre propre père : Fugaku Uchiwa.
- Merci de nous rappeler d'aussi bons souvenirs, jiji-sama, lança Naruto ironiquement tandis que le Sandaime souriait de ce surnom qui lui avait tant manqué, c'était une sacré nuit qui a eu le mérite de nous ouvrir les yeux sur la réalité de l'humanité et qui nous a également enlevé notre innocence déjà bien abimée par moultes autres tentatives de meurtres ou de soumission. Pour cela je hais Konoha! Mais nous ne sommes pas ici pour vous parler de nous mais vous annoncer une menace sur Konoha.
- Quelle est-elle? demanda Kakashi énervé par l'évocation si légère de cette nuit où ils avaient éliminé une membre si éminent de Konoha et troublé par les "moultes tentatives de meurtres".
- Elle se nomme Orochimaru, lacha Sasuke d'une voix plus froide que la glace ce qui eut pour effet de congeler l'ambiance.
...
- La nouvelle vous choque, Hokage-sama, commença Itachi, mais vous saviez que cela arriverait, n'est-ce pas.
- C'est vrai mais je ne voulais pas le croire.
Le Sandaime était véritablement choqué. La nouvelle l'avait abattu, il baissa la tête. Kakashi était lui effrayé.
Les trois jeunes étaient restés impassibles. Kakashi était troublé par le calme et surtout l'aura de puissance qui émanait des garçons, surtout des plus jeunes.
- Jiji-sama, appela Naruto d'une voix forte tandis qu'il augmentait encore son aura, celui-ci releva la tête et croisa les yeux bleus profonds du jeune jinchuuriki, pleins de bonté et de confiance. Nous ne sommes pas seulement revenus pour vous annoncer la menace et repartir comme des voleurs. Nous luttons pour protéger les villageois pris dans le monde ninja. Konoha a des villageois. Nous sommes ici pour protéger le village. Et nous le ferons ."
Le discours de Naruto avait dissipé toutes les peurs et avait degelé l'ambiance. Kakashi et Sarutobi furent stupéfaits du charisme dont faisait déjà preuve ce gamin de douze ans. Les frères sourirent discrètement de la réaction de leur camarade. Toujours aussi efficace. Personne ne lui résiste. Un gamin doux et dur à la fois qui éblouit chaque personne de sa personnalité, lorsque l'on fait l'effort de voir au delà du démon.
Sarutobi connaissait Naruto, il avait toujours su qu'il y avait un caractère fort et convaincant derrière cette carapace de tristesse et solitude. "Le digne fils de son père" pensa-t-il. Mais Kakashi lui n'en avait entendu que des histoires de Sandaime sans y croire vraiment. Il prenait enfin en considération l'immense personnalité de ce garçon étonnant.

"Il lui ressemble tellement, pensa Kakashi en regardant Naruto avec des yeux pleins de surprise.
- Tu es le digne fils de ton père, je me doute que tu le sais déjà. lacha Sandaime à la surprise de Kakashi qui s'évanouirait bientôt.
- En effet, Itachi-sensei me l'a dit dès notre départ après la première entrée en scène de Kyuubi. J'ai eu du mal à l'accepter et le comprendre au début, il m'a quand même privé de mon enfance, mais je m'y suis fait et j'ai compris l'acte de mon père. Maintenant je suis fier de dire que vous pouvez m'appeler Namikaze Naruto!
- Alors c'est, ... c'est vrai? questionna un Kakashi abasourdi qui regardait aléatoirement Naruto, Itachi et Sandaime, ton père est Namikaze Minato??
- Yep, répondit fièrement Naruto avec un sourire made in Naruto qui fit sourire tous les autres, sa bonne humeur contagieuse! Mais je vous sens suspicieux à notre égard sûrement, entre autre, à cause de la mort de Fugaku. On va donc vous raconter ce qui s'est passé cette nuit-là."
Ils parlèrent pendant de longues minutes commençant par raconter leur vie avant la nuit puis la nuit en question, racontant ce qu'il s'était passé, n'oubliant aucun détail, n'omettant aucun des sentiments qu'ils avaient ressenti faisant abstraction de leur fierté. A l'écoute de ce récit, Kakashi commença à prendre conscience de ce qu'avait été la vie des deux garçons, particulièrement du jeune renard et s'en voulut de toutes les pensées qu'il avait eu auparavant. En réalité, ce garçon avait plus de valeur que tout le village réuni.
Enfin vint la question de quoi faire pour la suite.
Itachi expliqua que leur plan consistait à faire participer les deux garçons à l'examen chuunin pendant lequel Orochimaru agirait pour réagir et enquêter de l'intérieur en attendant qu'ils aient plus d'informations.
"C'est intéressant mais il faut d'abord que vous intégriez une équipe de Konoha en masquant votre réelle identité.
- Pour notre identité,commença Sasuke, nous utiliserons nos noms en temps que lame ce qui permettra d'attirer les autres villages et de vous aider à une alliance. Nous avons une apparence spéciale que nous utilisons pour elle."
Sur ces mots, les trois firent les mêmes mudras et modifièrent leur apparence. Naruto n'avait maintenant plus de marques, les yeux et les cheveux noirs dans son long manteau bleu, Sasuke avait les yeux verts et les cheveux rouges, idem pour Itachi. Ajouté à l'incroyable modification de leur physique au cours des années ils étaient méconnaissables.
"ensuite voilà trois bandeaux de Konoha, dit Sandaime en les leur donnant, pour passer inaperçu et créer une équipe, dès que les examens des genins de cette année seront passé, sûrement avec Kakashi à sa tête, je suis sûre qu'il voudrait faire plus ample connaissance avec vous. Vous vivrez en équipe ici à Konoha jusqu'à l'examen. Vous pourrez ainsi peut-être mieux considérer le village, je l'espère.
- Vous tentez de nous refaire intégrer le village Sandaime-sama, dit Sasuke, ça va être dur.
- ça ne coûte rien d'essayer. Quant à toi Itachi, j'aimerais que tu réintègres les ANBU pour m'aider à mettre les défenses en place.
- Pas de problème Hokage-sama.
- Très bien maintenant voilà un appartement pour vous trois en centre-ville. Allez vous reposer. Demain Naruto et Sasuke iront à l'Académie pour la réunion de formation des équipes où je serais aussi pour vous y introduire. A demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apfane Chan
Laziers d'Opérette
Laziers d'Opérette
avatar

Féminin Messages : 150
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 26
Localisation : sur le mont Hokage
Humeur : je dirai ça quand ma pizza sera arrivée!

MessageSujet: Re: Hiru no Hakujin   Jeu 28 Oct - 7:35

Chapitre 4 : Retour à leur ancienne vie, ou presque.


Le Lendemain

Naruto et Sasuke, sous leurs couvertures, était en route vers l'Académie, pendant que Itachi était parti à l'aube intégrer ou réintégrer les ANBU proches du Hokage. Ils attiraient bien des regards. Ils étaient en effet très impressionnants dans leurs manteaux de voyage cachant toujours leurs tenues, et bien d'autres choses encore, avec leurs regards impassibles, et surtout leurs auras effrayantes de puissance! La rumeur selon laquelle ces deux individus avec un troisième seraient les légendaires lames s'était répandue comme une trainée de poudre. La question était : que faisaient-ils ici? chacun savait leurs actions innombrables dans les villages et pays voisins. Il ne faisait aucun doute que leurs présences étaient spéciales. Inquiétantes et rassurantes à la fois. S'il devait se passer quelque chose ici à Konoha, les lames les protègeraient.
Les ninjas, eux étaient à la fois impressionnés et énervés. Comment de simples gamins pouvaient provoquer de telles réactions dans la population?? Ils devaient en avoir le coeur net.

Les deux lames avançaient tranquillement. Ils n'étaient pas vraiment pressés de retrouver leurs anciens "camarades". De plus, tous ces adultes qui ne cessaient de les suivre les agaçaient profondément!
"ils vont bientôt commencer à nous provoquer, murmura Naruto de telle sorte que seul Sasuke ne puisse l'entendre, j'en reconnais même certains.
- retiens-toi,répondit Sasuke d'une voix tout aussi basse, ils ne doivent surtout pas voir les techniques propres à nos clans, ils nous reconnaitraient.
- Je le sais bien, je ne vais pas utiliser le Rasengan devant eux, les lames suffiront amplement.
- Attention ils arrivent, annonça Sasuke, trois,...deux,...un,.. GO"
Les deux garçons s'élancèrent d'un même geste dans une direction, là où ils avaient semble-t-il senti l'approche des shinobis, mais personne à part eux n'auraient pu savoir si c'était vrai. Quelques minutes plus tard, les garçons, armés de leurs katanas, avaient mis à terre une dizaine de chuunins supérieurs simplement en leur tranchant une petite partie bien délimitée des muscles des jambes. Lorsque les chuunins les regardèrent, ils les virent négligemment posés sur des branches d'arbres proches jouant avec leurs sabres, des sabres magnifiques et impressionnant. Le sabre du garçon en rouge, faisait dans les un mètre quarante avec une lame incurvée, une garde dans la continuité de la lame complêtement noire avec un filament rouge courant de la pointe de la lame jusqu'au bout de la garde. Le garçon en bleu portait de sabres jumeaux reliés par une chaine à pointe. Un des deux sabres avaient la garde de la forme et de la couleur du feu total, un bleu ciel effrayant et chaleureux à la fois. L'autre avait la même forme mais d'une couleur rouge orangée reflètant une grande colère et un caractère inébranlable.
Une unique pensée traversa les chuunins, ils n'avaient sûrement pas volé leur nom.
"bon si vous avez fini votre analyse,commença Naruto en se levant, dépéchez-vous d'appeler vos chefs si vous ne voulez pas mourir d'anémie. Nous sommes déjà en retard à cause de vous. Allons-y Kenshi.

.....

L'arrivée à l'Académie se fit sans d'autres incidents. Il ne fait aucun doute que cette rapide prestation avait été répétée et retranscrite parmi tous les ninjas. Les Lames étaient vraiment puissantes!
Lorsqu'ils entrèrent dans la salle où se trouvaient déjà tous les nouveaux genins, ils imposèrent le silence rapidement. Il faut dire que ces deux-là détachaient vraiment au milieu de cette ambiance joyeuse et agréable. Leur air taciturne et impassible en imposait!!
Naruto et Sasuke montèrent donc les marches de l'amphithéâtre qu'ils avaient si souvent fréquentés il y a des années, pour aller savoir aux seuls places libres. Après un moment, les souvenirs revinrent et ils furent un instant troublés par ces places libres. C'était celles qui avaient été les leurs il y a bien, bien, longtemps. Mais ils se reprirent vite et s'installèrent sans oublier de tendre l'oreille.
Leurs ouïes fines étaient bien supérieures à celles de leurs anciens et nouveaux camarades. Ils entendirent donc quelques conversations qui les surprirent énormément.
"Tu as vu où ils sont installés? demanda Hinata à Kiba
- ouais, ils sont à LEURS places!
- tu crois qu'il faudrait leur dire?
- je ne sais pas mais je trouve qu'ils leurs ressemblent un peu, dans l'air qu'ils dégagent, enfin même s'ils ne sont pas les mêmes personnes;
- peut-être ont-ils un passé similaire?
- vas savoir, en tout cas moi je ne veux pas de problème alors laissons tomber...

- Ouah ils font peur ces deux là, commença Chôji à son meilleur ami
- Galère, je m'en fous tant qu'ils ne m'embêtent pas ...
- Ils sont mignons et ils ont vraiment la classe! s'extasia Ino, on dirait Sasuke et Naruto même s'ils sont différents!

- Tu entends ça? commença Naruto tout bas pour que seul son ami l'entende, il y en a qui se souvienne de nous. Et en plus nos places ont été gardées vides pendant toutes ces années
- Ils ont peur de nous, de nos deux identités, ça peut se révéler très intéressant. On pourrait profiter de ces moments avec eux pour faire doucement comprendre qui étaient Naruto et Sasuke, avant.
- Mouais c'est pas que je trouve ça vraiment important mais ça leur permettrait peut-être de ne pas faire la même chose à d'autres, on essaiera. Mais comment voudrais-tu t'y prendre?
- En disant seulement qu'on les a rencontré dans leur fuite il y a quelque temps, disons dans le nord, et qu'ils nous ont raconté leur vie...
- ouais c'est pas mal, enfin on verra."

Enfin, la porte de la classe s'ouvrit, laissant passer Iruka-sensei. A sa vue, le visage de Naruto eut un passage rapide de tristesse. Lors de son départ, Naruto n'avait pensé qu'au Sandaime et lui, son tuteur qui s'était occupé de lui malgré les ressentiments que tous lui portaient. Une expression rapidement maîtrisée. Seul Sasuke l'avait remarqué, il savait bien depuis longtemps l'affection que portait Naruto pour Iruka. Probablement, l'une des uniques personnes de ce village qui ne mériterait leur colère. Dans son esprit, Sasuke vit rapidement passer le visage de sa mère Mikoto. Il avait appris sa mort quelque temps après leur départ. Elle n'avait fait que rajouter à la colère qu'il portait à Konoha et particulièrement à la folie des Uchiwa. Mais seul la proximité de son meilleur ami avait calmé ses envies de vengeances. Il ne vivait maintenant que pour son frère et Naruto, et pour permettre à d'autres enfants de ne pas vivre la même chose que lui.

Iruka eut un regard rapide sur la classe. Il aimait ses élèves mais cette classe avait perdu de son éclat depuis LEUR départ et surtout le départ de son protégé. Il se fustigea intérieurement. Naruto était parti pour de bon et c'était sûrement mieux pour lui. Sorti de ses pensées, Iruka remarqua enfin les deux nouveaux venus. Les deux lames de midi venus pour on ne sait quelle raison intégrer Konoha. Ils étaient assis en haut là, bon d'accord il savait que c'était les deux dernières places mais il ne pouvait s'empêcher d'être en colère. Naruto et Sasuke avait été les deux meilleurs élèves qu'on avait vu depuis bien longtemps. Ils n'allaient pas être oubliés par deux gamins sortis dont ne sait où, enfin bon ils avaient été acceptés par le Hokage, les ordres c'est les ordres.
"Pour commencer je vous présente deux nouveaux ninjas de Konoha de votre âge. dit Iruka pendant que les élèves tournaient la tête vers les nouveaux venus. Ils ont beau être aussi jeunes que vous, ils sont déjà bien plus puissants que bien des jounins du villages, ne les sous-estimez pas : Kenshi et Zanbato."
A l'annonce de leurs noms, des chuchottements commençaient à s'élever. Certains des nouveaux genins qui étaient renseignés faisaient parfois le rapprochement avec les lames. Les regards curieux continuaient de les détailler quand Iruka se manifesta à nouveau.
"Maintenant il est temps de procéder à la répartition des équipes."

Les équipes se répartissaient les unes après les autres puis s'en allaient avec leurs senseis. Jusqu'à ce que :
" équipe sept : Kenshi, Zanbato, Haruno Sakura avec Hatake Kakashi "
Grand silence.
Tous se retournèrent vers Sakura. Pour être surprise, elle était surprise. L'oeil hagard, la machoire au sol (ou plutot écrasée sur son bureau) elle ne réagissait pas aux coups de coude de Ino derrière elle.
Les deux autres semblaient être blasés. Ils se souvenaient parfaitement de cette fille agaçante pourrie gâtée, une des anciennes groupies de Sasuke, qui pensait tout savoir sur tout et ne connaissait rien de la vraie vie. D'un coup d'oeil l'un vers l'autre, ils comprirent qu'ils pensaient la même chose. Bof, il va falloir faire avec. En revanche, ils étaient ravis, et non surpris, que Kakashi soient leur sensei, après tout lui savait qui ils étaient vraiment. Cela allait leur faciliter la tache.
La répartition était terminée mais l'équipe sept restait encore dans la salle. Sakura gardait anxieusement ses distances. Ces deux-là étaient vraiment effrayants. De leur côté, les garçons étaient en train de discuter.
"Tu sais,commença Sasuke, je crois qu'il y a au moins de personnes auxquelles il faudra dire la vérité.
- Je veux rassurer Iruka-sensei, vu le regard qu'il nous a lancé, il n'a pas du oublier nos véritables identités
- Oui enfin surtout toi. Sinon il y a aussi Sakura, on ne pourra pas décemment travailler en équipe sans révêler nos capacités et donc nos identités.
- C'est vrai,répondit Naruto, mais il faut d'abord savoir si elle l'acceptera, si elle ne fera rien, ce qui est loin d'être sûr.
- On demandera conseil à Kakashi-sensei, d'ailleurs où est-il?
- Itachi-sensei nous a dit ce matin qu'il était toujours en retard, on devrait donc attendre.
- Mouais il a intéret à se dépêcher sinon on se casse.
- hn, conclua Naruto."
Après plusieurs dizaines de minutes d'attente, le ninja copieur entra enfin dans la salle. Il fut tout de suite impressionné par la tension qui règnait dans la salle. La première idée qui lui vint à l'esprit fut "note pour moi-même : arrêter d'arriver en retard". La pauvre Sakura était assise dans un coin et semblait complêtement abattue par toute cette pression.
"Désolé du retard,commença-t-il plus pour tenter de calmer l'atmosphère que pour se justifier, j'ai du aider une grand-mère qui...
- ARRETER DE MENTIR!! réagit immédiatement Sakura
'elle a du caractère, heureusement pour elle' pensa Kakashi
- bon venez avec moi allons dans un endroit plus agréable."

Quelques minutes plus tard, ils étaient assis sur un toit au soleil. Les deux garçons avaient gardé leur visage impassible, tandis que Sakura était figée de stupeur. 'Génial, quel cadeau' pensa ironiquement Kakashi.
" Bien nous allons commencer par nous présenter pour mieux nous connaître, annonça-t-il.
- Commencez donc par vous Sensei, demanda Sakura.
- Très bien, je m'appelle Hatake Kakashi, ce que j'aime et je déteste ne vous regarde pas, mes projets d'avenir...bof, mes loisirs sont divers et variés.
'génial, on n'a rien appris' pensèrent les trois.
- Maintenant à vous. commençons par toi, dit-il en pointant Naruto.
- Je suis Zanbato, la lame bleue, ce que j'aime, les enfants qui sourient et mes deux frères Ken et Kenshi.Ce que je déteste, les adultes assoiffés de pouvoir, les lâches et les menteurs, mes projets d'avenir honorer la mémoire de mon père en trouvant le moyen d'apporter la paix, mes loisirs ... combattre contre Kenshi.
'vraiment très interessant, ma première impression se confirme, après leurs vies précédentes, ils ont acquis une grande sagesse' pensa Kakashi.
'dingue comment on peut penser comme ça à douze ans?' pensa quant à elle Sakura
- Qui est ton père? demanda Sakura
- Tu n'as pas à savoir. répondit Naruto d'un ton sec.
- A toi, continua Kakashi en désignant Sasuke.
- Moi c'est Kenshi, la lame rouge. Ce que j'aime mes deux frères (et quand je réussis à battre Zanbato), Ce que je déteste, un certain groupe de vieux chnoques qui ont oublié ce que voulait dire le mot diplomatie, mes projets d'avenir lever la malédiction de mon clan,mes loisirs...bof.
'normal, normal, il semble que Naruto est le "leader psychologique", après son discours d'hier je comprends' pensa Kakashi
'tout aussi dingue et puis il ne me dira pas à quel clan il appartient je suppose, mais je crois que Kakashi-sensei est au courant.'se frustra mentalement Sakura.
- Très bien. Demain, je vais vous faire passer une épreuve supplémentaire pour voir ce que vous valez. Vous devrez m'affronter directement. bon à demain."
Sur ce, le fils du Croc Blanc disparut dans un nuage de fumée.
Sasuke et Naruto s'étaient levés et commençaient à se diriger vers leur appartement.
"Attendez, cria Sakura les faisant s'arrêter. Je voudrais vraiment vous connaître vous avez l'air vraiment mystérieux et surtout très tristes. Si on doit faire équipe, nous devrons nous connaître.
- Tu as raison, nous devrons nous connaître, répondit calmement Naruto en se tournant vers elle, mais serais-tu capable de nous comprendre? Serais-tu capable de ne pas nous rejeter ou avoir peur de nous? Nous vivons dans un monde différent du tien.
- Mais je peux essayer, je suis ninja, je peux tenir!
- Connais-tu Uzumaki Naruto? demanda Sasuke à la surprise de celui-ci.
- Euh...pourquoi cette question ? demanda une Sakura décontenancée.
- Nous avons eu l'occasion de le rencontrer avec Uchiwa Sasuke pendant notre voyage. Nous connaissons sa vie. Demande aux adultes ce qu'ils pensent de lui et fais toi une opinion, reviens nous voir après. Ta conclusion nous permettra de construire notre jugement par rapport à toi.
- Euh...très bien si c'est la seule chance que j'ai d'apprendre quelque chose de vous, je ne comprends pas pourquoi mais j'essaierais.
- Bon et bien à demain. lança Naruto de dos à Sakura pendant qu'ils s'éloignaient, la laissant complêtement paumée.
- A demain....... répondit-elle d'une petite voix.à demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apfane Chan
Laziers d'Opérette
Laziers d'Opérette
avatar

Féminin Messages : 150
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 26
Localisation : sur le mont Hokage
Humeur : je dirai ça quand ma pizza sera arrivée!

MessageSujet: Re: Hiru no Hakujin   Jeu 28 Oct - 7:41

Chapitre 5 : Découverte tragique et épreuve pratique



Plus tard après la présentation de l'équipe sept.

Naruto et Sasuke marchait dans les rues du village. Ils avaient décidé de se rendre sous couverture vers le quartier Uchiwa. Il était normal que deux puissants et déjà légendaires genins soient intéressés par le quartier du clan le plus puissant du village! Mais leur intéret était tout autre. Lorsque Sasuke avait interrogé son frère sur sa mère, celui-ci s'était montré très évasif, semant le doute dans le coeur de son frère. Ils avaient donc décidé d'aller vérifier de leurs propres yeux.
Lorsqu'ils arrivèrent à l'entrée du quartier, toutes les têtes se tournèrent vers eux. Peu de temps après, un homme que Sasuke reconnu comme son oncle vint à leur rencontre.
"Bonjour à vous, Zanbato-dono et Kenshi-dono, je suis Uchiwa Karasu, chef du clan Uchiwa, que puis-je faire pour vous?
- Le clan Uchiwa est reputé dans tout le monde ninja,répondit Sasuke, sachant parfaitement manier la fierté Uchiwa, nous sommes venus en découvrir la raison de nos propres yeux.
- Je ne peux pas vous faire connaître tous nos secrets mais suivez moi je vais vous faire découvrir nos quartiers puis je vous mènerais vers le terrain d'entrainement des enfants."

Pendant que les trois guerriers avançaient, Naruto pouvait sentir la tension et la colère s'élever dans le coeur de son frère. Partout, le clan faisait preuve de cette incroyable soif de fierté et de pouvoir qui révulsait le jeune héritier légitime. Mais l'appréhension grandissait également. Comment savoir où était sa mère sans griller leur couverture ? La réponse n'allait pas tarder à arriver : ils venaient d'arriver devant le manoir principal.
"Voici la maison principale dans laquelle je vis avec ma famille depuis la disparition de la famille légitime.
- Qu'est-il arrivé à la famille légitime, demanda Naruto en feignant l'ignorance et craignant la réponse.
- Fugaku-sama s'est fait tué par ses enfants il y a bien des années maintenant. Les enfants en question ont fui devenant des criminels de rang S.
- voilà qui n'est pas très flatteur pour le clan, ironisa Sasuke en espérant masquer sa peur, et qu'est-il arrivé à la mère?
- Mikoto Uchiwa est morte d'une maladie quelques temps plus tard. Il semblerait qu'elle ait caché sa maladie à sa famille pour ne pas les inquiéter mais une fois disparus, elle a préféré disparaître également. Vous semblez troublé, Kenshi-dono, ajouta-t-il vers Sasuke qui était devenu blanc comme linge.
- Non, ce n'est rien. tenta-t-il, nous allons rentrer, il est tard l'entrainement des enfants est sûrement terminé, ce n'est pas très grave nous aurons d'autres occasions.
- Oui, tu as raison, rentrons."
Sans un mot, les deux enfants guerriers se dirigèrent vers leur appartement, laissant un chef Uchiwa plutôt troublé.

Sasuke s'était tu, complètement tu. Mais Naruto connaissait son meilleur ami mieux que lui-même. Aujourd'hui était une première parmi les premières! Un incroyable phénomène chez un impassible et fier Uchiwa, non, chez l'un des héritiers légitimes Uchiwa! Aujourd'hui était à marquer d'une pierre blanche et d'une pierre triste. Ce n'était pas un évènement joyeux. Naruto en était bouleversé. Aujourd'hui, son meilleur ami ressentait de la culpabilité.
Malheureusement, pour un être aussi fier que Sasuke Uchiwa, Naruto savait qu'il était inutile de dire quoique ce soit, pas maintenant. Il devait laisser le choc passer sans oublier d'être à l'écoute. Son ami avait besoin de lui, il serait donc présent comme lui avait été présent dans le passé.
Les deux garçons allèrent donc se coucher dans le silence. Mais le silence de la nuit était brisé. Du fond de son lit, Naruto écoutait calmement son frère de coeur pleurer.


.....

Le lendemain matin, Naruto et Sasuke se rendirent au point de rendez-vous. D'un commun accord, ils avaient décidé de ne pas parler des évènements de la veille tant que l'Uchiwa ne serait pas prêt. Mais il savait que lorsqu'il le ferait son ami serait prêt à l'aider. Il s'en réjouissait intérieurement, évidemment il ne l'avouerait même pas sous la torture!

Sur le terrain numéro trois, Sakura semblait perturbée. Lorsqu'elle vit les garçons, elle les regarda avec un regard presque craintif. Eux étaient troublés, ils effrayaient tant que ça pour perturber cette forte fille? Ils se souvenaient d'une fille énergique et excité, ils trouvaient une fille frêle et effrayée.
"Comment vas-tu Sakura, demanda Naruto d'une voix douce. Es-tu perturbée? N'aies pas peur de nous, nous sommes coéquipiers!
- Euh..non, non, je ne suis pas perturbée!répondit-elle en se reprenant rapidement,Enfin si, un peu, ... C'est juste que j'ai commencé ce que vous m'avez demandé hier. J'ai demandé à mes parents ce qu'il savaient de Naruto.
- Ah...et que t'ont-ils dit demanda le concerné?
- ....En fait, lorsque j'ai dit son nom, ils ont ri en disant qu'ils étaient heureux que le "démon" en reprenant leurs mots soit parti mais ils avaient peur des représailles.
- Les représailles? Pourquoi pas... dit Sasuke en souriant à son partenaire.
- Mais non, ajouta Naruto en voyant la peur sur le visage de Sakura, mais il aurait de bonnes raisons. Il ne fera rien car il n'est pas une personne haineuse mais plutôt quelqu'un de très, trop, gentil.
- Tu sembles bien le connaître, demanda Sakura sans remarquer le sourire en coin de Sasuke.
- Oui nous avons beaucoup sympatisé lorsque nous nous sommes rencontré et nous avons beaucoup partagé.
- Alors comment expliques-tu la réaction de mes parents?
- Naruto est un orphelin qui a grandi seul dans le village. Etant né le soir de la fin du Kyûbi, il était,est, considéré comme la réincarnation du Kyûbi par les villageois et ninjas. Il a donc vécu les premières années de sa vie seul, rejeté, honni par le reste du village. Je te passe les horreurs que j'ai vu dans ses souvenirs je vais t'éviter des cauchemars. Autant dire que son départ avec les Uchiwas avait été une véritable délivrance. L'Enfer se cache parfois dans des endroits où les gens s'y attendent le moins. Pour lui, l'Enfer s'appelle Konoha!
- A ce point-là? demanda une Sakura horrifiée et désolée, est-ce pour cela qu'il se concentrait tant à l'Académie et avant tant peur des adultes?
- Oui c'est pour ça.intervint Sasuke, Mais ce n'est qu'une infime partie de l'histoire mais tu commences à comprendre.
- Que ressens-tu maintenant? demanda Naruto
- Je suis triste et je me sens coupable, répondit placidement Sakura.
- Il ne faut pas, les enfants n'étaient pas coupables ne sachant pas la vérité et étant influencés par leurs parents.
- Mais SI! s'exclama Sakura, j'avais remarqué qu'il était seul et triste et j'avais voulu l'approcher mais je me suis laissée intimidée par mes parents. J'avais bien remarqué que Naruto était triste et malgré tout gentil. ca se ressentait dans ses gestes et actions. J'aurais du l'aider!
- Et bien, Sakura, je suis ravie de cette réaction. répondit un Naruto rayonnant, mais ta réaction serait-elle la même si tu pensais qu'il avait réellement le Kyûbi en lui?
- Ce ne serait pas de son fait! Après tout, à la minute près, il est né avant la mort du Kyûbi non?
- Tu as raison,ajouta un Sasuke ravi bien qu'il ne le montre pas, il n'est pas la réincarnation du Kyûbi mais la prison de Kyûbi no Yohko. Un jinchuuriki.
- Jinchuuriki? donc ce n'est pas de son fait!

- C'est exact, Sakura, dit une voix qui n'était autre que celle de Kakashi. Je vois qu'ils te font assez confiance pour te révéler un tel secret. Montres-en toi digne.
- Oui sensei, j'en suis bien consciente. Mais je crois que le secret n'est pas terminé je me trompe?
- Non, répondit Naruto, tu ne te trompes pas, Sakura. Tu viens de nous prouver que tu étais digne de confiance. Faut dire que nous n'aurions pu fonctionner sans que tu saches qui nous sommes car nos techniques sont spécifiques et reconnaissables. Nous avons développé la maîtrise des lames et des techniques rapides et autres pour masquer notre identité.
- Que veux-tu dire, Zanbato.
- Kenshi veux-tu bien installer la barrière? demanda le faux brun vers le faux rouge, pendant que celui-ci sortait un parchemin pour déployer une barrière.
- Nous allons révéler nos identités, dit Naruto une fois la barrière placée tandis que Kakashi était impressionné par la puissance de cette barrière. Tu vas être surprise, très surprise. Prépare toi. Nous allons te révéler,Sakura, nos identités. Kakashi-sensei est déjà au courant."

Sur ce, Naruto et Sasuke se retournèrent pour faire dos à Sakura. Ils passèrent une main sur leurs visages puis dans leurs chevelures.
Sakura hoqueta de surprise. Zanbato, qu'elle croyait brun, devint blond d'un coup, aussi blond que possible. Un blond ensoleillé et chaleureux, un blond éclatant. Un blond qu'elle n'avait jamais vu que chez une personne. De son côté, les cheveux rouges de Kenshi s'assombrirent. Ils devinrent noir de jais, contrastant superbement avec l'éclat de son partenaire.
Enfin ils se retournèrent.
En les regardant, Sakura fut encore plus surprise et choquée, si cela est possible. Elle avait eu des doutes au fur et à mesure de la conversation, mais elle n'y avait pas fait attention et les avait balayé. Mais c'était bel et bien eux. Le blond avait retrouvé ses prunelles azur et ses cicatrices sur les joues si caractéristiques qui lui donnait un air animal accordé à la vive lueur qui brillait dans ses yeux. Le brun avait maintenant les yeux aussi noirs que ses cheveux et gardait son air impassible.
Devant la rose se tenaient Uzumaki Naruto et Uchiwa Sasuke. Elle en tomba dans les pommes récupérée par Kakashi qui s'y était attendu.

Elle se réveilla quelques mminutes plus tard allongée dans l'herbe avec les garçons autour d'elle. Naruto arborait un sourire doux en fermant les yeux tourné vers le ciel, Sasuke fixait un point imaginaire de son air renfrogné, et Kakashi lisait son bouquin vicieux. Elle se manifesta et tous reportèrent leur attention sur elle.
" Tu es réveillée, Sakura-chan, observa Naruto avec un de ses trop rares sourires solaires.
- Pourquoi souris-tu ainsi? demanda Sakura
- Parce qu' il est vraiment agréable de redevenir soi-même sans avoir peur de se prendre des insultes ou autres. Et puis aussi pour te rassurer sur nous. Sasuke et moi sommes considérés comme criminels aux yeux du monde, mais sache que nous ne sommes ni méchants, ni haineux, ni dangereux, enfin pas pour toi ou Konoha.
- Pourquoi êtes-vous ici à Konoha? demanda timidement la rose
- Nous devons protéger Konoha et sa population, répondit Naruto d'un ton qui n'appelle pas d' autres questions.
- La question est, Sakura, es-tu prête à leur faire confiance, interrogea Kakshi.
- Vous le faîtes, Hokage-sama le fait, commença la dénommée avec assurance, je comprends maintenant un peu mieux Naruto, bien que je ne sache pas encore beaucoup de choses, donc je ne peux que leur faire confiance.
- Très bien dans ce cas, commençons la première journée. Je ne vous ferai pas de test sur l'esprit d'équipe car cette longue discussion révèle plus cet esprit déjà présent qu'aucun combat possible. Je vais donc plutôt tester vos capacités. Sasuke, veux-tu commencer?
- hn, grogna Sasuke pour toute réponse tout en se levant.
- Tu dois m'attaquer jusqu'à ce que tu puisse me mettre à terre pour commencer. Je ne vais pas vous demander de m'attaquer avec la volonté de me tuer, j'ai l'impression que vous pourriez vraiment le faire...
- AH! Vous avez bien raison sensei! répondit Naruto avec enthousiasme, C'est surtout que ça nous sera inutile, essaie de faire durer Sasuke!
- hn!"

Sasuke et Kakashi se préparaient au combat.
Sakura ne put retenir une exclamation lorsque Sasuke retira son manteau roge. Il cachait quelque chose là-dessous! Il portait un pantalon standard noir de ninja auquel était accroché son étui à kunai et shuriken, avec une ceinture à laquelle étaient accrochés de nombreux rouleaux et shurikens spéciaux, ainsi que son katana bleu. Il portait également un t-shirt sans manche noir sous lequel était un haut de mailes rouge sang lui donnant une allure des plus impressionnante et sanguinaire.
De son côté, Kakashi ne sous-estimait pas son adversaire. Il avait révélé le Sharingan d'entrée ce à quoi Sasuke montra un de ces rares sourires en coin. Ils restèrent immobiles un moment jusqu'à ce que, sans crier gare, Sasuke disparut et réapparut derrière Kakashi, sabre en main. Il allait frapper quand Kakashi se retourna et para avec un kunai. S'en suivit un enchainement de coups alliant taijutsu et armes blanches à une allure extrême. Jusqu'à ce que Sasuke montre enfin ses Sharingans. Ils n'étaient pas encore complets. Les yeux rouges sang n'avaient que deux virgules noires entourant la pupille tandis que Kakashi en avait trois. Les deux porteurs se lancèrent donc dans un duel équilibré de Genjutsu, chacun essayant defaire plier l'autre. Leurs pouvoirs étaient presque équilibrés entre deux sharingans incomplêts et un Sharingan complêt chez un non-Uchiwa. Enfin Sasuke se lassa. Après quelques mudras rapides,il souffla : Katon : Boule de feu suprême! Contrairement à la boule de feu de leurs jeunes années, celle-ci était si puissante et énorme, qu'elle brûla un pan entier de la forêt à proximité. Kakashi se protégea du mieux qu'il put avec une technique suiton. Mais la fumée qui en résultait n'était pas à son avantage. Sasuke en avait profité pour complêtement masquer sa présence et apparut dans le dos de son sensei et donna un surpuissant coup de pied chargé de chakra qui propulsa l'épouvantail en avant. Alors la fumée de dissipa et les trois genins purent voir les résultats de l'attaque.
Kakashi était essouflé, sans trop de blessures certes, mais avec plus d'un genou à terre. Il déclara donc que Sasuke avait passé son test et demanda à Naruto de se préparer le temps que le sensei se repose un peu.
Sakura se précipita vers son coéquipier brun pour l'aider et le féliciter à sa manière. Un "KYAAAAHH" fut laché, rappelant aux garçons quelques vieux souvenirs.
Puis Naruto se leva à son tour.

Tout comme Sasuke, il commença par enlever son manteau bleu. Il portait la même tenue que Sasuke dans l'ensemble. Mais son t-shirt était plus court, pouvant révéler le sceau, et il possédait deux sabres en forme de flammes, l'un bleu et l'autre rouge.
Tout comme pour Sasuke, Sakura ne put empêcher la chaleur de lui monter aux joues. Pfiou, c'est qu'il faisait chaud sous ce fichu soleil! La musculature des deux garçons n'avait vraiment rien à voir avec celle des autres genins de leur génération.
Naruto et Kakashi se firent face. Naruto tenait ses sabres d'une pose originale qui ne faisait aucun doute de sa puissante maîtrise. Les bras ouverts en l'air au dessus de la tête, les sabres vers l'avant, les jambes écartées et décalées, la jambe gauche en avant.Il avait l'air d'une bête sauvage, mais non moins féline, prête à sauter sur sa proie.
Le premier pas de Kakashi vers l'avant fut reçu comme le signal de départ du combat. D'un geste beaucoup trop rapide pour un genin, Naruto prit appui sur sa jambe gauche, et ramena la droite avec tout le poids du corps en avant, comme pour balayer dans le vide. Mais l'élan créé entraina avec plus de force et de vitesse les deux sabres : Fûton : Double lames de vent! Une véritable tempête se déchaina sur le terrain vers Kakashi. L'action avait été très rapide, à peine quelques dixièmes de secondes. Lorsque le nuage de poussière se dissipa, Naruto était seul, scrutant les alentours. Puis il eut un sourire. L'action fut encore plus rapide que la précédente.

Sakura était soufflée. Comment ces deux-là, bien qu'elle se souvenait de leurs talents respectifs à l'Académie, avaient pu gagner autant en puissance et en dextérité pendant ces années. Les progrès pourtant importants des autres étaient à des années lumières de ces deux là!
De ce qu'elle vit de l'action, Naruto frappa le sol avec une impressionnante force qui créa un cratère régulier dans lequel était Kakashi. Il avait sûrement tenté de se cacher dans le sol. Il était d'ailleurs incroyablement surpris. Puis souriant toujours, voir même plus, les yeux pleins de malices, Naruto lança un kunai, qui n'atteint pas le sensei et rata sa cible de peu. Mais Kakashi n'eût pas le temps de railler le blond qu'il était derrière lui, le kunai en question à la main, placé sous sa gorge.
" Ce...Ce...Ce n'est pas ... Ce n'est pas possible ! begaya l'homme au masque. Le Rasengan et probablement la technique de scintillement des corps!
- Exact, Kakashi-sensei, content de ma petite surprise? demanda un Naruto aux anges
- Euh ... oui ..; mais d'où les connais-tu?
- N'est-ce pas évident? Il n'y a pas grand monde que puisse transmettre ces techniques et encore moins qui savent que j'en suis l'héritier!
- Tu as rencontré Jiraya-sama, c'est ça? Il t'a pris sous son aile et t'a donné les rouleaux des techniques de ton père.
- Et oui! répondit Naruto avec un sourire très expressif
- Mais,commença Sakura qui avait entendu l'échange, le Rasengan et la technique de scintillement des corps sont les célèbres techniques de ...
- Feu Yondaime Hokage-sama, oui, acheva Kakashi. Naruto est le fils de Kushina Uzumaki et Minato Namikaze, le Yondaime Hokage. Mais c'est un secret absolu, Sakura.
- Ouah... fut tout ce que put répondre la rose avant de tomber à nouveau dans les vapes.

Le test de Sakura fut très rapide. Mais Kakashi put signaler, avec l'aquièscement des deux autres, qu'elle manifestait de grands talents pour le contrôle du chakra. Il allait donc la former à devenir un shinobi de soutient ce qui concorderait parfaitement avec cette équipe déjà si puissante.
Quelques heures plus tard, l'équipe sept, avec Naruto et Sasuke de nouveau camouflés, étaient en train de manger chez Ichiraku Ramen. Kakashi en profita pour leur faire part de ses conclusions.
" De ce que j'ai pu voir, vous deux les garçons êtes des combattants accomplis. Mais Zanbato est plus puissant et n'utilise pas le genjutsu. Plus instinctif que résonné. Tandis que Kenshi est plutôt l'inverse. Plus posé et réfléchi et moins puissant , enfin moins bourrin. Quand à toi Sakura, tu seras une excellente shinobi de soutient. Tu maîtrises ton chakra extrêmement bien ce qui te permettra de devenir une utilisatrice du genjutsu et ninja médecin. Ce sera parfait pour une équipe d'aussi haut niveau. Demain nous commencerons les missions. Alors rendez-vous demain sur le terrain d'aujourd'hui à 6h."
Sur ces paroles, Kakashi se dirigea vers le bureau du Hokage pour faire son rapport.
"Alors Kakashi, comment s'est passé ce test?
- Surprenant est le mot. répondit l'interpelé. D'abord Sakura a été mise dans le secret après avoir été testée sur sa réaction. Naruto lui avait demandé de se renseigner sur sa vie précédente à Konoha pour savoir comment elle allait réagir. La réaction fut satisfaisante, elle ne les trahira pas.
- C'est très bien. Je suppose que ces garçons étaient conscients qu'ils ne pouvaient travailler correctement sans cela.
- Oui. Ensuite, je dois dire que ces garçons sont stupéfiants. D'autant plus qu'en y repensant, Naruto n'a pas utilisé le Hyôton durant son combat. Il a préféré me montrer certaines choses intéressantes. Il semble que pendant son absence il ait rencontré Jiraya-sama et appris certaines des meilleures techniques de son père. Il n'a donc sûrement pas montré un dizième de ses capacités pendant notre combat,tout comme Sasuke.
- Quelles étaient les techniques en question?
- Le Rasengan et la technique du scintillement des corps. énonca Kakashi placidement parfaitement conscient de la bombe qu'il venait de lancer.
- Incroyable...souffla le Hokage toujours choqué, mais le fait qu'il ait rencontré Jiraya est bon signe. On peut supposer qu'il sera présent lorsqu'il le faudra.
- Oui. Ensuite, Sasuke maîtrise les atouts de son clan à la perfection. Avec son frère Itachi à ses côtés, génie parmi les génies, on peut se douter qu'il a élevé son frère à son niveau. Enfin, Sakura a sûrement le potentiel de s'élever au niveau de Tsunade-sama.
- Et bien quelle équipe! Tu devrais profiter de quelques missions simples pour discuter avec eux. Il nous faudrait vraiment connaître les détails de leurs voyages mais Itachi refuse toujours de parler. Et puis dans deux mois se déroulera l'examen chuunin. Tu pourras les y inscrire comme prévu.
- Très bien. Je vais donc préparer au mieux mon équipe pour l'examen et surtout pour contrer la menace. Dans deux mois, ils seront imbattables! Ajouta Kakashi avec une fierté claire dans la voix.
Dans deux mois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apfane Chan
Laziers d'Opérette
Laziers d'Opérette
avatar

Féminin Messages : 150
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 26
Localisation : sur le mont Hokage
Humeur : je dirai ça quand ma pizza sera arrivée!

MessageSujet: Re: Hiru no Hakujin   Jeu 28 Oct - 7:43

Chapitre 6 : Maître et élève


Les jours passèrent dans le calme. Pour être prêt pour l'examen des chuunins, les journées et semaines étaient partagées entre entrainements divers, missions de rang D sans oublier les diverses tentatives de Kakashi pour extirper de ses deux enigmes, élèves, quelques secrets sur les années qu'ils avaient passé loin du village. Les garçons y étaient habitués et étaient devenus des experts de l'esquive.

Le programme d'entrainement était d'ailleurs si lourd qu'il était simple pour eux de prétendre y être trop impliqués pour répondre aux questions :
Naruto : Ninjutsu de haut niveau dans ses affinités (fûton,suiton,hyôton), taïjustu et vitesse, le tout à grand renfort de clones
Sasuke : Ninjutsu de haut niveau également (Katon, Raiton), sharingan et genjutsu avec Sakura, taijutsu avec Naruto
Sakura : Genjutsu, contrôle du chakra et techniques médicales

Kakashi était subjugué par les progrès fulgurants de ses élèves. Nul doute qu'ils étaient une des meilleures équipes de genin débutants et que cet examen allait leur apporter beaucoup.

Mais Kakashi n'abandonnait pas sa volonté de savoir le passé de ses deux garçons.
Un soir, il repéra Naruto assis sur la tête du Yondaime, une des habitudes qu'il avait toujours eu quand il voulait réfléchir. Il décida donc de le rejoindre. Une telle occasion était trop belle pour être manquée.
Le regard de Naruto était rivé sur le village qui s'activait pour la soirée. On y lisait aussi bien cette tristesse qui l'avait toujours caractérisé, une paix à la vue de sa prospérité et ... de la nostalgie? Impossible! du moins sûrement pas pour le village!
"A quoi penses-tu, demanda Kakashi en s'approchant.
- A mon maître. répondit simplement Naruto les yeux posés au loin. Il m'avait dit revenir pour le tournoi des chuunins mais je commence à m'impatienter, et m'inquiéter un peu.
- T'inquiéter? pour Jiraya-sama? il n'est pas homme à donner de l'inquiétude. s'étonna l'épouvantail.
- Certes mais l'Akatsuki n'est pas une organisation rassurante. répondit Naruto sur le ton de la conversation.
- Raconte-moi je t'en prie.


.....

Flashback

Naruto,Sasuke et Itachi courraient à toute allure donnant toute leur énergie pour quitter le pays du feu au plus vite. Mais les enfants étaient fatigués aussi bien physiquement que mentalement. Ils supportaient de toute la force de leurs colères et frustrations les efforts demandés à leur corps mais Itachi savait bien qu'ils allaient bientôt céder.
Arrivés dans une clairière à mi-chemin entre le village et la frontière, il demanda aux enfants de s'arrêter et invoqua un grand aigle qui leur permit de s'envoler. Il n'avait pas voulu l'invoquer plus tôt pour ne pas épuiser ses réserves de chakra déjà faibles et pour ne pas alerter les ANBU qu'il sentait à leur poursuite. Il fit monter les enfants sur le dos de l'aigle avec lui puis ils s'envolèrent pendant que, la pression retombée, les enfants s'évanouirent sur le dos doux et moelleux de l'animal.


Naruto ouvrit les yeux d'un long sommeil tourmenté de cauchemars divers et variés ponctués de sourires fous effrayants, de sang, de mort. Sa première impression était qu'il devait être dans une chambre d'auberge peu coûteuse mais chaleureuse. Les murs étaient beige neutre, il était dans un lit avec un odeur de renfermé, à côté une table de nuit avec une lampe à abat-jour de mauvais goût. Il tourna la tête de l'autre côté et rencontra des yeux sombres embrués. Sasuke était lui aussi réveillé et le regardait en semblant lutter contre ses larmes.
Itachi entra à ce moment dans la chambre. Aussitôt, les deux enfants se relevèrent et s'assirent dans leur drap.
"Nii-san, appela Sasuke, où sommes-nous?
- Nous sommes dans une auberge calme situé dans un village sans ninja du pays de l'herbe, vous avez dormi deux jours. répondit calmement Itachi.
- Alors... tout ce qui s'est passé, ce n'était pas un rêve, papa...
- Je suis désolé que tu es du assister à tout cela, Sasuke, ajouta tristement Itachi.
- Non, non, je préfère cela que de croire ridiculement que mon père est un héros alors qu'il n'est ... qu'un ... qu'un fou! cria Sasuke, ne pouvant plus retenir ses larmes. C'est ce que tu me disais, l'arrogance du clan le conduit à sa perte! Je ne serais plus Uchiwa, je n'ai plus de famille..."

Sasuke se tut, et pleura en silence expulsant calmement et fièrement toutes les frayeurs, douleurs et blessures. Itachi s'approcha et prit son frère dans ses bras. A son tour, Naruto se leva et vint se serrer contre les deux frères.
"Pour moi, le choc est bien moins grand,commença Naruto avec un regard doux pendant que les deux bruns relevaient la tête pour le regarder, j'ai un peu toujours su que ce moment arriverait même si je refusais de me l'avouer. J'ai toujours su que je devrais partir un jour ou l'autre de ce village duquel je suis un parfait étranger. Mais tu sais, Sasuke, je te considérais déjà comme mon frère avant, il n'y a pas de raison que ça change, et puis tu as aussi ton grand frère, nous sommes donc une famille..."
Sasuke observa longuement son, ses frères, puis se détacha d'eux pour sécher ses larmes d'un air fier. Naruto avait raison, il était temps de laisser le passé derrière eux et d'aller de l'avant.
Itachi lui observait ses deux protégés avec un mélange de fierté, de surprise quand à leurs forces de caratères, de profonde admiration et d'amour. Le tout donnait à son visage habituellement impassible un air rayonnant qui surprit et ravit les deux garçons, surtout le petit blond qui ne connaissait pas ce regard si agréable qui lui réchauffait le coeur.
C'est ce moment que choisit un homme à l'allure plutôt grandiloquente pour entrer à grand fracas dans la chambre des garçons en criant " Moi aussi je suis de la famille !"
Les enfants le détaillèrent avec surprise. Il était grand et bien bâti, d'une quarantaine d'années bien tassée, de longs cheveux blancs attachés en queue de cheval, des peintures formant comme des larmes rouge sang sous ses yeux et un long manteau vert et rouge. Son regard reflétait à la fois une malisse et une sagesse extrême.
Itachi se leva et alla à la rencontre du nouveau venu qu'il salua respectueusement.
"Bonjour, Jiraya-sama.
- Jiraya-Sama?? s'exclamèrent les deux enfants attirant les regards des deux hommes.
- Oui, je suis celui que l'on surnomme l'Ermite aux Crapaud, commença Jiraya en prenant des poses exubérentes, l'une des trois grandes feuilles légendaires!
- ..., firent les enfants blasés par tant de ridicule
- Je suis venu dans ce village pour le retrouver. Jiraya-sama a quitté le village à la mort de son élève pour parcourir le monde. A partir d'aujourd'hui, nous voyagerons avec lui de part le monde. Vous pourrez ainsi vous entrainer avec nous et découvrir le monde ninja par la même occasion, d'où vous choisirez votre nindô. Particulièrement, Jiraya sera le maître de Naruto pendant que j'enseignerais les particularités spéciales de notre clan à Sasuke.
- Et puis Naruto, il y a certaines choses que tu dois savoir, commença le presque quiquagénaire en s'agenouillant devant le jeune renard. Itachi, Sasuke vous pouvez nous laisser s'il vous plait?
- Quoi, cria Sasuke Mais je veux savoir moi.
- Naruto te racontera après, dit le grand brun, viens Sasuke.
- Très bien, rajouta Sasuke en suivant son frère à l'extérieur de la chambre en grommelant.

- Alors qu'avez-vous à me dire? demanda gentillement Naruto
- Et bien Naruto pour commençer sais-tu ce qui est enfermé en toi et qui l'a enfermé?
- Oui, Kyuubi enfermé par Yondaime, répondit rageusement le blond
- oui, soupira Jiraya, mais sache que Yondaime souhaitait que tu sois vu en héros pour avoir reçu le démon, c'était sa dernière volonté jamais respectée.
- Ah oui? répondit le jeune renard, surprit, mais ce n'est pas grave tout ça, je suis parti du village doncje n'ai plus rien à faire du village. Au moins ai-je pu le sauver au début.
- Tu es vraiment un bon petit gars, répondit Jiraya tout sourire en ébouriffant les cheveux de Naruto, mais ce ne sont pas là les seules révélations que j'ai à te faire. Vois-tu Minato Namikaze, soit le Yondaime Hokage, était mon élève. Je sais donc que s'il a enfermé le renard en toi ce n'est pas par hasard. Il savait que toi seul pourrait résister au chakra corrosif du renard. Un autre que toi serait déjà mort.
- Ah bon?? mais pourquoi ça? qu'ai-je donc de spécial?
- En fait, ... comment te dire ça ... vois-tu, Naruto, à ta naissance,ta mère est morte en couche et ton père m'a demandé d'être ton parrain et de veiller sur toi mais au début le conseil m'a mis des bâtons dans les roues et j'ai du partir en te laissant à la charge de Itachi qui a toute ma confiance.
- Vous êtes ... mon parrain? demanda Naruto les larmes aux yeux, et .. qui est mon père?
- Ta mère s'appelait Kushina Uzumaki, puissante kunoichi du pays des tourbillons et ton père est Minato Namikaze, le Yondaime. Tu es son digne fils qui est né avec plus de chakra qu'un juunin et ..."
Il s'interrompit en voyant que Naruto avait mis son visage dans ses mains. Il pleurait à chaudes larmes. Aujourd'hui était vraiment un nouveau jour. Il trouvait une famille, il trouvait un, presque, parent, il découvrait son incroyable identité. Pour la première fois, le jinchuuriki maltraité pleurait de joie. Le vieil homme, heureux de son petit effet, s'approcha du garçon et posa une main sur les cheveux mais celui-ci, loin de s'en contenter, lui sauta dans les bras pour pleurer dans le cou de son parrain comme un petit-fils et son grand-père.
La scène dura plusieurs longues minutes.
"Maintenant Naruto, je vais rester avec toi. Je t'enseignerai tout ce que je sais sur les techniques ninja, et tu pourras apprendre les techniques de tes parents grâce aux rouleaux qu'ils t'ont laissé. Tu travailleras également en duo avec Sasuke. Puis vous trouverez votre voie en temps voulu.
- Sensei?
- Oui, Naruto?
- Merci!"

.....

Deux ans plus tard,

Quatre personnes avaient fait leur apparition à l'entrée d'un village dans le pays de la Terre. L'un était grand et corpulant avec de long cheveux blanc attaché en queue de cheval et une cape rouge et verte. Un autre était un grand brun aux traits fins et aux yeux noirs portant une tenue noire de ANBU fluide sans signes distinctifs avec une épée fine dans un fourreau noir accroché dans le dos. Un autre était un enfant blond d'une dizaine d'année portant une tenue simple de couleur bleue et orangé-rouge avec deux sabres de chaque côté des hanches et un cape rouge à flammes noires. Enfin le dernier était également un enfant, brun avec les mêmes traits fins que son frère et les mêmes yeux noirs, une tenue rouge et un long sabre rouge.
Le groupe de quatre se trouve à l'entrée du village ou plutôt ce qu'il en reste. Voilà maintenant quelques mois que Jiraya, sur la piste de Orochimaru et de l'organisation criminelle Akatsuki, entraine le groupe pour le traquer.
Cette fois-ci, ils arrivent trop tard.

Alors qu'ils avancent dans le village, les plus jeunes, pas vraiment affectés par les cadavres qui jonchent le sol, recherchent des survivants.
L'endroit est répugnant. Ceux qui ont fait ça n'ont pas fait dans la dentelle. Des cadavres en décomposition tapissent le sol, repeignant les murs et terres en rouges. Les organes dépassent tant qu'un fou de médecine ne pourrait même pas en étudier la composition. On observe ça et là des traces de jutsu de massacre à grande échelle, signe du passage d'un des membres de l'Akatsuki prêt à tout pour récupérer des corps à vendre au marché noir : Kakuzu.
Alors qu'ils progressent et recherchent, Naruto s'arrête : devant lui, là où avait du se tenir le combat. Il vient de remarquer un petit corps entassé violemment sur les corps de ses parents. Alors qu'il s'approche, il remarque que cet enfant a été tué sauvagement par un coup de poing qui lui a écrasé la cage thoracique.
Là, Naruto ne cherche même pas à se retenir. Ses larmes coulent, et s'écrasent sur le sol comme pour nettoyer cette terre maudite. C'est alors que ses compagnons se rapprochent.
"Pourquoi faut-il que la vie d'un enfant innocent se termine ainsi? Qu'a-t-il fait pour cela? Le monde ninja et ses guerres n'épargne jamais les enfants dans la vie comme dans la mort! Quelle haine peut bien engendrer de telles horreurs?
- Le monde ninja est un monde de brute, commença Jiraya, un monde de haine et de douleurs. Il a été construit par les combats et est régi par les combats bien que certains villages cachés tentent de protéger la population un tant soit peu. Apporter la paix dans le monde ninja est mon rêve, non, mon objectif.
- Dans ce cas, mon objectif sera le même. Votre nindô est mon nindô, Jiraya-sensei, ne jamais abandonner. Je veux être un ninja qui protègera ceux qui ne peuvent pas se protéger. Je serai une troisième force qui aidera la population par les armes et je tenterai d'apporter la paix ou du moins un peu de bonheur aux autres à commencer par permettre aux enfants de garder leur innocence plus longtemps que nous.
- Sasuke et moi seront avec toi,rajouta Itachi, cet objectif est noble et répond parfaitement à nos désirs.
- hn, fit Sasuke avec un sourire en coin
- Quant à moi, je vais continuer de ramasser plus d'information sur l'Akatsuki et sur Orochimaru que je vous ferai transmettre.
- Vous partez? demanda tristement Naruto
- Oui Naruto désolé mais je dois partir, la récolte d'information est ma spécialité et pour votre objectif vous n'allez pas pouvoir vous y concentrer. D'autant plus que j'ai appris que Akatsuki s'intéressait vraiment à Kyûbi. Je pars pour te protéger mon bonhomme. Mais on se reverra, promis!
- D' accord, mais ne vous inquiétez pas vous entendrez parler de nous. On formera un groupe avec un nom qui marque... Je dirai un nom qui rapporte au soleil puisque c'est ce que nous voulons apporter, et à notre caractéristique.
- Les lâmes du soleil, proposa Itachi
- Oui mais un peu classique, répondit Jiraya, pourquoi pas les lames de midi Hiru no Hakujin?
- Oui ça sonne bien, répondit Naruto.
- Très bien alors j'y vais on se retrouvera de temps à autres en attendant entrainez-vous bien."

Fin du Flashback


.....

"A partir de ce moment-là, nous avons commencé nos actions. Régulièrement on recevait des messages de Jiraya souvent pour ne rien dire, juste pour des nouvelles. Jusqu'à ce qu'il nous prévienne du plan du serpent nous disant qu'il sera présent en temps voulu, sans vraiment préciser.
- Et bien, vous avez du en voir des horreurs. Je comprends pourquoi je vous avais trouvé si mûrs le premier jour. Vous êtes vraiment impressionnant! Un tel objectif à votre âge!
- Oui mais nous sommes conscient de notre âge et justement cela ravive encore plus nos convictions! Pourquoi des enfants comme nous devraient vivre ainsi? En attendant on ne peut que continuer à s'entrainer et se préparer au grand jour."

Les deux se levèrent et après un bref au revoir se séparèrent pour la nuit. Le lendemain reprendra l'entrainement. Bientôt commencera l'examen des chuunins et la lutte contre Orochimaru.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apfane Chan
Laziers d'Opérette
Laziers d'Opérette
avatar

Féminin Messages : 150
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 26
Localisation : sur le mont Hokage
Humeur : je dirai ça quand ma pizza sera arrivée!

MessageSujet: Re: Hiru no Hakujin   Jeu 28 Oct - 7:44

Chapitre 7 : Le début de l'examen chuunin



Les deux mois se sont enfin écoulés.

Ne ménageant par leurs efforts, l'équipe sept dirigée par Kakashi, le ninja copieur, s'est entrainée sans relâche pour se préparer à l'examen pour devenir chuunin mais surtout à l'imminente attaque de Orochimaru. Leur équipe est maintenant puissante et fière, très organisée et accordée. Les deux garçons sont de redoutables attaquants tandis que Sakura maîtrise les genjutsus de base et les techniques de base de médecine. Elle a également énormément gagné en vitesse et en puissance en contrôlant son chakra. Il faut dire qu'avec Naruto et Sasuke comme partenaires d'entrainement elle n'a pas eu le temps de voir ces deux mois passer. Elle finissait chaque journée complêtement épuisée tandis que les deux garçons continuaient encore, rajoutant des entrainements avec Itachi dès que possible. Sous leurs déguisements, ces trois là étaient d'ailleurs extrêmement réputés et respectés dans le village, chose qui les agaçaient plus qu'autre chose car les villageois ne manquaient malgré tout pas une occasion pour railler leurs vraies identités et rappeler des mauvais souvenirs aux enfants.


Les jours s'étaient écoulés et voilà les trois membres soudés par une même ambition de l'équipe sept réunis devant l'Académie. Les trois appréhendent beaucoup. Non ils n'ont pas peur de l'ennemi qu'ils devront affronter mais ils ont peur qu'un jour les masques tombent et que leurs camarades les reconnaissent. Ils ont peur que les anciennes haines ressurgissent. Mais, comme mus d'une même volonté, les trois se ressaisissent et rentrent dans le bâtiment.
A l'intérieur, ils approchent d'un groupe de genins dont l'un vient de se faire tabasser par un autre aux cheveux en pics avec un bandage sur le nez. Ils s'approchent curieux.
"Vous n'entrerez pas, vous devriez nous remercier l'examen chuunin est dangereux, des candidats meurent dans cet examen."
Les trois genins de l'équipe sept, calmes, regardent autour d'eux. Ils remarquent particulièrement une équipe comprenant une fille à l'allure forte avec des cheveux bruns attachés en deux macarons de chaque côté de sa tête, un gars avec une horrible coupe au bol, des gros, oui très gros, sourcils et une affreuse combinaison verte, et enfin un brun aux cheveux longs à l'allure sévère et aux yeux blancs sans pupilles, un Hyuuga. Les trois enfants de kakashi se jettent un coup d'oeil puis d'un commun accord passent derrière les groupes pour rejoindre les escaliers.
"Et vous, où allez-vous? demanda le gamin au bandage
- Nous allons à la salle 301, répondit calmement Naruto, au troisième étage.
- D'ailleurs, rajouta Sasuke toujours en avançant lentement, dissipe donc ce genjutsu ridicule, examinateur, on n'a pas que ça à faire.
- Vous avez donc remarqué, répondit l'examinateur en dissipant le genjutsu, impressionnant.
- Hey vous, héla le Hyuuga en direction de l'équipe sept, qui êtes-vous, présentez-vous!
- Je n'ai pas d'ordre à recevoir de toi, répondit Naruto toujours sur le ton de la conversation, en général quand on demande son nom à quelqu'un on le donne en premier."
Ne laissant pas le temps au Hyuuga de répliquer, les trois partirent en direction de la salle.


Devant la salle 301 se tenait Kakashi, un air à la fois fier et sérieux sur le visage.
" Bien maintenant que vous êtes tous trois ici, vous allez pouvoir entrer pour participer à l'examen. Je suis venu pour vous encourager personnellement et vous rappelez d'ouvrir l'oeil et de nous prévenir chaque fois que vous rencontrerez quelque chose ou quelqu'un de suspect. Bonne chance!"
Mis en confiance, les trois rentrèrent dans la salle.
Là se tenait un impressionnant spectacle, enfin impressionnant pour des genins normaux, en effet plus d'une centaine de participants étaient arrivés et les regardaient avec animosité. La tension était très forte si bien que Sakura commença à trembler.
" Calme-toi, Sakura, chuchota Naruto à son oreille, souviens-toi que tous ces idiots ne nous arrivent pas à la cheville, toi y compris!"
Ces mots simples eurent leur effet escompté. Sakura se retourna vers Naruto transformé en Zanbato et lui souria doucement en soufflant un "merci" auquel il répondit avec un franc sourire.


Soudain, tous les autres de l'Académie s'approchèrent du groupe. L'équipe dix avec Ino Yamanaka blonde aux yeux bleus, Shikamaru Nara brun à tête d'ananas, Choji Akimichi brun enrobé qui mange sans arrêt. Et l'équipe huit avec Kiba Inuzuka un brun aux crocs démesurés et Akamaru un petit chien blanc, Shino Aburame taciturne et caché derrière ses vêtements, Hinata Hyûga jolie brune timide.
"Tiens, vous aussi vous êtes là?demanda Ino, un grand sourire aux lèvres en voyant ses deux idôles, elle devait être la présidente de leur fan-club. Enfin ce n'est pas étonnant, tâche d'être efficace pour ne pas être un boulet Sakura
- Ino, commença Sakura profondément agacée par sa rivale, tu n'as pas peur de cet examen? tu pourrais te casser un ongle! Et pour ton information sache que je ne serais un boulet pour personne car j'ai extrêmement changé je t'écraserai rapidement Ino la truie!
- Quoi qu'est-ce que tu as dit, Grand Front? s'énerva en retour Ino et commençant par la suite un duel de regards mortels.
De leurs côtés, les garçons discutaient un peu avec les autres.
- Que pensez-vous des combattants, demanda Shikamaru, y en a-til des vraiment dangereux?
- Oui il y en a, mais peu. commença Sasuke. Il y a les ninjas d'Oto qui doivent être redoutables et puis...
- Et puis les ninjas du sable, continua Naruto. Particulièrement le roux. Si vous l'approcher, ne l'affrontez pas, je sens en lui une force considérable et que je reconnais comme proche de moi sans vraiment savoir pourquoi. Mais une chose est sûre, c'est un tueur."
Cette dernière remarque jeta un froid.
- Voilà qui est très bien observé pour un gamin," lança une voix derrière eux.
Naruto et Sasuke se retournèrent et virent un adolescent aux cheveux clairs avec des lunettes. "médecin" pensèrent-ils tout deux à le vue de ses mains. Mais leur attention fut surtout tournée vers son aura perturbée qui respirait la fourberie.
"un menteur, pensèrent-ils.
- Je m'appelle Kabuto Yakushi, se présenta le binoclard, et je suis également de Konoha.
- Menteur," répétèrent les deux garçons en pensée.
Ils se regardèrent et, d'un commun accord silencieux, s'éloignèrent suivis de Sakura. Ils ne souhaitaient pas révéler la moindre information sur eux à ce possible espion. Ils laissèrent donc les autres gamins s'approcher pour ne pas éveiller les soupçons.
C'est à cet instant que Naruto croisa le regard du garçon roux de Suna. Il comprit aussitôt cette ressemblance qu'il avait ressenti. Ce regard le transperça comme une flèche!
" Un jinchuuriki! souffla-t-il si bas que seuls ses coéquipiers pouvaient entendre. Je le sens, je le lis dans ses yeux. Une solitude et une souffrance qui nous seuls pouvons imaginer.
- Probablement le jinchuuriki de Shukaku vu qu'il vient de Suna, ajouta Sasuke.
- Oui, certainement, répondit Naruto
- Quelle est la particularité de Shukaku, demanda Sakura
- Le sable, répondit Sasuke. Il manipule le sable.
- Et d'après ce que je lis dans ses yeux, il n'a jamais connu l'amour ou l'amitié. Il se débat toujours dans les ténèbres. Il sera donc très dangereux. Quoi qu'il arrive évitez le combat contre lui et laissez le moi.
- Tu vas chercher à lui montrer la voie pour qu'il devienne comme toi, demanda Sakura.
- Oui. J'appris à vos contacts combien la volonté de protéger les amis qui m'ont sorti de la solitude est puissante. Je le lui montrerai dans un combat à pleine puissance.
- Et bien, continua Sasuke avec une lueur de défi dans le regard, je suis ravi qu'il y ait tant de phénomènes dans cet examen. On va pouvoir s'y donner à coeur joie!
- Oui j'ai hâte!" Conclut Naruto.
Naruto et Sasuke affichait un sourire carnassier qui en effrayait plus d'un. Même Sakura laissait transparaître un léger sourire de défi! Une équipe redoutable. Très redoutable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apfane Chan
Laziers d'Opérette
Laziers d'Opérette
avatar

Féminin Messages : 150
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 26
Localisation : sur le mont Hokage
Humeur : je dirai ça quand ma pizza sera arrivée!

MessageSujet: Re: Hiru no Hakujin   Ven 11 Fév - 2:10

Chapitre 8 :

C'est à ce moment qu'apparut l'examinateur de la première épreuve. Ibiki Morino, jônin spécial de la section interrogatoire à l'allure effrayante. Des yeux glacés, des cicatrices montrant une expérience de la mort plus qu'importante, une carrure puissante. La plupart des participants étaient d'ors et déjà impressionnés. Sakura l'était également mais elle faisait confiance à ses coéquipiers qu'elle savait parfaitement sereins. Ils en avaient vu d'autres.
L'examinateur énonça précisément les règles d'un test écrit. Elles étaient particulièrement décourageantes et le moral des genins commençait déjà à être consommé. De plus, les questions étaient difficiles, très difficiles, trop difficiles!
Sakura, elle, pouvait répondre aux questions facilement. Des questions scolaires et mathématiques de niveau bien supérieur! La studieuse et intelligente élève qu'elle était répondit rapidement aux questions.
Les deux garçons, de leur côté, ne mirent pas longtemps à comprendre les tenants et les aboutissants de cette épreuve. On risquait étrangement peu à tricher. Seulement deux points en moins par tricheries remarquées avait-il dit avant de rajouter d'agir avec discrétion! Il était certain qu'il fallait tricher! Pour se faire, Sasuke chercha quelqu'un qui avait les bonnes réponses et recopia ses mouvements à l'aide de ses sharingans masqués derrières des lunettes noires. Naruto, quant à lui, utilisa sa précise maîtrise du vent pour agir. Il ressentait clairement les mouvements des personnes autour de lui en fermant les yeux. Il pouvait donc les copier.
Au final, ils mirent cinq minutes chacun à répondre aux questions.

Dans les quartiers des jônins, les trois maîtres des nouveaux genins s'étaient réunis pour discuter de l'examen.
"Quoi, Ibiki Morino? s'étonna Kakashi, pourquoi ont-ils choisi ce sadique?
- Qui est-ce? demanda Kurenai, la sensei de l'équipe 8.
- C'est vrai, tu ne sais pas, répondit Asuma, sensei de l'équipe 10, c'est le chef de la section interrogatoire et torture de Konoha, un maître en psychologie humaine expert en torture physique et mentale. Nous allons sûrement bientôt revoir nos élèves!
- Bof, je ne pense pas, répondit Kakashi à la surprise des deux autres,en ce moment Sakura a déjà du répondre, Kenshi doit s'ennuyer et Zanbatô doit tout simplement dormir..."

En effet, dans la salle d'examen après dix minutes d'épreuve, alors que le stress était déjà bien palpable, quelques uns ne semblaient pas affectés le moins du monde. L'équipe du sable était tranquillement assis distraitement. Pour les deux ainés, tout ce stress n'était rien comparé à ce que l'on pouvait ressentir à proximité de leur jeune frère, qui soit dit en passant était parfaitement impassible. L'équipe sept était tout aussi détendue. Sasuke gardait le même masque d'impassibilité en attendant tranquillement. Sakura se limait conscienscieusement les ongles ou se triturait distraitement les cheveux. Naruto, comme l'avait deviné Kakashi, roupillait tranquillement depuis cinq bonnes minutes déjà, ce qui attira bien évidemment l'agacement des autres participants.

Ibiki ne pouvait d'ailleurs pas cacher l'impression forte qu'il ressentait de la part de ces deux équipes. Leurs énergies reflétaient une grande puissance! Deux puissances rivales! Il frissonnait déjà de hâte de voir ces deux équipes s'affronter : l'équipe du jinchuuriki du sable contre l'équipe des Lames! Une affiche alléchante!

Au bout de quarante-cinq minutes de tension, l'examinateur annonça la dixième question. " Vous devez choisir de réponde ou non à la question. Si vous abandonnez, toute votre équipe échoue. Si vous choisissez de répondre et échouez, vous resterez genins à jamais!" L'annonce eut l'effet escompté. Le stress de la salle doubla si c'est possible. Progressivement, de nombreuses équipes quittèrent la salle. Jusqu'à ce que la patience de notre dormeur soit à son comble! Il se réveilla et hurla :
"Mais c'est pas fini votre manège? Donnez-la votre fichu question! On n'abandonnera pas! On est là pour accomplir nos objectifs pas le temps de renoncer ou de tergiverser! Parlez!"
Un bref silence s'abattit sur la salle. Les examinateurs étaient tous figés de surprise. La déclaration avait balayé les doutes de tous les autres "Quel charisme, fut la pensée de Ibiki! Enfin celui-là n'est pas déjà une légende pour rien!"
Il annonça donc la fin de l'épreuve. Puis, dans un grand fracas, une autre jônin à l'allure excitée et sadique entra par la fenètre fermée pour annoncer la seconde épreuve qui allait être bien plus intéressante que la première.


.....

Sur le chemin vers le terrain d'entrainement numéro quarante-quatre où se déroulerait la seconde épreuve, les membres de l'équipe sept rencontrèrent leur sensei. Il put rapidement constater que ses présomptions s'étaient révélées exactes. Mais le plus important, ils lui révélèrent leurs soupçons. Suna n'avait envoyé qu'une équipe, mais quelle équipe! Etrange, pourquoi une seule? De plus ils allaient surveiller Kabuto et l'équipe d'Oto. Orochimaru ne serait sûrement pas loin. La seconde épreuve sera un terrain parfait pour lui.
Kakashi repartit fier de son équipe. "Ils vont faire des étincelles, surtout que je doute que la couverture tienne encore bien longtemps, il y en a qui vont s'en mordre les doigts."

Près du terrain, les genins eurent quelques minutes d'attentes. L'équipe sept en profita pour aller à la rencontre de l'équipe du sable. Ceux-ci, en les voyant, ne purent cacher leur intéret.
"A qui ai-je l'honneur? demanda ironiquement le jinchuuriki du sable.
- Nous somme l'équipe sept de Konoha composée de Kenshi et moi, Zanbatô, connus sous les surnoms de Lames, et Sakura Haruno. Quels sont vos noms?
- Temari et mon frère Kankurô, commença Temari en s'écartant du roux, ce qui n'échappa pas à Naruto.
- Ainsi que Shukaku le démon du sable, coupa le dénommé avec un regard de défi, ne s'attendant pas à la suite.
- Non, je ne te demande pas le nom du bijuu que tu abrites mais ton nom à toi," répondit calmement Naruto à la surprise des trois du sable.
Le jinchuuriki de Suna ne put cacher la surprise derrière son habituel masque d'impassibilité. Non seulement son interlocuteur n'avait pas peur de lui mais en plus il le différenciait clairement de son bijuu en insistant bien!
"Comment..., commença-t-il
- Parce que je comprends et que je sais faire la différence entre un monstre sanguinaire et quelqu'un qui souffre trop. La solitude est l'une des tortures les plus horribles, n'est-ce pas?
- Mais comment as-tu su? Et comment peux-tu comprendre ma douleur? s'énerva le tanuki en faisant sortir son sable, ce qui effraya les autres.
Naruto s'approcha sans peur et très rapidement de son oreille.
- Parce que je suis le jinchuuriki de Kyûbi, Uzumaki Naruto de Konoha, murmura-t-il le plus bas possible.
- Impossible, souffla son homologue, alors, mon frère, pour toi je suis Sabaku no Gaara, dit-il bien fort.
- Ravi de te connaître, Gaara. Mes coéquipiers et moi feront de notre mieux pour te connaître et t'aider au cours de cet examen.
- Et comment pourriez-vous? Je ne vis que pour tuer.
- Ne tue pas mes amis de Konoha avant la fin et je te promets un combat à pleine puissance où je te montrerais la volonté du feu et t'expliquerais comment vivre dans ce monde de haine.
- J'attends cela avec impatience." Termina Gaara en partant.

Lentement, chaque équipe allèrent se préparer à la deuxième épreuve. Elles reçurent un parchemin dit du ciel ou de la terre et l'objectif de rejoindre la tour centrale avec les deux. Puis chacune rejoignirent une porte d'entrée.
Enfin le départ fut donné pour cinq jours de batailles intenses dans la forêt de la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apfane Chan
Laziers d'Opérette
Laziers d'Opérette
avatar

Féminin Messages : 150
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 26
Localisation : sur le mont Hokage
Humeur : je dirai ça quand ma pizza sera arrivée!

MessageSujet: Re: Hiru no Hakujin   Ven 11 Fév - 2:10

Chapitre 9

L'équipe sept venait d'entrer dans la forêt de la mort, le terrain d'entrainement quarante-quatre. Ils étaient confiants et courraient rapidement. Pour commencer, Naruto fit un clone qu'il envoya avec une de ses balises directement à la tour. Leurs capes cachaient leurs armes et chargements dans le but d'attirer les équipes peu méfiantes et trop sûres d'elles.
Au bout de quelques minutes, une présence se fit sentir dans les alentours. Faisant semblant d'être des enfants insignifiants jusqu'au bout, Naruto annonça la nécessité de se séparer pour besoins naturels. Tranquillement, il se retira vers la présence.
Il se soulagea tranquillement (il avait vraiment besoin) et attendit calmement que son adversaire se montre. Alors qu'il commençait à s'impatienter, le-dit adversaire l'attaqua par derrière. Il était plutôt silencieux et bien masqué, mais par assez pour Zanbatô la lame de vent. Lorsque le genin adversaire s'apprêta à porter un coup de poing, Naruto disparut de son champ de vision pour réapparaître derrière lui, lames en main croisées sous la gorge du genin de Ame.
« Co..Comment?
-Comment j'ai pu te ressentir et éviter ton coup ? Répondit avec colère Naruto. Les ninjas moyens sont si présomptueux ! Incapables de reconnaître leurs faiblesses. Sâche, mon gars, que je t'ai ressenti dès le moment où tu t'es approché de notre groupe. Je t'ai laissé agir exprès pour rire un peu. Mais ce n'était même pas amusant. Maintenant dis-moi, ninja de Ame, es-tu avec Hanzou ou Pain?
-Que.. Comment connaissez-vous Pain-sama notre Dieu ? Personne ne l'a jamais vu!
-Mauvaise réponse. Parle-moi de Pain rapidement ou je te tue ! Énonça-t-il d'une vois glaciale. Donne-moi des informations ou détache-toi de lui si tu veux vivre.
-Pain-sama est notre Dieu ! Personne ne le connaît mais je ne le trahirais pas!
-Mauvaise réponse. Encore. Énonça placidement Naruto avant de trancher la gorge du malheureux genin de Ame.
-Je suis désolé mon pauvre mais c'est la dure loi du monde shinobi. »

Il fouilla le cadavre pour trouve le parchemin. Parchemin qu'il ne trouva malheureusement pas. Alors qu'il retournait vers ses camarades, il fut intercepté par les deux autres genins de Ame venus pour réclamer vengeance.
« Tiens vous voulez mourir? Demanda -t- il comme s'il demandait s'ils avaient faim, je vous épargnerais bien mais je suppose que vous soutenez aussi aveuglement Pain, n'est-ce-pas ?
-Comment connais-tu Pain-sama?
-Akatsuki, ça ne vous dit rien?
-Si et nous la servons ! Cria l'un des deux fièrement.
-Mauvaise Réponse ! » répondit-il à nouveau.
En une fraction de seconde, il tira ses lames et trancha les têtes des deux genins. Puis consciencieusement, il alla les réunir avec leur camarade pour les enterrer après avoir récupérer leur parchemin.
« Akatsuki est une organisation criminelle dont Pain est le sommet, expliqua-t-il aux tombes, si je vous avais laissé vivre, vous seriez devenus aveuglément les forces armées de cette organisation. Je suis désolé. Reposez en paix, genins de Ame. »
Puis il s'en fut pour rejoindre ses coéquipiers.

Lorsqu'il arriva près de ses amis, ils étaient en train de combattre un homme-serpent. Sakura était en retrait sur une branche tandis que Sasuke se battait à armes égales avec le serpent. Celui-ci semblait surprit d'une telle résistance. Voyant que le combat était équilibré, Naruto décida d'observer un peu. Depuis le début, les deux se battaient au taïjutsu et ninjutsu de feu. Sasuke avait enclenché ses Sharingans derrières ses lunettes noirs toujours sur son nez.
Naruto s'approcha discrètement de Sakura pour des explications.
« Ah, Zanbatô ! Où étais-tu passé?
-Je récupérais le parchemin d'une équipe de Ame.
-Ah d'accord.
-Oui, bon, raconte-moi ce qu'il s'est passé.
-Et bien....

Flashback :

Naruto venait de s'éclipser lorsqu'un énorme serpent attaque les deux autres membres de l'équipe sept. Sans surprise, Sasuke tira sa longue lame bleue et trancha l'animal en rondelles. Son visage était sérieux et fermé montrant un danger. D'instinct, Sakura se rapprocha et serra un kunai dans son poing.
« Attention, Sakura, l'ennemi approche. Un ennemi très puissant.
-Puissant comment?.
-Au moins aussi puissant que maître Jiraya, peu de ninjas invoquent les serpents en ce monde !
-Hein ??
-Bravo mon jeune ami ! Très impressionnant ! Dit une voix sinueuse et venimeuse appartenant apparemment à un genin de Kusa. Tu es parvenu à te débarasser rapidement de mon serpent et à me reconnaître rapidement !
-Mes années de voyages m'ont appris bien des choses tu n'es pas un genin de Kusa ! Tu es...

Fin du Flashback

-Orochimaru ! Souffla Naruto de surprise, retenant sa colère !
-Oui et après il a dit qu'il voulait tester la puissance des lames et a attaqué Kenshi.
-Il le teste ! Mais pourquoi faire? À moins que... »
Un doute énorme s'insinua dans l'esprit de Naruto. En fixant le regard de son ennemi, il eut la confirmation le regard d'un prédateur sur sa proie. Orochimaru voulait marquer Sasuke pour prendre son corps ! Mais savait-il qu'il combattait un Uchiwa ? Où était-ce un hasard ? Il allait en avoir le coeur net.
Alors qu'il allait tirer ses lames, il vit les signes que Orochimaru faisait et se décida. Il se leva et s'éloigna de Sakura tout en faisant discrètement et rapidement des mudras.
« Technique d'invocation, énonça le sannin déchu
Katon-Futon, dispersion de lames, répondit le jinchuriki
Aussitôt, le serpent qui était apparu sur le point d'attaquer Sasuke fut tranché et rotit par le coup de Naruto. La technique consistait à remplir ses épées jumelles de chakra, et trancher l'air avec, déployant les vents et feux contenus. Une technique puissante et dévastatrice.

Ceci fait, Sasuke se tourna vers Naruto et le rejoignit. De même, Orochimaru le remarqua.
« T'en as mis du temps à arriver, ironisa Sasuke.
-Désolé, j'avais du ménage à faire, répondit Naruto sur le même ton.
-Bon, d'après ce que j'ai compris, Orochimaru nous veut. Tout à l'heure, il a essayé de m'énerver en me parlant de ma mère. Manque de pot pour lui, j'ai grandis et le ne cède plus à la haine. Tu m'as bien remis les idées en place.
-Alors il sait bien qui nous sommes.
-Oui, pas d'hésitations à avoir !
-Parfait ! On fait comme d'hab' !

A Pleine Puissance ! Lames aiguisées !
Le feu attisé, la tempête provoquée ! »
Ils se mirent tous les deux de chaque côté de l'ennemi, rangèrent leurs sabres et exécutèrent des mudras à une vitesse fulgurante. Orochimaru, en bon amateur de ninjutsu, les observa. Il faut dire que ces gamins étaient impressionnants et dégageaient une sacrée puissance !
« Katon : Boule de feu suprême
-Fûton : Rasengan ! »

Sasuke cracha une boule de feu gigantesque de plusieurs dizaines de mètres de diamètre et d'un feu très intense. Naruto lança son Rasengan de vent dans la boule, créant ainsi une véritable tornade de feu de toute puissance.
Ils se doutaient bien que cela ne suffirait pas. Ils laissèrent tomber leurs capes et se préparèrent à frapper là où il sentait le corps du chef d'Oto. Lorsque les flammes se dissipèrent, ils virent l'homme-serpent protégé par un de ses gigantesques serviteurs mais il ne l'avait pas totalement protégé de l'attaque surpuissante. Sans lui laisser le moindre instant de répit, ils se jetèrent sur lui avec une synchronisation parfaite dans le but de l'éliminer. Mais lorsqu'ils allaient l'achever, un gigantesque serpent blanc s'extirpa du corp et s'enfuit dans une vitesse effrayante. Naruto voulut lancer un balise, mais le serpent avait déjà disparu. Mais cela ne l'avait pas empêché d'atteindre son but. En effet, au même moment, Sasuke s'écroula de douleur en se tenant le cou. La morsure du serpent était visible, le sceau maudit était apparu. Le plus rapidement possible, Naruto récupéra son ami inerte et rejoignit Sakura avant de s'écrouler de fatigue. Chacun des deux retrouvèrent leurs véritables apparences.
Prise de panique,Sakura entreprît de cacher ses compagnons dans une grotte. Elle posa des pièges et se prépara à les protéger. Elle n'était pas une attaquante, elle! De plus, elle devait s'assurer que personne ne les reconnaissent.

La nuit passa.
Le lendemain, une équipe du son attaqua l'équipe sept affaiblie. Sakura avait masqué l'entrée de la grotte par un genjutsu mais elle était encore beaucoup trop faible. Elle tira le katana qu'elle avait commencé à apprendre à utiliser. Un sabre standard. Elle engagea le combat avec un type qui pouvait lancer des ondes puissantes d'air. Elle enchainait des techniques de bases pour perturber son adversaire, le feinter et percer sa puissante garde. Lorsqu'au bout de cinq esquives elle parvint près du genin du son, elle sabra du mieux qu'elle put mais elle était encore trop faible physiquement. Elle tint bon mais se fit tout de même battre. Lorsqu'elle fut sur le poing de s'effondrer, son genjutsu se dissipa et la grotte réapparut.
Celui qui avait l'air d'être le plus puissant des trois s'approcha dangereusement de la grotte.
« NON », cria-telle alors qu'il avançait vers ses amis, bras tendus.
C'est alors que le genin fut projeté avec vitesse et force au loin. Un nouvel arrivant venait d'intervenir. C'était Lee, le poilu à la combinaison verte qui venait de sauver les deux garçons.
« Je protègerais Sakura-san et ceux qu'elle aime jusqu'à la mort! » cria-t-il.
Sakura, à bout de force, fondit en larmes devant cet espoir inattendu. Mais l'espoir fut de courte durée. Battu par le manipulateur de son, Lee s'écroula malgré toute sa vitesse, les oreilles ensanglantées. Puis les arrivées se multiplièrent. Ino, Choji, Shikamaru. Puis Neji et Tenten.
Mais les genins du son ne furent réellement effrayés par aucun d'eux. Avant le réveil de deux autres.

Sasuke, sous l'influence de la marque maudite, se réveilla. Son aura de puissance résonna avec le chakra de Kyubi qui sortit Naruto de son sommeil. Deux puissantes et terrifiantes forces qui emplirent les environs d'une terreur sans nom.
Lentement, ils se relevèrent. D'un même mouvement, l'un entouré d'un chakra violet sombre, et l'autre d'un aura rouge, chargés de colère et de haine, ils sortirent de la grotte et observèrent. Ceux qui n'étaient pas complêtement tétanisés par la peur remarquèrent une chose étrange. Un brun noir de jais, et un blond. Ce n'étaient pas vraiment ce qu'ils s'attendaient à voir. Sasuke était recouvert de marques noires qui semblaient avoir emprise sur lui. Et Naruto ressemblait à un bête sauvage : ses marques de joues étaient réapparues, ses yeux en fente lui donnait un caractère bestial, ses ongles étaient devenus des griffes.
« Sakura, héla d'une vois désincarnée Naruto, qui t'as fait ça?
-Dis-nous Sakura, ajouta Sasuke d'une voix effrayante remarquant qu'elle ne répondait pas.
-C'est moi ! » cria l'inconscient genin d'Oto.
D'un même mouvement, Naruto et Sasuke tournèrent la tête vers lui. Puis ils observèrent les trois du son. « Orochimaru » cracha Naruto à la vue de leurs bandeaux. Et au même moment, Sasuke se retrouva devant un des genins, et Naruto devint un autre. Toujours simultanément, ils sortirent leurs lames et tranchèrent les deux têtes, provoquant un hoquet de peur chez les autres. Puis ils se retournèrent vers la dernière, une fille, qui était terrorisée. Ils allaient la tuer lorsqu'ils sentirent deux bras les enlacer.
« Arrêtez ! Cria Sakura à qui appartenait les bras, arrêtez ! »
L'effet fut immédiat. La marque se résorba, le chakra rouge disparut. Chacun des deux souffla un « merci » dans le creux de l'épaule de Sakura et s'assirent, exténués. Soulagée et effrayée, la troisième de son s'en fut à toute jambe en lachant son rouleau.
Enfin l'équipe sept se rendit compte de la situation.
« Et merde, souffla Naruto avec l'approbation des deux autres.
-ouais, carrément, rajouta Sasuke.
-Que fait-on? Demanda Sakura.
-Autant leur expliquer un peu, après tout il le faudra bien un jour, dit justement Sasuke.
-Dites, vous pourriez nous expliquer? Demanda Shikamaru sans son ton las habituel. Je ne comprends pas, Kenshi et Zanbato n'avait pas cette apparence.
-Je t'ai connu plus perspicace, Shikamaru, répondit Sasuke, nous ne te rappelons pas certaines personnes? Réfléchis...
-.....
-Et bien, nous n'avons pas tant marqué les esprits que je le croyais ! S'exclama Naruto avec son sourire caractéristique.
-Incroyable..souffla Shikamaru.
-Quoi, Shika, demanda Ino, tu les as reconnus?
-Mais c'est impossible, vous devriez être arrêtés !
-Merci de l'accueil, commença Naruto, non nous ne devons pas. Nous ne sommes coupables de rien hormis de légitime défense. Nous avons rencontré le Hokage dès le premier jour de notre retour avec notre frère, et nous avons été réhabilités après quelques explications. Sinon comment crois-tu que nous soyons devenus ninjas de Konoha, ne prends pas le Hokage pour un imbécile !
-Euh..non.. mais enfin, bégaya Shikamaru de surprise. Mais tu sais tou, Sakura?
-Oui je sais tout. Avec les raisons du départ, du retour, et bien d'autres choses encore. De même pour Kakashi-sensei. Mais s'il vous plait, ne dites à personne d'autres qui nous sommes avant l'annonce officielle.
-Mais pourquoi la fuite et le retour ? Demanda Neji, et pourquoi tant de cachotteries ?
-Nous n'avons pas à tout vous révéler aujourd'hui, ces informations sont des secrets classés S. Vous les découvrirez si vous le méritez, en temps voulus.
-Sur ce, ajouta Naruto en prenant Sasuke et Sakura sous le bras, à la prochaine. » dit-il en disparaissant.

Ils réapparurent devant la porte de la Tour. Le clone disparut aussitôt.
« Pratique cette technique tout de même, dit simplement Sakura.
-Hn, rajouta Sasuke.
-Bon finissons cette fichue épreuve. »

Ils entrèrent dans la tour et ouvrirent les parchemins après avoir lus le message sur le mur. Kakashi fut invoqué et apparut devant eux, ne pouvant cacher sa fierté. Ils expliquèrent ce qui s'était passé dans la forêt. « Ces gamins ont repoussé Orochimaru, incroyable ! » Le fait que d'autres gamins aient vu leurs identités étaient à noter. Il fallait prévoir rapidement l'annonce. Mais pour le moment, il restait du temps avant la fin de la deuxième épreuve, il était temps de dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apfane Chan
Laziers d'Opérette
Laziers d'Opérette
avatar

Féminin Messages : 150
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 26
Localisation : sur le mont Hokage
Humeur : je dirai ça quand ma pizza sera arrivée!

MessageSujet: Re: Hiru no Hakujin   Ven 11 Fév - 2:11

Chapitre 10

Après quelques heures de repos, les trois ninjas de l'équipe sept, dont les deux lames camouflées, avaient rejoint la sale d'attente avant la fin de l'épreuve. Lorsqu'ils étaient entrés dans la salle, tous ceux qui les connaissaient les observèrent respectueusement. Ceux qui savaient étaient surtout effrayés avec dans leur tête une unique question « pourquoi tant de mystères? » . Les membres de l'équipe en question ne cherchèrent pas à tenter le diable et s'isolèrent le temps restant. Les senseis, eux, étaient plutôt impressionnés par les rapports des enquêtes. Comment des gamins avaient pu mettre Orochimaru en échec ? Quels gamins !
Enfin vint le moment de la réunion des admis à la deuxième épreuve. Les genins admis ne dépassaient pas une vingtaine. D'ailleurs, lorsque Kabuto abandonna « suspect » pensèrent toutes les personnes au courant. Le Hokage prit un moment pour expliquer la suite, un tournoi en deux parties, puis les éliminatoires commencèrent.

Pour commencer, Sasuke lutta contre un aspirateur à chakra. Mais la marque de Orochimaru perturbait son contrôle. Il décida donc, avant qu'il n'approuve à la maîtriser, de combattre uniquement à l'épée.
Amplement suffisant.
Son adversaire, comme le public à l'exception des plus puissants, experts en Goken, ne pouvait même pas le voir se déplacer tant la vitesse employée était impressionnante. En quelques rapides mouvements, l'adversaire était au sol KO. Les genins, à l'exception de Naruto, n'avaient absolument rien vu. Naruto expliqua quelques rudiments du maniement du sabre à l'assemblée. Quelle puissance ce bon vieux kendô ! Une fois le combat fini, Kakashi-sensei alla sceller la marque maudite.

Puis les combats, ennuyeux aux yeux de Naruto, s'enchainèrent jusqu'à ce que vienne le tour de Sakura.
Sakura, après que Naruto lui est rappelé les enjeux et le comportement à avoir, descendit dans l'arène et commença calmement son combat. Ce fut d'autant plus surprenant qu'elle affrontait Ino, sa grande rivale qui d'ailleurs s'énervait toute seule de ce calme. Ino attaquait et attaquait sans relâche au taijutsu. Mais grâce à son contrôle très précis, Sakura paraît tous les coups en annihilant la force employée. Enfin, Ino s'écarta, épuisée. Sakura, toujours calme, commença des mudras. Puis aux yeux surpris de Ino, disparut. Puis elle attaqua kunai au poing. Ino, prise dans le genjutsu de Sakura, ne la vit pas arriver et crut à une attaque invisible. Sakura planta sans regret son kunai dans le bras de son amie. Puis s'écarta. Le blonde s'écroula, endormie. « Elle est sous l'influence d'un puissant somnifère, examinateur, le combat est fini! » . L'examinateur s'approcha et confirma. Sakura fut déclarer vainqueur. L'équipe dix était effondrée, Asuma n'en revenait pas. Ino n'avait pourtant pas été mauvaise, Sakura avait juste dominé. Naruto félicita Sakura qui le remercia de son entrainement. Kakashi s'approcha de Asuma et lui expliqua une partie de l'entrainement de Sakura. Être en équipe avec deux puissants éléments nécessitait forcément de redoubler d'efforts pour leur être utile, ce qu'elle avait admirablement réussi en trouvant sa voie de ninja médecin et genjutsu.

Kiba eut le malheur de tomber sur Naruto. Lorsqu'il vit sur le tableau : « Inuzuka Kiba VS Zanbato » , il blanchit légèrement puis se reprit aussitôt. Il avait énormément travaillé et allait battre un gars reconnu et serait reconnu. Il n'avait jamais vraiment vu ce gars combattre. Il ne pouvait pas être si fort que ça, l'autre semblait beaucoup plus fort. C'est donc avait vigueur qu'il descendit dans l'arène. Naruto, déjà lassé, descendit les mains dans les poches.
« Eh toi, arrête de te moquer de moi comme si tu étais plus fort que les autres! Héla Kiba s'attirant les regards effrayés et surpris des spectateurs.
-Il est complêtement à côté de la plaque Kiba. Explique Shikamaru, il n'a rien compris de la puissance de son adversaire! De plus je ne suis pas sûr que son adversaire le porte vraiment dans son coeur.
-Ne t'inquiète pas, Shikamaru, dit Naruto assez fort pour que tout le monde l'entende, je n'ai pas l'intention d'enfoncer ce chien mouillé, juste remonter un peu les bretelles de cette tête brulée!
-Commencez, annonça l'examinateur.
-Allons-y Akamaru! LA MORSURE DE L HOMME BETE!!
-Allons, allons, Kiba reste donc calme, dit Zanbato en évitant l'attaque d'un simple pas de côté. Tu ne m'auras pas avec une attaque aussi stupide!
-Tais-toi! Hurla Kiba en réitérant l'attaque.
-Tu ne sais donc rien faire d'autres? Pas très intéressant! Continua Naruto en attrapant dans chaque main Kiba et Akamaru qu'il projeta contre les murs.
-Argh, Akamaru...
-T'inquiète, ton chien n'a rien de cassé, enfin pas encore si tu exagères trop! Tu n'es pas de taille face à moi! Tes attaques sont répétitives, faciles à lire lorsque l'on a la vitesse suffisante, et terriblement simplistes! Tu devrais varier un peu! Par exemple, dit-il en sortant ses sabres et les mettant sous son cou croisés, utilisés deux lames lors de ton attaque la rendrait bien plus intéressante! Pour le moment, tu as perdu!
-Vainqueur, Zanbato!
-Tu n'as pas pu t'empêcher de faire un petit cours, n'est-ce-pas, dit Sakura lorsque Naruto l'avait rejoint.
-Bien sûr, je souhaite renforcer leur force pour que le village soit mieux protégé! Le meilleur moyen est de comprendre ses faiblesses et y remédier.
-Tu sais que tu pourrais devenir Hokage, dis Sakura en s'attirant la surprise de Naruto, bah oui tes volontés, tes idées, ton charisme, ta puissance, ... n'y as-tu jamais pensé?
-Oh si pendant toute mon enfance mais je préfère faire une chose après l'autre. Si je parviens, ne serait-ce qu'un peu, à mon objectif alors oui je pourrais le devenir. »
La conversation se termina là, laissant Sakura à ses questions profondes.

Le tournoi se poursuivit. Naruto fut impressionné par l'ardeur de Hinata face à son cousin Neji. Il l'encouragea fortement et lui demandant de ne pas abandonner. Soudain Hinata, en se relevant, explosa de chakra en prononçant cette fameuse phrase « Comme celui qui m'a inspiré, je n'abandonne jamais, tel est mon nindô » Naruto fut incroyablement ému, il en avait presque les larmes aux yeux. Une personne l'avait respecté même avant son départ! Neji l'avait d'ailleurs particulièrement énervé. Hinata était forte, mais Neji était un génie arrogant ! Il l'éclaterait sans soucis plus tard ! Puis il avait été surtout impressionné par Gaara,qui avait heureusement tenu sa promesse face à Lee, enfin ce n'était pas passé loin. Il avait fallu qu'il décharge une vague de chakra pour ramener le jinchuuriki du sable à l'ordre. Leur combat serait démentiel comme l'avait fait remarquer Sasuke, qui était revenu. Naruto comprenait que lui seul pourrait le battre. Non pas parce qu'il était le plus fort ou autre, mais parce qu'il le comprenait, parce qu'ils se comprenaient. Par les poings, ils se comprendraient.

Enfin, les épreuves intermédiaires se terminèrent. Le tournoi promettait de beaux combats, en espérant qu'ils se déroulent correctement. Naruto combattrait, écraserait, rabatterait la stupide supériorité de ce crétin de Neji. Sasuke par contre prévoyait déjà un mois d'entrainement acharné pour combattre Gaara. Il savait que ce n'était pas à lui de le battre mais il ne voulait pas paraître faible. Ce serait un combat pour l'honneur!


.....

Après la sortie de la forêt, la team sept était réunie dans le bureau du Hokage en compagnie de Itachi. Ils devaient convenir du programme du mois. Il fut convenu qu'ils garderaient leurs identités jusqu'à l'examen. De plus, pour leur entrainement et leur mission ils passeraient les deux premières semaines en temps que ANBUs avec Itachi, et la fin du mois en entrainement intensif.
Un programme chargé sous l'œil vigilant de Kakashi, Itachi et Jiraya, récemment revenu au village.
Le lendemain matin, les douze genins de Konoha étaient présents dans le bureau du Hokage. Seule l'équipe sept se tenait à l'écart près du bureau.
« Si je vous ai tous réunis ici, c'est pour vous parler de ce qui s'est passé dans la forêt. Bien qu'une équipe parmi vous n'était pas présente, je pense qu'elle est également concernée.
-Allez-vous révéler le secret de l'équipe sept? Demanda pertinemment Shikamaru, soudainement intéressé.
-En effet, certains d'entre vous savent déjà mais vous ne devez pas comprendre je suppose. Il y a quatre ans, deux de vos camarades de l'Académie et leur frère subissaient d'horribles évènements les obligeant à éliminer Fugaku Uchiwa et fuir le village. Révélez-vous, ordonna-t-il aux Lames."
A ces mots, Kamino Ken, Kenshi et Zanbatô s'avancèrent lentement, supprimant un à un leurs transformations pour redevenir Uchiwa Itachi, Uchiwa Sasuke et Uzumaki Naruto.
Un grand silence s'en suivit. Même ceux qui avaient vu Naruto et Sasuke dans la forêt étaient surpris. La présence de Itachi ne leur était pas venue à l'esprit.
Puis enfin chacun se remit de ses émotions, vaguement, Hinata s'évanouit immédiatement, retenue par Kiba qui bouillonnait de fureur en se souvenant de son combat contre Naruto, Ino se retenait de sauter au cou de Sasuke toujours aussi impressionnant, les autres ne savaient quoi penser mais la peur et la colère planait dans le bureau.

Naruto, sentant l'atmosphère se refroidir encore, décida d'intervenir. Ses frères le laissèrent faire, ils savaient tout deux combien les mots de Naruto pouvaient marquer.
"Bien le bonjour, commença-t-il d'une voix calme, s'attirant une foule de regards assassins, pour commencer, sachez que ce qu'il s'est réellement passé cette nuit-là il y a quatre ans n'a rien à voir avec la version que vous avez. Konoha n'a jamais pu, ou plutôt n'a jamais cherché à, connaître la vérité. Nous ne sommes pas des meurtriers sans scrupules avides de pouvoir, nous! Autant dire simplement que la mort de Fugaku Uchiwa relève de notre légitime défense! Si nous sommes partis c'est que nos vies et/ou nos libertés étaient menacés. Et ce, sans raison valable.
-Que veux-tu dire? demanda Shikamaru troublé et ayant peur de comprendre
-Nous avons des pouvoirs et des capacités qui attirent certains et effrayent d'autres au point de vouloir nous asservir, enfermer ou même éliminer. Nos vies avant notre départ n'avaient rien d'agréable. Depuis notre départ, notre volonté est de permettre aux autres enfants d'avoir une innocence. Nous regrettons amèrement la notre. Ne pas subir les horreurs de ce monde et ne pas grandir trop vite. Pour cela nous combattons fidèlement et sans relache.
-Je ... Je crois comprendre. C'est une tâche incroyablement difficile et infiniment louable. répondit Shikamaru la voix pleine de respect à la surprise des autres. Mais quels sont ces pouvoirs qui vous ont apporté tant de difficultés? et quel rapport avec les Uchiwas?
-Nous ne pouvons pas le révéler, pas encore du moins. C'est un des secrets les plus absolus du village.
-Très bien, céda Shikamaru comprenant qu'il n'en apprendrait pas plus.
-Je vous demanderais de ne rien révéler à personne, ordonna Sandaime. Vous pouvez disposez. Sauf vous trois dit-il en désignants les ex-déserteurs. Changez-vous en ANBUs, demanda-t-il une fois les autres sortis, Mission de rang S. Infiltrez-vous à Oto et ramenez le plus d'informations possibles sur l'attaque, quelles qu'elles soient. Limite de une semaine vous devez absolument revenir entier.
-Bien, Hokage-sama", répondirent-ils simultanément avant de disparaître se préparer et partir pour Oto gakure no satô.

.....

Ils étaient tous les trois en tenues de ANBUs dans la forêt à la sortie du village. La mission était claire et dangereuse! mais l'essentiel était de revenir en vie et entier. Une mission compliquée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apfane Chan
Laziers d'Opérette
Laziers d'Opérette
avatar

Féminin Messages : 150
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 26
Localisation : sur le mont Hokage
Humeur : je dirai ça quand ma pizza sera arrivée!

MessageSujet: Re: Hiru no Hakujin   Ven 11 Fév - 2:12

Chapitre 11

Les trois héros avançaient furtivement et rapidement à travers les arbres de la forêt du pays du feu. La mission promettait d'être difficile, très difficile. S'infiltrer dans le village caché d'Oto, soutirer des informations sur l'attaque, et revenir entier à Konoha n'était pas une mince affaire. Ils étaient peut-être très puissants, Itachi avait enseigné dès leur plus jeune âge aux deux garçons à ne jamais sous-estimer leur adversaire! Ils avaient peut-être pu repousser Orochimaru dans la forêt de la mort, là il n'allait pas être seul!
Ils couraient déjà depuis deux jours entiers. Ils allaient bientôt arriver à destination.
A l'entrée du village, ils passèrent les sentinelles sans difficultés. Leur vitesse était trop grande pour que les pauvres chuunins de la porte ne puissent les voir.
Ceci étant fait, ils s'engouffrèrent dans une ruelle, près à mettre leur plan à exécution. Ce village n'acceptait logiquement pas d'étrangers, ils devraient donc se transformer. De plus, les villageois ne devaient pas être au courant des actions des ninjas, s'il y avait vraiment des villageois!
A ce moment, trois chuunins passèrent cette ruelle et virent les Lames. Celles-ci, bien trop rapides, éliminèrent d'un coup de sabre les pauvres chuunins malchanceux et prirent leurs apparences. Ils commencèrent par s'infiltrer dans le centre des ninjas. Ceux-ci ne semblaient pas très puissants, mais étaient vraiment très nombreux!! Orochimaru était très bien préparé!!
Ils purent découvrir principalement l'intervention de serpents géants et des liens avec des ninjas de Suna, bien qu'ils ne sachent pas combien.

Ils sortirent du bâtiment mais tombèrent nez-à-nez avec trois ninjas maudits. Ils semblaient être des haut-gradés dans le village, sûrement des lieutenants de Orochimaru.
D'après leur dire, leur maître était absent. Dommage. Jirôbo, un massif blond, Sakon un grand bizarre à deux têtes, et Kidômaro un gars à huit bras comme une araignée! Pour commencer, les trois idiots et trop sûr d'eux lancent leur cavalerie sur nous en restant en retrait! Grand mal leur a pris! Leurs troupes se voient déjà décimées de moitié!
Ah enfin, les chefs passent à l'action.
Les trois savaient que c'était un pari risqué! S'ils commençaient à combattre pour de bon en reprenant leurs apparences, ils devraient impérativement éliminer leurs adversaires pour ne pas révéler leurs identités à Orochimaru. Konoha devait se préparer et bénéficier de l'effet de surprise.

Alors que le renard et les éventails éclaircissaient les rangs ennemis, Sakon, Jirôbô et Kidômaro attaquèrent enfin. Dans un esprit d'équipe aussi développé d'un côté que de l'autre, un échange triple commença. Mais lorsque Sasuke voulut s'écarter du groupe, il remarqua un fil très fin et très solide qui le reliait à Araignée-man. De leur côté, Sakon et Ukon s'étaient séparés pour prendre Itachi en tenaille.
Trois combats singuliers commencèrent.

.....

Naruto VS Jirôbô:

Le combat était pour l'instant un combat de taijutsu. Naruto n'avait pas sorti ses lames plus intéressé par la rivalité entre son style fluide et rapide et le style lourd et puissant de Jirôbo. Les échanges étaient vifs et invisibles à l'oeil non expérimenté. Malgré que Naruto soit plus rapide et que ses coups aboutissent plus sovent, la résistance de son adversaire due à l'utilisation du Dôton rééquilibrait le combat. Après quelques longues minutes, le Namikaze se lassa de sortit ses fidèles lames qu'il imprégna de chakra fuuton. Les échanges reprirent avec juste un légér avantage pour lui. En effet, bien qu'il évitait les jets et techniques de roches de l'adversaire, il atteignait l'autre qu'il pouvait taillader superficiellement.
Soudain, le maudit décida de passer aux choses sérieuses. Le sceau se développa, des marques de formes triangulaires enveloppèrent le corps de Jirôbo, comme des chaînes lui rappelant le double effet du sceau. Aussitôt, le combat reprit de plus belle. De même, Naruto décida de passer à la vitesse supérieure. Le Namikaze sortit d'étranges kunais qu'il lança partout. Jirôbo ne manqua pas de se moquer ouvertement de lui mais il cessa rapidement de rire. En effet, alors qu'il fixait Naruto celui-ci disparut et réapparut derrière lui puis il disparut à nouveau pour apparaître à côté, et encore, et encore. Énervé, Jirôbô passa au stade deux de son sceau pour devenir une sorte de bête monstrueuse. Mais cela fut insuffisant. Il allait perdre la tête à tenter de le suivre!
Comment quelqu'un pouvait aller aussi vite? Perturbé et embrouillé, il ne vit pas son adversaire arriver depuis le haut, composer une série de signe à une vitesse vertigineuse en criant « Hyoton : Tempête de Glace! » D'innombrables pics de glaces tombèrent du ciel à une vitesse inimaginable, transperçant de toute part le pauvre serviteur du serpent. Jirôbô, écroulé mort et congelé, avec le ventre déchiré jusqu'aux entrailles, gisait par terre.
Naruto atterrit, sortit un parchemin dans lequel il scella le corps du serviteur d'Oto et retourna à leur point d'origine.

.....

Itachi VS Sakon/Ukon

Itachi combattait au taijutsu Sakon et Ukon qui fonctionnaient en équipe. Soudain, il sentit une chose étrange sur son épaule, et ... écarquilla les yeux de stupeur, autant que le peut un Uchiwa. Ukon avait fusionné avec lui et le maintenait immobile tandis que l'autre allait attaquer. Au moment où Sakon enfonça son kunai dans le coeur de Itachi, celui-ci disparut et se remplaça par Ukon. Lorsque Sakon comprit ce qu'il venait de faire, de rage il lança tomber son frère, mort, et regarda autour de lui, cherchant vengeance. Itachi se trouvait à dix mètres, avec son apparence normale, Sharingan activé. Il n'osait jamais bougé. Ils s'étaient fait prendre dans un puissant genjutsu qui les avaient amenés à s'entretuer.
De rage, Sakon fonça sur Itachi en passant directement au stade deux de son sceau, sans réfléchir. Lorsqu'il croisa sous regard de sang, il comprit qu'il était perdu.
« Mangekyô Sharingan : Tsukuyômi » murmura Itachi.
Soixante-douze heures de torture mentale.
Sakon s'écroula, mort. De même que Naruto, l'Uchiwa n'oublia pas de récupérer le corps avant de rejoindre ses petits frères.

.....

Sasuke VS Kidômaro

Depuis qu'il avait vu le premier fil, Sasuke avait remarqué le chakra à l'intérieur grâce à ses Sharingans. Il sortit son sabre et l'imprégna de chakra raiton. Grâce à lui, il put sectionner toutes les toiles qu'il recevait. Mais son adversaire n'était pas mauvais. Il utilisait le sceau au niveau un pour accélérer son rythme. Mais les sharingans sont vraiment efficaces. Sasuke redoubla de vitesse pour pouvoir éviter les toiles et progressivement, il avançait vers son adversaire. L'autre décida d'invoquer un énorme, et répugnante, araignée qui lâcha des centaines de petites bestioles pleines de toiles collantes sur Sasuke. Lassé de ce petit jeu, celui-ci composa des mudras rapidement :
« Katon : Feu du dragon »
Efficace technique.
Tout fut réduit en poussière avec une partie de la forêt environnante. Énervé, Kidômaro passa au niveau deux, alla se planquer et prépara son coup. Mais Sasuke n'est pas un patient. Grâce à ses Sharingans, et ses sens développés, il poursuivit son adversaire qui préparait une flèche. En le voyant arriver, l'araignée lança sa flèche. Elle alla se planter dans le cœur de Sasuke immédiatement.
Enfin le crut-il.
Il ressentit une vive douleur dans le thorax. La lame de Sasuke l'avait transpercé. C'était un genjutsu. L'homme aux huit bras s'écroula, mort.
Sasuke récupéra son corps puis retourna vers ses frères.


Au point de rendez-vous, les trois frères arrivèrent en même temps. D'un sourire commun, ils se comprirent et prirent la direction de Konoha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apfane Chan
Laziers d'Opérette
Laziers d'Opérette
avatar

Féminin Messages : 150
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 26
Localisation : sur le mont Hokage
Humeur : je dirai ça quand ma pizza sera arrivée!

MessageSujet: Re: Hiru no Hakujin   Ven 11 Fév - 2:12

Chapitre 12

De retour à Konoha, ils commencèrent par aller donner leur effrayant rapport avec pour unique conclusion : entrainement. Les soldats d'Orochimaru n'étaient pas à prendre à la légère. De plus, si ces trois légendes avaient eu du mal, que dire des autres ninjas de Konoha!
Ceci fait, chacun se sépara. Ils réservèrent un terrain ANBU chacun pour le temps restant avant l'attaque.
Pour commencer, Naruto revit sa maîtrise des éléments. Fuuton, Suiton, Katon et pour finir son élément fusion le Hyoton. Il travailla avec deux cents clones pendant trois jours entiers. Le déploiement de chakra ne manqua pas d'être remarqué dans tout le village! Beaucoup de shinobi et de ANBUs ne résistaient pas à l'envie de venir voir ce spectacle pour le moins détonant! Les trois éléments fondamentaux se déployaient et se mêlaient ensemble dans une vision apocalyptique! Comment un gamin de douze ans pouvait être aussi fort?
Ensuite, après s'être gentiment mais fermement débarrassé des gêneurs, il entreprit de travailler les techniques de son père : le Rasengan et l'Hiraishin no jutsu, la technique du scintillement des corps, pendant une journée entière avec mille clones. Ainsi, il put utiliser l'Hiraishin encore plus efficacement, en plaçant des balises rapidement et discrètement sur n'importe quoi et renforça sa maitrise du Rasengan à l'extrême! Un condensé de chakra aussi destructeur que la technique de Kyubi.
Il décida enfin de passer les derniers jours d'entrainement à apprendre d'autres techniques fuuton du parchemin de ses parents. Il put renforcer sa maîtrise des vents au point de ressentir les moindres courants, les moindres changements, les moindres bruits du vent. Ils en étaient devenus vivants à ses oreilles et à sa perception. Grâce à eux, il pouvait ressentir le moindre mouvement à des centaines de mètres à la ronde. Le vent était le prolongement même de son corps. Grâce au rouleau, il apprit de difficiles techniques mêlant vent et eau, créant ainsi de violentes tempêtes parvenant même à changer les conditions météorologiques : pressions atmosphériques, température extérieure, humidité, électricité statique. Il alla même jusqu'à confronter ses plus puissantes Katon/Fuuton à ses techniques de tempêtes pour jauger leurs puissances respectives.

Quatre jours avant le tournoi.
Hinata était sur le terrain n°3. Elle s'entrainait sans relâche. Ce matin-là, elle était partie très tôt de chez elle après avoir entendu une conversation entre son père et un membre du conseil du clan. Celui-ci demandait la destitution du statut d'héritière d'Hinata voir même son expulsion du clan. Son père semblait être d'accord. De colère, une colère jamais imaginée chez elle, colère résultant de tant d'années de soumission arrivées à leur limite, elle partit en détruisant sa chambre. Un garde voulut la retenir, il est à l'hôpital à l'étage soins intensifs. Surpris, agréablement surpris,son père ne la retint même pas. Peut-être son cas n'était-il pas désespéré.
Hinata s'allongea de fatigue dans l'herbe. En regardant le soleil, elle se souvint du retour de son soleil dans le bureau du Hokage, puis de ses encouragements lors de l'examen. Après avoir ravalé sa timidité, elle rechercha Naruto avec son Byakugan. Elle le trouva peu après du côté des zones d'entrainements spéciales. Vraiment impressionnant. Elle voyait Naruto flotter, les yeux fermés dans une tornade de vent et d'eau imprégnée d' un très puissant chakra, à quinze mètres d'altitude. Elle se décida à aller lui demander de l'entrainer.
Après quelques minutes d'une marche peu assurée, elle arriva sur le terrain et alla à sa rencontre pendant une pause. Elle lui demanda, non sans begayer on ne se refait pas si vite, de l'aider à s'entrainer.
« Dis-moi, Hinata, pourquoi souhaites-tu t'entrainer autant et quel est ton but?
-je...je...
-Réponds sans honte. Tu n'as pas à en avoir, tu es forte et courageuse alors parle sans hésiter.
-je...je veux prouver ma valeur à mon père, répondit Hinata aux anges de tant de compliments.
-C'est une bonne raison, mais ce n'est pas suffisant. Pourquoi es-tu timide?
-J'ai peur du regard des autres...
-Tu as peur de la pression que ton clan t'impose. Tu es trop gentille et ne te révolte donc pas. Mais vois-tu gentillesse et force ne sont pas incompatibles. La vraie force résulte même de la gentillesse. Tu es très douce et n'aimerais pas faire du mal. Malgré tout tu voudrais t'affirmer. Fais de ta gentillesse et ta maturité ta force en cherchant à protéger ceux qui te sont chers. Fais en sorte que toi seule doive être forte pour que d'autres puisse vivre en paix. Telle est notre tache de ninjas. C'est également en quelque sorte la voie des Lames : protéger l'innocence des enfants et la vie calme des villageois.
-Tu.. Tu es très mûr pour ton âge.
-J'ai vécu beaucoup trop de choses pour mon âge. Toi tu es naturellement mûre.
-Me...merci Naruto-kun, répondit-elle timidement en rougissant.
-Je n'ai pas bien entendu.
-Merci!
-C'est mieux. Alors aide-moi à m'entrainer et mieux connaître le taïjutsu des Hyugas et le Byakugan pendant que je t'entrainerais pour mieux affronter ton cousin. Maintenant en garde et montre-moi ce que tu sais faire. »

Ainsi commença une intense séance où Hinata expliquait à Naruto tout ce qui faisait la puissance des Hyugas. Naruto renouvela ses compliments en voyant la force de sa jeune amie. Il entreprit donc de l'entrainer intensivement jusqu'à la finale. Il lui donna des poids aux bras et jambes et renforça sa condition physique. Course, musculation, exercices pratiques, .... la Hyuga montrait une ardeur rare et rentrait chez elle complètement épuisée.
Progressivement, son père fut aux premières loges du changement qui se déroulait en sa fille. Elle devenait de plus en plus affirmée et ne masquait pas du tout le ressentiment qu'elle éprouvait contre sa famille, exception faite de sa soeur et de Neji même si celui-ci ne le lui rendait pas. Trois jours après le début de l'entrainement, Hiashi alla dans la chambre de sa fille pour lui demander des explications. Il avait été surpris de la douleur que lui infligeait chacun de ces regards durs et perçants, voire haineux. Il commençait à comprendre ses erreurs. En entrant, il vit que sa fille continuait avec force à s'entrainer en exécutant de gracieux et souples mais ardus katas. Elle regarda vers son père, et une fois de plus ne put s'empêcher de le regarder avec mépris.
« Et bien ma fille, tenta-t-il en simulant la détente, d'où vient cette nouvelle vigueur?
-J'en ai tout simplement marre d'être écrasé pour tout ceux qui constituent ce clan, vous en premier père! Vous n'avez jamais fait attention à moi, vous ne vous êtes jamais posés de questions sur moi. Vous avez décrèté dès mon plus jeune âge que j'étais faible et vous, avec le conseil, avez passé votre vie à m'écraser. Aujourd’hui, quelqu'un a enfin reconnu ma valeur, et pour lui, et contre vous, je deviendrai forte, plus forte.
-Vous semblez enfin digne de moi, ma fille.
-Non.
-Comment non?
-Non, je ne veux pas être « digne » de vous. Vous n'êtes pas mon père, vous êtes mon géniteur. Vous ne vous êtes jamais comportés comme un père pour moi, vous m'avez abandonnée, je ne veux pas être digne de vous. Sur ce, laissez-moi dormir »

Hiashi s'éloigna, choqué. Sa fille venait de lui sortir tout ce qu'elle avait sur le coeur depuis tant d'années. Il comprenait. Elle avait raison. Il avait été avec elle un chef de clan et non un père, l'empêchant de se libérer comme elle le voulait, et il allait le payer. Penaud, il alla dans la chambre de sa femme, une femme soumis qu'il avait aimé jadis, et entreprit de la redécouvrir et de s'excuser. Il repensa à ses filles, à son frère, à son neveu, à son clan,.. Il avait été un mauvais chef de clan. Il espéra au fond de son coeur qu'un jour Hinata le pardonnerait (bien qu'il soit trop fier pour l'avouer) . Enfin il pensa à la personne qui avait reconnu sa fille, qui cela pouvait-il bien être? Il allait devoir la remercier quand il saura. Et il s'endormit sur cette pensée.


Les jours passèrent et la préparation à l'examen parvenait à son terme. Enfin, surtout la préparation à la guerre. Les ANBUs avaient été dispersés, les jounins et chuunins prévenus, le plan, profitant de l'effet de surprise, en place. L'examen pouvait commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apfane Chan
Laziers d'Opérette
Laziers d'Opérette
avatar

Féminin Messages : 150
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 26
Localisation : sur le mont Hokage
Humeur : je dirai ça quand ma pizza sera arrivée!

MessageSujet: Re: Hiru no Hakujin   Ven 11 Fév - 2:14

Chapitre 13

Aujourd'hui, c'était la finale de l'examen chuunin. Pour créer la confusion, et surtout parce que Naruto savait que son adversaire n'hésiterait pas à vendre la mèche lors de leur combat, il avait été décidé que la couverture sauterait pendant le combat Naruto contre Neji, enfin si Neji amenait le sujet sur le tapis (ce qu'il ferait vu que l'auteur l'avait décidé ^^) Cette situation ne les réjouissaient pas trop mais ils n'avaient pas le choix, il fallait anticiper et Naruto était le meilleur orateur des trois, le seul à pouvoir calmer les foules par son charisme.

Sur le chemin du stade, Naruto, Itachi et Sasuke purent faire de nombreuses rencontres : tous les seigneurs des pays environnants étaient venus, spécialement pour eux. Diplomates, ils étaient polis (du mieux que le pouvait deux Uchiha et un jinchuuriki) et répondaient aux questions mais réellement, ils étaient face à des adversaires, des opposants dans leurs combats pour le peuple, les seigneurs ne l'oubliaient pas. Les trois Hiru no Hakujin étaient le troisième pouvoir.
De plus, ils rencontrèrent les différents clans et leurs arrogances respectives quant aux talents de leurs rejetons. Aucun Uchiha, officiellement, ne prenaient par au tournoi, mais ils étaient, disaient-ils, venus pour constater l'infériorité de tous les autres. Intérieurement, les trois riaient beaucoup de toutes ces réactions stupides. Ils allaient tous avoir de sacrées surprises!

Enfin, Itachi se changea discrètement en ANBU et partit vers la loge des Kage, le Sandaime l'avait demandé comme garde du corps personnel, aux premières loges face à Orochimaru pendant que Jiraya et les deux autres lames protégeaient le village.
Naruto et Sasuke avancèrent nonchalamment dans l'arène où ils furent ovationnés, ce à quoi ils ne réagirent même pas, las de ces idiots qui n'apprécient que les forts sans même savoir qui ils sont et oublient toutes les autres qualités humaines. Naruto pensait particulièrement à Hinata, comme un grand frère bien sûr. Il espérait qu'elle allait bien et il allait battre l'autre crétin pour elle, une amie qui ne l'avait pas oublié.
Une fois tous les candidats arrivés, Naruto et Neji furent priés de rester dans l'arène tandis que les autres se dirigeaient vers la salle destinée aux participants. Lorsqu'il passa près de lui, Sasuke lança une oeillade pleine de confiance à son frère. Il allait faire ce qu'il fallait, comme toujours.

« une dernière volonté, perdant? Demanda le téméraire et arrogant Neji
-Tu te permets de me qualifier ainsi depuis que tu connais ma véritable identité mais n'es-tu pas un brin présomptueux? Ne te surestimes pas « génie » ! Pour répondre à ta question je vais t'écraser!!
-Je reconnais que je n'aurais peut-être pas parlé ainsi avant l'épreuve de la forêt mais peu importe! Tu étais considéré comme le dernier des ratés avant ton départ à ce qu'on dit, tu n'as aucune chance face à un génie tel que moi!! »
Les spectateurs, à l'exception des rares au courant, se posaient tous les mêmes questions :
« De quoi parlent-ils? Le dernier des ratés? Avant son départ?
-Saches que tes informations sont totalement erronées. Les hauts gradés ont préféré me faire passer pour un raté, un sans-coeur, un monstre et que sais-je encore pour ne pas perdre la face devant moi, prendre peur ou reconnaître leurs erreurs. Mais comme je le pensais, tu n'hésiteras pas à révéler mon vrai nom.
-Sans aucun doute!
-Dans ce cas, Neji, pas de remords : je vais te révéler en quoi tes informations sont fausses » dit-il avec un sourire carnassier.

Sur ce, Naruto composa très, très, rapidement des signes. Il avait retenu : face à un Hyuga ne pas attaquer au corps à corps. Non il utiliserait pour l'achever à la fin moralement et physiquement.

« Hyoton : refroidissement de l'air »

La température sur le terrain commença à chuter,chuter, pour descendre en dessous de 0°C. Naruto, grâce à Kyubi, n'était pas affecté, mais Neji ainsi que l'arbitre claquaient des dents. Dans la loge des participants, Sasuke avait utilisé le technique Katon inverse pour que les autres ne congèlent pas.
Mais Naruto ne s'arrêta pas là.

« Hyoton : Blizzard »

Aussitôt le terrain se changea en terrain de neige. Comme s'ils avaient été transportés dans les recoins les plus secs et durs du pays des neiges.
Neji voyait toujours grâce au Byakugan et expulsait en fine couche du chakra de tous les pores de sa peau mais celait allait le fatiguer.
Il entendit de tous les côtés Naruto parler.

« Alors Neji, sachant qu'il n'y a jamais eu qu'un seul et unique utilisateur du Hyoton dans Konoha, crois-tu que j'ai été reconnu? Que crois-tu qu'il va se passer?
-Tu es un déserteur, tu seras jugé et condamné.
-Baka! Si je l'étais, crois-tu vraiment que j'aurai été autorisé à participer? N'insulte pas Jiji-sama je te prie!
-Alors quoi? Pourquoi êtes vous partis? Que s'est-il passé cette nuit-là?
-Tu veux que je te raconte? Je vais te raconter. D'abord sache que ta cousine m'a tout raconté de ta vie.
-QUOI?
-Oui, les histoires de ton clan, Soke, Bunke et le sceau, la mort de ton père, tout ça... Je comprends ton ressentiment mais sache que ton comportement est puéril.
-QUOI?? que sais-tu de ma haine? Que sais-tu de la vie de quelqu'un qui porte un sceau détestable qui ne s'effacera jamais?
-J'en sais tout! hurla-t-il tandis que la température et le blizzard s'atténuaient légèrement. Je vais te raconter une petite histoire. Enfin en gros vu qu'il est des détails que tu ne peux pas connaître. Ecoutez bien, habitants de Konoha, ceci est aussi pour vous ! Vois-tu, Neji, depuis ma naissance, je porte en moi un grand pouvoir destructeur. Mon regretté père l'a scellé en moi pour diverses raisons mais essentiellement pour protéger le village de ce pouvoir. J'étais le seul et unique à pouvoir supporter cette puissance sans être écrasé. Cet exploit lui coûta la vie. »

A ces mots, les villageois poussèrent des hurlements de stupeur! Ils avaient compris qui était dans l'arène. Ils commencèrent à l'insulter comme il y a cinq ans.

« Vois-tu comment ils réagissent? Cet homme était un grand homme qui s'est sacrifié, et m'a sacrifié pour le village. Je ne lui reproche rien car il a fait ce qu'il fallait pour le village. Il voulait que je sois traité en héros. C'était sa dernière volonté. Mais elle n'a jamais été respectée. »

Les villageois hurlèrent de plus belle! Ils crachèrent toute leur haine à ce démon qu'ils voyaient en ayant complètement oublié la personne qu'il était, jusqu'à oublier son statut de Lame. Neji était choqué. Lui qui se croyait haï!

Naruto reprit :
« Là tout de suite, ils ont déjà oublié que je suis Zanbatô, lâme rouge de midi, avec comme volonté extrême de protéger les villageois du monde des ninjas. Lorsque j'étais enfant, j'étais haï, honni, battu, maltraîté et trainé dans la boue... tu ne pourrais même pas imaginer ce qu'ils m'ont fait dans tes pires cauchemars! »

Les villageois se turent comme un seul homme. C'est vrai, ils avaient oublié en un instant, il était Zanbatô, ce gamin de qui se dégageait une incroyable aura bienveillante depuis son arrivée. Comment cela se pouvait-il? C'était pourtant un démon!

Naruto répondit à toutes les questions muettes :
« Je suis Naruto Uzumaki-Namikaze, né de ma mère Kushina Uzumaki et de mon père Minato Namikaze. Quelques minutes après ma naissance, mon père a scellé ce pouvoir en moi pour protéger le village et en est mort. Crois-tu que bébé j'avais mon mot à dire? Je n'avais rien demandé, j'avais juste eu le malheur de naître ce jour-là ! Mais les villageois ne l'ont jamais compris. Vois-tu, je ne leur en ai jamais voulu ! Car me comporter ainsi comme le démon qu'ils voulaient voir m'aurait rabaissé à leurs niveaux ! Et puis je ne peux pas dire que je ne comprends pas. La peur du pouvoir est naturelle. La haine et la vengeance le sont aussi. Pardonner est bien plus dur et libérateur que haïr.
-Mais pourquoi avoir tué le chef Uchiha cette nuit-là?
-Cette nuit-là, Fugaku Uchiha avait décidé qu'il devait me capturer pour s'approprier mon pouvoir. J'ai fui jusque dans la forêt. Là, Sasuke est arrivé et s'est opposé à lui. Itachi et Sasuke sont des Uchihas jusqu'au bout des ongles sauf pour une chose : ils ont été traumatisés par la guerre et la mort et en sont des fervents opposants. Ainsi Fugaku a même voulu le tuer pour s'accaparer ce pouvoir maudit. Itachi est arrivé et nous a protégés. Nous sommes partis, las de cette vie dans ce haïssable village. Fin de l'histoire. Maintenant dis-moi Neji, peux-tu pardonner? Peux-tu t'élever au dessus de cette basse haine et grandir pour devenir plus fort et ouvrir la porte de la cage de l'oiseau? »

Neji était perturbé, les spectateurs étaient figés dans la honte de toutes ces révélations. Cet enfant avait beau être jeune, il était infiniment plus sage que tous les villageois réunis. Les jeunes étaient glacés d'effroi ! Naruto avait vécu tout ça? A présent, la plupart regardaient leurs ainés avec des regards de haine, ceux-ci baissaient les yeux, extrêmement honteux.

Enfin Neji se décida :
« finissons ce combat, si tu gagnes, tu auras raison et je réussirais à pardonner à Hinata-sama, mais je ne promets rien pour Hiashi-sama!
-C'est déjà ça. C'est parti, ce ne sera pas long! »

Le blizzard reprit de plus belle.

« Futon : marche sur les courants »

Naruto s'éleva dans les airs jusqu'à apparaître au dessus des neiges. Les spectateurs furent surpris : il avait repris sa véritable apparence. Maintenant qu'ils savaient, ils voyaient nettement la ressemblance avec le Yondaime. Ils se sentirent encore plus honteux.

« Hyoton : déchainement des glaces »

Les flocons de neige se transformèrent en glace compacte et s'agglutinèrent pour former des milliers de senbons qui se précipitèrent vers leur cible. Il y eut un dégagement de chakra et tous purent voir une grosse boule de chakra qui s'arrêta pour révéler Neji. Les Hyugas étaient soufflés. Il avait utilisé la puissante défense ultime : le bouclier divin Kaiten ! Cet enfant était un génie autodidacte.

« Bravo le génie Hyuga ! Je voudrais bien te permettre de dévoiler ton autre attaque, les points du Hakke selon Hinata, mais là je veux gagner. »

Les Hyugas, Hiashi en tête, étaient encore plus choqués! Neji pouvait aussi utiliser cette technique! Si jeune! Quel génie!
Hinata était heureuse. Son cousin serait libéré de sa haine comme Naruto. Hiashi regarda sa fille rayonnante en regardant Naruto. C'est alors qu'il comprit. C'était lui. Celui qui avait sauvé le clan Hyuga par l'intermédiaire de sa fille d'abord et de Neji ensuite. Il allait devoir le remercier. Le fils de Minato était déjà un Hokage en puissance! Il avait déjà tout son soutien!

« Tajuu : Kage bunshin no jutsu »

Mille clones du blond apparurent sur le terrain. Quel gamin! Et tous simultanément composèrent des mudras. Neji prépara sa défense mais son petit doigt lui disait qu'il allait perdre. Cette attaque allait complètement épuiser son corps. Mais il se battrait jusqu'au bout pour l'honneur.

«  Tu es respectable Neji, même si tu sais que tu vas perdre, tu ne renonces pas! Alors perds dans l'honneur, ami. »

Le brun tiqua sur le dernier mot, mais ne réagit pas plus. Il n'en avait pas le temps.

« Hyoton : l'attaque des milles dragons de glace »

Comme son nom l'indique, la technique consistait à ce que chacun des clones créent un dragon de glace. Le jutsu fut si dévastateur que l'arbitre dut se protéger avec une technique de terre, qui ne résista pas longtemps.
Les spectateurs ne voyaient plus rien mais lorsque le nuage se dissipa, ils purent voir Naruto, debout, au centre du terrain à côté de Neji, inconscient, la peau bleue du au froid. Il s'agenouilla, exécuta des signes et un chakra rouge entoura ses mains qu'il posa sur le torse de l'inconscient. Cela eu pour effet de lui redonner des couleurs naturelles et de le réveiller. Il ne put cependant guère faire plus que parler.

« J'ai perdu. Tu es très fort. De plus, je sens vraiment mon coeur apaisé. Tu as raison. Le pardon est libérateur. Pardon, Hinata-sama »

Naruto se retourna vers Hinata, lui fit le V de la victoire et sourit, d'un sourire solaire typique. Sourire qu'elle lui rendit.

« Vainqueur, Zanbato euhh.. Uzumaki Naruto euhh... Namikaze ... enfin peu importe! »

La foule explosa en acclamations et Naruto rayonna de joie. Sasuke apparut à côté de lui et le sera dans ses bras en lui chuchotant « Bravo mon frère, tu as réussi »
Enfin, ils partirent lentement du stade sur des « KYAHH SASUKE-KUN, NARUTO-KUN »

« oups, je les avais oubliées celle-là mais maintenant on les partage!
-Hn, répondit Naruto
-Hé c'est ma réplique! »

Naruto et Sasuke se regardèrent et explosèrent de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apfane Chan
Laziers d'Opérette
Laziers d'Opérette
avatar

Féminin Messages : 150
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 26
Localisation : sur le mont Hokage
Humeur : je dirai ça quand ma pizza sera arrivée!

MessageSujet: Re: Hiru no Hakujin   Ven 11 Fév - 2:40

Chapitre 14 : Comment combattre un jinchuuriki fou pendant l'attente d'un assaut meurtrier

Sasuke et Gaara se faisaient face dans l'arène.
La tension régnait.
Tout comme dans le combat précédent, tous sentaient la hargne contenue et tous les ninjas importants sentaient la puissance des chakras en scène. Que de phénomènes! Cette génération était véritablement sensationnelle !
Sasuke se doutait bien qu'il n'était pas de taille. Et puis, il le savait, Gaara était l'adversaire de Naruto. Mais il était décidé! Il allait combattre de toutes ses forces. Il était excité par ce combat! L'un des rares adversaires qui pouvait intéresser son frère depuis bien des années. Un autre Jinchuuriki!
Dans la loge des participants, Naruto était en proie au même état d'excitation. Il palpitait de ce futur combat ne pouvant même pas retenir son aura meurtrière de se déployer, jusque dans l'arène. L'arbitre fut le seul adulte à le remarquer. « Quel trio de surpuissants!! »
« Commencez »
Sasuke ne se fit pas prier et attaqua avec son taïjutsu rapide et puissant. Il savait qu'il ne vaincrait pas mais il voulait prendre plaisir à ce combat. Il commença par tester ce fameux sable en frappant et bougeant à une vitesse équivalente à celle de Lee sans ses poids. Il put frapper Gaara au bout de quelques minutes mais celui-ci était déjà protégé par son armure de sale. Excité, le corbeau activa ses sharingans et sortit ses sabres pour repartir à l'attaque. Ses coups étaient rapides, puissants, efficaces, l'armure encaissait difficilement cette déferlante de coup mais Sasuke sentait que cela ne durerait pas. En effet bientôt Gaara perdit patience et déploya une surpuissante déferlante de sable sur Sasuke qu'il n'évita que grâce à ses sharingans de justesse.
Il courut le plus haut possible sur le mur, fit quelques signes :
« Ryuuga no jutsu »
Une stupéfiante gerbe de flamme jaillit de la bouche de Sasuke et s'écrasa sur Gaara. Les spectateurs étaient stupéfiés par la puissance de cette gerbe, comme du reste de tous les mouvements de ce combat. Itachi était vraiment fier de son petit frère. Il donnait probablement ici un sentiment d'infériorité grandement mérité aux membres du clan Uchiwa. Il avait bien senti que la fierté de ce clan n'avait été en rien affaiblie avec les années. Le Sandaime était également heureux de ce combat parce que non seulement Sasuke montrait une puissance hors du commun pour un si jeune âge, tout comme Naruto, mais il était également purifié de toute influence Uchiwa, et leur fierté excessive. Itachi et lui était la renaissance d'un clan Uchiwa libéré.
Lorsque les flammes se dissipèrent, tous eurent droit à un spectacle des plus étonnants, Sasuke le premier. Gaara s'était enfermé dans une boule de sable qui semblait si condensée qu'elle brillait comme du diamant au soleil. Quelle était la quantité de chakra contenue dans cette carapace?? Quelle puissance! Sasuke hésitait sur la marche à suivre. L'attaque commencerait d'un moment à l'autre et il n'avait pas, comme son frère de coeur, un chakra infini. La technique de feu qu'il venait d'utiliser avait été déjà très éprouvante! Il jeta un coup d'oeil vers son blond, il voulait regarder Itachi mais il ne fallait surtout pas griller sa couverture. Naruto souriait. Son frère venait de faire une très bonne prestation et il sentait que sa décision était la bonne. Il ne devait pas se forcer. En guise de salut, Sasuke se prépara à une dernière attaque impressionnante. Il fit des signes et du chakra commença à se faire sentir.

« Flashback »

Les trois lames venaient de revenir de leur mission au pays d'Orochimaru. Tous les trois, enfin surtout Naruto et Sasuke, avaient pris la décision de repartir à l'entrainement et s'étaient séparés à la sortie du bureau du Hokage. Si Naruto savait déjà comment s'améliorer, Sasuke l'ignorait. Il aurait voulu demander à Itachi mais il se doutait que l'ainé corbeau ait du temps à lui consacrer. Il marchait donc depuis quelques minutes dans les rues de Konoha, lorsqu'il trouva sa solution. Kakashi, le ninja copieur, l'un des ninjas les plus redoutés du monde, remontait la grande rue de Konoha, peut-être vers le centre administratif. Sasuke l'interpéla.
« Kakashi-sensei, appela Sasuke
-Ah Kenshi, que me vaut cet honneur? Demanda-t-il sans toutefois lever les yeux de son livre.
-J'ai une faveur à vous demander.
-Dis toujours..
-Voudriez-vous m'entrainer??
-...Moi? T'entrainer? Mais je n'ai pas le niveau...Tu es devenu bien trop fort...
-Vous êtes sûr que vous n'avez rien à m'apprendre qui pourrait m'aider lors des prochaines combats?
-En fait si. Suis-moi. »
Sasuke et Kakashi se dirigèrent donc vers le terrain n°7. Une fois arrivé, Kakashi fit quelque chose qui augura un bon entrainement à Sasuke : il rangea son Icha Icha Tactics.
« Très bien. Kenshi, je vais t'apprendre........


« Fin Flashback »


« Chidori » cria Sasuke alors que des éclairs de chakra commençaient à s'accumuler et apparaître dans sa main. Il écarta son bras tranchant comme la plus aiguisée des lames sous les regards de stupéfaction du public, et fonça de toute sa vitesse sur Gaara toujours dans sa boule de sable. L'effet fut immédiat. Le bras chargé de foudre perça la carapace de sable comme du beurre. On entendit alors un grand cri. « Je SAIIGGNNNNNEEEE!! » La voix était bien entendue celle de Gaara qui avait perdu son ton impassible pour atteindre des aigus aux accents de folie. Sasuke dut retirer son bras très vite mais il l'écorcha profondément au passage. Il avait le bras en sang, et était légèrement fatigué. Un nouveau hurlement retentit et la carapace s'effondra. Il allait se hâter d'abandonner lorsqu'une explosion se fit entendre dans l'arène depuis la loge des Kages. L'attaque débutait. Sasuke ne prit pas une seconde de repos. Il rejoignit au plus vite son frère dans la loge des participants qui le raviva en chakra à l'aide d'une pilule. Lorsqu'ils virent les trois du sable s'éloigner vers la forêt, ils ne se posèrent pas de question. Ils foncèrent à leur poursuite.

Partout dans le village, les combats faisaient rage. L'opération d'évacuation des civils avaient déjà commencé mais il fallait arrêter le plus vite possible les assaillants, particulièrement un serpent géant à trois têtes qui détruisait tout sur son passage. Les ninjas qui gardaient ce secteur du village étaient dépassés. Quand apparut en face du serpent un gigantesque batracien muni de deux grands bâtons meurtriers. Sur son dos, se tenait un homme de carrure imposante aux longs cheveux blancs habillé d'un kimono vert et rouge. Il se retourna et posa la main sur le dos du batracien, apparurent aussitôt dix grands crapauds de taille humaine qui se répartirent dans le village. Les shinobis de la feuille qui avaient vu la scène furent ravis. Le Sannin Jiraya était présent pour protéger le village.

Dans la cloche de feu sur le toit de l'arène maintenue par le nouveau Quatuor du Son, Orochimaru avait eu droit à une surprise des plus totales. Lui qui croyait sa victoire rapide et facile sur le vieil homme ne s'était pas attendu à ce qu'il soit aussi bien entouré. En effet, dès l'instant où Orochimaru avait tombé le masque, Itachi en avait fait de même. Bien qu'il savait que Itachi était de retour, il ne s'était pas attendu à tomber nez à nez avec lui. Konoha avait magnifiquement anticipé l'attaque. Mais comment?? Pour le moment, Orochimaru pensait, sans doute à raison, que la partie n'était pas encore jouée. « Edo Tensei.... »

Sur le toit du bâtiment administratif, deux petites grenouilles et une femme blonde regardaient ce spectacle avec effarement. Elles se reprirent vite, et se préparèrent à leur participation au combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apfane Chan
Laziers d'Opérette
Laziers d'Opérette
avatar

Féminin Messages : 150
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 26
Localisation : sur le mont Hokage
Humeur : je dirai ça quand ma pizza sera arrivée!

MessageSujet: Re: Hiru no Hakujin   Ven 11 Fév - 2:41

Chapitre 15 : Combats de titans, La destruction de Konoha échoue.


Sasuke et Naruto courraient depuis déja cinq minutes. Mine de rien les trois du sable étaient rapides. Rapidement, ils furent rattrapés par Pakkun envoyé par Kakashi pour les guider. Le ninja copieur était décidément un ninja vraiment efficace. Grace à lui, ils purent suivre la trace précisément de l'équipe de suna et savoir qu'ils étaient poursuivis.
Pour aller combattre les poursuivants, Naruto envoya un clone leur préparer une embuscade. Son role : détourner l'attention des neufs poursuivants et les éliminer le plus possible. Pendant ce temps, l'original pourrait progresser avec Sasuke et Pakkun. La tache était loin d'être facile. Le clône de Naruto commença par placer des parchemins explosifs sur le chemin des poursuivants. Rapidement, ils durent s'arrêter, piégés. Le clône de Naruto s'approcha et se mit à découvert face aux poursuivants : huit jounins d'Oto.
“Tiens vous n'étiez pas neuf? Sûrement une couverture. Très bien, venez!” dit-il en sortant ses lames avec un sourire carnassier. Malgré eux, les ninjas frissonnèrent d'une telle aura meurtrière. Mais leur fierté ne leur permettait pas de reculer, ce n'était qu'un enfant de douze ans, légende ou pas!
Le combat qui s'engagea leur donna malheureusement pour eux complêtement tort! Enfant de douze ans ou pas, la couverture ne mit pas longtemps à sortir de sa cachette pour tenter de tuer le clône par derrière. Ce fut un echec. Naruto jouait avec ces ninjas qui n'étaient vraiment pas à son niveau. Parfois, il lança un de ses kunais-balises pour aller encore plus vite et impressionner encore plus ses ennemis. Lorsque Asuma, qui avait senti le combat, arriva sur le champ de bataille, il n'en revint pas. Les neufs ninjas d'Oto avaient été littérallement mis en pièce!
“Asuma-sensei? Que faîtes vous là? Demanda innocemment Naruto.
-J'avais senti la menace j'espérais t'aider.
-C'était inutile comme vous le voyez, si tous les jounins d'Oto sont de ce niveau, le village ne risque pas grand chose! D'ailleurs pourriez-vous me donner la situation?
-Et bien de ce que j'ai vu, nous dominons largement vu que les civils ont été pour la plupart abrités à l'avance. Jiraya-sama combat avec ses grenouilles les serpents géants envoyés par Orochimaru et j'ai vu des limaces guérisseuses signe de la présence de Tsunade-sama dans le village.
-Alors elle a pris la bonne décision, très bien.
- De plus, dans l'arène les jounins supérieurs de Konoha livrent une bataille à sens unique contre les ninjas du son et du sable. Pour ce qui est du combat de Sandaime-sama, je ne sais rien. Et toi?
-Et bien moi je ne suis qu'un clône chargé de débarasser l'original de ces ninjas. Naruto et Sasuke poursuivent les trois genins du sable! On espère retarder au mieux le combat pour avoir un combat entre jinchuuriki hors du village et ne rien risquer.
-Gloups, un combat entre jinchuuriki??
-Gaara fait partie du plan d'Orochimaru dans la destruction du village, c'est à moi de le combattre, de lui montrer la voie de l'amitié. Moi seul peut le battre. Sur ce, je vais envoyer toutes ces informations à l'original, à plus!”
Le clône explosa sous le regard stupéfait de Asuma! Naruto était vraiment un ninja sensationnel!Tous comme chacun des Hiru no Hakujin!

Pendant ce temps, le combat des titans venait de débuter sur le toit de la tribune principale de l'arène. Itachi et le Sandaime combattaient contre Orochimaru et les Shodaime et Nidaime ramenés avec l'Edo Tensei. Un combat aussi difficile et épuisant pour les deux camps.
Les ANBUs qui regardaient le combat avaient d'abord été surpris par l'apparition d'Itachi mais il s'était révélé indispensable. Le combat avait débuté avec des assauts au taijutsu et armes tranchantes d'une puissance à faire trembler les montagnes. C'était çà le combat au niveau des Kages. Itachi n'hésitait pas non plus à démontrer que son nom Kamino Ken n'était pas qu'un simple nom d'emprunt. Il n'utilisait d'ailleurs quasiment pas ses Sharingans par soucis d'économie.
C'est à cet instant que les défenseurs de Konoha s'éloignèrent de leurs adversaires. Coordonnés et ultra rapide ils exécutèrent des mudras pendant que leurs adversaires faisaient de même. Les spectateurs étaient complêtement subjugués de leurs vitesses d'execution.
"Doton : Mare de Boue"
"Katon : Boule de Feu Suprême"
Puis
"Suiton : Raz de marée"
"Mokuton : forêt profusante"
La confrontation des éléments étaient apocalyptiques, la lutte était sans merci. Le combat prit une ampleur supplémentaire. Les flammes, les roches, les eaux, les arbres effusaient de tous les cotés.
Soudain, autour de Sandaime et Itachi tout devint noir.
"le genjutsu du Shodaime, efficace même contre le Sharingan.
-enfin efficace contre le Sharingan standard."
Gràce au Sharingan, Itachi percut l'arrivée de Orochimaru devant lui.
"Mangekyou Sharingan : Tsukuyomi"

De son coté, Sandaime était malmené par ses deux maitres. Il était vieux, il était épuisé, il était en sous-nombre. L'objectif était évident, ils devaient tuer Orochimaru à tout prix. Lui qui était si vieux, qui avait fait tant d'actions et tant d'erreurs était arrivé au bout de sa vie. L'attaque elle-même était le fruit d'une de ses plus grosses erreurs. Il était temps.
"Itachi, appela-t-il
-Oui, Hokage-sama, répondit-il après avoir laissé Orochimaru effondré qui n'avait pas résisté à son attaque mentale. Mais une surprise de taille l'attendait. En effet, en tombant, un morceau de son visage s'était déchiré, révélant en dessous le visage d'une autre personne.
-Il est parvenu à complêter ce jutsu lui permettant une certaine immortalité sur laquelle il travaillait depuis des années. Il change de corps régulièrement.
-Il n'a plus rien d'humain, acquiéça Itachi.
-Orochimaru ne doit surtout pas survivre, mais il n'y a qu'une seule solution pour qu'un tel être puisse mourir. Je te confie la suite des évènements avec Jiraya et tes deux protégés. Lorsque Naruto sera prêt, il fera un parfait Hokage.
-Sandaime-sama, ... Murmura Itachi avec une larme, grand témoignage d'émotions venu d'un Uchiwa.
-La destruction de Konoha a échoué!
"Kage bunshin no jutsu" deux clones supplémentaires apparurent.
"Kuchiyose : Shinigami" scanda l'original.
Les deux clones guidés par Itachi trouvèrent les deux ames ramenées et les arrachèrent de leur socle. Orochimaru avait utilisé les corps des genins qui l'admiraient pour appeler ces âmes. Ils avaient été des pantins, des outils sans la moindre valeur à ses yeux.
L'original alla s'accrocher au corps de Orochimaru et entreprit de lui extraire son âme. C'était la fin d'une ère.


Au même moment, dans la forêt, un autre combat touchait à sa fin. Un combat d'une ampleur quasi identique.
Peu de temps après le départ du clone, Naruto et Sasuke avait rattrapé les trois du son.
“Je m'occupe du frère et de la soeur, dit Sasuke, ils sont déjà des adversaires intéressants pris ensemble. Si je peux je viendrai t'aider après.
-Très bien, allons-y.”
Naruto sortit ses kunais balises et en lança un non loin de Gaara, il évita le jet sans se douter de l'inutilité de ce geste. Aussitôt, l'héritier de l'éclair jaune de Konoha disparut pour réappraître derrière Gaara et le frappa d'un coup d'épée. Gaara para de son sable qui ensuite prit forme et entoura son bras et une partie de son corps. Shukaku commençait à prendre le dessus.
“Toi, mon frère de fardeau, FAIS MOI ME SENTIR VIVANT” hurla-t-il d'une voix pleine de démence en déployant tout son sable.
“Fuuton : Rasengan” répondit Naruto en jetant contre le sable une orbe tourbillonnante de vent. La confrontation eut une ampleur de cataclysme.
“Ninpo : Shuriken de sable” lança Gaara qui se rapprochait de plus en plus de sa transformation complête.
En réponse, Naruto lança des kunais balises partout sur le terrain de combat. Le sable était rapide, il se devait de l'être aussi.
“Suiton : Pluie Torrentielle” Après sa série de signe, Naruto tendit les bras vers le ciel, ce qui eut pour effet de ramener les nuages et une pluie de tempête s'abattit sur le terrain, mouillant le sable et le rendant plus lourd. Aussitôt il enchaina une autre série de signe :
“Hyoton : congélation” Comme son nom l'indique toute l'eau et tout ce qu'elle touchait se congéla. Le sable donc jusqu'au corps de Gaara.

Plus loin, Temari et Kankurô tentait de toucher Sasuke sans grand succès, il jouait avec eux. Les lames de vent de Temari n'avait rien à voir avec celles de Naruto, Sasuke ne faisait que les éviter nonchalemment avec une facilité déconcertante. Kankuro rajoutait une petite difficulté supplémentaire avec les jets de ses marionnettes, mais rien de bien méchant. Sasuke savait que quelques boules de feu auraient raison d'eux, mais il savait aussi que contre Gaara en revanche il ne serait d'aucune utilité, il prenait donc son pied à humilier ces deux idiots.
Jusqu'à ce qu'un monstre de sable gigantesque n'apparaisse. Shukaku. Gaara était passé à l'étape suivante.

Naruto regardait l'Ichibi quand il entendit une voix en lui.
“Kyuubi?
-Ouais gamin.
-Que me veux-tu?
-Je voudrais que tu m'invoques pour combattre contre Ichibi.
-Tiens donc, tu ne m'avais pas dit il y a des années que parmis les bijuus c'est celui que tu aimais le moins?
-Justement j'adore avoir l'occasion de lui rabattre son caquet.
-Je pourrais le battre sans toi avec mes invocations, tu me donnes quoi en échange?
-Une nouvelle affinité Katon.
-Vendu! Nos relations sont vraiment bien meilleures depuis que je t'ai libéré de ta colère hein Kyu!
-hn et ne m'appelle pas Kyu!
-Mais oui Kyu bon prépare-toi!”
Naruto s'avança et sortit un parchemin de ses affaires. Il fit quelques signes, et le parchemin grandit de trois fois sa taille.
“Gaara! N'oublies pas : tu n'es pas le seul à héberger un bijuu! Nous sommes bien loin de Konoha!
Ninpo : Kuchiyose no justu : Kyuubi no Yohko!”

A la surprise de tous les ninjas à proximité, un renard roux géant doté de neufs queues puissantes apparut dans la forêt de Konoha. Temari et Kankuro en palirent d'horreur, pour eux un bijuu était déjà bien suffisant. Sasuke lui sourit. Le combat était réglé. Pour pouvoir regarder tranquillement le spectacle, il se tourna vers ses adversaires, composa quelques rapides signes et “Katon : Ryuuga no jutsu”, en un surpuissant jet enflammé, les deux enfants de Kazekage s'effondrèrent inconsients. Puis Sasuke alla se placer en hauteur dans un arbre pour regarder calmement le combat. Une escouade d'ANBUs arriva derrière lui pour demander des explications.
“Il y a plusieurs années que Naruto a totalement apprivoisé et apaisé Kyuubi! Il n'y a plus rien à craindre de lui! Et vous n'avez pas autre chose à faire?”
Les ANBUs s'enfurent surpris mais ravis.

Dans les airs, Kyuubi dominait sans nul doute le combat! Ichibi ne lui arrivait pas à la cheville. Rapidement il esquivait chacune des attaques de vent de son homologue du sable ou lui renvoyait son attaque renforcée par une attaque de feu. Ichibi se désintégra, Kyuubi repartit dormir, ravi de s'être dégourdit les pattes bien que ce fusse bref.
Enfin, aussi épuisés l'un que l'autre, Naruto et Gaara atterrirent par terre.
“Comment peux-tu avoir réussi à apprivoiser ton bijuu? Et comment peux-tu être aussi fort?
-Pour protéger mes amis, ma famille, mon héritage, je ferai tout.
-Mais quelle valeur peuvent-ils avoir pour toi??
-Ils m'ont libéré de l'enfer de la solitude!! Sasuke, Itachi, Hinata, Sakura et bien d'autres, ils m'ont sauvé de la haine et de la souffrance! Je les protègerais jusqu'à la mort!
-Ca suffit Naruto, dit Sasuke qui venait d'arriver auprès de son frère! Tu as réussi! Evidemment!
-Merci Sasuke, répondit Naruto avec un sourire.”
Au même moment, Temari et Kankuro arrivèrent auprès de leur frère vaincu. Gaara fut frappé par quelque chose qu'il n'avait jamais perçu, ils s'inquiétaient pour lui! Kankuro attrapa son frère et ils partirent. “Kankuro, Temari, Pardon” Gaara allait y arriver, lui aussi!
Lorsque Sasuke souleva Naruto, celui-ci ne prononça qu'une phrase avant de sombrer dans l'inconscience, en simultané avec une autre personne : “la destruction de Konoha a échoué”.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apfane Chan
Laziers d'Opérette
Laziers d'Opérette
avatar

Féminin Messages : 150
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 26
Localisation : sur le mont Hokage
Humeur : je dirai ça quand ma pizza sera arrivée!

MessageSujet: Re: Hiru no Hakujin   Ven 11 Fév - 3:04

Chapitre 16 : After Match

Trois jours s'étaient écoulés depuis l'échec de l'attaque. Konoha pansait maintenant les plaies et préparaient la suite des évènements. Tsunade, assistée de Jiraya, prit rapidement les choses en mains. L'apparition de Kyuubi, malgré l'éloquence de Naruto lors de l'examen face à Neji, avait suscité de vives réactions. Par soucis d'image, son intronisation au poste de Hokage succéda les funérailles du Troisième Hokage. Cela arrangea bien car elle en profita pour marquer un grand coup contre ceux, comme Danzô, qui espéraient profiter de l'apparition de Kyuubi pour soulever le peuple de nouveau contre Naruto et en faire une arme telle que l'était Gaara.
"Merci de votre acclamation, bien que je ne pense pas en être digne pour l'instant, je tâcherais de me montrer à la hauteur de la tâche qui m'est due et protéger Konoha de toute ma puissance avant que celui que je sais déjà être mon successeur ne vienne. Je souhaiterais d'ailleurs en profiter pour clarifier de nombreux points importants :
Bien que je ne sois arrivée au village que depuis très peu de temps, j'ai pu prendre connaissance de tout ce qui s'est déroulé pendant mon absence et il y a certaines personnes que j'aimerais remercier.
Non seulement ils ont prévenu et protégé le village qui s'était pourtant si mal comporté vis-à-vis d'eux, mais ce sont eux qui m'ont sauvé, un en particulier, et qui ont éliminé les deux menaces principales de cette attaque. Oui, Uzumaki Naruto, Uchiwa Sasuke et Itachi sont les sauveurs du village. L'apparition de Kyuubi pendant le combat a effacé ce faits de vos esprits.
NE SOYEZ PAS STUPIDES!!! NE SOYEZ PAS BORNES ET AVEUGLES DE HAINE!! NARUTO A, kami-sama sait comment, APPRIVOISE ET INVOQUE KYUUBI NO YOHKO, le roi des démons! Ichibi a été terrassé. De plus, Itachi a largement contribué à la fin définitive de Orochimaru. Sasuke s'est débarassé des deux redoutables frères et soeurs du jinchuuriki d'Ichibi Sabaku no Gaara en un tour de main! Les Hiru no Hakujin, qulque soit leurs noms, sont les héros du village et nous leur devons notre survie! Enfin, Suna a envoyé sa redition totale et sans condition. Il est temps pour nous de mettre cette attaque ainsi que notre passé derrière nous une bonne fois pour toute et nous tourner vers le futur! A partir d'aujourd'hui, je suis le Cinquième Hokage de Konoha!"

Un grand silence suivit le discours. Un silence de stupeur face à l'intensité de ce discours. Tsunade avait parlé avec puissance, raison et honneur. Elle était parfaitement qualifiée pour êtr Hokage. Enfin, les premiers applaudissements se firent entendre. Les rookies, hormis Naruto et Sasuke qui étaient à l'hôpital, applaudirent en premier et le plus fort possible! Surtout Neji. Puis leurs sensei et parents suivirent, les clans, puis enfin, les villageois comprirent, et toute la population suivit! C'est un tonnerre d'applaudissement qui s'éleva enfin. Non loin de là, dans une chambre de l'hôpital où le lit était occupé par un blond endormi, deux garçons bruns souriaient. Via des clônes, ils avaient pu assister à la déclaration sans quitter le chevet de leur jeune frère. Tout allait bien. Tsunade avait pris les choses en main. Ils se regardèrent, se sourirent, puis se replongèrent dans leur silence en attendant le reveil de Naruto.

Celui-ci était en fait en discussion avec Kyuubi.
"Et bien, kyû, tu t's surpassé! Ichibi n'a pas tenu bien longtemps!
-Non mais qu'est-ce que tu crois, évidemment, je suis le roi des bijuus! Mais bon il faut dire aussi que depuis que tu m'as libéré de la haine, je sens mes capacités démultipliées! Le calme et l'apaisement que je ressens me permettent d'utiliser ma puissance avec plus de lucidité et plus d'aisance. Je ne comprendrais peut-être jamais ce qui s'est passé ce jour là mais çà a eu un effet puissant!
-Je ne comprends pas non plus. C'était notre première rencontre et je n'ai fait que te toucher. Il y a eu cette lumière blanche puis tu étais devenu plus calme. Vraiment étrange. Sinon, cette nouvelle capacité Kâton dont tu parlais c'était quoi?
-J'ai modifié ton ADN en sortant. Tu peux maintenant lier le Katon et le Fuuton pour créer une toute puissante affinité Hiton! Mais il te faudra une bonne année d'entrainement avec moi pour la maîtriser.
-Ok, je vais voir çà avec les autres.
-Bon il est temps que tu te réveilles gamin!"
Kyuubi expulsa d'un grand coup de queue son réceptacle et Naruto commença à se réveiller.
Dans la chambre, les Uchiwas et Jiraya discutaient.
"Tiens, la belle au bois dormant se réveille, blagua Sasuke.
-Très drôle, Sas'ke, sinon quoi de neuf?
-Tsunade a été nommée Hokage à la place du Troisième qui est mort en emportant Orochimaru avec lui. Mais nous n'avaons pas le temps de nous lamenter. Jiraya a découvert que l'Akatsuki viendra pour toi et les autres jinchuurikis dans trois ans. Il faut donc quitter de nouveau le village pour aller s'entrainer.
-Tant mieux, Kyû vient de m'apprendre que j'avais une nouvelle affinité Hiton en cadeau pour l'avoir laissé sortir contre Ichibi. Je vais avoir besoin d'une bonne année poour le maitriser.
-Bien, dit Jiraya, parceque j'ai prévu de t'emmener pour t'entrainer pendant trois ans entre autres au senjutsu et autres héritages de ta famille. Tu pourras t'entrainer au Hiton. Les frangins iront de leur côté.
-Que diriez vous de deux ans séparés puis on se rtrouve au point habituel pour passer la dernière année ensemble. On pourra ainsi sentrainer en équipe et faire avancer Hiru no Hakujin avant de commencer la guerre contre Akatsuki.
-Je suis d'accord, répondit Sasuke, on s'est toujours entrainés ensemble. Il vaut mieux ne pas perdre nos synchronisations.
-Très bien, termina Itachi, réglons les affaires avec le village, préparons nous et bientôt nous serons de nouveau sur les routes."
Ceci conclut les discussions.

Naruto sortit rapidement de l'hôpital et constata avec stupeur que le discours de Tsunade avait convaincu quasiment tout le village. Les ninjas s'inclinaient, les habitants l'admiraient et tous s'excusaient sans cesse. Gêné de toute cette attention, étrange pour lui, il les remercia et annonça les projets des trois, enfin des quatre avec Jiraya. Il assura qu'il reviendrait encore plus puissant, et réitéra ses voeux de protéger le village jusqu'à sa mort. L'assemblée qui s'était créée buvait ses paroles. Chacun se demandaient pourquoi ils l'avaient autant haï avant. Tsunade dans son bureau était accompagnée de Jiraya qui lui avait raconté toute l'histoire. Elle souriait tout comme lui en voyant ce gamin rayonner entouré et adulé par la population. Il était déjà dans le coeur de tous, le futur Hokage.
C'est donc deux jours plus tard que le village se réunit devant les portes, autant que l'entrée le permettait, pour saluer et donner rendez-vous dans trois ans au nouveau trio égendaire de Konoha.
Accompagnés de Jiraya, les trois saluèrent chacun à leur manière la foule et s'eclipsèrent.

FIN DE LA PREMIERE PARTIE (écrirais-je la suite? on verra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hiru no Hakujin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hiru no Hakujin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Hiru]Stellvia
» Hiru Créa's
» Hiru[Silavyis]
» Création de Sanguinator : Squad Hero
» Bonjour/Bonsoir d'Avril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy Laziers  :: Fictions ! :: Recueil de fictions :: Fic d'Apfane Chan-
Sauter vers: