AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Génies de Konoha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ikki34
Laziers débutant
Laziers débutant
avatar

Masculin Messages : 54
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 26
Localisation : Sud de la France
Humeur : Cela dépend du moment

MessageSujet: Les Génies de Konoha   Lun 21 Mar - 4:14

Petit résumé, pour vous mettre dans l'ambiance Wink

La Vallée de la Fin. Un combat entre deux amis. La victoire de l’un, la défaite de l’autre. Naruto part avec Jiraya pour un jour tenir sa promesse faite à son amie. Ils se reverront dans trois ans. C’est-ce qu’avait cru Sakura, mais elle se trompait lourdement. Le Sannin et son élève ont tout simplement disparu de la surface du monde. Les années ont passés et cela fait maintenant six ans que le petit Naruto a quitté le village. Le monde ne s’est pas pour autant stoppé.

L’Akatsuki commence à reprendre du service mais un autre groupe commence à se faire un nom. « Les Ange de la Destruction ». Trois mercenaires qui se font remarquer depuis quelques années. Des hommes prêt à tuer n’importe qui pour de l’argent. Un trio puissant et sans pitié.

Qui sont ces « Ange »? Quels sont leurs buts? Des questions toutes simples mais avec aucune réponse de convaincantes.

Intrigues politiques, coups bas, manipulations, trahisons, guerres, combats…une époque où toutes les paroles doivent être surveillés, interprétés, analysés… une époque où l’art de jouer avec les mots est la clé de la survie, au risque de perdre la tête, au sens propre comme au figuré...



CHAPITRE UN: RAPPORT 250519XX "LES TROIS MERCENAIRES"


Ordre de mission: Reconnaissance d’éventuelles attaques de Nukenins.

Zone d’opération: 50 kilomètres au sud de Kusa no Kuni. Pays de la Pluie.

Membres de l’équipe:-Leader: Hatake Kakashi
-2ème membre: Hyuga Hiashi
-3ème membre: Shiranui Genma
-4ème membre: Sarutobi Asuma

Niveau de priorité: 1er Ordre

Date de la mission: Du 18 mai au 24 mai



Quatre silhouettes sautaient d’arbre en arbre dans la forêt du pays du Feu. L’homme de tête avait une coupe de cheveux argentés semblables à un épouvantail, portait la tenue traditionnelle de Jounin et son bandeau frontal lui cachait son œil gauche. L’homme juste derrière lui portait également la tenue traditionnelle de Jounin seulement sur sa jambe se trouvait le Kanji du feu preuve qu’il avait appartenu au douze brigadiers. Le 3ème homme était également en tenue Jounin, il portait un bandana noué sur le devant de sa tête et avait toujours un senbon à la bouche. Quand au dernier membre de la team il portait un kimono blanc, avait les yeux blanc et était le chef du clan le plus respecté de Konoha.

-Eh Kakashi!
-Qu’est ce qu’il y a Genma?
-Pourquoi l’Hokage envoie quatre Jounin pour une simple mission de reconnaissance? Ok, on a affaire à des Nukenin mais de là à nous envoyer tous les quatre…
-Sûrement à cause de ces mercenaires. L’Hokage a peur que l’on tombe sur eux.
-Pourtant il me semble que ces mercenaires n’ont jamais tué de Shinobi de Konoha, intervint Asuma
-Tu as raison. Il n’y a eu aucun mort mais la plupart de nos ninja sont restés plusieurs semaines à l’hôpital après les avoir rencontrés... Et vous, Hiashi-dono, quel est votre opinion?
-Ce sont des mercenaires ils ne vivent que pour l’argent donc je pense que l’Hokage a bien fait de nous envoyer.
-… Très bien. Bon, on approche de la zone de mission donc restez en alerte. On aura en face toute une armée si nos renseignements sont exacts alors restez discret!
-Haï ! Firent les trois coéquipiers de Kakashi simultanément.

Les quatre Shinobis avançaient rapidement tout en se cachant dans les arbres. Kakashi, qui avait invoqué Pakkun, fut prévenu par celui-ci:

-Kakashi! Je sens trois odeurs devant nous, plus une quatrième qui arrive par derrière.
-Hiashi-dono !
-Byakugan ! Les trois ninjas vont dans la même direction que nous donc, si nous continuons à cette allure, nous les aurons rejoins dans un peu plus de deux heures. Quant à celui de derrière il maintient la distance et n’a pas l’air de vouloir nous combattre.
-Merde, ça se complique ! Quatre ninjas inconnus supplémentaires, un qui nous file, et trois autres sûrement en patrouille.
-Je ne pense pas.. Attendez, je commence à les voir clairement. Ils portent tous les trois une longue cape blanche. Leurs visage est recouvert par une capuche. Je ne peut pas voir à l’intérieur, sûrement un Genjutsu. Il y a des écriture dans leurs dos: Kamikaze pour l’un, Amaterasu pour le second et le dernier, Shinigami.
-Tss! Le Vent Divin, La déesse du Soleil et le Dieu de la Mort. Ils se prennent pour des êtres divins ou quoi ces trois là? Demanda Asuma
-Oui et non. Ce ne sont pas eux qui ont choisi leurs noms. D’après ce que je sais, ça a un rapport avec leur façon de combattre. Kamikaze utilise le Fuuton, Amaterasu le Katon quand au dernier ce n’est pas par rapport à ses Jutsus mais au fait que lorsqu’il a une cible, il la traque jusqu’à la mort, lui répondit Kakashi.
-Et qui leurs a donné ces noms?Demanda Genma
-Les ninjas d’Oto, Iwa et Kiri ! Répondit Hiashi à la surprise général.
-Comment vous…
-Car je les ai déjà affrontés lors d’une mission il y a trois mois, coupant ainsi la question du ninja copieur, je devais protéger un client et je suis tombé sur eux. Etant donné que c’était une mission de rang A nous étions deux équipes de quatre Jounins et un seul d’entre eux a combattu, pourtant il n’a subit aucune blessure sérieuse et nous n’avons pas pu voir son visage.

Flashback:

-Tu n’es pas mauvais le vieux, je le reconnais, pour le chef du deuxième clan le plus fort de Konoha tu te débrouilles plutôt bien!
-Tu te trompes, mon clan est le plus fort de Konoha !
-Il a raison Amaterasu, intervint un des deux mercenaires resté sur le côté. Tu oublies que le clan Uchiwa a été décimé, donc Hyuga-san a raison, maintenant se sont les Hyugas les numéros un de Konoha.
-Ah ! C’est vrai! Mes excuses Hyuga-san, j’avais omis ce détail. Sur ce, notre mission étant accomplie, nous n’avons plus rien à faire ici, dit le dénommé Amaterasu.
-Attendez! Qui êtes-vous?
-Nous sommes des vagabonds, nous n’avons nul maître et sommes libres de nos actions. Nous faisons ce qui nous plait, répondit Amaterasu en tournant le dos à Hiashi pour rejoindre ses compagnons.

A ce moment là le Hyuga aperçut le nom dans son dos:

-Vous… Vous êtes les Anges de la Destruction, les trois mercenaires surpuissants dont tout le monde parle. Il est dit que votre force égale voire surpasse celle des Kage. J’ai toujours pensé que c’était exagéré mais votre force est bien réelle. Je croyais que vous tuiez tous ceux qui croisaient votre chemin, alors pourquoi nous laisser en vie mes compagnons et moi-même?
-Y a que Shinigami qui vous aurait tué si vous l’aviez affronté, moi je me suis amusé.. Je n’ai pas envie de vous tuer Hyuga-san.
-Pourquoi avoir pris des noms se référant au Divins? Vous vous croyez supérieurs à nous?
-Non ce n’est pas nous qui avons choisi nos noms, nous les avons reçus des ninjas d’Oto, Kiri et Iwa car c’est là-bas que nous avons commencé à faire nos preuves en tant que mercenaires, expliqua le mercenaire qui avait reprit Amaterasu quelque minutes plus tôt.


Fin du Flashback:

- Puis ils s’en sont allés, je ne les ai plus jamais affrontés, termina Hiashi.
- Dans cette rencontre il n’y en a que deux qui ont parlé. Qui étaient-ils? Demanda Kakashi
- Shinigami et Amaterasu, je n’ai pas entendu la voix de Kamikaze.
- Qu’est ce qu’il y a Genma ? Demanda Asuma.
- Je ne sais pas si vous vous rendez compte mais on va devoir les affronter s'ils se mettent sur notre chemin. D’après les dires de Hiashi-dono, un seul d’entre eux a éclaté huit Jounins et nous ne sommes que quatre je vous rappelle !
- Attendez ! S’écria Hiashi
- Qu’est ce qu’il y a ? Demanda Kakashi en s’arrêtant net au cri du Hyuga
- Nous n'aurons pas besoin de nous battre contre eux, nous étions dans un Genjutsu apparemment, continua le Hyuga évitant des question inutiles.
- Il y a l’odeur d’un massacre, intervint Pakkun qui s’était fait oublier.
- C’est exact, il y a des centaines de corps sur la plaine. Et également les Anges assis au beau milieu du carnage. Qu’est ce que l’on fait Kakashi ?
- On devait faire une simple reconnaissance. On s’en va répondit-il.
- Trop tard mes mignons, vous vous êtes beaucoup trop approché de nous pour repartir, dit une voix qui les fit se retourner.

En face d’eux se tenait un homme d’environ un mètre soixante-quinze. Il portait une longue cape blanche avec une capuche qui lui cachait le visage. Sur sa cape était écrit: « La Bénédiction de la Mort ».
Dans son dos, au niveau des hanches, il y avait un Tanto et au niveau de son épaule droite dépassait le manche d’un katana.

-Un shinigami digne de ce nom ne va pas laisser des âmes partir alors qu’il s’est déplacé pour venir les chercher. En tout cas, je vous attendais shinobis de Konoha.

Un frisson parcourut le quatuor de Konoha car en face d ‘eux se dressait le plus impitoyable des Anges: Shinigami.

« Et bien, si je m’attendais à ça. C’est une réelle surprise. Le Ninja Copieur, le chef des Hyuga, un des douze Brigadiers et un ... microbe. Enfin bon, ça fait toujours trois belles prises.
- Vous nous avez pris pour cible, donc vous nous laisserez pas passer n’est ce pas ? Demanda Kakashi.
- Bingo Kakashi, bon alors amusons nous et que le sang jaillisse ahahahahah ! »

Le combat s’engagea aussitôt. Shinigami dégaina son katana ainsi que son tanto et fonça sur Asuma qui était le plus proche. Ce dernier réagit instantanément et sortit ses deux lames à chakra. Tandis qu’Asuma parait le katana, le tanto arriva par dessous pour embrocher le Brigadier, cependant Hiashi lança un Hakke Kuushou avant que la lame n’atteigne le corps d’Asuma. Le corps de Shinigami volant vers Genma, ce dernier planta deux Kunais dans le corps de son adversaire qui tomba à terre, mais ce fut un morceau de bois qui apparut. De derrière Kakashi, surgit une masse blanche qui donna un violent coup de pied, ce qui eut pour effet de faire traverser quelques arbres au ninja copieur. Lorsque le mercenaire réapparut, Genma et Asuma foncèrent dessus mais ne purent empêcher Kakashi de recevoir le coup de pied. Cependant, cela leur offrit une ouverture dans laquelle ils s’engouffrèrent sans hésitation. Alors qu’ils allaient toucher l’ennemi, Hiashi les frappa avec le Hakke Kuushou pour les éloigner de leur cible et ainsi leur éviter qu’ils ne se fassent trancher en deux par les clones qui sautaient des arbres juste au dessus de l’original.

« Mon Byakugan n’a aucun effet sur cet homme. Lorsqu’il a attaqué Kakashi, je ne l’ai pas vu arriver. C’est le noir complet avec cet homme, je ne sais plus quoi faire. J’ai pu vous sauver mais c’est très dur à frapper plus vite que lui.
- Kakashi ! Tu peux l’utiliser ou t’es trop amoché ? Demanda Genma.
- Évidemment que je peux l’utiliser, mais donne moi du temps, répondit-il en revenant vers ses compagnons.
- Pas de problème, répondirent les trois autres membres de la team. »

Cette fois, Genma s’écria Suiton : Suiryudan no Jutsu ! Alors que le gigantesque dragon d’eau s’écrasait sur le sol ou se tenait Shinigami quelques instants plus tôt, Asuma lança un Kamaitachi sur le mercenaire qui avait sauté, mais ce dernier esquiva à l’aide d’un Kage Bunshin qu’il utilisa comme bouclier. Alors qu’il retombait sur le sol, il fut accueilli par une série de coups dans le style Jyuken du chef des Hyuga. Au moment où la série de coups s’estompa, Kakashi s’écria : Maintenant ! Et ses coéquipiers s’écartèrent de leur ennemi pour ne pas être la cible de Mangekyou Sharingan en même temps que lui. Lorsque Shinigami ressentit l’air se refermer sur lui, il se déplaça aussitôt derrière le fils du Croc Blanc à une vitesse incroyable dans l’intention d’abattre son katana afin de le découper en deux. Genma, Asuma, et Hiashi ne purent rien faire car la vitesse du mercenaire était telle, qu’ils n’avaient pas pu le suivre des yeux. Alors que le sabre n’était plus qu’à quelques centimètres du crâne de son opposant, Shinigami vit une main l’intercepter et entendit une voix familière lui dire :
« Ça suffit Kyo ! N’oublie pas pourquoi ils sont ici et surtout pourquoi NOUS, nous sommes ici. Alors rengaine tes jouets maintenant !
- Je déteste quand tu fais ça, et tu le sais très bien Amaterasu, en insistant bien sur le pseudonyme montrant ainsi qu’il n’appréciait pas le fait d’avoir été interpellé par son véritable nom. Vous avez de la chance shinobis de Konoha. »
Le quatuor de Konoha se sentit soulagé de cette apparition car cela signifiait qu’ils n’allaient pas mourir. Cependant ils ressentirent de l’amertume en repensant au dernier mouvement du Dieu de la Mort.
« Merde ! Cette vitesse pour arriver derrière Kakashi n’était pas du tout la même que celle qu’il utilisait durant le combat, se dit Asuma.
- L’enfoiré, il s’est bien foutu de nous, on a fait que danser dans la paume de sa main, celle d’un shinigami. Merde ! Se lamentait Genma.
- Eh bien j’ai eu chaud. Un peu plus et je me faisais couper en deux, pensa Kakashi avec amusement.
- Alors ça ! Sa puissance est du niveau de son coéquipier ils méritent de porter des pseudonymes divins. »

A quelques kilomètres de là au même moment :

P.O.V Kamikaze
« Ces deux là en font toujours trop, enfin c’est surtout Kyo qui adore foutre le bordel. Enfin je ne les changerai plus de toute façon. »
Je continue à marcher dans la direction ou je l’ai ressenti pour la dernière fois. Il n’a pas été le chef des ANBU pour rien, j’ai du mal à ressentir sa présence, il se cache trop bien pour moi. Je n’ai jamais été très bon pour débusquer des proies. Ça y est, je sens quelque chose…. Non, ce n’est pas lui. Ça arrive du champ de bataille, alors que lui, il s’y dirigeait.
Ça s’approche, ça va de plus en plus vite. Il faut que je me mette en garde. Soudain j’entends :
« Je savais que c’était toi, je t’ai reconnu à ton odeur. »
Je regarde au niveau d’une branche et je le vois. Un petit chien mais l’un des meilleurs puis je lui dis :
« Que fait-tu là, le chien ? »

P.O.V Kamikaze fin

« Je suis ici pour te parler.
- Je n’ai absolument rien à dire à des membres de Konoha alors va t’en ! Je cherche quelqu’un.
- Il est parti lorsqu’il vous a senti, toi et tes compagnons.
- Je vois... Alors tu peux t’en aller à présent.
- Hum... Tu es toujours aussi gentil, très bien je m’en vais.
Aussitôt dit, aussitôt fait.
- Tss... Bon débarras. Yosh, et si vous sortiez à présent ? Qu’en dites vous ? »
A ce moment, six ANBU apparurent face a lui...

Retour aux six autres combattants :
Tandis que Shinigami rangeait ses katanas, Amaterasu prit la parole :
« Veuillez excuser mon ami de son comportement brutal. Il est assez irritable en ce moment car il n’a trouvé aucun adversaire de valeur jusqu’à ce que vous arriviez. Voilà pourquoi il a absolument tenu à vous affronter. Ceci dit, parlons affaires voulez-vous ? »
Alors qu’il marquait une pause, les quatre ninjas de Konoha se posèrent cette même question :
« Comment ça, parler affaires ? »
Cependant avant qu’ils ne purent poser la question le mercenaire reprit :
« Comme votre maître l’a demandé, il ne reste aucun survivant, nous les avons tous exterminés jusqu’au dernier, cette armée de Nukenin ne posera plus aucun problème a Konoha. Si vous le désirez, vous pouvez venir vérifier vous même l’extermination des 347 Jounins et 573 Chuunins, ce qui fait un compte de 920 ninjas. Votre maître nous avait prévenu que nous affronterions une armée d’environ mille ninjas donc le prix reste le même. Alors ?
- Je crois que vous faites erreur nous ne sommes pas envoyés pour vous payer mais faire une reconnaissance, commença Kakashi.
- Je ne suis pas sûr de très bien avoir compris. Vous voulez dire que vous êtes venus ici sans notre argent ?
- Eh bien, oui mais...
- Il n’y a pas de mais bande de petites merdes, intervint Shinigami en sortant aussitôt son katana de son fourreau d’un air menaçant. Danzo croit pouvoir nous avoir comme ça ? Je suppose qu’il vous a envoyé confirmer la destruction de l’armée et vous deviez vous retirer en nous laissant vous attendre comme des cons n’est ce pas ?
- Non attendez, ce n’est pas du tout ça..., tenta vainement Kakashi.
- Amaterasu ! Tu les tues ? Demanda tranquillement le mercenaire.
- Pas de problème ! Répondit l’interpellé en sortant deux tantos du dessous de sa cape. »

Avant même qu’ils ne puissent faire le moindre geste Kakashi et Genma qui se trouvaient côtes à côtes furent transpercés de part en part. Alors qu’Amaterasu dégageait ses tantos, Genma réussit à abaisser la capuche de son assaillant avant de s’écrouler sur le sol. Le visage que virent les deux shinobis les firent trembler, pour celui qui l’avait affronté de peur et pour l’autre de dégoût. Les deux de Konoha contemplèrent un moment le jeune homme d’un mètre soixante-quinze en face d’eux. Il avait le visage calme, des cheveux noirs, extrêmement noirs, plus qu’une nuit sans lune, et des yeux emplis de haine mais surtout d’arrogance. Oui, cette arrogance que tous les membres de son clan maudit avaient à cause de CES yeux, ces yeux rouges comme le sang, ces yeux qui inspirent terreur et respect autant chez les ennemis que chez les alliés, ces yeux... Ce maudit Sharingan.

« D’abord ton frère, et puis maintenant toi, je pensais que le dernier des Uchiwa avait un peu plus d’esprit ! Commença Asuma d’un ton haineux. Non seulement tu trahis Konoha mais en plus tu attaques Kakashi ! Ton sensei ! Sale traître je vais te corriger vite fait !
- Hn ! Je ne me rappelle pas avoir eu ce minable comme sensei ! Mais je me rappelle que je dois vous tuer alors c’est parti ! »
Alors qu’il apparut devant Asuma pour lui transpercer la boîte crânienne, une silhouette apparut entre lui et sa cible pour bloquer le tanto entre ses doigts. Lorsqu’il reconnut l'impertinent qui s'était mis sur son chemin il s’écria :
« Toi !?
- Tss... C’est comme ça que tu t’adresses à moi d’habitude ?
- Kamikaze, pourquoi as tu arrêté son arme ? Ils n’ont pas l’argent alors il faut montrer que l’on ne plaisante pas !
- Qu’est ce que vous pouvez être stupide parfois, ils ne viennent pas de la part de Danzo. ces quatre là sont de simples shinobis en mission. Ils n’ont aucun lien avec nous. Regardez ! Vous voyez ? J’ai l’argent, alors on s’en va maintenant. Ah ! Amaterasu soigne ces deux là avant qu’ils ne meurent.
- Pourquoi ?! S’insurgea le concerné.
- Ben tu fais des conneries alors assume !
- Ok c’est bon !
- Attend Sasuke ! Pourquoi ? Demanda Asuma.
- ... D’Amaterasu
- ... De Shinigami
- ... De Kamikaze
- Réponds moi ! Pourquoi nous avoir attaqués en sachant que nous n’étions pas des hommes de Danzo ?
- Pourrais-je savoir à qui vous parlez ? Demanda Amaterasu.
- A toi ! Est ce que il y a plusieurs Sasuke ici ?
- Eh bien, je ne m’appelle pas Sasuke. Vous devez me confondre avec un autre.
- On s’en va, dit Shinigami, tandis que Kakashi et Genma commençaient à se réveiller. »
Les Anges de la Destruction s’en allèrent donc en laissant le quatuor sur place. Kakashi se releva doucement et demanda :
« Qu’est ce qui s’est passé ?
- Nous avons perdu contre un Uchiwa, intervint le Hyuga pour la première fois depuis un moment.
- Comment ça ? Demanda à son tour Genma.
- Un des Anges est un Uchiwa ressemblant trait pour trait à Sasuke. Cependant, ce n’était pas lui d’après ses dires, lui répondit Asuma.
- Quoi qu’il en soit notre mission est terminée. Rentrons, dit Kakashi d’un air las.

Quelques jours plus tard dans le bureau du Hokage :

« Et bien ces mercenaires sont extrêmement puissants mais j’avoue que Danzo m’a surprise... Bien. SHIZUNE !!! Hurla Tsunade-hime tout en reposant le rapport qu’elle venait de lire. »
Des pas précipités se firent entendre et la porte s’ouvrit à la volée.
« Hai Tsunade-sama !
- Appelle moi Sakura, Shikamaru, Lee, Neji, Hinata, et Kiba j’ai une mission pour eux ! »


______________________________________________________________________________________


J'ai fusionné le chapitre 1 et 2 après réflexion, je trouvais stupide de les séparer. Comme c'est ma première fiction, mon style d'écriture change au cours des chapitres.


Dernière édition par Ikki34 le Lun 21 Mar - 9:53, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikki34
Laziers débutant
Laziers débutant
avatar

Masculin Messages : 54
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 26
Localisation : Sud de la France
Humeur : Cela dépend du moment

MessageSujet: Re: Les Génies de Konoha   Lun 21 Mar - 4:17

CHAPITRE DEUX: LE NOM D'UN DES "ANGE DE LA DESTRUCTION"


Dans le bureau du Godaime Hokage se tenaient Sakura, Shikamaru, Lee, Neji, Hinata, et Kiba attendant qu’elle donne les explications de cette nouvelle mission qui nécessitait trois Jounin et trois Chuunin.

Sakura, Jounin depuis un an portait toujours son short noir mais avait troqué son haut pour une veste rouge à manches longues afin de pouvoir ranger plus de parchemin dans les emplacements prévus qui se trouvaient sur ses manches. Shikamaru toujours égal à lui-même avait refusé d’avoir la promotion de Jounin, bien qu’il ait largement le niveau, prétextant qu’il n’y aurait qu’une hausse de travail.

Lee était toujours habillé de sa tenue ridicule avec la veste Chuunin par dessus et avait refusé le titre que lui proposait l’Hokage affirmant qu’il n’avait pas encore le niveau, n’ayant toujours pas vaincu Neji.
Ce dernier avait avec une tenue blanche et un par-dessus noir au niveau des jambe(Neji dans les Shippuuden quoi ! J’arrive pas à décrire sa tenue!), il était Jounin depuis quatre ans maintenant. Hinata portait une veste violette avec les manches blanche, son pantalon était de la même couleur que sa veste. Elle était Jounin depuis un an également ayant été nommée à ce titre en même temps que Sakura. Et Kiba portait une veste à capuche noire ainsi qu’un pantalon de la même couleur.

« - A présent que vous êtes tous réunis, je peux vous donner votre mission, commença Tsunade. Je vais pouvoir vous expliquer en détail la mission que je viens de vous assigner suite à la lecture d’un rapport. Tout d’abord, je suppose que vous connaissez tous l’existence de ce trio de mercenaires qui fait tant parler de lui dans le monde shinobis?

- Nous ne connaissons que les grandes lignes, rien de très précis shishio!

- Très bien, dans ce cas je vais faire un bref résumé. Il y a trois ans, des mercenaires sont apparus aux alentour de Kiri acceptant n’importe quelle mission que nous mettrions dans les missions de classe B, A ou encore S. Lorsqu’ils n’étaient pas très connus, leur prix était relativement faible, mais au fur et à mesure que leur renommée grandissait, la somme pour louer leurs services également; mais passons, ce n’est pas le sujet qui nous intéresse. Leurs puissances faisaient l’unanimité parmi les ninjas de Kiri, Iwa ou encore Oto ! A tel point qu’ils reçurent des surnoms les élevant au niveau d’êtres divins. Kamikaze ou Susano-o (dans d‘autres pays) pour le premier, Amaterasu pour le second et Shinigami pour le troisième…. Depuis un an, ces trois noms inspirent terreur, crainte et respect parmi les ninjas du monde entier ! Hier, quatre Jounins vétérans sont rentrés d’une confrontation avec ces trois là; enfin l’un d’entre eux, les deux autres n’ayant pas combattus…
- Impossible, intervint Kiba. Un homme seul contre quatre Jounin de Konoha ne peut s’en sortir indemne!
- Qui étaient ces Jounins Tsunade-sama? Demanda Neji
- Sarutobi Asuma, Shiranui Genma, Hyuga Hiashi et Hatake Kakashi.
- Non, ce n’est pas possible, trois d’entre eux sont parmi les plus puissants ninjas de Konoha, murmura Hinata.
- Et ils se sont fait battre par un seul homme, continua Shikamaru
- Non, nous nous sommes fait tuer par un seul homme, dit alors une voix. Tout le monde se tourna vers la fenêtre pour y voir Kakashi qui poursuivit. Nous serions morts à l’heure actuelle si Kamikaze n’avait pas retenu la main de son compagnon.
- C’est exact, continua Tsunade. En plus d’avoir écrasé nos ninjas ils l’ont fait après avoir exterminé jusqu’au dernier une armé de près de mille ninjas. Neuf cent vingt pour être exacte. »

Un lourd silence s’abattit soudain sur les jeunes ninjas. Si l’Hokage leurs avait parlé de ça, cela signifiait qu’ils allaient devoir effectuer une mission en rapport avec ce trio.

Le doute se confirma lorsque l’Hokage reprit la parole.
« - Votre mission est de découvrir la véritable identité des Anges de la Destruction! Cette mission sera à durée indéterminée ! Je veux un rapport toutes les semaines. Si un rapport n’arriverait pas dans les délais imparti, vous serez considéré comme étant mort en mission, de plus, vous ne recevrez aucune assistance, d’aucune sorte, est ce clair?
- Hai ! S’exclamèrent les six ninjas.
- Bien votre première destination est Kusa. C’est le village le plus proche de leur dernière position. Vous pouvez disposer. Ah, dernière petite chose: Amaterasu possède le Sharingan et ressemble très fortement à Sasuke d’après les dires d’Asuma et qui ont été confirmés par Hiashi. Faite donc très attention! »

A ce moment là aucun doute n’était possible, cette mission était désormais un échec avant même d’avoir commencé! Ce fut la constatation de tous les membres de l’équipe.

Lorsque l’équipe nouvellement composée quitta le bureau de l’Hokage, le maître (ou maîtresse…) du village prit la parole:
« - Alors que penses-tu de cette histoire Kakashi?
- S’il est encore en vie, cela ne peut signifier qu’une chose, Hokage-sama.
- C’est totalement inconcevable! Comment peux-tu penser ça Kakashi? Sais-tu ce que cela signifie si « il » est encore en vie? Orochimaru et Oto passerait au second plan! Le risque de destruction de Konaha serait du même niveau que lors de l’attaque de ce maudit serpent il y a six ans et ça, c’est dans l’hypothèse où il attaquerait seul sans aucune aide extérieure pour l’épauler! S’il s’associe au Serpent, Konaha sera détruit à coup sûr !
- Je le sais, mais je pense également que son but n’est pas d’anéantir le village.
- Qu’est ce qui te fait penser cela?
- Eh bien, il y a au moins Susano-o qui arrive à le contrôler à peu près étant donné qu’il nous a sauvés la vie alors que « lui » nous aurai laissé mourir. Ensuite toute les fois où nos ninjas les ont affrontés, il n’y a eu aucune victime parmi nos troupes. Bien sûr, des blessés graves immobilisés pour des semaines, il y en a eu énormément, mais aucun mort ! Je pense que le fait d’humilier nos hommes lui suffise à se venger de nous. Dans une certaine mesure, en tout cas.
- Je vois, répondit-elle en baissant la tête. Si seulement Minato était encore en vie, nous ne serions pas dans cette situation avec ce gosse… Où même Jiraiya qui a lui aussi disparu depuis que ces mercenaires sont apparu.
- Ce n’est plus un gosse, il doit avoir 23 ans maintenant. Un si jeune prodige… Il aurait pu prétendre au poste d’Hokage… et maintenant, c’est l’un de nos plus grands soucis, au même titre qu’Orochimaru et l’Akatsuki…
- Oui… Franchement, des mercenaires surpuissant qui se révèlent être l’un des plus grands dangers que nous auront peut-être à affronter ! J’en ai déjà mal à la tête en pensant aux conséquences de ces révélations. Kakashi, rends toi au Q.G des ANBU et demande que deux équipes soient en surveillance constante sur Danzo ! Je ne sais pas comment il a fait et s’il l’a fait en sachant qui était l‘un d‘entre eux, mais qu’il ait réussi à convaincre ces mercenaires ne laisse rien présager de bon!
- Bien Hokage-sama! »

Tandis qu’il allait se retirer, en laissant une Tsunade abattue, Kakashi se retourna et demanda:
« - Vous connaissez les risques qu’ils prendront durant cette mission, cependant vous n’avez pas hésité à envoyer ces six là ! Pourquoi cela?
- Eh bien, si c’est bien lui comme tu l’as dit, il y a une chance que « lui » aussi soit encore en vie et si mes soupçons sont fondés, ils arriveront peut-être à le convaincre de rentrer.
- S’il avait voulu rentrer, il l’aurait fait il y a longtemps déjà ! Lâcha Kakashi avant de sortir.
- Tu as raison, mais j’ai toujours espoir qu’il reviendra parmi nous… »

Une silhouette qui avait écouté toute la conversation depuis la fenêtre, sourit et dit pour elle-même avant de disparaître:
« - Non planche à pain, il ne reviendra pas, plus maintenant qu’il a trouvé sa place, et tu devrais le savoir mieux que personne. »

Quelques jours plus tard aux abords du village de Kusa:

« - Très bien, commença Neji. Nous restons en contact radio. Je vais faire les équipes. Il y’en aura trois. Première équipe: Shikamaru, Hinata. Deuxième: Kiba, Lee et enfin, Sakura sera avec moi. Bon on se retrouve ici dans cinq heures; cachez tout ce qui pourrai trahir que nous sommes des ninjas! Bien, à présent, dispersion! »
Tout les membres de l’équipe s‘exécutèrent.

Équipe une:

« - Qu’as tu Shikamaru-kun?
- Je réfléchissais aux membres de l’équipe et me dit qu’il n’y a pas de combattant longue distance. Ça risquerait de restreindre nos possibilités s’il fallait combattre.
- J’en suis une. Mes Jutsu sont des Jutsu de distance. Devant l’air interrogateur de son coéquipier elle développa. Pour pouvoir passer Jounin j’ai du développer mes Jutsu ne pouvant rivaliser avec Neji-nii-san au Jyuken.
- Je vois… Finalement les possibilités augmentent, termina Shikamaru. »

Équipe trois:

« - Neji, regarde! »
Ce dernier regarda dans la direction qu’indiquait sa coéquipière et fut surpris de ce qu’il vit et encore plus que qu’elle ne lui ai pas sauté dessus, puis il se rappela les paroles de Tsunade…
« - Allons-y Sakura! »

Ils se rapprochèrent de la personne et la jeune fleur prit la parole:
« - Excusez-moi monsieur?
- Oui? dit l’homme en se retournant. Puis-je vous aider?
- Nous cherchons un hôtel, pourriez vous nous renseigner s’il vous plait?
- Bien sur, dit le jeune inconnu, alors vous prenez…. »

Tandis que l’inconnu s’était retourné pour expliquer comment se rendre au quartier des hôtels, Neji et la fleur de cerisier échangèrent un regard de confirmation: si cet homme n’est pas Sasuke cela signifie qu’il est… L’homme termina son explication et demanda d’un air gêné:
« - Ai-je été assez clair? Ou vous préfèreriez que je vous accompagne?
- Oui, ce serait fort aimable, mon amie et moi même n’avons pas un très bon sens de l’orientation dans les villes! Demanda Neji, profitant de l’opportunité.
- Bien entendu! S’exclama le jeune homme.
- Je m’appelle Sakura, lui c’est Neji et vous?
- Jin… Uchiwa Namikaze Jin… »


Dernière édition par Ikki34 le Lun 21 Mar - 10:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikki34
Laziers débutant
Laziers débutant
avatar

Masculin Messages : 54
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 26
Localisation : Sud de la France
Humeur : Cela dépend du moment

MessageSujet: Re: Les Génies de Konoha   Lun 21 Mar - 4:21

CHAPITRE TROIS: RENCONTRE ET COMBAT


A ce nom les deux ninjas de Konoha blêmirent de terreur ! Cet homme était extrêmement dangereux ! Il avait une confiance absolue en ses capacités pour avoir le courage donner son nom à des inconnus, surtout quand ce nom était synonyme de massacre !
Jin ayant remarqué le changement de couleur de ses deux nouveaux compagnons demanda:

- Qu’est ce qu’il y a? Vous êtes tout blanc? Ça va aller?
- U… Uchi… Uchiwa … comme… balbutia Sakura.
- Oui, comme le misérable clan Uchiwa qui s’est fait exterminé par l’un des leurs.
- Misérable? Demanda Neji surpris par le terme employé, et ayant repris le contrôle de ses émotions.
- Oui, des crétins pompeux, imbus de leurs personnes et totalement arrogants. Ils se croyaient supérieurs aux autres et cette arrogance les a conduits à leur perte. Surtout qu’ils ont fait confiance à un type complètement instable pour une mission d’une importance capitale. Quel clan pathétique…
- Mais vous êtes un Uchiwa pourtant. Pourquoi critiquer son propre clan?
- Je suis né Uchiwa, cependant je n’ai grandi que quatre ans parmi eux! J’ai vécu la troisième grande guerre ninja à quatre ans, lors de laquelle mes parents se sont faits tués sous mes yeux. C’est alors que cet homme est apparu et m’a pris sous son aile… Namikaze Minato, il m’a enseigné tout ce qu’il savait durant un an puis il est mort durant l’attaque du Kitsune no Yokô. J’avais presque six ans quand j’ai perdu mes seconds parents. A onze ans, j’ai quitté le village et vécu de diverses missions pas très nettes, je l’avoue mais bon, mes mains étaient tachées de sang depuis mes sept ans. Du coup, ça ne ma pas vraiment gêné….
- Pourquoi quitter le village en étant si jeune?
- Pourquoi rester dans un village où plus rien ne vous retient ? Un voile de tristesse s’abattit sur le jeune mercenaire, ce que remarqua Sakura.
- Vous êtes donc un déserteur, pensa à haute voix la jeune femme.
- C’est exact !
- Pourquoi nous avoir menti? Continua la fleur de cerisier.
- Je ne comprends pas, Sakura-san.
- Vous nous avez dit que rien ne vous retenait au village, mais vous mentiez, n’est ce pas?
- Je vous trouve un peu curieuse Sakura-san !
- Ah ! Désolée !
- Ce n’est rien, mais si vous tenez à le savoir, j’ai déserté le village à cause d’une promesse.
- A cause d’une simple promesse ?
- Oui. Une promesse que je n’aurai jamais dû faire à mon père et au Sandaime.
- Mais si vous avez quitté le village à cause d’une promesse faite au Sandaime, vous n’avez pas vraiment déserté le Village ! Intervint Neji.
- Si car cette promesse m’obligeait à rester à Konoha. Et… Nous voilà au quartier des hôtels, vous et votre…
- Nous sommes amis, dirent simultanément les deux Shinobi, ce qui fit sourire l’Uchiwa.
- Merci beaucoup de votre aide, continua la Kunoichi en s’inclinant.
- Mais ce fut un plaisir pour moi, répondit Jin avant de baiser la main de Sakura devenue écarlate. Si vous êtes libre ce soir pourrai-je vous inviter au restaurant si cela ne gène pas votre ami de rester seul ? Continua-t-il après s’être redressé.
- Tant que tu ne rentres pas tard comme nous devons nous lever tôt demain, ça ne me pose aucun problème de rester seul pour la soirée.
- Alors c’est d’accord j’accepte votre invitation.
- Cela vous gène-t-il que je reste encore un peu avec vous?
- Non du tout, je vous en prie.
- Merci bien!

Le nouveau trio prit donc une chambre pour Neji et Sakura. Le temps que les deux ninjas de Konoha se mettaient à l’aise dans leur chambre, Jin alla acheter quelques boissons. Le duo de Shinobi ne laissa pas cette chance passer.

- Neji, quelque chose cloche!
- Je sais ! C’est beaucoup trop facile ! Non seulement ils sont encore à Kusa mais en plus on tombe sûr l’un d’eux même pas trente minutes après le début des recherches !
- Et pour couronner le tout, il m’invite même à dîner! Ce n’est vraiment pas normal. Mais même si c’est un piège il faut lui soutirer un maximum d’informations!
- Exact! Alors voilà comment tu vas procéder: D’abord parle de toi. Raconte-lui ce que tu veux mais parle d’abord de toi ! Impérativement ! Ensuite pose lui des questions sur ce qu’il faisait quand il était encore à Konoha; évite la promesse, il…
- …Me repoussera et se posera des questions. Je sais.
- Je vois que tu comprends. Demande-lui ce qu’il fait à Kusa, etc… Mais le principal de notre mission d’origine: comment s’appellent ses compagnons!
- Bien j’ai compris ! Il faudra prévenir les autres ! Mais je pense que Jin va s’incruster avec nous et que nos compagnons vont comprendre notre position!
- Je l’espère, dit-il avec le visage de Lee dans son esprit venant casser les espérances de la fleur.

Lorsque Jin revint avec les boissons, il trouvât ses deux nouveaux amis en train de l’attendre, lovés tranquillement sur leurs lits. Il distribua donc les boissons et vint se coller à Sakura qui ne savait plus où se mettre.
A coté d’elle se tenait le sosie de Sasuke et à la différence de ce dernier celui-là était chaleureux et montrait un intérêt pour la demoiselle. Il la complimentait sur son parfum, ses yeux, son sourire, ses cheveux, et surtout sur le fait qu’elle ait le courage de voyager dans un pays aussi dangereux que celui où elle se trouvait actuellement car tous les pires criminels s’y rassemblaient.

Neji, se sentant mal à l’aise face à cette tentative de drague totalement pitoyable, proposa d’aller se promener au village, autant dans l’espoir de croiser les autres membres de son équipe que de ne plus être obligé de regarder une tactique de drague tout droit sortie de la série à succès « Icha Icha Tactics ».

Le trio de ninjas se balada donc dans le village afin de rencontrer discrètement les autres membres de l’équipe. Le premier groupe sur lequel ils tombèrent fut celui de Shikamaru et Hinata. Lorsque Shikamaru aperçut ses deux compagnons avec le sosie de Sasuke, il se rappela aussitôt les parole du Godaime: « Un du trio ressemble fortement à Sasuke… »; il attrapa Hinata par la taille puis passa devant Neji et Sakura comme si de rien n’était.

Neji fut soulagé de voir que la perspicacité du jeune Nara était toujours excellente lorsqu’il le vit tenir sa cousine par la taille et passer comme si le trio n’existait pas. Il fut beaucoup moins rassuré lorsqu’il vit Lee et Kiba qui leurs faisaient de grand signe de main pour les appeler.
Ce fut heureusement Akamaru qui tira son maître loin du trio et que Kiba remarqua le jeune mercenaire pendu au bras de Sakura. L’Inuzuka se décida donc de retourner au point de ralliement pour attendre l’équipe une.

Lorsque les deux jeunes hommes arrivèrent au campement, ils trouvèrent un Shikamaru et une Hinata en grande discutions:

- Vous voilà enfin, commença la Hyuga. Nous vous attendions. Shikamaru était en train de préparer un plan de capture.
- Eh bien! Vous nous avez pas attendus à ce que je voie.
- La fougue de la jeunesse n’attend pas Kiba-Kun!
- Galère… Bon je vous explique vite fait ! Comme Neji et Sakura on déjà approché une de nos cibles, on va en profiter pour la capturer et la ramener au village! Cependant il y’a un facteur inconnu ! La position des deux autres Anges… Si nous tentons de le capturer sans l’éloigner de ses compagnons, on mourra sans comprendre ce qu’il nous arrive ! Voilà comment nous allons procéder: Tout d’abord Lee: tu resteras ici avec moi; tu devras surveiller le camp et nos équipements. Si Neji et Sakura sont découverts, ils viendront directement ici. Kiba et Hinata, vous retournez au village afin de découvrir la cache des mercenaires. Cela sera surtout une tâche pour le Byakugan. Kiba tu devras surveiller les alentours de votre position avec Akamaru pour repérer d’éventuels dangers. Moi je m’occupe des zones à proximité du campement pour tendre des pièges au cas où il y aurait des imprévus dans la capture du mercenaire. Prenez vos radios ! Je vous donnerai des instructions en fonction de votre position et de l’évolution de la mission. Désolé de prendre ton rôle de chef en l’absence de Neji et Sakura, Hinata.
-Ce n’est rien Shikamaru-kun. Bien, maintenant que nous avons nos rôles nous devrions….
- Rester là où vous êtes si vous ne voulez pas mourir. »
Les quatre de Konoha se retournèrent pour voir une personne qu’ils n’avaient plus vue depuis six ans maintenant.

Retour au trio de ninjas faussement amis:

- Sakura-san, il serait temps que vous alliez vous préparer. Je vous attendrai en bas de votre hôtel.
- Bien Jin-san, alors à toute à l’heure, lui répondit-elle avec le sourire. Allons-y Neji!

Lorsque les deux Jounin partirent vers leur hôtel un homme sortit de l’ombre et s’approcha de Jin, katana à la main.
- Cela ne sert à rien de les tuer.
- On dirait que tu t’amuses de cette situation Jin. Alors que penses-tu de ces deux ninjas?
- Ils ne sont pas très intelligent. Ils ont appris que je suis originaire de Konoha, pourtant ils n’ont pas pensé que je pourrais avoir remarqué que je me baladais avec un Hyuga…
- Je vois… Au fait, quatre personnes viennent de surprendre les autres ninjas de Konoha.
- Chier ! Comment se fait-il que l’Akatsuki nous ait déjà localisés ? D’habitude on ne reste jamais sur place après une mission; ils n’auraient pas dû nous repérer!
- J’ai jamais dit que c’était l’Akatsuki ! Ce sont des chiens du Serpent.
- Ah… Elle arrive mais je vais devoir faire faux bond à cette jolie Kunoichi… dommage. Voyant que son compagnon ne bougeait pas d’un pouce, il lui demanda: tu comptes attendre avec moi?
- Évidemment, lui répondit-il avec arrogance. J’ai envie de voir cette demoiselle de mes yeux!
- Tss…


- Jin-san, qui est votre ami?
- Euh, c’est mon…
- Coéquipier, enchanté. On m’appelle Shinigami. »

Sakura écarquilla les yeux à l’annonce de ce nom. Elle n’en croyait pas ses oreilles! Devant elle ce tenait deux des plus puissants Shinobi que cette terre ait vue naître. Tandis que Jin avait les cheveux relativement long, lui arrivant jusqu’aux épaules, Shinigami lui, avait les cheveux plutôt court, à peu près comme ceux de Naruto à ses douze ans. Alors qu’elle contemplait le nouvel arrivant, Amaterasu repris la parole:

- Sakura-san, je suis désolé mais je n’ai plus le temps de vous proposer un rendez-vous. Des ninjas viennent d’arriver et je vais devoir les combattre. Après lui avoir baisé la main, il s’en allât en laissant une Sakura à ses sombres pensé.
- Des ninjas viennent d’arriver ? Est-il possible que ce soient les autres? Il faut que j’en sache plus avant de les rejoindre… pensa la fleur de cerisier.
- Ne t’en fait pas, tout va bien se passer. Si tes coéquipiers restent tranquilles, on s’occupera seulement des nouveaux arrivants, et vous pourrez rentrer à Konoha vivants, lâcha l’Ange avant de disparaître à son tour.
-Qu’est ce que…?! Il faut que je prévienne Neji au plus vite! Et elle repartit en direction de l’hôtel au pas de course.

Quelques minutes plus tard à l’hôtel.

- Neji ! Ils ont deviné qui nous étions et ils vont s’en prendre aux autres ! hurla Sakura en entrant dans la chambre.
- Quoi?! Et comment ont-ils fait pour savoir que nous étions ninja ? S’écria l’Hyuga.
- J’en sais rien mais il faut y aller ! Je me change et j’arrive !
- OK. Je commence à préparer l’équipement!

Retour au campement

- Sasuke…commença Lee.
- Et bien! Sur qui est-ce que nous tombons dans ce trou perdu alors que nous devions seulement éliminer des mercenaires?
- Un ramassis de plouc de Konoha, coupa Suigetsu.
- Allons Suigetsu, tu vois bien qu’ils sont complètement tétanisés! C’est normal devant Sasuke-Kun … Il est tellement grand et fort et …
- Et voilà qu’elle repart dans ses délires ! lança Suigetsu.
- Sasuke, que fais-tu ici? demanda le Nara en ayant sortit des kunais ainsi que ses coéquipiers.
- Je n’ai pas à te répondre, Shikamaru. Je n’ai plus rien à voir avec Konoha.
- Au contraire, tu es un déserteur et notre devoir nous oblige à te ramener mort ou vif!
- Hn…
- Qu’est ce que l’on fait Sasuke? Interrogea Juugo.
- Ils vont peut-être nous gêner… Tuez-les !

Alors qu’Hebi allait passer à l’attaque, une dizaine de kunais relié à des parchemins explosifs se plantèrent au pied des huit shinobis. Tous purent esquiver l’attaque ainsi que l’explosion sans subir de blessures.
Alors que le nuage de poussière retombait, les huit ninjas relevèrent la tête pour apercevoir l’assaillant. Ce fut non pas un mais trois adversaires qui se tenaient sur les branches de l’arbre le plus gros à proximité.

L’un était accroupi et arborait un grand sourire lorsqu’il regarda l’Uchiwa. N’importe qui aurait juré qu’ils étaient jumeaux mais l’on voyait qu’ils avaient quelques différences physiques au niveau du visage. Le deuxième avait l’air très énervé à la vue de tout ces shinobis, mais plus particulièrement face à ceux de Konoha.
Le dernier quand à lui se fichait royalement de la présence de ses adversaires et était assis sur une branche plus haute que celle où se trouvait ses compagnons, dos contre le tronc.

- Voilà donc le dernier Uchiwa… Et le plus faible que ce pathétique clan n’ait jamais engendré ! Commenta sarcastiquement Jin.
- Sale enfoiré ! Je vais te faire la peau!

A peine eut-il finit sa phrase que Kyo fonça sur la team Hebi suivi de près par Amaterasu qui dégaina son Tanto.

Face à cet assaut soudain, Hebi réagit avec célérité et s’écartèrent les uns des autres. Sasuke fut le seul à rester sur place et activa son Sharingan tout en sortant Kusanagi de son fourreau afin de bloquer la lame du mercenaire aux flammes.

Sasuke repoussa le mercenaire et essaya de lui mettre un coup de pied que ce dernier évita avec un sourire.

- Eh Kyo ! Tient ces minables en respect le temps que je m’occupe de cet enfant arrogant, qui ne connaît pas le respect que l’on montre envers les sempais !
- Tss… Le plus arrogant de vous deux, c’est sans aucun doute toi ! Mais je veux bien m’occuper de ceux là ! Cette meuf a beaucoup plus de forme que la rose ! J’aimerais profiter de son corps… Hé hé ! Répondit Shinigami avec un regard lubrique sur Karin.
- Ce type n’a décidément aucun goût en matière de femmes, il devrait lire Icha Icha tactics. Bon, re-concentrons nous sur le petit Uchiwa.

Le combat repris de plus belle, Sasuke énervé d’avoir été affligé du mot « arrogant » chargea Jin qui, déconcentré à force de repenser à un passage particulièrement coquin du dernier volume sorti, faillit être embroché par Kusanagi.

Son saut sur le côté lui permis de frapper avec ses tanto dans le dos de Sasuke. Grâce à son Dôjutsu, le jeune Uchiwa esquiva en fonçant encore plus vite en ligne droite, se retourna et lança une boule de feu particulièrement grosse et puissante. Jin, étonné de voir un jutsu de cette puissance chez un gosse contra la technique par un Karyuendan qui traversa littéralement la boule de feu et fonça droit sur Sasuke, qui l’esquiva en se cachant sous terre.

Sous les pieds de Jin, la terre commençait à se soulever pour laisser apparaître un Sasuke qui découpa le mercenaire en deux de bas en haut. Sasuke fut aspergé du sang de son ennemi et le corps tomba lentement sur le sol où les entrailles s‘y répandaient.

Sasuke afficha un sourire victorieux et regarda sa victime d’un air supérieur avant de cracher dessus et lâcher d’un ton sarcastique:
- Alors c’est qui qu’était arrogant et qui allai s’occuper de l’autre? Hein? C’est qui?

Devant le corps sans vie du mercenaire, les quatre ninjas de Konoha furent pris d’une incompréhension totale. Comment un ninja qui avait exterminé toute une armée pouvait mourir si facilement ? Et Sasuke était-il devenu si fort pour tuer un Ange avec si peu d’effort?

- Eh toi là haut! Maintenant que j’ai tué ton partenaire je vais m’occuper de toi!
- Hn… Fut la seule réponse du shinobi qui se remit à contempler les étoiles qu’il observait depuis son arrivé.

Les anciens amis de Sasuke regardèrent alors Kamikaze, et devant son indifférence face à la mort de son coéquipier, se demandèrent s’il ressentait des émotions.
- Ton coéquipier vient de se faire tuer et tu ne dis rien? Tu ne fais absolument rien?

Face à ces cris venant de la jeune Hyuga il se mit à sourire et se déplaça face à l’héritière à une telle vitesse que Sasuke ne put suivre avec son Sharingan activé.
- Si Hinata, je veux bien faire ça.

Et avant même qu’elle ne réagisse il l’embrassa et posa une main sur les partie intime de la jeune fille tandis que l’autre lui maintenait la tête. Surprise, Hinata ne bougea pas en sentant les lèvres de l’inconnu ni même la main qui s’était logé entre ses jambes tellement la réaction du ninja fut inconcevable dans une telle situation.


Neji et Sakura arrivèrent à cet instant et devant la scène ils restèrent bouche bée. Sasuke fut le premier à réagir et tenta de transpercer le shinobi mais ce dernier esquiva facilement et frappa tellement fort l’insolent qui l’avait attaqué que Sasuke percuta Neji et Sakura.

Lorsque cette dernière se releva et jeta un coup d’œil à la zone de combat elle vit Amaterasu sur le sol tranché en deux et Shinigami qui se rapprochait du cadavre, se penchant dessus avec un regard d’étonnement.
- Sérieux? Ahahah! Il s’est fait trancher en deux, quel nul !

La team de Konoha s’était regroupée à une dizaine de mètre sur la gauche du cadavre, Sasuke s’était mis à la même distance mais à droite alors que Kamikaze était remonté sur son arbre et que Kyo se tenait à coté du mort. Les trois factions se regardaient comme des chiens prêts à se disputer un os.

- Tss... Ça me gave ! Kaï !

Et le cadavre d’Amaterasu disparut…

- Eh pourquoi t’as fait ça? Ça m’amusait de le voir prendre un air supérieur!
- Ta gueule, Jin ! Et tue-le !
- Ouah, t’es de mauvais poil Kaze-chan? Je voulais juste lui montrer à quel point je lui suis supérieur ! Je suis plus beau, plus fort, plus gentil, je suis une bête au lit, mes jutsus ont cent fois plus la classe, je suis sociable, pas arrogant et encore moins vantard ! Sans compter que personne ne m’arrive à la cheville tellement je suis intelligent ! Et ce gosse, qu’est-ce qu’il a pour lui? Je vais te le dire. Absolument…

Il ne put jamais finir sa phrase car une volée de shuriken lui fonça dessus et il dut l’esquiver en catastrophe. En regardant autour de lui, il vit que ce n’était ni Sasuke, ni Konoha qui l’avait attaqué. Ce qui lui donna des sueurs froides car cela voulait dire que…

- Écoute Kaze-chan, commença Jin en levant les yeux vers l’homme qu’il craignait d’affronter. Je…

Le leader des mercenaires disparut de son champ de vision pour réapparaître devant lui, jambes fléchies, Katana sortit de son fourreau, pointe baissée vers le bas et vers l’arrière prêt à le trancher à l’horizontal.

- Shoushin no jutsu, tu parles trop Jin ! Crève !

Et Susano-o tenta de couper son coéquipier qui esquiva mais avec quelque dommage dont une longue estafilade sur sa hanche droite, qui lui faisait perdre beaucoup de sang.

- Putain Kaze-chan, c’est bon je vais l’éliminer alors calme toi s’il te plaît !
- Tu as dix minute ensuite je te tuerai en même temps que l’Uchiwa !
- Ok, ok ! Je vais le faire ! Prépare-toi Sasuke !

Et Amaterasu attaqua avec toute sa fougue afin d’en finir au plus vite. Il enchaînait taijutsu, ninjutsu et genjutsu à pleine puissance mais la blessure qu’il venait de recevoir l’handicapait clairement. Elle était plus sérieuse qu’il ne l’avait pensé, et puis sentir son coéquipier le regarder avec une sévère envie de meurtre ne faisait qu’accentuer son stress et réduire sa capacité au combat. Les minutes paressaient des heures aux shinobis en plein combat, tandis que ceux de Konoha observaient ce combat de très haut niveau.

POV’ JIN

Putain ça craint, je risque d’y passer! Il est fort, ce petit con! Si seulement je n’avais pas provoqué Kaze-chan, j’en serai pas là! Au grand maux, les grand remèdes! Katon: Housenka no jutsu! L’enfoiré! Il est agile!
Hum? Chidori, hein? Trop lent, Katon: Ryuuka no jutsu! Eh alors tu ne fais plus de chidori ? Tu préfère utiliser le Taijutsu contre un blessé? Ça ne sert à rien contre moi! Sharingan! Ça ce voit qui tu es surpris mais il ne faut pas relâcher ta garde. Alors quoi? Je ne te mets que des directs et tu peines à esquiver?
Je reprends l’avantage, c’est bon ça! Haha! Il est à terre, je vais le finir… Qu’est ce…? Pourquoi je suis comme suspendu dans les airs? Maintenant je m’éloigne alors que je voulais me rapprocher? Ça fait mal, j’ai l’impression de recevoir une décharge électrique. Heureusement qu’il y avait cet arbre sinon je ne sais pas où j’aurai été expulsé mais j’ai mal maintenant, encore plus, fichu entaille ! Si je n’avais pas cette blessure je l’aurai tué il y a un moment. Qu’est ce qu’il dit ? Ah! J’ai compris; le nom de sa technique…

FIN POV’ JIN

- Chidori Nagashi!

Juste après Sasuke tomba à genoux, son adversaire était contre l’arbre, à peine conscient. Il avait compris durant le combat que s’il avait gagné, c’était grâce à Kamikaze pour la blessure infligée et son aura de meurtre constamment dirigée vers son coéquipier.

Hebi attaqua soudainement le leader des Anges mais il les repoussa d’un seul bras et s’adressa à Kyo.

- Occupe-toi d’Amaterasu, on s’arrache!
- Pourquoi ?!
- ANBU en approche rapide et j’ai pas tellement envie de combattre un village ninja avec Amaterasu dans les jambes vu son état et surtout avec des types à moitié mort. On y va.

Tandis que Shinigami allait récupérer son coéquipier et qu’Hebi faisait de même avec Sasuke et Karin, qui était en état de choc car elle avait failli être violé par son ennemi, Kamikaze approcha de la Team Konoha et s’adressa à Neji:

- Pourras-tu transmettre quatre messages à votre Hokage?
- Lesquels?
- Ceux-là:
« Les héritiers du vent trancheront la plus profonde racine pourrie qui essaye de détruire l’arbre qui résiste aux nuages. Lorsque la pourriture sera nettoyée, la racine reprendra son rôle qui est de nourrir et soutenir l’arbre. », puis: « L’arbre doit lutter contre ses racines et arrêter d’essayer d’attraper des nuages hors de portée », et enfin « L’arbre n’est qu’un élément et bientôt il rejoindra les autres pour ne former qu’un! »

Puis il entailla profondément Hinata, Lee et Kiba sans toutefois les tuer et ajouta:

- Ramène leurs corps à votre Hokage et ajoute que désormais les ninjas de Konoha mourront s’ils se trouvent sur notre route ! Ceci, dit-il en désignant les trois shinobis à terre, est une preuve que nous ne plaisantons pas ! Seule Tsunade-hime aurait pu les sauver, mais le temps que vous arriviez à Konoha, il sera trop tard ! Voilà mon quatrième message ! Kyo on s’arrache!

Et les trois Anges disparurent après avoir semé la destruction sur leur passage…

Ils furent suivis de près par Hebi qui ne voulait pas rester combattre des ANBU de Kusa…

Shikamaru fut le premier à se ressaisir:
- Sakura! Neji! Vite! Allons nous en!
- Hai!

Et ils s‘en allèrent laissant une colline complètement dévastée par les combats des Ange de la Destruction, en espérant trouver rapidement un endroit à l’abri afin de fournir les premiers soins aux blessés.


Dernière édition par Ikki34 le Lun 21 Mar - 10:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikki34
Laziers débutant
Laziers débutant
avatar

Masculin Messages : 54
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 26
Localisation : Sud de la France
Humeur : Cela dépend du moment

MessageSujet: Re: Les Génies de Konoha   Lun 21 Mar - 4:25

CHAPITRE QUATRE: REUNION
Et ils s‘en allèrent laissant une colline complètement dévastée par les combats des Anges de la Destruction. Et en espérant trouver rapidement un endroit à l’abri afin de fournir les premiers soins aux blessés.

Le vent soufflait énormément et les arbres ployaient sous cette force. Au milieu de ces arbres, six ninjas faisaient route vers le village caché de la feuille. Trois de ces shinobis étaient au bord de la mort, mortellement blessés par un mercenaire surpuissant. Si ces valeureux ninjas n’avaient pas encore succombé à la douce tentation du repos éternel, c’était grâce à la présence d’une grande kunoïchi du nom d’Haruno Sakura, l’une des deux élèves du cinquième Hokage: Tsunade. Cette jeune femme avait appliqué les premiers soins, mais son équipement médical n’était pas suffisant pour sauver la vie de ses coéquipiers. Elle n’avait pu que reporter l’heure de leurs morts.

Neji qui était à ses côté fut stupéfié de la maturité qu’avait prise Sakura depuis le départ de ses deux amis, mais surtout depuis l’annonce de la disparition de Naruto et du Sannin Jiraiya.

Tandis qu’elle venait de revoir le jeune Uchiwa, elle n’avait pas bronché et s’était contentée de suivre les ordres en oubliant ses propres sentiments au profit de la réussite de la mission.

- Sakura…commença l’Hyuga, mais fut coupé par Sakura.
- Ne t’en fais pas, je vais bien.
- Mais…
- JE VAIS BIEN! Cria la fleur.
- …
- Excuse moi Neji, mais avec tout ce qui vient de se passer…
- T’es galère Sakura. Est ce le fait d’avoir revu Sasuke qui te met dans cet état? Demanda le génie
- Non! Répondit aussitôt l’interpellée, enfin si mais il n’y a pas que çà. Le fait de voir mes coéquipiers dans cet état et de savoir qu’ils vont peut-être mourir à cause de mon incapacité à trouver une façon de les sauver, sa me…
- Ce n’est pas de ta faute Sakura, la coupa Neji. On y est tous pour quelque chose dans cette histoire! Nous avons été incapable de protéger nos compagnons. Mon devoir en tant que membre de la Bunke, mon devoir m’imposer également de sacrifier ma vie afin de protéger Hinata-sama et regarde l’état dans lequel elle est. J’ai échoué dans mon devoir, que se soit dans mon rôle pour le clan que celui de chef d’équipe
- Neji a raison Sakura. Nous sommes tous dans la même galère donc tous à blâmer dans l’échec de la mission. Tu ne dois pas te reprocher cet échec et penser que c’est entièrement de ta faute.
- Merci Neji, merci Shikamaru. Vos paroles me font chaud au cœur; mais nous devons être au plus vite à Konoha pour avoir une chance de les sauver avec Tsunade-sama et Shizune-san! Alors ne vous en faite plus pour moi O.K?
- Hai, firent ses deux amis et ils forcèrent leurs cadences.
- Sasuke-Kun, quel genre de monstre es-tu donc devenu avec Orochimaru… pensa une dernière fois la méd-nin avant de se concentrer sur l’état de ses amis à l’article de la mort.



- Sasuke-kun?
- Qu’est ce qu’il y a Karin?
- Pourquoi ne te soignes-tu pas avec mon chakra?
- Ne t’occupe pas de ça! Nous devons nous dépêcher de rejoindre la cache d’Orochimaru. Cet enfoiré est bien trop puissant pour que je l’affronte maintenant. J’en mourrai!
- Alors que faisons nous?
- Chaque chose en son temps Suigetsu. Laissons d’abord Sasuke se reposer.
- Tsch! T’es qu’un sale rabat joie Juugo! On n’a qu’à y retourner et y verra que sa sera différent de la dernière fois ce sale Shinigami!
- NON! HORS DE QUESTION!! Se mit à hurler Karin!! JE NE VEUX PLUS M’APPROCHER DE CE TYPE!! IL A… IL A… IL A VOULU… et elle se mit à pleurer à cause des terrifiants souvenir de son combat avec l’Ange.


Suigetsu, dans un élan de tendresse, pris sa coéquipière dans ses bras et tenta de la réconforter tant bien que mal devant un Juugo médusé face à ce geste et un Sasuke avec un pseudo sourire face à cette scène.

- Suigetsu rassure la puis nous nous mettrons en route, ordonna Sasuke en se relevant avec l’aide de Juugo.
- Compris!


Deux jours après le désastre à Kusa, à une dizaine de kilomètre de Konoha:
- Nous approchons du village, plus vite vous deux!
- Mais tu vas trop vite Sakura! Nous sommes épuisés!
- Tu es Jounin Neji alors ne te plains pas! La vie de nos amis dépend de notre célérité!
- Elle a raison « Taicho »
-…

Cinq heures plus tard, ils arrivèrent aux portes du village.

- Sakura! Cria une voix de femme.
- Shizune-san! Rejoint nous avec Tsunade-sama à l’hôpital!

On voyant les shinobis sur leurs dos, Shizune ne posa pas de question et courut vers le palais de l’Hokage sans se retourner. Pendant ce temps, Sakura et le reste de la team foncèrent droit à l’hôpital pour entamer les premiers véritable traitements.

Une dizaine de minute plus tard l’Hokage arriva et en voyant le nombre de méd-nin s’occuper des trois ninjas comateux, elle repoussa les question et s’attela aussitôt à la tâche.

Plusieurs heures plus tard, trois femmes sortirent des soins d’urgences pour se rendre dans la salle d’attente où elles s’assirent épuisés par l’effort qu’elles venaient de fournir.

- Sakura, tu as fait du bon boulot dans la salle. Surtout au vu de ta fatigue.
- Je vais bien Shishio.
- Combien de pilule de combat as-tu prise?
-Je ne sais plus mais il fallait absolument les maintenir en vie! Quelque soit le risque encouru !
- Bien parler mais maintenant tu rentres chez toi pour te reposer.
- Bien Shishio. A demain pour mon rapport.
- Neji me le fera, tu as quartier libre jusqu’à ta prochaine mission.

Tandis que Sakura s’en allait après avoir acquiescé par un signe de tête, Shizune regarda son maître puis demanda:

- Ce n’était pas une blessure ordinaire n’est ce pas?
- Non, seul mon expérience dans la médecine m’as permis de sauver ces trois là de la mort. De plus, les blessures se soignaient beaucoup plus vite au contact de mon chakra…
- Vous voulez dire que… demanda Shizune en écarquillant les yeux.
- Oui, ces blessés m’était destinés. Ce qui veux dire que les mercenaires me connaissent et qu’ils me lancent un avertissement: « Continuez à vous trouver sur notre chemin et vos précieux ninjas mourront! »
- Mais qui peuvent bien être ces mercenaires? S’écria Shizune.
- Jin.
- Jin? Ne me dites que c’est « le » Jin! Il est censé être mort il y a presque douze ans! Dit Shizune la voix devenant aiguë à cause de la peur.
- Si Uchiwa Namikaze Jin; c’est bien notre mercenaire.
- Alors le « Kyo » qui est mentionné dans le rapport 250519xx c’est le jeune frère de Jin? Uchiwa Namikaze Kyoshiro?
- J’en ai bien peur.
- Konoha… Konoha risque d’être détruit si nous cherchons à les retrouver! A à peine dix ans, il rivalisait avec les Sannin. Et puis…
- SILENCE SHIZUNE! SI TU CONTINUES A JACASSER AINSI JE T’ASSOMME! Tu crois que je ne sais pas ce qu’il vaut? Mais il devra être classé Nukenin de Rang S ainsi que son frère! Ils devront être ramener mort ou vif!!!
- …
- Qu’as tu? Parle!
- C’est de la folie Tsunade-sama! Il tiendra sa promesse! Tant que Naruto-Kun vivra quelque part et fera tout pour protéger Konoha, il ne fera rien!

A l’annonce de ce nom, l’Hokage se mit à pleurer et partit laissant une Shizune choquée que Tsunade puisse se mettre à pleurer au nom de Naruto comme s’il était mort alors qu’elle clamait tout le temps qu’il reviendra bientôt.

Le lendemain, Neji vint faire son rapport de mission. Cependant, ce ne fut pas un rapport habituel car Danzou, le conseil, l’Hokage, le chef des ANBU ainsi que les chefs des principaux clan de Konoha étaient présent. Lorsque le jeune Jounin acheva son rapport qui avait été écouter dans le plus grand silence, ce fut un énorme brouhaha entre les chefs de clan.
- Silence! hurla l’Hokage, coupant immédiatement le désordre qui risquait de s’installer. Comme vous avez put l’entendre, les deux frères sont toujours vivant et représente une menace pour le village. Si Naruto avait toujours été vivant. Ils ne seraient pas un problème.
- Que veux-tu dire? Tsunade, insinuerais-tu que nous, du conseil ne soyons pas au courant de quelque chose à propos de ces deux déserteurs?
- Je ne l’insinue pas, je l’affirme! Vous ne savez rien à sur ces deux enfants! Qui croyiez vous qu’ils sont? Ce sont les fils du Yondaime Hokage! Des génies du clan Uchiwa entraînaient par le plus puissant Hokage qu’il y ait eu! Il y a dix huit ans, lorsque Kyubi fut scellé, Jin promit de protéger le porteur du Kitsune no Yohko au Sandaime et à son père. De plus…
- Tsunade! Je te rappelle qu’ils ont désertés le village! coupa Danzo. Tu comptes faire leur éloges et nous dire qu’ils ne sont pas dangereux bien qu’il y ait trois ninjas en salle de soins intensif, et que le message qu’ils viennent de nous transmettre nous dit clairement qu’ils nous tuerons si nous nous mettons en travers de leurs routes? Tu perds toute crédibilités Tsunade-hime! »
Des murmures d’approbation parcourut les rangs des chefs de clan suite au discours de Danzo. Voyant l’effet qu’eut son détracteur l’Hokage ne sut que faire. Elle, la grande Tsunade, qui était si sure d’elle venait de perdre tous ses moyens.. Elle réussit néanmoins à se ressaisir et enchaîna sur les propos de Danzo :

« - Pas dangereux? Vous vous trompez Danzo! Ces deux frères sont EXTREMEMENT dangereux. Mais si j’ai bien compris vos propos, vous suggérez de combattre Orochimaru, Akatsuki et les fils du yondaime en même temps? Les membres de l’Akatsuki ont tous le niveau d’un Kage, Orochimaru a faillit devenir yondaime Hokage, il a fait partie de cette organisation et les deux frères ont un niveau hors du commun depuis leur plus tendre enfance. Ce sont des génies du clan Uchiwa!!! Même le village de Konoha ne pourrait tenir très longtemps à face de tant d’ennemis. Les villages voisin profiteraient de notre faiblesse pour nous envahir. Vous êtes fou Danzo! Je vous savez adepte de la guerre mais pas au point de risquer de sacrifier Konoha…
- Un hokage est supposé protéger Konoha! rétorqua Danzo.
- Un hokage est supposé protéger Konoha c’est vrai mais il ne doit pas mener ce village à sa perte en livrant plusieurs batailles en même temps!
- Hokage-sama a raison, intervint Nara Shikaku. Même Konoha ne peut se permettre de combattre contre tant d’ennemi dangereux. Mais la décision vous revient à vous, conseillers. »

Tsunade avait planté la graine de la raison devant la manipulation du chef de la Racine et Shikaku l’a faite germer, ainsi tout les chefs de clan se rallièrent à l’idée de la princesse. Voyant que Danzo venait de perdre ce duel, le conseil ne put qu’accepter cette majorité. Suite à cette décision, l’Hokage congédia tout le monde et fit venir l’une des seules personnes en qui elle avait profondément confiance. Une dizaine de minutes plus tard alors qu’elle était plongé dans ses documents, une vois s’éleva dans la pièce:

« - Alors? Est ce qu’ils vont s’en sortir? demanda un homme aux cheveux gris, un masque recouvrant son visage et son bandeau ninja cachant son œil gauche.
- Ne t’en fait pas Kakashi, ils sont désormais hors de danger
- Ah ah ah, c’est un soulagement, merci Hokage-sama. Mais Sakura?
- Eh bien, elle est un peu en état de choc. Voir trois de ses amis dans cet état et l’apparition de Sasuke…
- Sasuke hein?
- Elle a extrêmement progressée ces six dernières années. Ces trois-là auraient dû mourir normalement. Seule quelqu’un avec mon niveau aurai pu les sauver.
- La blessure était donc si grave même pour Sakura?
- Je me le demande… Réussir à maintenir en vie trois personnes avec une blessure si mortelle tout en rentrant au village; elle m’a peut-être dépassée! Cependant je ne lui laisserai pas mon titre de meilleur méd.-nin pour l’instant, dit Tsunade avec un grand sourire.
- Hokage-sama… C’était le sourire que vous faisiez à Naruto, pensa Kakashi mais il fut interrompu dans sa réflexion par des bruits de pas précipités. Quelque instant plus tard, la porte s’ouvrit avec un grand fracas laissant apparaître un jeune shinobi, un chuunin à la vue de son équipement, haletant et anxieux.


Dernière édition par Ikki34 le Lun 21 Mar - 10:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikki34
Laziers débutant
Laziers débutant
avatar

Masculin Messages : 54
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 26
Localisation : Sud de la France
Humeur : Cela dépend du moment

MessageSujet: Re: Les Génies de Konoha   Lun 21 Mar - 4:32

CHAPITRE CINQ: RECONNAISSANCE ET COMBAT

La porte s’ouvrit avec un grand fracas laissant un jeune shinobi, un Chuunin à la vue de son équipement, haletant et anxieux.

« - Hokage-sama! haleta le Chuunin. Nous avons… repéré… l’Akatsuki… à environ… une demi-journée de marche…direction nord-nord-est.
- Cette information est-elle fiable?
- Hai Hokage-sama, plusieurs équipes de surveillance ont confirmés leurs présences.
- Bien. Que les équipes de protection se déploient! Kakashi, tu prendras… »
Tsunade ne continua cependant pas sa phrase car des bruits de pas se firent entendre une fois de plus et lorsque la porte s’ouvrit à nouveau, une jeune femme aux cheveux oranges se trouvait dans l’encadrement. Elle possédait également un équipements de Chuunin et Kakashi la trouvait plutôt mignonne bien qu’étant encore dans l’adolescence.

« - Cette jeune femme me dit quelque chose… mais oui, Moegi!Je ne l’avais pas revue depuis le départ de Naruto avec Jiraiya-sama. Elle s’est beaucoup embellie, pensa le ninja copieur.
- Tsunade-sama, nos éclaireurs viennent de nous informer qu’ils ont aperçu les Ange de la Destruction, lança la nouvelle arrivante.
- Qu’Est-ce que… En sont-ils sûre? Les éclaireurs ne les ont-ils pas confondus avec l’Akatsuki?
- Non, Tsunade-sama, confirma l’adolescente..
- Kakashi, penses-tu que ce soit une coïncidence?
- Difficile à croire, répondit l’intéressé. Mais que l’Akatsuki et les Ange apparaissent au même moment… Moegi, où ont-ils été repérés?
- Dans la forêt, à environ une demi-journée de marche, direction nord- nord-est. »
A ces paroles, Kakashi et Tsunade écarquillèrent leurs yeux tandis que le Chuunin tomba à genoux.

« - Kakashi! Changement de programme. Je vais former d’autres équipes d’intervention que celles que j’avais prévue
- Bien Tsunade-sama.
- Isshin, dit l’Hokage en se tournant vers le jeune homme à genoux. Rassemble Hyûga Hiashi, Hyûga Neji, Haruno Sakura, Nara Shikamaru, Aburame Shino, Shiranui Genma ainsi que Yuhi Kurenaï! Qu’ils soient prêts à partir au combat dans trente minutes. Rassemblement à l’entrée du village. Quand tu les auras prévenu, va au quartier général de l’ANBU et dit leurs de se préparer à une éventuelle attaque.
- A vos ordres, s’exclama le jeune homme qui s’était relevé à l’annonce de son nom et partit en courant.
- Kakashi… je pense qu’il serait préférable de te…
- Cela ne sera d’aucune utilité, coupa l’homme au Sharigan. Je n’était pas prêt. Cependant cela sera différent cette fois. A présent je sais que ce sont des Uchiwa. Je ne me ferai plus vaincre si simplement.
- Ce n’est pas à cause de ta défaite que je voulais t’écarter mais plutôt à cause du fait que tu ais eu un lien avec eux par le passé.
- Tsunade-sama, avec tout le respect que je vous dois, je possède « la volonté du feu » en moi. Je ferai tout pour stopper les ennemis de Konoha! Même s’il s’agit des fils de mon sensei! »

Tsunade pose ses coudes sur son bureau et croisa ses doigts à la hauteur de sa bouche tout en contemplant la détermination que faisait preuve le Juunin. En voyant qu’il ne flancherai pas, l’Hokage lui donna l’autorisation de partir en tant que chef d’équipe mais avant qu’il ne franchisse la porte, Tsunade le stoppa:
« - J’aimerai avoir des prisonniers etnon pas uniquement des cadavres.
- Je m’en doute Hokage-sama. Je ferai de mon mieux pour avoir des prisonniers. »

Tsunade contempla le dos de Kakashi pendant qu’il s’en allait et lorsque la porte se ferma, elle tourna la tête vers Moegi et lui dit:

« - J’aimerai que tu ailles chercher Nara Shikamaru, Sarutobi Asuma, Yamashiro Aoba, Akimichi Chôza, Akimichi Chôji, Yamanaka Inoichi et Yamanaka Ino. J’aurais besoin d’eux pour préparer l’évacuation du village en cas d’attaque. Ils devront être dans mon bureau.
- Hai, Tsunade-sama. »
La jeune femme partit en courant afin de transmettre les ordres de sa chef le plus vite possible.

Une demi-heure plus tard à l’entrée du village, huit Juunin étaient rassemblés avec un équipement de combat complet. Ces huit personnes étaient accroupis en cercle et se mirent à écouter le briefing avec la plus grande attention de leur chef aux cheveux gris qui venait tout juste d’arriver:
« - Il est à l’heure? Bizarre, le Chuunin ne m’a rien dit… pensa Sakura
- Bon, tout le monde est à l’heure, je peux me lancer… Je vous prévient, cependant avec tous les membres réunis vous devez sans doute vous en rendre compte, mais nous partons pour une mission de rang S qui plus est, potentiellement capable de nous mener directement à la Quatrième Grande Guerre Ninja si nous échouons. »

A ces mots, la tension monta en chacun des sept autres membres.

« - Bien, il y’a trente minutes un messager nous à prévenus que l’Akatsuki était à une demi-journée d’ici, continua Kakashi. Quelque instant plus tard, un second est arrivé et cet fois, pour nous dire que c’était les Ange qui étaient à une demi-journée d’ici. Notre mission consiste à capturer le plus de membres des deux groupes possible. Nous savons que l’Akatsuki se déplace toujours par binôme. En ce qui concerne les Ange… Nous ne possédons aucune information utile. Les rares personnes qui ne sont pas mortes après les avoir combattus ont toute dit que les trois membres se déplaçaient toujours ensemble. Même nous qui les avons affrontés les avons vu par trois. Kurenaï, Shino, vous êtes les seuls à ne les avoir jamais affrontés. Prenez garde! A la moindre inattention, vous risqueriez de le payez de vos vies!
- Très bien! Lancèrent d’une même voix les deux concernés.
- Kakashi, intervint Genma. Se trouvent-ils dans la même zone? Je veux dire, les deux groupes se trouvent-ils proche l’un de l’autre?
- Pour le peu que nous en savons, oui. Nous n’aurons donc pas besoin de nous séparés ni même de chercher longtemps. Ils se trouvent direction Nord-Nord-Est. Le meilleur scénario pour nous serait que ces deux groupes se battent l’un contre l’autre. Cependant nous devrons les stopper coûte que coûte! Le plan est simple. La formation que je vais employé est la plus efficace aussi bien au niveau offensif que défensif. Vos rôles ne changeront pas. Bon voila. En tête: Hiashi-dono, premier à droite: Kurenaï, second à droite: Shino, premier à gauche: Shikamaru, second à gauche: Genma, je serai derrière Hiashi-dono puis Sakura et enfin Neji. Vos rôles à présent: Hiashi-dono et Neji seront de surveiller respectivement, les danges de devant et de nos arrières. Genma, Shino, surveillez bien nos flanc.
Shikamaru, tu devras capturer les ennemis avec ton ombre. Kurenai, prends le plus d’ennemis possible dans tes genjutsus. Sakura, tu resteras le plus en retrait possible. Je serai en soutien avec Neji et Hiashi-dono. Des questions?
- Et pour la stratégie offensive, demanda Shikamaru.
- Les rôles seront les mêmes mis à part que je serait de la partie avec Hiashi-dono ainsi que Neji dès le début de l’assaut. D’autres questions? »

Comme personne ne répondit, toute l’équipe se mit en route pour cette périlleuse mission. L’escouade ne rencontra aucune bêtes sauvage sur le long chemin qui menait aux dangereux shinobis. Au cours de la dixième heure, le chef des Hyûga prévint Kakashi que les cibles se trouvaient à environ vingt minutes de leur position actuelle. Sur l’ordre du ninja copieur, le groupe stoppa sa course. Sur la demande de Kakashi, Hiashi se mit à décrire les mercenaires.

« - J’aperçois les Anges en plein combat avec l’Akatsuki. Je ne sais pas depuis combien de temps ils se battent mais les deux groupes sont dans un sale état. Ils ont tous de multiples blessures plus ou moins grave. Il y’a le type de l’Akatsuki qui a dût modifié son corps car il a un câble qui lui sort du ventre et pas une goutte de sang ne coule de son corps; par contre il y’ a de nombreuse fissure un peu partout. Son coéquipier est un blond qui chevauche un grand oiseau blanc. Les Ange ne sont que deux et ce sont les frères Uchiwa. Le champ de bataille est, je veux dire était une immense clairière en plein coeur de la forêt, mais à présent ce n’est plus qu’un immense champ de ruine jonché de cratère de plusieurs mètre de diamètre. Si nous sommes discret, nous pourront nous approcher jusqu’à la lisière sans nous faire repérer.
- Avons-nous le temps de les rejoindre avant qu’ils ne s’entretuent?
- Je pense que oui.
- Très bien, en route! ordonna Kakashi. »

Toute l’équipe progressait prudemment mais néanmoins avec célérité. Cette partie de la forêt était beaucoup plus sombre, dangereuse, et abritait des animaux bien plus gros et bien plus féroces que le terrain d’entraînement quarante-quatre. L’équipe réussit à atteindre la lisière de la forêt ou ils purent constater avec effarement que Hiashi avait largement abaissé l’ampleur du cataclysme. Cette clairière était un vrais chaos, des centaines de cratères avait ravagé la zone. Des cratères crée dans d’autres cratères, des arbres calcinés, des cendres qui volaient librement au grès du vent et des rochers brisées constituaient le paysage de se champ de bataille où deux duel étaient livrés.

Jin Uchiwa Namikaze, dit Amaterasu bataillait ferme contre le rouquin de l’Akatsuki avec son câble dans le ventre alors que son frère, Kyoshiro Uchiwa Namikaze défiait le blond et ses créatures explosives. Le style de combat de Jin ressemblait à des figures acrobatiques, voire à de la danse. Tandis que son adversaire utilisait son câble avec une lame empoisonnée tel un fouet, Amaterasu esquivait gracieusement en enchaînant salto, pirouette, roue et d’autre mouvement tout aussi acrobatique. Alors que le membre de l’Akatsuki ramenait à lui pour la énième fois sont arme après un lancer, Jin engagea la conversation:
« - Dit moi Sasori, il y’a un truc que j’aimerai te demander… devant le mutisme de son adversaire, il continua. Toi qui adore exposer ton soit disant « art », pourquoi est-ce que je n’ai pas vu une seule de tes marionnettes?
- Cela est très simple gamin, contre un adversaire de ta trempe je n’ai pas d’autre choix que d’utiliser ma plus belle œuvre, c’est-à-dire MOI!!!
- Tu es très charmant mais désolé, je ne suis pas de ce bord là et je te trouve un peu trop narcissique. Je dois t’apprendre les bonnes manières vieillard! Katon: Gokakyuu no jutsu! »

Sasori contra l’attaque en expulsant des flammes de sa main droite qui stoppa la boule de feu, mais tandis qu’il essayait de la renvoyer à son expéditeur, Jin se déplaça sur la droite du marionnettiste et effectua un Karyu Endan. Sasori ne put que faire un immense bond pour échapper à l’attaque mais la rencontre des deux techniques d’Amaterasu créa une explosion qui expulsa le membre de l’Akatsuki à une vingtaine de mètre de sa position initiale. Lorsque se dernier se réceptionna il vit l’Uchiwa avec ses deux tantos qui s’apprêtait à le trancher horizontalement. Pris au dépourvu Sasori n’avait qu’un quart de seconde pour trouver une parade et ainsi survivre. Fort de sa grande expérience, son corps bougeât instinctivement en saisissant le câble dans son ventre et le tendit verticalement pour bloquer l’attaque d’Amaterasu.

Bien que le choc des armes fut violent, ce fut à peine si Sasori fut repoussé. Ces deux adversaires s’observaient calmement tout en essayant de prendre l’ascendant sur l’autre et tandis que leurs armes émettaient des étincelles, un drôle d’oiseau blanc se mit à leur niveau puis, se désintégra en une explosion d’une dizaine de mètre de hauteur.


Dernière édition par Ikki34 le Lun 21 Mar - 10:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikki34
Laziers débutant
Laziers débutant
avatar

Masculin Messages : 54
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 26
Localisation : Sud de la France
Humeur : Cela dépend du moment

MessageSujet: Re: Les Génies de Konoha   Lun 21 Mar - 7:40

CHAPITRE SIX: EXPLOSION DE COLÈRE


Ces deux adversaires s’observaient calmement tout en essayant de prendre l’ascendant sur l’autre et tandis que leurs armes émettaient des étincelles, un drôle d’oiseau blanc se mit à leur niveau puis, se désintégra en une explosion d’une dizaine de mètre de hauteur.

Kyo tourna la tête en direction de son frère mais ne put l’apercevoir.

« - Hey! Deidara! Tu vas tuer ton partenaire aussi. Fais un peu plus attention voyons. Je te rappelle que c’est moi ton adversaire!
- La ferme! Tu vas payer pour ce que tu as fait hum!
- Quoi? Encore cette histoire? Ta tête va pourrir si tu gardes des souvenirs aussi vieux!
- Ne t’en fait pas Kyoshiro, une fois que je t’aurais tué et que je me serais baigner dans ton sang, j’effacerais ce souvenir de ma mémoire! hurla le blond avant de lancer une dizaine d’oiseaux d’argile sur son ennemi
- Katon Housenka no Jutsu! »

Une multitude de petites boules de feu percutèrent les oiseaux de l’artiste. Les autres projectiles incandescents continuèrent leur route jusqu’au membre de l’Akatsuki qui fit faire des zigzags à sa créature volante pour esquiver. Cependant, Deidara descendit trop bas et trop près de Shinigami lors de ses esquives. Kyo en profita immédiatement en sautant sur la créature afin de couper le blond en deux avec le katana qu’il venait de dégainer. Voyant le danger auquel il venait de s’exposer Deidara abandonna la créature quelques millisecondes avant que la sabre ne s’enfonçât dans l’oiseau à l’endroit exact où il se tint. Kyoshiro regarda le membre de l’Akatsuki faire un roulé-boulé puis crier:

« - Baka! Mange toi ça! Katsu! »
L’explosion fut tellement incroyable que l’onde de choc provoqué obligèrent les shinobis de Konoha à se protéger de la poussière et des débris en tout genre. Lorsque le calme revint au bout de quelques secondes, tout le monde put apercevoir les quatre nuke-nins gravement blessés autour du cratère qui venait de se former suite à l’effroyable explosion.

« - Ce sont des monstres! s’exclama Kurenai. Regardez leurs états! Ils sont toujours bout malgré cela!
- C’est vrai mais nous devons quand même les stopper, dit Kakashi partageant la crainte de sa coéquipière. Nous allons bientôt passer à l’action. A mon signal uniquement. Et n’oubliez pas la vitesse et la violence de notre attaque seront notre seul avantage! »

Tandis que la ninja copieur exposait ses dernières recommandations, les quatre adversaires continuèrent à s’observer mutuellement. Jin, le maître des flammes, avait de multiples blessures mineures mais celle que lui avait infligée Kamikaze à l’abdomen s’était de nouveau ouverte à cause de l’explosion. Celles de Kyo, en revanche était beaucoup plus graves. Son bras gauche était inutilisable: les muscles étaient déchirés et l’os de son avant bras était mis à nu à certains endroits. Sa jambe droite était brisée, le tibia avait déchiré la peau et était visible. Le tueur sanguinaire ne se maintenait debout uniquement grâce à un mental de fer.

Les membres d’Akatsuki n’était pas en meilleur forme. Deidara avait perdu ses deux bras et une grande quantité de sang. Il tenait à peine sur ses jambes. Il donnait l’impression que la moindre brise de vent le ferait tomber. Akasuna no Sasori n’avait presque plus de chakra et avait perdu son bras droit bien qu’aucune trace de sang n’était visible.

La voix des mercenaires parvint à l’homme au Sharingan alors qu’il allait lancer l’assaut, cependant il pressentit que cette conversation allait être enrichissante. Il reporta l’attaque en conséquence de l’évolution de la discussion.

« - Vous voulez détruire las Cinq Grandes nation ninjas non? Pourquoi nous combattez vous dans ce cas? demanda Kyo.
- Comment oses-tu demander pourquoi je veux vous tuer?! enrageât Deidara. C’est de ta faute!
- Je n’ai fait qu’éliminer une menace potentielle pour nous! se défendit le cadet.
- C’est exactement ça stupide Shinigami! hum! Tu tues tout ce qui te gênes! Tu prétends combattre dans le même camp que nous, mais toutes vos actions ne font que nous mettre des bâtons dans les roues! hum!
-Vous aviez besoin d’un Jinchuuriki? Ils sont une menace pour nous!
- Espèce de débile! hurla le blondinet de l’Akatsuki. Il avait accepté de nous remettre son Bijuu! Plus encore de nous servir! Mais toi… toi… enfoiré tu l’as tué devant moi!
- Arrête un peu tes lamentations tu vas me faire pleurer, intervint Jin d’une voix moqueuse. Tu veux nous faire croire que perdre un Jinchuuriki te rends triste? Pauvre petite chose!
- Il en allait de mon honneur de la ramener vivant! Mais ton frère… cet assoiffé de sang a éliminé Uzumaki Naruto! »

Les shinobis de Konoha furent choquées d’entendre cela. Ils n’arrivaient pas à y croire. Comment est-ce possible? Ce jeune garçon qui avait tant animé le village, lui qui avait su faire changer d’avis ceux qui ne le voyaient uniquement qu’en tant que démon renard à neuf queux. Il avait réussi cela grâce à son abnégation et son courage sans limites. Mais désormais, Uzumaki Naruto était à jamais disparu…

Lorsqu’elle entendit cette hallucinante révélation, Sakura sentit sa haine exploser. Elle s’élançât sans réfléchir sur l’Ange de la Destruction responsable de la mort de son amis. Cette immense colère ne fit que développer sa force et sa vitesse. Lorsqu’elle fut à porté de bond de Kyoshiro, elle hurla:
« - SHIINIGAMIIIII!!!!! MEUUUUURS!!!!!! »

Les quatre mercenaires furent stupéfait de voir une kunoichi enragée de la sombre forêt. Ils ne reprirent leurs esprits uniquement lorsqu’elle hurla. Malheureusement pour les nuke-nins, le long et terrible combat qu’ils avait livré les ont épuisés et ne purent rien faire lorsque le poing de la jeune shinobi aux cheveux roses s’écrasa sur la joue gauche de Kyoshiro qui s’enfonçât dans le sol provoquant l’affaissement du sol.

Les ninjas du village caché de la feuille, aussi surpris que les mercenaires lancèrent l’assaut quelques secondes après le départ de Sakura. Kakashi plaqua son ancienne élève pour empêcher de tuer le membre des Ange. Shino lança ses insectes sur les trois autres combattants mais seul Deidara fut pris dans le nuage, les deux autres avaient sauté à temps mais furent accueillis par les Hyûga qui déclenchèrent simultanément une avalanche de coup avec les soixante-quatre poing du Hakke. Jin s’écroula instantanément mais Sasori ne sentit absolument rien bien qu’il fut propulsé en arrière. Tandis qu’il se préparait à la riposte il fut dans l’incapacité de faire le moindre mouvement. Il vit alors le jeune Nara avec un sourire et ses mains l’une contre l’autre. Il fut neutraliser quelques instant plus tard.

La mission était une réussite total. Aucun blessés et toutes les cibles capturés vivante. Les soins d’urgence furent donnés au quatre prisonniers même à l’assassin de Naruto. Une fois prêt, l’équipe se mit en marche.

« - La nuit va bientôt tomber, commença Kakashi, mais avec les prisonniers dans un état aussi précaire, nous ne pouvons pas tenter le retour à cause de cette forêt. A environ un kilomètre il y a une grotte. Nous y serons en sécurité pour la nuit. En route! »

Genma, Shikamaru, Kurenai, et Neji portèrent les prisonniers. Il y arrivèrent en quelques minutes sans incident. La grotte était spacieuse, à la fois large et profonde. Kurenai et Neji surveillait les captifs tandis que Shino et Shikamaru allaient dormir avant de prendre leurs tour de garde. Hiashi, Genma et Kakashi étaient sortis de la grotte pour discuter.

« - C’est incroyable. Ils se battaient depuis presque 10 heures même plus!
- Tu as raison Genma, mais la facilité avec laquelle nous avons réussi la mission m’inquiète quelque peu. Cela est vrai que nous avons lancé un assaut surprise mais après que je les ais combattus deux fois et avoir été surclassé facilement… je ne sais pas mais quelque chose cloche. Ça ne me plait pas. Qu’en penses-tu Kakashi-san?
- Je ressens la même chose. Restez sur vos gardes, j’ai bien peur que nous recevions de la visite cette nuit. Je vais prendre le premier tour de garde. »

Les deux autres Juunin acquiescèrent et allèrent dans la grotte. L’homme au Sharingan vit l’élève de Tsunade s’avancer vers lui et elle lui demanda:
« - Kakashi-sensei, est-ce que je peux m’isoler un moment? J’ai besoin de réfléchir.
- Sakura, tu n’es pas la seule à être triste, répondit le ninja copieur après l’avoir observé un moment. Naruto sera toujours dans nos cœurs.
- Je le sais sensei, je le sais bien; mon coeur le pleurera à jamais malgré cela.
- Va! Mais reste à porté de voix. »
La jeune fleur de cerisier tourna le dos à son mentor et s’enfon dans les ténèbres.

La fleur de cerisier s’arrêta au pied d’un arbre d’au moins un mètre de diamètre. Ses yeux si vert étaient totalement sec, aucune larmes ne venaient les souiller. La jeune kunoichi ne fit qu’observer cet arbre centenaire, perdue dans ses pensées.

« - Comment puis-je ne pas pleurer dans une telle situation? Aimais-je si peu Naruto? L’ai-je aimé ne serais ce qu’un peut? Pourtant lorsque Shinigami à annoncé qu’il avait tué Naruto, cette haine, cette tristesse était bien présente. Je l’ais ressenti du plus profond de mon être. Alors pourquoi suis-je incapable de verser des larmes? Naruto… je ne te reverrais jamais n’est-ce pas? Tu avais promis que tu serais Hokage! hurla-t-elle. Tu avais promis de me ramener Sasuke! Et surtout, tu avais promis d’être toujours là pour moi, de toujours être à mes côtes. » Tombant à genoux, les larmes commencèrent enfin à couler sur ses joues.
« - Tu n’est qu’un menteur Naruto! Un menteur… un menteur… Si seulement tu étais revenu avec Sasuke-kun comme tu me l’avais promis, je n’aurais pas à souffrir autant! Et même si tu étais revenu seul, cela m’aurait suffi. J’aurais au moins eu une des deux personnes auquel je tenais avec moi. Mais maintenant que tu es mort, je n’aurais aucune chance de revoir Sasuke! Naruto… pourquoi m’as-tu abandonné? » Sakura se mit à pleurer pendant près d’une demi heure sans pouvoir se retenir. Sans VOULOIR se retenir. Lorsqu’elle se calma, Sakura se releva pleine de détermination mais surtout, pleine de haine. Ses nouvelles convictions prise, elle les hurla:
« - Merci pour tout Naruto! Je te vengerai! Je détruirai l’Akatsuki et les Ange de la Destruction pour toi! Arrêtant de crier, elle ajouta: Et je vais commencer par Shinigami! »

La jeune Juunin reprit alors le chemin de la grotte.


Dernière édition par Ikki34 le Lun 21 Mar - 10:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikki34
Laziers débutant
Laziers débutant
avatar

Masculin Messages : 54
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 26
Localisation : Sud de la France
Humeur : Cela dépend du moment

MessageSujet: Re: Les Génies de Konoha   Lun 21 Mar - 7:41

CHAPITRE SEPT: RÉVÉLATION

La jeune jounin reprit alors le chemin de la grotte. Une voix s’éleva soudainement provenant de l’immense arbre devant lequel elle était.

« - Tu fais des promesses difficile à tenir jeune fille.

A peine ces mots furent-ils prononcés qu’elle fit volte face en prenant une position de combat

- Allons, allons… ne prends pas de position de combat. Tu tiens tant que ça à mourir? Une beauté comme toi devrait travailler dans une maison close et non être une kunoïchi, lança une seconde voix.
- Et vous, vous devriez être des bouffons! Vous restez cachés dans l’ombre alors que vous êtes deux et que je suis seule! Vous n’êtes que des lâches!
- Oh? C’est qu’elle a du répondant, dit le deuxième homme. Mais est-ce que ses paroles seront à la hauteur de ses actes?
- Impossible. Elle est bien trop faible. Ce n’est qu’une eisei-nin. Elle n’est pas faite pour combattre, répondit son compagnon.
- Amenez-vous pour voir si je suis incapable d’agir, cria Sakura pleine de rage en entendant ces deux shinobis la prendre de haut. »

Il y eut un bref silence puis les deux ninjas éclatèrent de rire. Une hilarité qui énerva encore plus la jeune fille déjà bien à cran. Lorsqu’ils cessèrent de rire, ils sautèrent juste devant la fleur. Sakura ne réalisa pas tout de suite qui était ses adversaires mais lorsqu’elle les reconnut, elle avala difficilement sa salive et chaque parcelle de son corps se mit à trembler. La fleur comprit pourquoi ils doutaient de sa capacité à les vaincre, de si redoutables adversaires… mais elle se prépara tout de même à combattre bien que la peur lui nouait les entrailles. Elle sortit deux kunais et les lança de toutes ses forces. Les deux shinobis esquivèrent avec une facilité déconcertante tandis que Sakura suivait les projectiles comme une ombre.

« - Que dois-je faire? Que puis-je faire senseï ? Naruto est mort. C’est l’un de vos fils qui l’a tué. La seule équipe dont j’ai jamais eu la charge a éclaté. Je ne voulais pas qu’ils répètent mes erreurs mais ce fut le cas. J’ai échoué à protéger votre fils… Dois-je le tuer? Ai-je le droit de le faire? Il est un shinobi tout comme moi. Puis-je vraiment le juger? N’ai-je pas tuer de nombreuses personnes avec des amis, une famille…? » Le ninja copieur ferma les yeux et essaya de reprendre le contrôle de ses émotions. Lorsqu’il le fît, il n’avait plus aucun doute sur ce qu’il devait faire. Il retourna alors vers la grotte plein d’assurance.

Dans la grotte tout était calme, le silence régnait en maitre. Tous les ninjas étaient endormis, y comprit les prisonniers. Un courant d’air réveilla Kyoshiro qui releva lentement la tête pour chercher le garde mais il ne l’aperçut pas. Il était le seul réveillé, le Hyuga ayant disparu, il avait donc le loisir de tuer ses ennemis puis de s’enfuir avec son frère.
Alors que le jeune homme se mettait lentement sur ses jambes une personne apparut à l’entrée de la grotte. Cette ombre menaçante se dirigea lentement vers Amaterasu qui s’était rassi en apercevant la silhouette. Lorsqu’un kunai apparut subitement dans la main de cette dernière, Kyoshiro sourit et prit la parole:
« - Alors c’est toi qui vas m’éliminer? Toi et tes compagnons direz quoi dans votre rapport? A essayer de s’échapper et la seule solution fut de le tuer?
- Pas besoin de réfléchir si loin j’ai déjà tout prévu. Le nukenin Kyoshiro avait des blessures trop graves pour que les soins de Sakura lui sauvent la vie. Il est mort dans son sommeil sans que l’on ne puisse réagir.
- J’aurai plutôt parié que tu dirais que je suis mort durant la capture mais je suppose que tes coéquipiers ne t’auraient pas suivi.
- Malheureusement tout s’est parfaitement déroulé ce qui ne m’as pas ouvert de possibilités pour te tuer discrètement.
- Ouais, répondit Kyoshiro d’un ton las. J’aurai pensé que cela aurait été la rose qui vienne se venger mais ça me va aussi. Allez fais-le! »

Le shinobi de Konoha arma son bras et l’abattit de toute ses forces sur le prisonnier. Alors que la lame s’était enfoncée de quelques millimètres dans la poitrine du déserteur, une main avait saisi le bras de l’assaillant stoppant net le coup.
« - Je ne pense pas qu’il soit correct d’exécuter un prisonnier.
- Pourquoi m’avoir arrêté?
- Je veux avoir une discussion avec lui, alors laisse nous s’il te plait. »

Sans un mots le ninja de Konoha quitta la grotte.

« - Et bien… Nous ne nous sommes pas vu depuis Kusa n’est-ce pas?
- En fait on s’est séparé il y a même pas une heure mais c’est pas grave je ne vous en veux pas de pas pouvoir vous souvenir de ça. Alors Kakashi-san que me vaut ce déplaisir? Allons directement au but nous n’avons pas beaucoup de temps.
- Toujours à prendre les gens de haut même dans cette situation… J’admire ton sang froid. Mais pourquoi avoir tué Naruto?
- Parce qu’un Jinchuuriki voulait s’allier avec l’Akatsuki. Il y a cinq ans, Jin avait entendu une rumeur sur une planque de l’Akatsuki près d’Iwa. De plus le Tsuchikage a la réputation de souvent faire appel à eux. Nous nous y sommes donc rendus. Pas loin d’une semaine plus tard, on a enfin trouvé Deidara et Sasori en pleine discussion avec un gamin. Lorsque l’on étaient assez proche pour les entendre ce fut ça:
«- Très bien, ton Bijûu contre ton entrainement et te faire membre de l’Akatsuki. C’est un bon compromis.
- Vous êtes sûr maitre Sasori?
- Oui. »
- On a même pas pris la peine de faire l’effort de comprendre. J’ai transpercé le Jinchuuriki en plein cœur pour être sur que le démon meurt également. Le duo engagea le combat aussitôt mais ne dura pas longtemps. Jiraya-sama était apparu pour tous nous stopper. Ce n’est qu’à ce moment là que nous comprîmes notre erreur.

Nous avons fui tout comme Deidara et Sasori. Affronter un Sannin qui est plein de haine est une mauvaise idée, un ninja lambda perdrait ses facultés de raisonnement mais pas quand c’est quelqu’un de si redoutable.
- Pourquoi Naruto voulait rejoindre l’Akatsuki alors qu’il était avec Jiraya-sama, demanda Kakashi incrédule. Il leur a vraiment proposé Kyubi?
- Malheureusement oui. Je n’ai pas la moindre idée de ce qu’il l’a poussé à faire cela mais il l’a fait…
- Je vois. Merci de m’avoir parlé. Je pense que tu seras mis à mort après avoir été interrogé mais je glisserai un mot en ta faveur.
- Hmph. Je ne serai pas mis à mort mais je vous devais bien la vérité… Au moins à vous Kakashi-san. Bien je crois que nous nous sommes tout dit. Je vais me rendormir maintenant.
- … »

Kakashi ressortit alors de la grotte et Neji apparut aussitôt face à lui. Le silence nocturne n’était brisé que par le bruissement des feuilles. Le Hyuga prit alors la parole où une colère mal maitrisée se faisait entendre.
« - L’avez-vous tué?
- Non. Il doit être jugé par les autorités. De plus les informations qu’il a accumulé seront de précieux atouts pour Konoha. Je ne le tuerai pas et toi non plus. Je ne sais pas ce qui t’a poussé à faire ça et je ne te le demanderai pas mais n’oublie pas qui tu es et surtout ce que tu es. Un jounin du village caché de Konoha en mission! Contrôle mieux tes émotions!
- Oui je suis désolé Kakashi-san. Cela ne se reproduira plus.
- Très bien.
- Savez-vous où est Sakura?
- Non et ça m’inquiète depuis un petit moment mais j’avais d’autre chose en tête. Réveille Shino. Ses insectes nous faciliterons la tâche. »

Neji revint avec l’Aburame moins d’une minute plus tard et tandis que Kakashi lui demandait de déployer ses insectes à la recherche de Sakura, un objet vola vers eux depuis les profondeurs de la forêt et s’écrasa sur le mur prés de la grotte.

Les trois jounins réagirent instinctivement et firent face à la forêt prêt à en découdre. L’homme au Sharingan vit que c’était un corps qui était au sol et lorsqu’il le reconnut, il blêmit. Genma, Hiashi et Kurenai sortirent en hâte réveillés par le bruit tandis que Shikamaru surveillait les prisonniers également tirés de leurs sommeil.

La première chose qu’ils virent furent deux personne qui s’avançaient sous les arbres, puis Sakura. Cinq kunais dans le dos, trois dans les bras et deux dans le ventre. Genma se précipita à ses coté et soupira légèrement lorsqu’il constata qu’elle respirait toujours. Hiashi lança aux personnes sous les arbres:
« Montrez nous vos visages à présents ! Ne restez pas dans l’ombre! »

Sans un mot, les deux hommes sortirent et les rayons de la lune les éclairèrent. Instinctivement les ninjas de Konoha reculèrent. Ces deux hommes possédaient une réputation abominable et malheureusement, véridique. Deux monstres sanguinaires prêt à tuer femmes et enfants sans la moindre pitié. Deux redoutable ninjas capable de faire fuir les plus braves des shinobis. Susano-o des Ange de la Destruction et Uchiha Itachi de l’Akatsuki.
« - Cela fait un moment Kakashi-san, Kurenai-san. Six ans je crois. dit calmement Itachi. Vous détenez mes camarades, j’aimerai les récupérer.
- Et tu crois que l’on va les relâcher par gentillesse? demanda Genma.
- Oui car nous ne cherchons pas l’affrontement. Je sais que nous sommes des criminels de rang S mais on vous demande cette faveur. Une escarmouche ici ne produira rien de bon. Ni pour vous ni pour nous, s’exprima à son tour Susano-o.
- Et si nous…s’interrompant au milieu de sa phrase Kakashi fonça vers la grotte mais une attaque fûton le renvoya près de ses compagnons. Les deux mercenaires disparurent dans un nuage de fumée tandis que trois Itachi sortirent de la grotte avec les deux prisonniers de son organisation sur son dos. Kamikaze fit de même avec ses propres camarades.
« Nous y allons maintenant. Je pense qu’il serait avisé que vous ne nous suiviez pas au risque de mourir dans d’atroce souffrance, n’est-ce pas Itachi-san?
- La ferme hum! répliqua Deidara. Je vais les buter maintenant hum!
- Alors qu’Itachi-san est obligé de te porter? Tu es pathétique Deidara-san revient quand tu seras en forme.
- Toi aussi je te buterai!
- Deidara, dit d’une voix calme Itachi, lui et moi sommes les seuls en mesures de les affronter. Tu te vengeras plus tard.
- Hum! Je capitule pour cette fois. Allons nous en. J’en ai plus qu’assez de ce pays.
- Comme si vous alliez partir sans nous combattre, lança Neji plein de colère.
- Sois raisonnable, Vous avez des blessés graves tout comme nous. Ne vaut-il pas mieux déclarer match nul?
- N’y pense…
- Sasano-o a raison, coupa Kakahi. Allez vous en.

Les deux mercenaires penchèrent légèrement la tête en signe de gratitude et disparurent parmi les arbres avec leurs clones.
- Explique toi Kakashi! exigea Kurenai, mais ce dernier s’écroula inconscient. »



Dernière édition par Ikki34 le Lun 21 Mar - 10:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikki34
Laziers débutant
Laziers débutant
avatar

Masculin Messages : 54
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 26
Localisation : Sud de la France
Humeur : Cela dépend du moment

MessageSujet: Re: Les Génies de Konoha   Lun 21 Mar - 8:26

CHAPITRE HUIT: "PROGRAMME" MEURTRIER

« - Explique toi Kakashi! exigea Kurenai, mais ce dernier s’écroula inconscient.
- Kakashi! cria Genma en le mettant sur le dos. »
Shino avait couru dans la grotte pour voir l’état de Shikamaru et il revint avec ce dernier inconscient dans les bras

« - Il a été transpercer dans le dos. Il n’a pas dû les sentir arriver, commenta l’homme aux insectes mais sa vie n’est pas en danger. J’ai stoppé la perte de sang avec un bandage. Et Sakura?
- J’ai pu la stabiliser du mieux que j’ai pu mais je ne suis pas un eisei-nin. Je n’ai pas la moindre idée de ses chances de survie, lui répondit Genma.
- Quant à Kakashi, Je ne sais pas pourquoi il est dans cet état, continua Hiashi. » A peine eut-il fini sa phrase qu’Ino apparut avec Aoba. La jeune fille n’eut besoin que d’un coup d’œil pour comprendra la situation. Se dirigeant vers l’homme au Sharingan, elle constata qu’il allait bien mais était épuisé, puis elle se mit à soigner sa meilleur amie qui était dans un état critique. Hiashi fit un rapide topo de la situation et de ce qui s’était passé à Aoba. Une fois les éléments relataient, ce dernier se mit en route afin de prévenir les membres de son équipe.
Les soins durèrent huit longues heures. Huit heures où personne ne put dormir car tout le monde étaient trop stressé. Le voyage retour fut encore plus éprouvant. Seize heures fut le temps nécessaire pour rentrer à Konoha. Ils étaient partit le matin mais arrivèrent dans nuit. Lorsque les blessés furent pris en charge la tension accumulé retomba d’un seul coup et tous les participants indemne de la mission dormirent pendant presque vingt heures.

Aoba quitta rapidement la première équipe qui avait été envoyer pour rejoindre la sienne. Les six autres membres ne s’étaient toujours pas divisés en attendant le retour d’Aoba et Ino, mais lorsqu’ils virent que seul l’homme était de retour, ils surent que la première équipe avait subit des dégâts.
Prenant connaissance de la situation le groupe se sépara en deux. Asuma, Aoba, Kiba et Chôji se mirent à la poursuite d’Itachi alors qu’Inoichi, Shikaku et Chôza à la poursuite de Susano-o. La mission de capture ayant échoué, la mise à mort devenait prioritaire. Au bout de trois heures, le groupe de Shikaku abandonna la poursuite, les traces ayant disparut. Le trio Ino-Shika-Chô partit rejoindre le deuxième groupe étant sûr de pouvoir les retrouver car le quatuor ne cherchait pas à masquer les traces de leur passage.

Sept heures après le début de la poursuite, l’équipe d’Asuma rattrapa Itachi qui avait fait une pause dans une cabane abandonné. Sortant de la bâtisse en bois pour faire face à ses poursuivants, il ne montra même pas des signes de surprise. Ses Sharingan étant activé en permanence, les quatre ninjas baissèrent les yeux à la vue du traitre. Pointant l’index sur Asuma, l’Uchiha avertit ses poursuivants:
« - Je vous donne une dernière chance. Partez!
- Tu es peut-être fort Itachi mais tu nous sous-estimes bien trop, répondit l’ancien Brigadier. »

Sans attendre il se lança à l’assaut vite imité par ses camarades. Asuma réussit à frapper son opposant qui se dispersa en corbeau pour réapparaitre dans son dos. Esquivant une attaque au kunai, il mit un coup de pied à l’ex ANBU qui fut repousser sur deux mètres. Asuma ne laissa aucun répit et repris son assaut furieusement. Réussissant à mettre son adversaire à terre, il tenta de le poignarder mais Itachi attrapa ses bras et essaya de le repousser. Forçant de plus en plus, Asuma réussissait à prendre le dessus petit à petit. Tandis que la lame de son poing américain allait s’enfoncer dans le cœur d’Itachi, des kunais volèrent vers lui. Se dégageant rapidement il put éviter les projectiles. Il vit deux Kage Bunshin apparaitre au coté de l’original mais les trois autres membres de l’équipe l’aidèrent à encercler les trois Uchiha. Les Itachi se mirent dos à dos pour se préparer à toute attaque. Alors qu’Asuma allait repartir combattre le déserteur, trois ombres l’immobilisèrent. Relevant la tête pour voir les Itachi, ce fut Aoba, Chôji et Kiba qu’il vit à la place.

« - Tu as reprit tes esprits Asuma? demanda une voix.
- Inoichi? répondit le concerné en voyant qui avait parler.
- C’était un genjutsu, continua le blond.
- Mais je n’ai pas regardé ses yeux!
- Et bien tu t’es fait avoir d’une manière ou d’une autre, intervint Shikaku. Vous allez bien vous trois?
- Maintenant qu’Asuma n’essaie plus de me tuer, cela va un peu mieux, dit Aoba en faisant face au membre du clan Uchiha.
- Désolé, fit le concerné.
- Ce n’est rien allons-y! »
Les sept ninjas attaquèrent Itachi de toutes parts, enchainant ninjutsu et taijutsu. Malgré tout leurs efforts ils n’arrivaient pas à le toucher, mais le membre de l’Akatsuki n’avait pas pu répliquer une seule fois. Il le sentait, il perdait du terrain. Lentement mais inexorablement. Il pourrai en tuer deux ou trois mais il prendrai de gros dégâts en retour.
« - Je n’ai fais que me défendre, jusqu’à maintenant, pensa l’Uchiha. Mais si j’utilise la tactique des Ange je pourrai surement en éliminer la moitié avant qu’ils ne comprennent ce qu‘il leur arrive et m‘enfuir. Avec la mentalité de Konoha ils ne me pourchasseront pas si je les blesses mais s‘ils meurent les survivant me traqueront. Vitesse et violence! »

Esquivant un énième coup de poing, Itachi sortit un kunai qu’il lança sur Kiba, ce dernier allait parer quand un deuxième kunai percuta le premier le faisant dévier de sa trajectoire. Les kunais frappèrent Shikaku et Asuma de plein fouet surpris par ce changement de direction soudain. Touché en pleine poitrine ils s’écroulèrent dans un gémissement de douleur. Inoichi passa par-dessus le corps d’Asuma et mit un coup de poing qui frôla la joue gauche d’Itachi. Ce dernier l’attrapa au vol et le lança sur Chôji. Aoba essaya de planter un kunai dans la tête de son adversaire mais ne laissa qu’une entaille sur son menton. Le nukenin fit un salto arrière et tenta de frapper Kiba au cœur mais l’intervention d’Akamaru l’empêcha d’atteindre sa cible et n’eut que le bras. Un kunai lancer par Chôza l’atteignit dans le dos mais toucha une côte ce qui ne fit aucun dégât majeur. Tournant la tête il vit Aoba enchainer plusieurs mudra.

« C’est fini pour toi Uchiha! déclara ce dernier. Shitotsu Sansen!
- Pitoyable, déclara le déserteur en voyant trois pieux de lumière le frapper et l’emporter, les genjutsus sont inutile face au Sharingan. Magen: Kyo Tenchi Ten. »
Aoba fut pris dans son propre genjutsu, où il était cloué à un arbre par les pieux. N’ayant en réalité pas bougé, Itachi esquiva partiellement le Gatsuga de l’Inuzuka ayant été toucher au flanc. Aoba se dégagea rapidement de son illusion contré pour retourner combattre l’ennemi. Voyant que le taijutsu n’avait quasiment aucune emprise, les Akimichi utilisèrent la technique de décuplement supra. Atteignant la taille d’une petite colline, le père et le fils essayèrent d’écraser le traitre mais contre toute attente cela fit les affaires de l’Uchiha. Pouvant deviner où allaient frapper les Akimichi, il passait littéralement entre les doigts des deux géant alors que les coéquipiers de ces dernier devaient s’écarter. Itachi profita de longues minutes de cette erreur tactique pour récupérer un peu de force tout en faisant des lancer de kunais et shurikens sur les autres de ses opposants. Soudain il vit Asuma et Shukaku se relever pour reprendre le combat. Ne pouvant se permettre le retour de ces deux redoutables combattants même diminuer, il les attaqua et trancha toute les tendons, les immobilisant définitivement pour ce combat. Malheureusement pour lui, il laissa une ouverture dans son dos qu’Aoba exploita sans la moindre honte:

« - Doton: Ganshuso! »
Deux kunais qui étaient reliés par un fil de chakra frappèrent Itachi dans les jambes. Sentant le chakra d’Aoba perturber le sien, il commençait à perdre le contrôle de ses membres mais il tenta le tout pour le tout.
« - Magen Jikoku Kokan! »
Aoba vit le ciel devenir rouge sang puis une boule de feu s’abattre sur lui. Comprenant qu’il était dans un autre genjutsu il s’en libéra mais le mal était fait. Ne se doutant pas qu’Aoba ait dur relâcher sa technique pour se libérer du genjutsu, Kiba s’approcha d’Itachi en ayant baisser sa garde le croyant sous contrôle. Il se fit aussitôt poignarder et fut mit hors de combat. Le membre de l’Akatsuki retira les kunais de ses jambes et les lança à son propriétaire d’origine. Sortant tout juste de la technique d’Itachi il réussit à les esquiver avec un peu de mal. Les Akimichi reprirent leurs tailles normal et rejoignirent Aoba et Inoichi qui étaient encore en état de combattre, ainsi qu’Akamaru.
« - Comment m’as-tu pris dans ton genjutsu Itachi?
- Vous croyez que vos lunettes vous protège? Tant que VOUS vous voyez mon Sharingan c’est suffisant.
- Itachi, si tu te rends il ne te sera fait aucun mal, tenta Inoichi.
- Etes vous sérieux Inoichi-san? demanda calmement l’héritier au Sharingan. Pensez vous vraiment que je vais me rendre?
- Non! Shinranshin no Jutsu! lança le Yamanaka.
- Inoichi-san…
- Je te tiens Itachi, ton corps est à moi.
- Mais vous devez rester immobile pour que cette technique fonctionne. Comment allez vous me ramener à Konoha? A l’instant même où vous relâcherez cette technique je vous attaquerai.
- Je sais et c’est pour ca que toi tu meurs alors que tes camarades viennent avec nous. »
Aoba s’approcha kunai à la main prêt à l’exécuter quand un micro sourire apparut sur le visage du nukenin puis explosa. Le bras droit du jounin fut entièrement brulé mais il survécut. Itachi apparut derrière Inoichi prêt à le transpercer mais fut stopper par Chôji qui le frappa, cependant le corps du nukenin se dispersa en une multitude de corbeau. Une explosion retentit d’où émergea Itachi tête vers le bas et jambe en l’air mais se remit très vite dans le bon sens. Chôza sortit de la fumée tenant fermement son bâton. Itachi se trouvait encerclé une fois de plus. Chôza en face, Akamaru dans le dos, Inoichi sur sa droite et Chôji sur sa gauche.

« - Mes réserves de chakra s’épuise rapidement. Je ne peux pas partir sans Sasori et Deidara, non pas que je m’inquiète pour eux mais parce que le chef voulait leur demander quelque chose. Mais pour cela il faut faire prendre la fuite à ces enquiquineurs de Konoha. Les tuer aurait été plus simple mais une autre équipe aurait pris la place et avec les deux artistes dans l’état lamentable où ils se trouvent, je courrai à ma perte. Non si je les fais fuir l’équipe suivante s’occupera de la protection du groupe blessé et moi j’aurai plus de temps pour mettre de la distance. Je suis un bon combattant mais je n’ai pas la guerre dans le sang comme Susano-o. Ce gars est né pour être sur un champ de bataille. »
Akamaru fut celui qui ouvrit les hostilités suite à cette courte pose. Itachi fit un salto par-dessus le chien et allait lui enfoncer un kunai mais un lancer de shurikens d’Aoba l’en empêcha. Trois shurikens sur cinq firent mouche. Profitant du déséquilibre causé par l’impact des projectiles, Chôza frappa l’Uchiha. Ce dernier agrippa le bras et s’en servit pour se remettre en équilibre, esquivant par la même occasion le coup. Touchant à peine une seconde le sol, Itachi mit un coup de genoux dans les rein du Akimichi senior. La douleur fut fulgurante et Chôza s’écroula sans qu’un son ne sorte de sa bouche. Itachi fit quelques bonds en arrière pour mettre de la distance entre ses opposants et lui. Chôza se relava tant bien que mal mais vu la grimace sur son visage, la douleur ne devait pas avoir disparut. La respiration du nukenin commençait à être saccadée ce qui n’échappa pas aux membres de Konoha. La victoire était proche. Encore un peu plus et c’était gagné. Ce fut avec cet état d’esprit que l’offensive reprit.
« Doton: Doryu Dan, lança Aoba »

Une bouche de dragon sortit du sol crachant des boules de terre à très grande vitesse. Itachi esquiva tant bien que mal les projectiles jusqu’à ce que les Akimichi arrivèrent au contact. Chôji fonça sur le nukenin avec toute la hargne dont il était capable mais sa vitesse étant à des années lumières de celle d’Itachi il fut accueilli part un coup de pied dans la joue l’envoyant ainsi sur le côté. Il profita de son mouvement et lorsqu’il reposa son pied droit au sol il était dos a Chôza mais propulsant son coude gauche dans le visage de ce dernier, il lui fit faire un tour complet sur lui-même. Heureusement la vitesse n’était pas la qualité du clan Akimichi. Itachi continua donc sur sa lancée et attaqua les deux autres hommes encore debout. Bien qu’Akamaru ai voulu s’interposer le nukenin se contenta de l’esquiver mais eut la désagréable surprise d’être percuté par un boulet humain ce qui le fit s’écraser lourdement sur le sol. Chôji repris son apparence normal et se lança a l’assaut du ninja encore à terre précédé par Akamaru. Relevant la tête, l’Uchiha croisa le regard du jeune Akimichi et dit:
« - Sai! »

Chôji percuta violemment le sol et vit ses jambes attaché par une corde et les mains coincé dans le dos. Itachi esquiva Akamaru et lui mit une violente droite ce qui tira un jappement de douleur à l’animal.
« - Kai! prononça Inoichi.
- Merci Inoichi-san.
- Ce n’est rien mais attention à ses yeux! Même par mégarde! »
N’attendant pas la réponse du fils à son ami, il repris l’offensive et se lança dans un corps à corps bien qu’il n’ait aucune chance à ce niveau. Inoichi fut rapidement repoussé mais Chôza profita de cette distraction pour revenir dans le combat et poignarda le prodige Uchiha. Itachi vit l’Akimichi au dernier moment et ne put mettre que son bras entre le kunai et son cœur. Se dégageant rapidement il évita le kunai qui venait de sa droite lancer par Inoichi.
« - Encore quelques minutes, juste quelques minutes et tout sera terminé. Je dois tenir encore quelques minutes. »

Sur ces pensés, Itachi lança un shuriken sur Inoichi qui l’évita et repartit pour un nouveau corps à corps. Itachi sourit intérieurement. Il allait gagner ce combat. Tout ce qu’il avait à faire c’était de rester au corps à corps encore quelques minutes, ce qu’il fit avec brio ne laissant jamais ses adversaires prendre de la distance. Il se débrouillait toujours pour aligner ses ennemis, les empêchant ainsi de venir au taijutsu à plus de deux à la fois et empêchant tout ninjutsu. Tandis que les coups s’échangeait trois autres hommes apparurent au beau milieu du combat. Trois hommes avec les tenues de l’Akatsuki. Manteau noir avec nuages rouge ainsi qu’un chapeau de paille leur cachant le visage. Itachi fit un bond pour se mettre à coté d’eux tandis que ceux de Konoha reculaient. La situation était très critique. Aucun des ninjas du village de la feuille ne pouvaient affronter les nouveaux arrivant. Inoichi lança une bombe fumigène et tous partirent en vitesse.

« - Cela fait un moment que je n’ai rien offert à Jashin-sama, ils seront parfait pour le sacrifice, dit l’un des arrivants. Tu viens avec nous Kisame?
- Non, Itachi-san n’est pas au mieux de sa forme en plus il faut tenir compagnie aux deux artistes dans la cabane.
- Comme tu voudras. On y va Kakuzu!
- Ne me donne pas d’ordre Hidan! »
La fumée s’étant dissipé, le duo de l’Akatsuki se mit en route pour achever les sept ninjas de Konoha. Inoichi, Chôza, Chôji et Akamaru récupérèrent les blessés et se mirent à sauter d’arbre en arbre le plus vite possible. L’Akatsuki rattrapa les fugitifs au bout de quelques minutes à peines. Kakuzu lança plusieurs attaque futon mais aucune ne firent mouche. L’équipe de Konoha perdait rapidement du terrain et alors que Hidan allait abattre sa gigantesque faux à trois lame, un kunai frappa l’arme du nukenin. Chôji commença alors à ralentir lorsque son père le rappela à l’ordre et lui intima de continuer. En face d’eux, un ANBU au cheveux brun allait dans leur direction. Tirant trois shurikens d’une pochette au niveau de ses hanches, il les lança sur les membres de l’Akatsuki qui les bloquèrent sans la moindre difficulté. Les shinobis de Konoha passèrent devant cet homme et continuèrent leur chemin.

« - Votre route s’arrête ici Akatsuki! affirma le nouvel arrivant.
- Oh? Et est-ce que c’est toi qui va nous en empêcher? demanda Kakuzu.
- Oui. Je suis un ninja de Konoha! Mon rôle et de vous arrêtez! Je ne vous laisserez pas passer!
- Tu es bien prétentieux! A ta voix tu n’est qu’un gamin, enfin tout le monde n’est qu’un gosse par rapport à moi!
- Tu es si vieux que ca?
- J’ai combattu le Shodai Hokage si cela peut te renseigner.
- Oh? Il y a vraiment des spécimens rare dans l’Akatsuki, continua l’ANBU sur un ton nonchalant.
- Vous avez fini? Jashin-sama réclame du sang. Quel est ton nom ANBU?
- Sanada Yukimura
- Et bien Yukimura, ta vie va être offerte à Jashin-sama! Réjouis toi!
- Je passe mon tour. Demande à ton pote. Je suis sur qu’il en serai ravi.
- N’interviens pas Kakuzu, il est à moi! »

Hidan se lança à l’attaque sur ces mots. Tirant un shuriken de son étui, Yukimura le lança et enchaina plusieurs mudra.

« Kage Bunshin no Jutsu »

Le shuriken se multiplia et à la place d’un seul ce fut dix qu’Hidan dut parer. Enchainant d’autre mudra suite à la parade des shurikens, l’ANBU lança:
« - Suiton: Bakusui Shouha » Une immense vague apparut et frappa les membres de l’Akatsuki.
Profitant de cette attaque, Yukimura repartit vers le village en espérant que les mercenaires ne le poursuivraient pas, mais lorsqu’un cri de rage résonna à ses oreilles, il déchanta très vite.
« Tu croyais pouvoir t’en tirer comme sa? Jashin-sama ne me l’aurait jamais pardonné! Ta vie est mienne! »

Sur ces mots Hidan attaque une nouvelle fois mais Yukimura sortit son sabre et bloqua l’attaque de la faux géante. Repoussant l’arme, il chargea le déserteur et lui planta le sabre dans le cœur. Yukimura dégagea sa lame en poussant le corps du pied puis il tourna le dos au cadavre et commença à repartir lorsqu’il entendit:
« Je ne te pensais pas si rapide. Tu m’as pas loupé. En plein cœur! C’est bien. Continuons à nous amuser. »

N’en croyant pas ses yeux, Yukimura se remit néanmoins en garde. Il était prêt. Si transpercer le cœur ne suffisait pas alors il allait le découper en morceau. Il fut celui qui engagea le combat. Virevoltant autour de son adversaire, il l’entailla de toute part mais le mercenaire s’en fichait royalement. Tout ce qu’Hidan voulait, c’était toucher son opposant mais il était trop rapide. Trop agile. Dans un geste d’exaspération l’immortel lança sa faux sur l‘ennemi qui avait pris de la distance. Yukimura profita de l’ouverture et lui trancha la tête. Cette fois c’était bien fini, se tournant vers Kakuzu qui avait tout observer, l’ANBU lui dit:
« - Veux-tu être le prochain?
- Bordel!!! J’ai mal!!! Pourquoi t’as rien fait Kakuzu!!!
- Tu m’as dit de ne pas intervenir.
- Tu ne vas donc jamais mourir? demanda Yukimura qui regardait avec dégout la tête parler.
- La ferme! Je vais te faire la peau! Kakuzu! Répare moi! Grouille!
- Tu devrai te taire plus souvent. Je vais m’occuper de ce gringalet.
- C’est à moi de le faire! Te mêle pas de ça!
- Tu veux être réparé non? Alors je m’occupe de lui, dit un Kakuzu impassible. Prépare toi à mourir ANBU. Katon: Karyu Endan »

Voyant les mudra s‘enchainer, Yukimura fit de même et au moment où le jet de flamme en forme de dragon allait le toucher, une barrière d’eau se déversa de sa bouche. Une vapeur brulante se forma suite au choc des deux techniques, ce qui empêcha quiconque de voir quelque chose. Prenant leur mal en patience, ils attendirent que tout se dissipe. Yukimura fut le premier à voir son adversaire et l’attaqua sans tarder mais il eut la désagréable surprise d’être attendu par les deux membres de l’Akatsuki, Hidan ayant eut sa tête rattacher. Il reçu un coup de poing de la part de Kakuzu, alors qu’il voulait le trancher en deux. Hidan allait finir le travaille quand un deuxième ANBU apparut et frappa l’immortel le renvoyant prés de son compère.

« - Alors Yuki? Cela t’arrives souvent d’attendre que je t’aide au lieu de simplement esquiver? demanda le nouvel arrivant au cheveux noir tandis que deux autres ANBU aux cheveux brun firent leur apparition.
- Ouais, mais celui que tu viens de faire voler, et bien je l’ai tué deux fois.
- Drôle de mort, dit un des brun.
- La ferme Terumoto! Je lui ai transpercer le cœur et trancher la tête mais il reviens quand même! Tu peux voir les fils qui attachent sa tête!
- Il à raison. On fait quoi? demanda le dernier membre.
- On se retire, dit Yukimura. Les autres devraient avoir pris assez d’avance.
- Tu crois qu’ils vont nous laisser partir gentiment? repris Terumoto.
- Je pense que oui. L’alerte a déjà été donné. Les renforts ne feront que s’accumuler. Ils n’en tireront rien de bon à nous poursuivre.
- Comme tu veux. C’est toi le boss Yuki, dit l’ANBU qui l’avait sauvé.
- Où croyez vous aller? demanda Hidan tandis que l’équipe d’ANBU quittait la zone.
- Laisse tomber. Si on les poursuit, le nombre de ninja de Konoha ne fera qu‘augmenter. Allons nous-en. »
Sur ces mots, le duo au manteau noir repartit de son côté.

Cela faisait deux semaines que la mission de capture avait eu lieu. Sur les seize membres qui avaient participé au combat, Sakura, Asuma et Shikaku était encore à l’hôpital, les autres ayant repris les missions. Kakashi se trouvait dans le bureau de Tsunade.
- Kakashi, si je t’ai demandé de venir, c’est pour te mettre au courant de certaine chose. Le moral des ninjas du village est en baisse significative. Deux groupes de mercenaires mettent en péril un système qui perdure depuis plus de cent ans. J’ai proposé un entrainement commun mais seul Suna a accepté en plus de faire des patrouilles jointes.
- Si jamais nous faisons cela, les autres villages penseront à une alliance en vue d’une quatrième guerre ninja.
- Oui c’est la raison pour laquelle je veux convoquer les quatre Kage dans un sommet extraordinaire.
- Les cinq Kage avec une garde rapprocher minimal, commenta Kakashi sceptique. Une occasion rarissime pour nos ennemis.
- Ne t’inquiète pas, le programme « Azuchi Momoyama » est d’ores et déjà terminé.
- Il est opérationnel? s’étonna le ninja copieur.
- Tu le connais? demanda Tsunade suspicieuse.
- Sensei a voulu me le faire intégrer mais j’ai refusé car je voulais rester sous ses ordres. Je pensais qu’il avait été abandonner à sa mort.
- Non. Sandaime a continué le programme et j’ai fait de même. Les membres de ce programme ont subit un entrainement poussé à l’extrême. Yondaime a bien choisit les gosses. Lorsque j’ai découvert la liste je fut choqué par certains noms. Ils ont réussi à se faire passer pour de banals shinobis. Ils sont même sous les ordres de ninjas qu’ils surpassent en expérience, technique et leardership. J’ai intégré deux ninjas qui avaient le niveau pour l’un et le potentiel pour refaire son retard pour l’autre, dans la promotion du Yondaime . La promotion de Sandaime ne sera opérationnel que dans cinq ans environ et la mienne dans dix ans.
- Tant que ça? Combien de temps pour terminer le programme?
- Une quinzaine d’années en moyenne. Ce programme est la face d’ombre de Konoha un peu comme la Racine de Danzô. C’est un programme sanglant où le taux de survie est inférieur à dix pour cent. Sur vingt enfants, si deux survivent c’est une réussite.
- Le niveau est-il élevé? Peuvent-ils combattre des adversaires aussi redoutables?
- Cinq sont du niveau Kage. Je n’ai jamais voulu activer ce programme. Certain sont presque mort en mission en voulant cacher leurs potentiels et ne pas risquer de révéler le programme à leurs camarades. L’équipe d’ANBU qui a stoppé les poursuivants est un mélange des deux équipes du programme « Azuchi Momoyama ».
- S’ils sont si puissant pourquoi réunir les cinq Kage?
- Ils sont puissant certes mais ce n’est pas n’importe qui en face. Il n’y a pas beaucoup de ninja capable de leurs tenir tête. Voilà pourquoi je veux tenir cette réunion. J’espère également que l’alliance redonnera confiance à nos combattants.
- Quand voulez vous cette réunion?
- Dans deux mois. Dans deux mois les deux équipes seront à nouveau pleinement opérationnelle.
- A nouveau? Bien je vais faire le nécessaire pour remonter le moral des troupes.
- Merci. »


Dernière édition par Ikki34 le Lun 21 Mar - 10:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikki34
Laziers débutant
Laziers débutant
avatar

Masculin Messages : 54
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 26
Localisation : Sud de la France
Humeur : Cela dépend du moment

MessageSujet: Re: Les Génies de Konoha   Lun 21 Mar - 9:41

CHAPITRE NEUF: RETOUR AU BERCAIL


Trois semaines que la confrontation avec l’Uchiha membre de l’Akatsuki avait eut lieu. A l’extrême ouest de Tsuchi no kuni se trouvait une auberge au bord d’une route cahoteuse derrière une colline. Cette partie du pays était très peu habité mais les passages de voyageurs fréquents. L’auberge était plutôt spacieuse et pleine de monde. Les murs était décorés de tableau montrant de magnifiques paysages. Cependant, les chambres n’étaient pas à l’étage comme les auberges classique mais dans un bâtiment annexe relier par un couloir long de cinq mètres. Trois ninjas se trouvait à l’extérieur du bâtiment et surveillaient les allers et venues des personnes. Les trois ninjas n’étaient pas visible par les civils car ils se cachaient tout autour de la bâtisse en bois. Le premier se trouvait face à l’entrée de l’auberge, le second s’était posté à l’est quand au dernier il couvrait la porte de derrière et pouvait observer la route principal. Leur présence pouvait déclencher une nouvelle guerre entre Iwa et Konoha car les trois ninjas appartenaient à l’ANBU de Konoha. Ils portaient la tenue traditionnel de leurs camarades mais étaient totalement noir. Le masque blanc représentant un animal était remplacé par un masque rouge représentant un démon. Un quatrième membre était là, mais dans l’auberge. Il s’était caché dans l’espace séparant le toit du plafond. Les ninjas communiquaient entre grâce aux talkie-walkie afin de se tenir au courant de la situation de leurs coéquipiers car aucun n‘était en contact visuel avec un autre. Cela permettait également de savoir si l‘un d‘eux avait été assassiner grâce au contrôle de routine. Cela faisait maintenant quatre jours qu’ils attendaient la venue de la cible. Finalement ce jour là fut le bon.
« - Ici Hideyoshi. dit soudainement l’homme surveillant la route principal. J’ai le cible en visuel. Chapeau noir, manteau noir. Pantalon blanc et pull blanc. Katana sur la hanche droite. Il est gaucher. C’est un vieil homme d’une soixantaine d’années environ. Confirme Ieyasu.
- Négatif. Je répète, négatif. Je n’ai pas la cible en visuel.
- Ici Masamune. J’ai la cible en visuel. Ieyasu, elle arrivera dans dix secondes dans ta zone de visu. Elle est encore dans le virage.
- … Ici Ieyasu, j’ai la cible. Elle entrera dans l’auberge dans huit, sept, six, cinq, quatre, trois, deux, un, elle est à l’intérieur. Confirme Nobunaga.
- Yep! La cible est là! Nobunaga terminé. »
Dix minutes passèrent puis vingt, trente pour finalement dépasser l’heure. L’homme sous surveillance n’avait toujours pas fait le moindre geste qui pouvait démontrer l’impatience qui devait surement le ronger.
« - Dites les gars… Vous êtes sûr des infos?
- Toujours en train de te plaindre, hein Nobunaga? dit ironiquement Ieyasu.
- Cela fait une heure que l’on poirote comme des cons. Qu’est-ce que sa peut bien faire qu’un samurai se ramène dans ce pays?
- Les samurais n’ont aucun contact avec les ninjas sauf si c’est pour chercher un pays neutre en vue de négociation. De plus, le pays choisi doit faire parvenir l’information à toutes les autres nations. Cela marche également dans le sens inverse pour nous autres nations ninjas. Mais là ce n’est pas le cas. Nos espions nous ont confirmé que onze samurais avaient traversé la frontière de Tsuchi no Kuni sans qu‘aucun communiqué nous parvienne. On doit découvrir ce que prépare le Tsuchikage en faisant entrer des samurais dans le monde ninja.
- Ieyasu, Nobunaga, les dix autres samurais se pointent, intervint Hideyoshi.
- Reçu! déclarèrent simultanément les deux ANBU. »
Au bout d’une minutes les dix samurais entrèrent dans l’auberge où le silence s’installa. La vue était assez choquante. Dix hommes en armures et armés de deux wakisashis chacun. Tous s’avancèrent vers leur compatriote et l’entourèrent avant de se mettre à genoux.
« - Les ninjas arriveront dans moins de cinq minutes maitre, affirma l’un des arrivants.
- Parfait. Allez monter la garde dehors. Miyamoto, Hirako, vous restez avec moi. »
Tous les hommes s’exécutèrent sans un mot.
« - Les ninjas d’Iwa arriveront dans moins de cinq minutes les gars, prévint Nobunaga.
- Reçu! firent simultanément ses trois coéquipiers. »
Les minutes furent très longues pour les ninjas de Konoha. L’objectif était presque atteint. Il fallait rester concentrer tout au long de la rencontre. Le moindre faux pas pourrait être catastrophique. Finalement Hideyoshi prévint ses coéquipiers:
« - Sa ne vas pas vous plaire les gars, mais alors pas du tout.
- Laisse moi deviner, intervint alors Ieyasu, c’est tout un bataillon qui pointe son nez. Combien ils sont?
- J’aurai préférer.
- Des ANBU, dit aussitôt Masamune.
- Non plus, en fait c’est…
- Le Tsuchikage en personne, coupa Nobunaga sûr de sa réponse.
- Vous allez me laisser finir oui? demanda Hideyoshi un brin irrité. Ce sont les Ange de le Destruction.
- Sa pue l’embrouille là! Tu as raison, j’aime vraiment ça! Pourquoi les Ange voudraient rencontrer des samurais? demanda Masamune.
- Je te rappelle que c’est le but de notre mission que de le découvrir, répondit Ieyasu.
- Et si jamais ils veulent former une alliance? On devra les éliminer non? Qu’est-ce que tu en penses Hideyoshi?
- Non, on se contente d’observer. Bien sûr, l’idéal serai de les tuer mais nous ne pouvons nous le permettre. Une bataille ferait intervenir Iwa et la guerre suivrai aussitôt.
- Moi je suis de l’avis de Masamune, intervint Nobunaga, coupons la tête à ces traitres!
- Non! J’ai déjà pris ma décision! trancha Hideyoshi. Nous observons puis rentrons! Silence radio à présent. »

Les Ange venaient tout juste de pénétrer dans la bâtisse que le silence se fit pour la deuxième fois. Trois hommes vêtues de longue cape blanche avec capuche qui dégageaient une prestance incroyable suffit à faire tourner tout les yeux vers eux. Amaterasu compta le nombre de personne présente: quinze hommes, treize femmes et huit enfants. Trente-six personnes. Puis examina la configuration des lieux. Tout de suite à sa droite le bar où derrière se trouvait le patron avec accès à la cuisine. Aucune fenêtre. Au fond de la salle, à dix mètre, sur la droite se trouvait une porte. Sortie de secours comprit-il aussitôt. A sa gauche, que des fenêtres avec une autre porte en face de celle de droite. Cette porte menait au dortoir. Les clients se situait à la table prés de la sortie de secours. Cela sera rapide. S’inclinant jusqu’à former un angle droit Jin prit la parole.
« - Je m’excuse sincèrement mais le destin a voulu que vous tous ici présent, vous vous trouviez au mauvais endroit, au mauvais moment. Vous n’avez absolument rien fait pour nous donner une raison de vous en vouloir mais je vais cependant devoir vous tuez. Je vous promets que vous ne sentirez rien même si vous tentez de fuir. Cela serai une réaction tout à fait normal et légitime. »
Nobunaga, qui avait tout entendu serra les dents et les poings. Il allait voir des innocents mourir mais ne ferai pas le moindre geste pour empêcher çà. La réaction des clients ne se fit pas attendre. Les parents prirent les enfants dans leurs bras et voulurent courir, les autres se mettant à hurler d’hystérie. Jin sortit ses deux tantos et traversa la pièce pour se mettre devant la sortie de secoure et de là, il commença à trancher ses pauvres victimes. Il faisait preuve de compassion, abrégeant les souffrances en faisant tel qu’il l’avait promis, les personnes mourraient avant même d’avoir toucher le sol. Huit secondes fut le temps nécessaire pour tuer trente-deux personnes. Sur les quatre restantes, trois étaient celle que les Ange de la Destruction étaient venu rencontrer alors que la quatrième était un enfant. Amaterasu fut intrigué par ce gosse. Lorsque les adultes s’étaient mis à hurler et courir, les enfants avaient fait de même mais pas lui. Non, ce gosse était resté assis et l’avait regardé massacrer les autres. Il avait un pantalon bleu avec un t-shirt noir des plus simples. Mais vu l’état lamentable des vêtements, il ne devait pas être très riche. Le mercenaire, en s’asseyant sur le banc en face de celui du petit, lui dit:

« - Je m’appelle Uchiha Namikaze Jin, certain m’appellent Amaterasu, et toi quel est ton nom?
- Igamaru, répondit l’enfant ou aucune émotion ne transparaissait dans sa voix.
- Igamaru hein? Tu n’es qu’un mort-vivant petit. Tes yeux sont ternes, ils ne reflètent aucun désir de vivre, lança derechef l’Ange au flammes.
- Je n’ai rien trouvé pour me donner envie de vivre.
- Evidemment, tu n’es qu’un enfant! Tu es sensé t’amuser avec tes amis, faire les quatre cents coup à tes parents et aux adultes. Tu es bien trop jeune pour te soucier d’une raison de vivre! Mais si tu veux en veux absolument une de raison alors deviens ma chose!
- Votre chose? demanda l’enfant où pour la première fois une expression apparaissait sur son visage malgré ce qu‘il venait de voir.
- Oui. Ta vie m’appartiendra, tu feras ce que je te dis. Si je te dis de sauter du haut d’une falaise tu le fais même si sa te tue. Je te dis de tuer un bébé, tu le fais même si sa dois te hanter jusqu’à la fin de tes jours. Je te dis de ne pas dormir pendant une semaine tu le fais. Voilà ce que signifie devenir ma chose.
- Si je refuse allez vous me tuer?
- Non, tu as attiré mon attention alors je te laisserai en vie, tu pourras même partir une fois notre discussion terminée.
- Si je vous suis qu’est-ce que cela m’apportera de plus par rapport à ma vie actuelle?
- Une raison de vivre pardi. Je te donnerai la puissance, tu ne seras contraint par rien. Tu feras ce que tu veux et si tu adhères à notre objectif tu auras un but à atteindre.
- Vos objectifs ne seront pas les miens?
- Non. Comme je te l’ai dit, tu m’as seulement tapé dans l’œil alors je te montre une porte de sortie pour ta vie totalement misérable mais c’est à toi de décider de l’ouvrir ou non. Mais je te préviens, ta vie sera un enfer si tu nous suis. Tu baigneras dans le sang, tu vivras parmi les morts. Si tu es vus comme l’un des notre, oublie tout de suite l’espoir de te faire des amis. Les gens que tu rencontreras ne chercheront qu’à t’utiliser tout comme toi cherchera à les utiliser. Trahison, vengeance, tentative d’assassinat, meurtre… Voilà par quoi sera rythmé ton quotidien. Tu devra suivre la même cadence que nous. Que tu y survives ou pas dépendra de toi. Je ne ferai que te montrer une voie possible mais elle sera difficile. Auras-tu le mental nécessaire pour nous suivre?
- Vous dites que je n’aurai pas d’amis mais ces deux là le sont pour vous non? dit l’enfant en désignant les deux autres Ange.
- Non, nous avons un but commun, voilà tout. Mon frère est l’un d’eux mais le jour où nos objectifs divergeront et se confronterons, un combat à mort s’engagera entre nous. Nous sommes juste trois hommes qui partagent un bout de chemin avant de se séparer pour un jour s’affronter. Pour toi c’est pareil. Tant que tu trouveras ton compte et que tu suivras les mêmes desseins que nous tu pourras compter sur notre aide. Tu pourras également quitter le groupe quand bon te semblera mais si un jour tes pas croisent à nouveau les notre en tant qu’ennemis, ne t’attend pas à de la pitié ou à du sentimentalisme.
- D’accord. J’accepte d’être votre chose. Donnez-moi une raison de vivre. Donnez-moi du pouvoir et je mourrai si vous me le demandez.
- Voyons ta détermination! Dans la cuisine se trouve une personne qui n’étais pas dans la salle. Elle est resté caché à cause des hurlements, ramène sa tête gamin! dit Jin sur un ton glacial qui fit trembler son interlocuteur tout en lui tendant un de ses tantos. Je ne sais pas si c’est un homme ou une femme mais elle tentera de se défendre alors ce sera ton premier combat à mort. Bonne chance gamin. »

Igamaru attrapa l’arme qui lui était tendu et se dirigeât vers la cuisine pour ramener la tête de son opposant.
« - Maintenant que tu as fini on peut peut-être s’occuper de nos invités, intervint Kyoshiro tandis que des bruits de combat sortaient de la cuisine.
- Oui, désolé de vous avoir fait attendre messieurs les samurais.
- Ce n’est rien car j’ai pu avoir un petit aperçu de votre manière de combattre ainsi que de la philosophie des ninjas. Bien maintenant que le divertissement est terminé j’aimerai pouvoir entrer dans le vif du sujet pour rentrer dans mon pays le plus rapidement possible. Il n’est pas bon pour un samurai de se trouver dans une nation ninja.
- Exact et avoir poster vos sous-fifres dehors ne vous fais pas passer inaperçu, dit à son tour Amaterasu.
- Hirako, fais rentrer nos hommes! dit le samurai en se tournant vers l’un de ses hommes.
- Vous êtes très célèbre Kanzaki Haruto-san. Il se raconte que vous êtes un général très douer et que vous êtes sur le point de posséder votre propre pays. Il se raconte aussi que vos effectifs militaire s’élèvent à presque cent miles hommes.
- Vos renseignements sont très efficaces Shinigami-san. Mais légèrement en retard. Mon pays est d’ores et déjà formé. Il se nomme Ken no kuni. Cela m’as pris vingt longues années pour la création des frontières et six autres pour consolider mon pouvoir.
- Effectivement mes sources sont très en retard si votre pays est fondé depuis six ans…
- Pour moi, un pays ne mérite cette appellation uniquement lorsque le pouvoir est bien ancré, ce qui n’est arrivé, il y a de cela quelques mois à peine, lorsque j‘ai détruit l‘ultime foyer de résistance.
- Cela est très instructif Kanzaki-dono, mais quel est la raison de votre demande. D’après ce que j’entends vous possédez déjà tout en tant que seigneur féodal. Richesse, femme, pouvoir. Qu’avez-vous besoin de plus? demanda Jin.
- Et bien cela est très simple Amaterasu-san. Je veux l’héritière du clan Hyûga de Konoha. Je voulais une femme du clan Uchiha mais j’ai appris qu’il avait été exterminé par l’un des leurs. Je suppose que vous en êtes responsable vu que vous êtes des Uchiha. De plus, si jamais vous donnez naissance à une fille, je doute que vous acceptiez de me la remettre et puis je serai mort depuis longtemps avant qu’elle ne soit en âge d’enfanter.
- Passons sur le clan Uchiha mais pourquoi l’héritière du clan Hyûga? Même si ça n’était pas elle, vous rendez vous compte de ce que signifie votre demande? interrogea Amaterasu. »
Le groupe fut interrompu par le jeune Igamaru. Il était couvert de blessures mais la tête d’un homme se trouvait dans sa main gauche et le tanto dans la droite. Amaterasu sourit à cette vue, le petit avait montré toute sa détermination. Il avait survécu face à un adulte deux fois plus fort que lui. Il lui intima alors de laisser la tête et l’invita à s’assoir à la table puis reporta son attention sur le vieux seigneur de guerre attendant une réponse. Mais ce fut Susano-o qui parla.
« - Vous n’avez pas de nations alliées. Si nous vous donnons l’héritière, cela entrainera immédiatement une coalition entre les pays samurai pour vous raser de la carte. De plus cela entrainera une violation du traiter millénaire entre ninjas et samurais et l’on se retrouverai avec une potentielle première guerre mondiale totale . On a toujours appelé nos guerres « guerre mondial ninjas » car toute les nations ninjas y prenaient part. Mais seulement les ninjas. La ce sera VRAIMENT une « guerre mondial ». Qu’est-ce qui vous pousse à aller si loin?
- Nous maitrisons déjà ce que vous nommez chakra. Enfin maitriser est un grand mot. Nous pouvons augmenter la porté et le tranchant de nos armes mais pas plus. Ce que je veux c’est la fondation d’un nouveau clan. Un clan ninja. Mon pays est au cœur des nations samurais. Il est tout jeune et comme vous l’avez dit nous n’avons pas d’alliés. Ils redoutent ma montée en puissance subite. Mon pays peut être envahi par une coalition à tout moment. Voilà pourquoi je veux le pouvoir des ninjas… et faire alliance avec vous, rajouta Kanzaki Haruto.
- Faire alliance avec nous, demanda suspicieusement Amaterasu.
- Tout à fait Jin-san! Mes espions affirment que vous souhaitez dominer le monde ninja. Réunir tout vos semblables sous une seule bannière. Je souhaite faire de même avec mes semblables. Lorsque vous aurez réussi à prendre le contrôle d’une des Cinq Grandes Nations Ninjas, le pays de l’Epée vous fournira trois pour cents des moins de dix ans en tant que recrues pour que vous les formiez et ceci tout les ans. En échange, nous voulons que la moitié d’entre eux réintègre nos rangs une fois qu‘ils seront des ninjas à part entière. Ceci ne rompra pas l’accord entre samurais et ninjas car ceux qui vous seront envoyés seront des enfants donc des non-combattants. Et lorsqu’ils reviendront, ils seront des ninjas mais aucun accord n’interdis à des personnes de revenir dans leurs pays.
- Ce seront tout de même des ninjas, dit Shinigami.
- Oui mais des ninjas de Ken no kuni et non de votre futur pays quel qu’il soit. Ainsi, malgré les guerres que vous mènerez votre pays ne sera pas exsangue car de nouvelles recrues arriveront annuellement. Nous, nous aurons des ninjas qui nous permettront de reporter de grandes batailles et unifier les samurais avec des pertes exponentiellement moindre. Je me doute que les jeunes ninjas que vous nous renverrez sortiront de l’académie et seront loin de vos combattant aguerris mais cela suffira car c’est là que rentre en scène l’héritière des Hyûga. Elle en fera des combattants puissants. Mais je propose également une aide militaire pour vos futures guerres. Mon fils à hérité de mon génie et continuera ma volonté même après ma mort. Lorsque les nations samurais seront unifier nous entrerons en guerre contre vos ennemis. De plus, l’enfant que j’aurai avec l’héritière Hyûga se mariera à l’un des votre et leur enfant à celui que mon fils devra avoir. Ainsi l’alliance nous unissant sera non seulement sur un papier mais également dans le sang de nos descendant ce qui permettra de réunir ninjas et samurais sous une seule bannière.
- Mariages politique et un plan sur plusieurs générations… mais nos intérêts perdureront bien après nous, commenta Susano-o. C’est quelque chose qui mérite toute notre attention. Pour ma part j’y suis favorable.
- Mouais pourquoi pas? répondit à son tour Shinigami.
- Ca me vas également, dit à son tour Ameterasu. Mais ce plan ne fonctionnera que si les Ange ne se séparent pas. De toute façon nous règlerons cela en tant voulu.
- Bien alors l’accord est conclu, dit Kanzaki tout en se levant puis tendit sa main. Mais personne ne la serra.
- Pas tout à fait, répondit Jin. L’un d’entre nous n’a pas approuvé ce plan.
- Que voulais vous dire Ameterasu-san? Shinigami-san et Susano-o-san ont donné leurs accords également.
- Oui mais pas Igamaru, continua Suasno-o.
- Moi/Lui?! Firent simultanément le seigneur samurai et l’enfant.
- Exactement, continua Shinigami, tu es l’un d’entre nous à présent. Si tu refuses en nous expliquant la raison et que nous trouvons tes arguments pertinents, nous serons peut-être amener à révisé notre réponse.
- Mais je ne suis encore qu’un enfant!
- Tu n’es plus un enfant désormais. Fais ton choix, déclara Amaterasu.
- Je ne m’oppose pas à cette décision, fit timidement Igamaru.
- Alors cette fois l’accord est bel et bien conclu, dit Susano-o en tendant la main.
- Excellent, répondit Haruto avec un sourire et en serrant la main tendue. Quand nous livrerez vous Hyûga Hinata?
- Pas avant deux ans car il faudra que notre agent gagne sa confiance. De plus avec notre nouvelle alliance nous devons réorganiser notre plan. Nous ne vous donnerons la Hyûga uniquement au moment où nous serons prêt.
- Je comprend, mais vous avez une personne infiltré à Konoha?
- Oui, enfin nous en aurons bientôt une. Ce village était notre premier objectif, mais il suffira juste de mettre notre espion au courant du changement de programme.
- Je suis heureux de notre coopération! Je suis sûr que cela donnera d’immense résultat Susano-o-san.
- Appelez moi Naruto. Uzumaki Naruto, dit l’homme en retirant sa capuche. »
Ce faisant, il dévoila de long cheveux blond pointu lui arrivant jusqu’aux omoplates et deux longues mèches lui tombant sur les épaules encadraient son visage. Cette coupe de cheveux ressemblait beaucoup à celle du légendaire Sannin Jiraya. Le ninja caché dans le plafond faillit lâché un cri de surprise mais se retint in-extrémis. Il observa les quinze personnes sortir puis contacta les autres membres de son équipes.
« - Ici Nobunaga.
- Ici Hideyoshi, j’écoute.
- On doit retourner à Konoha de toute urgence. Les informations sont complètement hallucinante!
- Très bien tu nous feras ton rapport en cours de route. Ils se sont assez éloignés. Rejoint nous. »

Deux jours avant la rencontre entre les Ange de la Destruction et Kanzaki Haruto le samurai. Dans la forêt entourant Konoha, une caravane de saltimbanques faisait route vers le pays de l’eau. Trois ninjas au bandeau frontal rayer observaient le convoi du haut des arbres. Une cinquantaine de personne en faisaient partie mais aucun ninja. Tous des saltimbanques. Au centre de la caravane se trouvaient un jeune homme blond aux cheveux long avec trois marques sur chaque joue. Il sortait à peine de l’adolescence et ne devait pas atteindre les vingt ans. A ses côtés, une jeune fille lui tenait la main et rigolait énormément en écoutant le jeune homme parler mais des cris se firent entendre coupant court au moment de bonheur de ces deux là. Des ninjas attaquaient et tuaient tout le monde sur leur passage. Le jeune homme blond attrapa un sabre et couru vers le lieu où le carnage avait débuté. Lorsqu’il arriva sur place il n’y avait que des cadavres. Beaucoup trop de cadavres. Repartant d’où il venait, il rejoignit très vite la jeune fille qu’il avait laissé sur place. Des corps jonchaient le sol qui était devenu rouge, presque noir à cause de la quantité de sang qui avait coulé. Tournant sur lui-même pour espérer l’apercevoir il ne vit rien d’autre que des morts. Il décida alors de remonter dans le chariot sur lequel il était au début de l’attaque, et la vit alors, recroquevillé derrière une caisse en bois. Les cris des artistes venaient de tous les côtés désormais et l’odeur du sang donnait des nausées à la jeune fille. Une terreur sourde et incontrôlable se voyait dans ses yeux. Elle tremblait sans pouvoir s’arrêter, ses mains étaient posées sur ses oreilles essayant vainement d’étouffer le bruit. Soufflant de soulagement en la voyant, le jeune homme prit un sac qu’il mit rapidement sur son dos puis saisissant les poignets de la jeune femme d’une main et son visage de l’autre il la forçat à le regarder dans les yeux.
« - Regarde moi Nanami! Regarde moi! Je suis là, tout va bien. Je vais te sortir de cet enfer. Ne regarde que moi, ne détourne pas les yeux! Fixe ton regard sur moi et tout se passera bien d’accord?
- Des morts…. du sang… beaucoup de sang… ils sont morts… ils sont tous morts… je vais mourir… je vais me faire tuer…
- Non Nanami! Ne pense plus a ça! Regarde moi! C’est fini, ils sont parti! C’est fini alors reste avec moi! Ne détourne pas les yeux d’accord?
- C’est fini? Tout est fini? demanda-t-elle hagarde.
- Oui, c’est terminer. Je vais t’emmener loin d’ici d’accord?
- Pourquoi ils crient encore alors?
- C’est des cris de joie car ils ont repoussé les assaillants. Allez viens! Je t’emmène la où il n’y aura plus cette odeur d’accord.
- D’accord! »
Sortant en premier, le jeune homme tendit sa main à Nanami tout en surveillant les alentours. Il entendit les bruits caractéristique d’une personne qui courait puis il la vit s’écrouler juste à côté du chariot dans une gerbe de sang, un kunai s’étant logé dans sa nuque alors qu’il fuyait. Le jeune homme se colla au chariot devant le sien pour observer les alentour. Ne voyant personne, il attrapa la main de la jeune fille qui était descendu également et courut dans la forêt loin des hurlements de terreur ainsi que de l’odeur nauséabonde du sang et des organes des morts. S’estimant assez loin, les deux saltimbanques firent une courte pause. La jeune fille regarda son compagnon assit à coté d’elle. Ils ne s’étaient pas lâchés la main depuis qu’il était venu la chercher dans ce chariot. Posant sa main libre sur sa joue elle le força à la regarder, ce qu’il fit de bon cœur vu le sourire sur son visage. Lentement elle se rapprocha de lui pour y déposer un chaste baiser, de crainte qu’il la repousse à cause de la situation, mais il ne le fit pas, il ne lui fit qu’un sourire encore plus magnifique mais se releva tout de même la tirant par la même occasion pour la remettre sur pied. Alors qu’ils allaient se remettre en route, elle poussa un petit cri. Se retournant vers la jeune fille, le jeune homme vit un filet de sang sortir de sa bouche. Un shuriken avait frapper son foie. Les jambes de la demoiselle se dérobèrent et s’écroulât dans les bras de son bien-aimé. Elle attrapa la main libre du jeune homme et de l’autre et toucha le visage impassible du blondinet. Des larmes commencèrent à couler des yeux de Nanami lorsqu’elle lui murmura:
«  Et dire… qu’on… venait à peine… de se… » mais les mots suivants ne sortirent jamais de sa bouche. Elle venait de mourir avec le visage de l’homme qu’elle aimait comme dernière vision. Les trois ninjas avançaient vers l’homme à genou tout en souriant puis l’entourèrent. L’un des nukenins allait finir le travail mais une dizaine de shurikens qui s’étaient plantés dans son dos l’en empêchèrent. Les deux autres firent face à trois ANBU qui venaient d’arriver sur place.
« - Et bien Yuki, au moins l’un d’entre eux est toujours vivant. Je suis désolé que l’on ne soit pas arrivés plus tôt pour les sauvés, dit l’un des arrivants au blond qui n’avait toujours pas bougé, tenant le corps de la jeune fille dans ses bras.
- Terumoto, tues les! Kenshin occupe toi du jeune homme et du corps de la fille. Je vais voir s’il y a d’autre déserteur dans le coin. »
Les deux nukenins moururent en un instant puis aidant Kenshin avec la fille, les deux ANBU rentrèrent à Konoha avec le survivant tandis que Yukimura finissait la recherche d’éventuel déserteur restant.

Tsunade faisait face à une jounin d’Iwa dans son bureau.
« - Alors le vieux Oonoki t’as envoyé ici en tant que diplomate?
- Oui Hokage-sama. Je m’appelle Kurotsuchi et je suis habilité à prendre des décisions au nom du Tsuchikage. La réunion des Gokage est prise très au sérieux à Iwa, je suis donc ici pour étudier tout les sujets et mon avis décidera si cela vaut la peine que le Tsuchikage se déplace avec une garde rapproché minimale ou non.
- Qu’y a-t-il Kenshin? demanda Tsunade.
- Je ne l’ai pas senti arriver, ce type est fort! Vous voulez que je vous laisse?
- Cela ne sera pas nécessaire Kurotsuchi. Parle Kenshin.
- Une caravane de saltimbanques a été prise pour cible par des nukenins que nous avons tout de suite tuer. Il n’y a qu’un seul survivant parmi les troubadours et je pense que vous devriez aller le voir.
- Où est-il?
- Au sous-sol B.
- Que fait-il dans cette zone sécurisé? s’étonna la princesse aux limaces.
- Vous devriez allez le voir Hokage-sama. »
Comprenant que l’ANBU n’en dirait pas plus devant la kunoichi d’Iwa, elle se mit en route suivit par les deux autres ninjas présent dans la salle. Elle traversa rapidement les sous-sol E et D et lorsque les trois ninjas arrivèrent à l’entrée du sous-sol C, l’ANBU stoppa la jounin d’Iwa.
« - La zone suivante est interdite à toute personne extérieur au village. Vous n’irez pas plus loin. »
L’Hokage ne s’étant même pas retourné, Kurotsuchi comprit que cela ne mènerait à rien d’essayer de convaincre l’ANBU de la laisser passé.
Lorsque Tsunade arriva enfin au sous-sol B elle fut guidé dans la bonne salle par Kakashi qui l’attendait. Elle entra dans la salle où la seul lumière était celle d’un projecteur pointer sur un jeune homme blond attaché à une chaise. Son sous-vêtements était tout ce qui lui restait avec un collier. Tsunade reconnu difficilement le jeune homme mais avec les marques sur les joues ainsi que le collier qui fut autrefois le sien elle ne trompait pas. Il y avait également Inoichi du clan Yamanka et l’ANBU Terumoto sur place.
« - Cela fait longtemps Naruto. On te pensait mort tu sais, dit l’Hokage en s‘adressant au prisonnier. J’aimerai avoir une explication.
- Je ne voie pas ce que je pourrai vous dire madame, répondit le prisonnier.
- Madame? Depuis quand est-ce que tu m’appelles madame?
- Demandez à vos ninjas. Je leur ai déjà tout dit.
- J’aimerai que tu me l’expliques à moi, répondit Tsunade.
- Très bien, soupira le jeune homme. Vous avez l’air de me connaitre sous le nom de Naruto mais moi c’est Mutsuomi. Je suis amnésique et tout ce qui remonte à plus de cinq ans à totalement disparu. Tout ce dont je me souviens c’est de m’être réveiller parmi les saltimbanque. Ils m’ont dit qu’ils m’avaient trouvé inconscient baignant dans mon sang. Ils m’ont recueillit et donné le nom de Mutsuomi. Je ne les ai jamais quitté depuis ce jour.
- Alors Inoichi? demanda Tsunade au jounin à voix basse.
- Tout comme lorsque Kakashi-san l’a interrogé, je ne peux pas savoir s’il ment ou non à cause du chakra de Kyuubi. Il perturbe la fluctuation de celui de Naruto.
- Au moins on sait que c’est bien lui. C’est déjà ça. Très bien Naruto. Tu sera emprisonnés pour six mois le temps que l’on enquête sur tes activités. Ensuite tu retourneras à l’académie ninja.
- Pardon s’insurgeât le Jinchuuriki. Pourquoi serais-je emprisonné sans motif? Et je ne veux pas être ninja! Je veux une vie simple!
- Tu trompes! Tu es un ninja de Konoha! Ta peine est pour désertion! Amnésie ou non, tu appartiens à Konoha! Je ne te mets que six mois par rapport à cette amnésie mais tu redeviendras ninja! Terumoto, Inoichi. Mettez lui un sceau pour empêcher toute utilisation de chakra puis trouvez lui une cellule vide. Au sous-sol B cela va de soit.
- Hai! Firent les deux appeler puis emmenèrent Naruto.
- Pour le protéger de lui-même, dit Tsunade à l’intention du ninja copieur qui était encore là.
- Vraiment?
- Il ne sait plus pour Kyuubi, Sasuke, l’Akatsuki… de plus, les fils de Minato t’ont menti en disant qu’ils l’avaient tué.
- Ils ont promis de le protéger pas d’en faire un ninja surpuissant, dit Kakashi. Et si les membres de l’Akatsuki le croyaient mort ils ne le pourchassaient plus.
- Et dire qu’il a fallut qu’on lui mettent la main dessus. La rumeur se répand déjà dans tout le village que le porteur de Kyuubi est de retour au bercail, se lamenta Tsunade. Pourquoi a-t-il fallut qu’ils l’emmènent à l’hôpital faire des examens?
- C’est la procédure que vous avez forcé Sandaime-sama à accepter. Bien qu’elle ait sauvés énormément de vie, cela s’est retournée contre Naruto.
- Danzô et le conseil voudront le tenir en laisse et jusqu’à ce que je les calmes, il sera plus en sécurité en prison. Maudit soit Danzô et sa Racine! Ils pourrissent Konoha jusqu’à la moelle!
- Ah!
- Qu’est-ce qui te prend Kakashi? demanda Tsunade le voyant se mettre à rire.
- Je viens de me rendre compte que les messages que nous ont fait parvenir les Ange sont en réalité d’une simplicité infantile. « Les héritiers du vent » sont clairement les enfants de sensei, « trancheront la plus profonde racine pourrie » Danzô représente la plus profonde, la plus vieille, « qui essaye de détruire l’arbre qui résiste aux nuages. » Konoha est un immense arbre qui résiste à l’Akatsuki…
- … qui ont des nuages sur leurs manteaux.
- « Lorsque la pourriture sera nettoyée, la racine reprendra son rôle qui est de nourrir et soutenir l’arbre. » En gros la racine n’est pas une mauvaise chose mais doit se soumettre à l’Hokage. C’est le premier message. « L’arbre doit lutter contre ses racines et arrêter d’essayer d’attraper des nuages hors de portée. » Une fois le premier message traduit…
- Celui là est d’une simplicité extraordinaire. « Occupez vous de Danzô car l’Akatsuki est trop gros pour vous. »
- Ou bien « Occupez vous de Danzô avant de vous tournez vers l’Akatsuki. » Quant au troisième il me parait le plus effrayant. Qu’en dites vous Tsunade-sama?
- « - L’arbre n’est qu’un élément et bientôt il rejoindra les autres pour ne former qu’un! »… L’arbre désigne Konoha… veulent-ils unifier les villages cachés?
- C’est pour sa que je dis que s’en est effrayant. Trois guerres ninjas ont déjà eut lieu et cela n’a jamais eut la moindre chance de se produire. Veulent-ils déclencher une quatrième guerre ninja?
- Je ne pense pas qu’ils soient assez fous pour ça. Ils ont beau être fort, ils ne sont que trois. Ils ne tiendront pas contre un village tout entier!
- Je l’espère sincèrement Tsunade-sama. »

Les deux ninjas retournèrent donc à leurs activités suite à cette découverte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikki34
Laziers débutant
Laziers débutant
avatar

Masculin Messages : 54
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 26
Localisation : Sud de la France
Humeur : Cela dépend du moment

MessageSujet: Re: Les Génies de Konoha   Mar 22 Mar - 13:49

CHAPITRE DIX: VRAIE PENSÉES

« - Unité « Épée sanglante » au rapport Hokage-sama! dit Hideyoshi en se mettant à genoux avec ses équipiers.
- Alors, que voulait le Tsuchikage aux samurais?
- Ce n’était pas le Tsuchikage mais les Ange de la Destruction. »

Nobunaga se mit à parler et relata l’entretien entre les mercenaires et le seigneur de guerre avec tout ce qui c’était passé.

- Ainsi ils veulent vraiment unir les villages par la force. Je me demande ce que cela cache…
- L’unification des Hommes, hasarda Masamune.
- Non. Ces deux là ne sont pas aussi altruiste. S’ils veulent unir les villages ninja et même les nations samurai, c’est qu’ils veulent quelque chose d’autre. Mais cette futur alliance ne laisse rien présager de bon. Hyûga Hinata sera en sécurité pour les deux prochaines années je n’ai donc aucun souci de ce coté là mais il faudra quand même prévenir Hiashi. En ce qui concerne cet espion… je vais examiner les registres des arrivés. Bien vous pouvez disposer.
- Et en ce qui concerne Uzumaki Naruto? demanda Ieyasu.
- Celui que vous avez rencontré il y à six jour est un imposteur. Nous avons récupérer, il y’a de cela huit jour le vrai et il est en prison depuis. Si vous pensez à un Kage Bunshin qui s’y était rendu sur place en substitution au vrai, oubliez de suite. Un sceau de restriction de chakra lui a été apposé. Cela a donc annulé tout ses jutsus. De plus, as-tu vu son visage Nobunaga?
- Je… euh… non. Il était de dos lorsqu’il a décliné son identité. Puis à remis sa capuche cachant ainsi son visage.
- Voilà qui est réglé. Vous pouvez vous en aller. »
Les quatre ANBU disparurent dans un tourbillon de feuilles aussitôt l’ordre donner. Tsunade partit à son tour en direction de l’hôpital afin de voir comment allait Sakura. Elle lui rapporta les derniers évènements ainsi que son rétablissement plus rapide que prévu. Shikaku et Asuma avaient quitté l’hôpital la veille.
« - Tsunade-sama… je… euh…
- Qu’est-ce qu’il y’a?
- Pensez vous que Naruto se souviendra de moi?
- Je ne sais pas mais apparemment, la jeune femme qui était avec lui avait l’air d’être sa fiancé. Yukimura l’a entendu dire « et dire qu’on venait à peine de se… » mais elle est morte avant de finir sa phrase.
- Je voie… dit d’une petite voix la jeune fleur. Yukimura-san à vraiment l’ouïe fine pour l’avoir entendu d’aussi loin d’après ce que vous me dites.
- Oui, mais ne t’en fais pas, il retrouvera bien vite le sourire avec toi à ses côtés.
- Avant peut-être, mais je ne suis plus la fille qu’il aime.
- Et toi? demanda la Sannin.
- Comment ça? dit d’une voix innocente Sakura bien que la couleur de son visage indiquait qu’elle avait parfaitement compris le sens de la question
- Je te demande si tu es amoureuse de lui, répondit l’Hokage en rentrant dans le jeu de son élève.
- Je ne sais pas. Je savais que je m’étais attaché à lui, mais est-ce que je peux dire que c’est de l’amour, je n’en sais rien, dit la jeune fille, se livrant ainsi à sa sensei.
- Tu peux marcher et tu es rétablis, va donc le voir. Il est dans le sous-sol B.
- Merci Tsunade-sensei! » La jeune femme sauta du lit, récupéra ses affaires et courut rejoindre son ancien coéquipiers.

Sakura croisa plusieurs de ses amis en cours de route mais ne leur accorda aucun regard. Une seule pensée l’obsédée, revoir Naruto le plus vite possible. Elle arriva enfin à destination. Le sous-sol B. Une prison haute sécurité où les criminels de rang S et ceux dont la capture devait être passé sous silence étaient enfermé ici. Tous le personnel était de niveau jounin afin de pouvoir faire fasse à toute mutinerie éventuelle. Lorsque la jeune fleur donna son nom et le nom de Naruto, elle fut conduite dans la cellule du prisonnier. Il y’avait juste trente cellules avec un lit, un WC et un lavabo pour chacune des cellules. La douche était, quant à elle collective. Le blondinet était assis à même le sol, les bras serrant ses jambes pliés contre sa poitrine. Lorsque la porte de sa cellule s’était ouverte, il avait relevé la tête mais la reposa sur ses genoux lorsqu’il vit la jeune femme aux cheveux rose. La porte se referma derrière elle et le bruit de la serrure se fit entendre. Ils étaient seuls. Sakura le regarda longuement avant de s’assoir mais aucun des deux n’avait encore dit le moindre mot. Elle lut dans son regard une profonde tristesse. Surement à cause de la mort de ses amis. Sans prononcer une seule parole, elle attrapa les mains de son ami et les posa sur son cœur mais il se dégageât violemment et se releva d’un bond pour se coller au mur derrière lui. Suite à cela, il commençât à se tenir la tête et a vaciller. Sakura le rattrapât avant qu’il ne tombe et le fit s’assoir sur le lit. Elle avait lue une expression de surprise sur le visage du Jinchuuriki lorsqu’elle lui avait pris les mains. S’agenouillant devant lui, elle ouvrit la bouche pour parler mais Naruto la devançât.
« - Est-ce que… Est-ce que l’on était très proche? Comme un couple? hasarda-t-il.
- Non, pas comme un couple. Comme de très bon amis. Même si au début je ne pouvais pas te supporter. Tu m’as prouvé énormément de fois que tu étais quelqu’un sur qui je pouvais compter malgré le fait que je pensais le contraire. Est-ce que tu t’es rappelé quelque chose en me touchant.
- Oui, j’étais face à un monstre de sable qui menaçait de te tuer comme tu étais sa prisonnière et j’ai invoqué un crapaud géant en pensant de tout mon cœur que je voulais te sauver.. Le combat m’es apparut par flash lorsque tu m’as prit les mains. J’ai été choquer.
- Le combat contre Gaara… Oui, ce jour là tu m’as sauvé.
- Parle moi de ma vie ici. Parle moi des amis que j’ai eu. S’il te plait.
- Très bien. »
Sakura commençât un long monologue que le blond coupa rarement. Elle évita le plus possible Sasuke et tût toute information sur Kyuubi. Elle parla de leur promotion de genin, ses liens avec eux et de bien d’autres choses. Des heures passèrent ainsi sans qu’aucun des deux ne le remarque. Naruto retrouvait le sourire et avait même rit deux trois fois, mais Sakura vit clairement que le blond qu’elle avait connu avait presque disparu. Cependant, sa façon de sourire, les intonations et ses « tte ba yo » étaient toujours là. Elle allait devoir réapprendre à connaitre celui qui fut un ninja si imprévisible. Elle était heureuse du retour de son ami et comptait bien regagner le temps perdu. L’un des deux hommes dont elle avait toujours attendu le retour était enfin là. Pour rien au monde elle ne le laisserai disparaitre. Des larmes de joie se mirent à couler tandis qu’elle parlait ce qui inquiéta son ami tous juste retrouvé qui ne comprenait pas la signification de ces pleurs, mais lorsqu’elle le serra dans ses bras au point de lui faire mal, il ne put que sourire en comprenant qu’elle était heureuse et lui rendre son étreinte. Elle était bel et bien son amie. Lorsque Sakura relâcha enfin Naruto, il lui demanda la réelle raison de son emprisonnement. La fleur de cerisier fut très gênée par cette question soudaine mais lui répondit quand même avec toute la sincérité dont elle pouvait faire preuve.
« - Tu es quelqu’un de très spécial pour le village. Pour cette raison certaines personnes veulent te retenir au village alors que Tsunade-sama considère ou considérait que tu était assez fort pour te débrouiller seul en mission. Enfin toi et ton équipe. Si Tsunade-sama t’a enfermé c’est pour quelle puisse calmer les tensions du fait de ton statut. Tu sera libéré lorsque cela sera fait. Je ne peux pas t’en dire plus. Elle voudra te l’expliquer elle-même. »
Le Jinchuuriki enregistra l’information et remercia Sakura. Ils continuèrent leur discussion et ne s’arrêtèrent uniquement lorsqu’ils entendirent la serrure de la porte s’ouvrir. Un ANBU avec une tenue rouge et un masque de démon noir apparut dans l’encadrement de la porte. Il était venu prévenir Sakura qu’il était temps de partir. Se relevant avec Naruto elle lui promit de revenir aussi souvent que possible même si c’était pour quelques minutes uniquement. Avant de partir elle lui déposa un baiser sur la joue puis sortit en lui faisant un sourire. Elle suivit l’ANBU jusqu’à la sortie puis lorsqu’ils furent seul l’homme prit la parole une nouvelle fois:
« - Je croyais que tu serais à l’hôpital pour encore un mois au moins.
- C’est parce que je me soignais lorsque j’étais seul. J’aurai dû laisser mon corps récupérer tout seul mais je voulais revenir parmi vous le plus rapidement possible. Je vais laisser mon corps se reposer une semaine puis je reprendrai ma place dans cette unité!
- Tu sais que tu trouveras difficilement un mec avec un caractère comme celui là. A ne jamais écouter les conseils et n’en faire qu’à ta tête…
- Oh? Depuis quand le grand Sanada Yukimura s’y connait en relation amoureuse?
- C’est comme cela que tu t’adresses à ton capitaine? Devant l’absence de réponse il continua à parler. Cela fait deux ans que tu as intégrer le programme « Azuchi Momoyama » non?
- Oui.
- Le temps passe vite… commenta l’ANBU, et dire que lorsque Tsunade-sama nous a confié ta garde tu n’étais qu’une gamine pleurnicheuse… devant le visage en colère de sa subordonné il se mit à rire avant de poursuivre. Tes jutsus de soins, ton sens de l’esquive, ta force monstrueuse étaient stupéfiant.
- Oui mais vous n’arrêtiez de dire que je vivais dans un monde de bisounours. Je n’avez encore jamais tuer. Vous m’avez pousser à le faire de sang froid en me faisant exécuter un prisonnier. Je crois que depuis ce jour là ma vision des choses à complètement changer.
- Mais tu restes naïve. Tu espères toujours ramener l’Uchiha à Konoha. J’ai souvent eu des doutes sur ta légitimité à être parmi nous mais finalement tu mérites bien ta place. Bien que ta vitesse de tortue était ton plus grand défaut tu as très vite progresser en étant dans ce programme. Tu peut être digne de ton nom de code Gozen Aoi.
- C’est la première fois que vous me dites quelque chose de gentil. J’ai toujours eu droit à des critiques acerbes remettant en doute ma place parmi vous. Qu’est-ce qui se passe Yukimura-taicho?
- Une guerre total est prévue par les Ange de la Destruction. Tu étais la seule sur qui j’effectuais une pression morale constante. Tu n’étais qu’une adolescente qui ne connaissait rien de la vie alors j’ai voulu te briser. Tu as tenu bon et cette guerre arrive, alors j’ai besoin que tu saches que je mettrai ma vie entre tes mains si je le devais. Tu fais partie intégrante de notre programme et tes capacités sont assez bonnes pour que tu n’ais plus à baisser la tête devant nous. Voilà pourquoi je te dit ce que je pense réellement.
- Merci Yukimura-taicho, dit la jeune fille émue jusqu’au larmes. Si vous saviez combien j’ai tellement attendu ces paroles, celles qui me diraient que je ne suis plus un boulet pour les autres. Un immense poids vient de disparaitre de ma poitrine. J’avais déjà cette impression avec Naruto et Sasuke… et vous me le rappeliez tous les jours.
- Je sais, dit l’ANBU sur un ton compatissant devant les larmes de sa coéquipières qui menaçaient de couler. J’ai également besoin de savoir si tu t’es battu à fond contre Itachi et Susano-o?
- Oui, mais je n’ai affronté que l’Ange répondit la jeune femme après avoir sécher ses yeux. Je n’ai pas caché mes capacités mais il est fort, très fort. J’ai réussi à le blesser mais je ne faisais pas le poids. Ce qui m’a le plus perturbé c’est que j’avais l’impression qu’il ne voulait pas me blesser. Ce n’est que lorsque je l’ai fait qu’il a violemment contre-attaquer. A partir de ce moment là il ne m’as plus laissé dicter mon rythme. J’étais entièrement à sa merci. »
Yukimura observa son interlocutrice, puis partit après l’avoir remercié. Sakura remonta les lentement les escaliers pour rejoindre la surface et sortir du bâtiment de l’Hokage. La nuit venait tous juste de tomber sur le village de Konoha. Elle regarda le ciel et vit que c’étais la pleine lune. Le ciel était vraiment magnifique ce soir. Rare étaient les personnes qui pouvait admirer pleinement cette beauté. Les gens voyaient la pleine lune tellement de fois au cours de leurs vie qu’ils n’y faisaient plus vraiment attention avec le temps. Les gens comme elle, les gens qui mettaient leur vie en jeux et qui pouvaient la perdre à toute instant avaient appris à apprécier les moments comme cela. Elle voulait tellement partager cet instant avec l’équipe sept, mais l’un était avec Orochimaru, l’autre en prison et amnésique et elle… Sakura ne savait même plus quoi penser. La petite fille qu’elle était avait très vite était enfouie lors de son intégration avec le programme « Azuchi Momoyama ». Mais surtout Naruto avait troublé son cœur. De l’eau avait coulé sous les ponts depuis le jour de la formation de l’équipe où elle avait confié à Sasuke qu’elle trouvait Naruto ennuyeux et qu’il ne la comprendrait jamais . Puis lorsque le blondinet lui avait fait la promesse qu’il ramènerait Sasuke, elle s’était rendu compte qu’il la comprenait mieux que personne, qu’il l’avait toujours soutenu. Lentement elle avait pensé bien plus souvent au farceur qu’au ténébreux. Les deux hommes avait pris possessions de son esprit. Elle ne pouvait s’empêcher de penser à eux affectueusement, presque amoureusement. Lorsqu’elle avait revu Sasuke à Kusa son cœur s’était emballé. Alors qu’avec Naruto, au contraire, il était devenu paisible. Elle était détendu avec le blondinet. Il avait oublier cette promesse faite six ans plutôt mais cela ne la dérangeait pas. Il était sain et sauf et il avait déjà commencé à se rappeler. Dans quelques semaines il aurait surement retrouver une bonne partie de sa mémoire et leur amitié, leur complicité également. Se rendant compte qu’elle n’avait pas bouger une fois sortie du bâtiment administratif, Sakura se remit en route pour rentrer chez elle, le cœur plus léger.
Elle allait rendre visite à Naruto quasiment tous les jours, rendant moins pénible la détention du blond. Il regagnait goût à la vie lentement et son sourire redevenait celui qu’il fut autre fois. Aucun de ses anciens amis ne fut autorisé à lui rendre visite. Les sous-sol B et inférieurs étaient strictement règlementer, de plus, personne à part les geôliers, les ANBU et le conseil n’étaient courant du lieu de détention du porteur de Kyuubi.

Ce jour là, Tsunade convoqua Sakura en tant qu’ANBU, mais lorsqu’elle arriva, elle n’était pas seule avec son maitre. Une ninja d’Iwa était présente. Kurotsuchi si sa mémoire ne la trompait pas.
« - Aoi, te voilà enfin, déclara l’Hokage en voyant Sakura apparaitre derrière la jounin du pays de la Terre.
- Au moins je l’ai senti arriver celle-là. C’est elle qui sera mon guide? demanda Kurotsuchi à l’ombre de feu.
- Oui, elle s’appelle Gozen Aoi. Pour les deux semaines qui suivent elle sera votre guide à Konoha. Vous aurez libre accès à tout le village sauf certaine zone. Elle répondra également à toute vos questions qui ne dévoilera rien sur ce qui pourrait mettre en danger le village. Je lui laisse le soin de choisir les questions ou les réponses auxquelles elle répondra ou non. Vous pouvez disposer. »

La jounin d’Iwa commençât l’interrogatoire aussitôt sorti du bureau, elle s’intéressa surtout aux informations concernant les Ange de la Destruction. Leurs pouvoirs, les endroits où ils étaient apparut. Elle chercha également à en savoir plus sur les différents clan qui constituaient Konoha. Sakura esquiva la plupart des questions bien quelle répondit. Elle dévoila ce que le monde entier savait déjà, les pouvoirs basiques de chaque clan et leurs règles. Kurotsuchi sourit intérieurement en voyant que cette fille ne laisserai aucune informations sur Konoha sortir de sa bouche. Bien qu’elle sourit intérieurement cela la frustra tout autant. Comment faire pour avoir des infos si l’un des meilleur ANBU lui était assigné. Sa tenue de couleur rouge sang et son masque démon n’était pas vraiment la tenue traditionnelle des forces spéciales de Konoha. Cela signifiait qu’il y avait encore meilleur que l’ANBU? Hatake Kakashi, l’un des plus grand de Konoha était sortit de la clandestinité qu’imposait son statut d’ANBU pour être connu au grand jour. Seul ceux dans son cas avait un niveau supérieur aux forces spécial. Jounin sans passer par l’ANBU ne signifiait pas grand-chose, quelque soit le pays. Rare sont ceux qui deviennent reconnu en tant que jounin sans passer par l’Ansatsu Senjutsu Tokushu Butai. Deux ou trois cents ninjas sur les vingt à trente miles qui composaient un village. Mais cette fille n’était pas de l’ANBU régulier de Konoha. Cette information devait être transmise au plus vite. Combien étaient-ils, leurs niveaux, il fallait qu’elle le découvre.
« - Tu n’est pas une ANBU normale Aoi. Quelle est ta place au sein de cette organisation?
- Je ne peux pas vous donner cette information Kurotsuchi-san.
- Tu ne me donne pas beaucoup d’information, seulement ce que tout le monde sait déjà.
- Car cela nuirait au village. Vous chercher des informations sur notre fonctionnement. Tant qu’aucune alliance entre nos pays sera former, je ne révèlerai rien sur nous.
- Mais sur le sujet qui m’intéresse le plus, c’est-à-dire les Ange de la Destrution, vous n’avez presque rien d’utile. Vous avez toujours était vaincu. C’est bien beau leurs origines mais cela nous aidera en rien pour les tuer. Vous n‘avez pas la moindre info sur leurs objectifs? »
Sakura pensa à ce qui s’était dit pour Hinata mais cela était un problème interne à Konoha. Pour ce qui était de la guerre à venir… rien ne se passerait avant deux ans. Mais la rose en parla quand même.
« - Le sujet principal de la réunion au Sommet sera les Ange. Nous avons appris qu’ils veulent une guerre entre samurais et ninjas. Ils prévoient de prendre le contrôle des nation ninjas pendant ce temps.
- Pff… ahahahahah!! A trois? Et vous prenez cela au sérieux au sérieux? Konoha est tombé bien bas.
- Ils auront les samurais avec eux!
- Et bien qu’ils viennent s’ils s’en croient capables, s’exclama Kurotsuchi pleine de dédain.
- Ne les sous-estimez pas, vous perdriez tout.
- Mais oui, mais oui. »
Sakura n’insista pas plus voyant que la jeune femme ne les prendraient pas comme une menace pour son village tant qu’elle ne les auraient pas rencontré. Elle guida la jounin d’Iwa à travers tout Konoha sur ses demandes. Puis la nuit tomba. La fleur partit rejoindre le blondinet pour les quelques minutes qui lui restait. Lorsqu’elle entra dans la cellule, elle vit son ami froncer les sourcils. Elle ne sut quoi dire devant ces yeux mais Nauto stoppa ses pensés lorsqu’il lui demanda:
« - Cette tenue ressemble à celle des forces spécial mais n’est pas de la même couleur. Sa signifie quelque chose? »
Skura fit tilt aussitôt. Elle ne lui avait jamais parler de son statut.
« - C’est parce que je suis une ANBU qui n’est pas vraiment sous les ordres de l’ANBU. Nous ne rendons de compte qu’à l’Hokage en personne. Nous ne nous joignons pas aux autres ANBU et son chef n’a aucune autorité sur nous.
- Vous êtes l’élite parmi l’élite alors?
- Oui, huit ninjas ayant le potentiel d’un Hokage, dit alors la jeune fleur avec un sourire. »
Naruto lui rendit son sourire puis elle lui raconta un peu sa journée avant de partir. Le blond fit alors un geste qu’il n’avait plus fait depuis deux semaines. Il la serra dans ses bras. Sakura surprise, lui rendit néanmoins son étreinte. Cette sensation de chaleur que le blond lui procurait à chaque fois qu’il la touchait était enivrante. Si elle avait put, elle serait resté des heures entières dans ces bras musclés. Cependant elle devait partir, elle laissa donc son ami et descendit au sous-sol A, quartier de la division Démon de l’ANBU, former par les membres d’ « Azuchi Momoyama ». Elle n’avait pas le courage de rentrer chez elle, elle dormit donc dans ce sous-sol où personne n’était autorisé à pénétrer mis à part l’Hokage et la Division Démon. Les deux semaines passèrent relativement vite pour la jeune femme membre de l’ANBU, entre ses discutions quasiment stérile avec la kunoichi d’Iwa et ses visites à son blond, elle avait de quoi s’occuper. Le dernier jour de son baby-sitting, Sakura se retrouva devant l‘Hokage en compagnie de Sanada Yukimura, son capitane, Mori Terumoto, l’un des meilleurs expert au taijutsu avec Maito Gai et toujours prêt à railler son chef, Uesugi Kenshin, expert en ninjutsu et le seul qui se permettait d’appeler ses supérieurs avec des suffixes affectif, tout trois membres de « Bouclier Sanglant » et de la Jounin d’Iwa, Kurotsuchi.
« - Dans deux semaines se tiendra le sommet des cinq Kage. Bouclier Sanglant, votre mission est d’escorter Kurotsuchi-san à Iwa saine et sauve pour qu‘elle transmette son avis au Tsuchikage.
- C’est plutôt une mission pour l’Épée Sanglante ça! déclara Kenshin qui avait le visage masqué comme ses compagnons mis à part Sakura.
- Ils ne sont pas disponibles.
- Alors pourquoi pas une équipe de jounin? demanda à son tour Terumoto. Ca m’as tout l’air d’une mission prise de tête.
- Je ne t’ai pas demander ton avis Terumoto! Tu feras ce que j’ai décidé!
- Allez, calmez vous un peu Tsunade-cha…sama, devant le regard de la princesse, Kenshin s’etait reprit de justesse. On est à vos ordres.
- Bien, normalement vous ne devriez pas avoir de problème. Une fois à Iwa vous rentrez le plus vite possible. Ce sera tout, vous pouvez disposez. Les quatre ANBU baissèrent la tête, mirent le genou et le poing gauche à terre alors que le poing droit se posa sur leur cœur puis Yukimura prononça d‘une voix forte:
- La Justice…!
- …est notre Epée! répondirent en chœur ses trois compagnons d’une voix tout aussi forte.
- La Terreur…!
- … notre Bouclier!
- La Mort…!
- … notre Destrier!
- Notre Vie…!
- … pour Konoha! »

Sans aucune autre parole, Bouclier Sanglant sortit du bureau suivit par la jounin d’Iwa qui avait prix une expression grave, perdue dans ses pensées. Leurs tenues d’ANBU étaient différentes, de couleur rouge sang, le masque, en plus de représenter un démon, cachait le visage mais également les cheveux car il se mettait comme une cagoule. Et depuis quand Konoha avait un hymne de guerre? Kurotsuchi avait également reconnu la voix de l’homme qui avait faillit appeler l’Hokage, Tsunade-chan. C’était le même dont elle n’avait pas sentit l’arriver quelques semaines plutôt, mais il portait la tenue traditionnelle à ce moment là. Et il n’était même pas chef d’équipe. Il avait également désigné une deuxième équipe, « Épée Sanglante » qui aurait dû l‘escorter. Eux c’était « Bouclier »… Cela avait-il une signification particulière? Mais si les membres des deux équipes étaient tous d’un niveau équivalent, ils étaient une force de frappe redoutable. Cela devait absolument être rapporter au Tsuchikage.



Dans une grotte de Tsuchi no Kuni, deux adultes observaient un troisième entrainer un enfant, bien que d’un point de vue extérieur, il serait facile de croire que le gosse se faisait juste tabasser. Un oiseau avec un sac sur le dos se posa prés des deux hommes en pleine contemplation de l’entrainement. L’un d’eux récupéra les documents et sourit avant de déclarer:
« - Notre espion nous a fournit les premières informations. Une équipe d’ANBU non régulière escorte Kurotsuchi d’Iwa pour la ramener au village. D’après les infos, ils sont très puissants et Kurotsuchi-chan est défavorable a une alliance avec Konoha. Tout se met en place. Ils n’ont pas la moindre idée de l’identité de l’espion. Tout se déroule comme prévu.
- Et ces ANBU? demanda l’enfant. Ils sont fort?
- Allons tester par nous même, dit son entraineur avec un sourire carnassier. »


Dernière édition par Ikki34 le Mar 22 Mar - 13:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikki34
Laziers débutant
Laziers débutant
avatar

Masculin Messages : 54
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 26
Localisation : Sud de la France
Humeur : Cela dépend du moment

MessageSujet: Re: Les Génies de Konoha   Mar 22 Mar - 13:51

[
CHAPITRE ONZE: DEMI-VICTOIRE

Les quatre ANBU de Konoha et Kurotsuchi marchaient depuis deux jours maintenant, encore une journée de marche et ils arriveront à Iwa. A cause de l’importance de Kurotsuchi, le groupe restait toujours en alerte, prêt à combattre à tout moment. Bien que la présence de la jounin à Konoha était sensé être une information top-secrète les risques d’une attaque était minime mais la présence de l’espion des Ange dont l’identité n’avait toujours pas été découverte créait des tensions parmi le groupe. Il était donc fort probable que les trois mercenaires interviennent. Les voyageurs se trouvaient sur une route, bordée par deux falaises. Le paysage montagnard du pays de la Terre offrait d’innombrable point d’embuscade et plus ils s’enfonçaient dans le pays plus le risque d’interception augmentait également. La matinée touchait à sa fin lorsque quatre ombres apparurent sur les falaises. Trois avaient la taille d’adulte et la quatrième celle d’un enfant.
« - Igamaru, tu vas rester en retrait. Le rapport ne mentait pas. Ils ont l’air fort.
- Mais… commença à répondre l’enfant avant d’être coupé par Kyoshiro, alias Shinigami.
- Non. Jin a raison. Ils ne sont pas encore à ton niveau, dans deux ans peut-être mais pas maintenant. Ils ne nous ont pas encore repéré.
- Mais vu comment le leader a réagi, ils ont déjà détecté notre présence. On peut faire une croix sur une embuscade, prévint Susano-o. N’oubliez pas! On ne doit surtout pas les prendre à la légère ou on risque d’y passer. Si quoi que ce soit tourne mal, prenez la fuite. On ne doit pas mourir alors qu‘on vient juste pour tester leurs puissances. On est là pour voir s’ils peuvent nous être utile! Je ne vous direz pas de vous retenir car c’est trop dangereux. Mais évitez de les achever si la victoire vous appartient. Est-ce que c’est clair? »
Devant l’absence de réponse, il prit cela pour un oui et donna le signal de l’attaque.

Tsunade marchait rapidement vers la salle de réunion où tous l’attendait. Elle avait espéré tout en redoutant cette journée. Le destin de Naruto allait être scellé dans les heures qui allait suivre. Huit ANBU étaient de garde devant la salle et tous saluèrent la princesse quand elle arriva. Lorsqu’elle ouvrit la porte, une table en U était installé. Du coté gauche en entrant dans la salle, cinq conseillers du daimyô, du côté droit, Shimura Danzô, Nara Shikaku, Mitokado Homura et Utatane Koharu. Au centre de la table se trouvait le daimyô lui-même: le seigneur Shimiji. Sans prononcer la moindre parole l’Hokage se mit entre Shikaku et Homura. Lorsqu’elle fut enfin assise, le seigneur du pays du Feu prit la parole.
« - Maintenant que nous sommes tous présent, il y a plusieurs point que nous devons parler. Tout d’abord, le cas de Kyubi. Puis viendra la menace que représente les groupes de mercenaires que sont les Ange et l’Akatsuki et enfin cette alliance que veut l’Hokage avec les autres nations. Je propose que Tsunade-dono nous explique le cas Uzumaki.
- Bien, dit la princesse, comme vous le savez nous avons récupéré le Jinchuuriki de Kyubi, il y a un peux plus de trois semaines, alors qu’il avait disparu en compagnie de Jiraya. Il a une amnésie qui a été provoquer par les Ange de la Destruction.
- Ce n’est que spéculation! coupa Danzô. Nous ne savons même pas s’il est réellement amnésique. Il peut être de mèche avec ces traitres!
- Allons Danzô-dono, intervint le daimyô, laissez donc finir Tsunade-dono et nous vous écouterons ensuite. Reprenez je vous prie.
- Nous savons que Naruto est une personne très importante pour les Ange car deux d’entre eux sont les fils adoptifs du Yondaime. Ils ont juré de suivre la volonté du quatrième et de traiter Naruto comme un héro. Tant que Naruto sera fidèle à Konoha, la menace que représente les Ange est inexistante.
- Foutaise! coupa une nouvelle fois le chef de la Racine. Plusieurs de nos meilleurs shinobis sont tombés sous les coups de ces chiens!
- Aucun shinobis de Konoha n’est mort en les affrontant! répliqua à son tour Tsunade. Ceux qui ont perdu ont tous tenté de capturer les frères Namikaze. Il est déjà arrivé que nos équipes les rencontres sans qu’un affrontement ai lieu. Je ne connais pas les raisons de leurs désertions mais ils ne se retourneront en aucun cas contre Konoha ou ses habitants car ce serait contraire à la volonté de feu Yondaime, que ces deux là respectaient plus que quiconque.
- Etes- vous certaine que les enfants adoptif du Yondaime ne se retourneront pas contre Konoha? demanda le seigneur Shimiji.
- Oui. Cela fait plus d’une décennie qu’ils ont déserté. Ils n’ont jamais fait parler d’eux à tel point que nous les avons cru mort. Ils sont réapparut sous l’identité des Ange il y a de cela trois ans. Au même moment l’Akatsuki se faisait connaitre de tout le monde en attaquant les Jinchuuriki. Ils ont fait passer pour mort Uzumaki Naruto afin qu’il mène une vie normale… ce qu’il a fait jusqu’à ce que l’attaque du convoi nous le ramène. Il avait même trouvé une fiancée. Tant qu’Uzumaki Naruto sera de notre coté, les Ange ne seront en aucun cas un danger pour Konoha et le pays du Feu.
- Tsunade-dono, intervint un conseiller du seigneur du pays mais nous sommes là pour parler d’Uzumaki Naruto. Les Ange ne viendront qu’après.
- Le problème est que tout est lié… Les Ange protègent Naruto donc il DOIT être réintégré dans les forces de Konoha!
- Absurde, intervint Koharu. Il est amnésique. Il est hors de question qu’il reprenne du service.
- La mémoire lui revient rapidement grâce à mon élève qui était une amie à lui. S’il suit des cours à l’académie et retrouve la mémoire, il pourra redevenir ninja en quelques semaines à peine. »

Suite à cette déclaration, les conseillers du daimyô se concertèrent à voix basse. Le porteur de Kyubi était un atout très important pour le pays du Feu et ne pas lui permettre de redevenir ninja serait une très grosse erreur. Sa forte relation avec les Ange de la Destruction permettait également de faire diminuer le risque d’une attaque de ceux-ci sur le village. Les conseillers donnèrent leur opinion, qui était favorable au retour du Jinchuuriki, à leur seigneur qui accepta au grand soulagement de Tsunade. Mais Danzô intervint à son plus grand déplaisir.

« - Je ne m’oppose pas au retour du porteur de Kyubi, dit le vieil homme au plus grand étonnement de Tsunade et de Shikaku, cependant, tant qu’il n’aura pas prouvé sa fidélité au village je demande à ce qu’il soit mis sous surveillance constante.
- Ridicule, répondit l’Hokage face à cette demande. Naruto ne trahira jamais…
- Je suis d’accord avec Danzô-dono, coupa le daimyô. Il y a beaucoup trop de zone d’ombre autour de ce jeune homme. Il sera sous la surveillance de deux équipes ninja.
- Je propose que l’ANBU s’occupe de ce cas, dit Shikaku. S’il doit être sous surveillance autant que ce soit les meilleurs ninjas que l’Hokage puisse offrir. »

Tsunade comprit aussitôt où voulait en venir le Nara et en eut un sourire discret. Si les hommes qui étaient chargé de la surveillance de Naruto étaient directement sous ses ordres, elle pourrait laisser Naruto libre de tout mouvement.

« - Inutile, dit à son tour Homura. Les troupes d’élites de Konoha doivent être affecté sur d’autres tâches autrement plus importantes. Le personnel de Danzô se chargera très bien de cela.
- Homura-dono a raison, intervint le seigneur Shimiji.
- De plus je demande à ce qu’il soit confiné à l’intérieur des murs de Konoha, rajouta le chef de la Racine.
- Une idée complètement stupide! cria la princesse aux limaces. L’Akatsuki saura où attaquer alors que s’il est toujours en mission il sera beaucoup plus en sécurité. Cela lui permettra de progresser au lieu de rester à ne rien faire!
- C’est vous qui êtes stupide sur ce jugement Tsunade! cracha Homura. Il y a des milliers de ninjas ici pour protéger Kyubi. En mission il n’y aura que trois autres combattants.
- N’oubliez pas que tous les membres de l’Akatsuki ont le niveau Kage. Uchiha Itachi est un de leurs membres. Avez-vous oubliez qu’il a détruit son propre clan en une seul nuit. Le clan le plus fort de Konoha, je vous le rappel chers conseillers. Suis-je toujours aussi stupide de vouloir l’éloigner du village afin de rendre sa position difficile à localiser? Sans oublier les autres pays qui sauteront sur nous dans le cas où nous réussissons à repousser l’Akatsuki car nous serions grandement affaiblit.
- Tsunade a raison, dit Koharu. Lorsqu’il sera apte, il faudra le faire voyager le plus souvent possible.
- La question est réglé, annonça le daimyô. Uzumaki Naruto sera envoyé en mission le plus souvent possible. Alors, qui seront les membres de son équipe?
- Haruno Sakura, son ancienne coéquipière, Hatake Kakashi, son ancien maitre et Sarutobi Konohamaru, un de ses amis, répondit l’Hokage.
- Ohoh! s’étonna le seigneur Shimiji, votre élève, le fils du croc blanc et le petit fils du troisième… c’est une très bonne équipe!
- Je propose un de mes subordonnés au remplacement de Sarutobi Konohamaru. Mon homme est du même âge que Kyubi, dit alors Danzô. Cela serait plus approprié et il serait sous surveillance.
- La relation qui unissait Konohamaru à Naruto serait bien mieux utilisé pour maintenir Naruto dans le giron de Konoha, répliqua Shikaku.
- L’homme de Danzô-dono intégrera l’équipe à la place de Sarutobi Konohamaru, décida le seigneur du pays du Feu après un temps de réflexion. »

Shikaku et Tsunade ne dirent pas un seul mots mais la colère se lisait sur leurs visages. Ils venaient de perdre le combat pour la liberté d’action de Naruto. Maintenant, il fallait absolument convaincre le daimyô du bien fondé de l’alliance shinobi pour être en mesure de stopper l’Akatsuki. Sans cela le système s’effondrerait entrainant le chaos et la mort de milliers de personnes. Personne ne pouvait envisager la fin d’un système vieux de plus de cents ans mais toute chose a une fin. Cela, Tsunade l’avait comprit depuis qu’elle avait prit la place d’Hokage. Apprendre qu’Itachi et Orochimaru ont appartenu à cette organisation avait suffit à prendre cette menace au sérieux. Tsunade savait que bien qu’étant un petit nombre, tout les membres de l’Akatsuki étaient beaucoup trop puissant pour être combattu de front. Elle reprit alors la parole:
« - Maintenant que les sujets portant sur Naruto et les Ange sont clos je voudrais vous expliquer les raisons de ma volonté de m’unir aux autres villages afin de combattre l’Akatsuki.
- Une telle mesure est-elle nécessaire? Il est vrai que l’Akatsuki a prit d’assaut plusieurs villages en vu de capturer les Jinchuuriki mais de là à vouloir une alliance… c’est ridicule, dit un des conseillers du seigneur.
- Je pense que vous sous-estimez la menace que représente l’Akatsuki. Rien que par le fait qu’Itachi en fasse parti devrait vous convaincre! répondit Shikaku.
- J’autorise une alliance militaire mais en aucun cas une alliance totale, déclara le seigneur Shimiji. Que vous combattiez ensemble, que vous effectuiez des entrainements et patrouilles conjointes passe encore, mais que nous utilisions nos ressources naturelles pour aidez un autre pays est inconcevable!
- Seigneur Shimiji, dit Tsunade, vous n’avez pas l’air de comprendre. Nous DEVONS mettre nos ressources en commun pour…
- Il suffit! coupa le maitre de Hi no Kuni d’une voix colérique. Une alliance de la sorte apporterait la honte sur ma ligné! Comment pourrais-je faire face aux autres daimyô si je m’abaisse à cela. Le pays du Feu perdrait en prestige si nous devons dépendre des autres nations. Je ne permettrai pas cela! »

L’Hokage était soufflé. Le chef du pays du Feu allait les mener à la ruine pour une question de fierté et de prestige? Les Ange se baladaient avec l’intention de soumettre la totalité des nations ninja et ce crétin se souciait de valeur aussi absurde? Si seulement Naruto n’avait pas été impliquer, elle aurait pu dévoiler le véritable menace que représentait les frères Namikaze. Elle n’avait même pas mentionné Orochimaru qui complotait surement contre Konoha. Elle n’avait rien, aucune preuve sur les activités récentes du serpent, du moins tant qu’Epée Sanglante n’était pas revenu de mission. Cette réunion n’avait pas était la plus réussite. Elle avait obtenu seulement la moitié de ce qu’elle avait espéré. Naruto serait libre mais sous surveillance et une alliance était autorisé tant que c’était du domaine militaire… une semi victoire. La réunion se termina donc sur le refus du daimyô d’unir les pays ci qui frustra énormément l‘Hokage. Cette dernière partit pour le sous-sol B du palais de l’Hokage, lieu de détention d’Uzumaki Naruto. Lorsqu’elle arriva dans la cellule, Naruto était allongé sur son lit, les yeux dans le vide. Il se leva néanmoins pour faire face au chef du village de Konoha.

« - Comment est-ce que tu vas? demanda Tsunade.
- Ca ira mieux lorsque je serai sortit d’ici, répondit le jeune homme sans émotions apparente.
- Tu sera libre d’ici deux semaines. Le temps que je règle quelques petits détails. Je suis également venu te prévenir que Sakura n’est pas au village en ce moment. Je l’ai envoyé faire une mission qui durera plusieurs jours. Tu seras seul le temps de sa mission.
- Sakura m’as dit que vous me protégiez et que vous m’expliqueriez pourquoi plus tard. Vous n’avez donc plus besoin de prendre ce ton froid.

La surprise qu’éprouva Tsunade la rendit bouche bée mais se reprit assez vite et lui fit un sourire avant de le prendre dans ses bras.

- Je suis heureuse que tu sois de retour Naruto.
- Même si je commence à peine à me souvenir de ma vie passé avec tout le monde dans ce village, j’espère que je retrouverai cette relation que j’avais avec les gens qui me sont proche, répondit Naruto en la serrant également.
- Je l’espère aussi Naruto. J’ai des choses à faire alors je te laisse.
- Est-ce que Sakura est sur une mission dangereuse? demanda soudainement Naruto tandis que la porte de sa cellule se refermait mais seul le silence lui répondit.
- J’espère que tout vas bien pour toi Sakura. Naruto attend ton retour, pensa Tsunade alors qu’elle retournait à son bureau. »

L’équipe de Konoha marchait rapidement sur la route lorsque Sanada Yukimura, le leader de l’équipe Bouclier Démoniaque de la Division « Démon » de l’ANBU, tandis son bras droit sur le coté, paume de la main vers le haut. Les trois autres ANBU sortirent aussitôt leurs armes prêt à faire face à n’importe quel assaut, quel que soit la direction, qui ne tarda pas à arriver. Une pluie de shurikens et de kunais s’abattit sur la petite troupe. Kenshin réagit aussitôt en enchainant les mudras puis s’exclama:
« Doton: Doryu Jôheki. »
Deux mur de terre sortirent du sol et se rejoignirent afin de former un toit au-dessus des ninjas. Les projectiles s’écrasèrent contre le mur de terre alors que trois shinobis vêtues de longues capes blanches suivaient les armes qui avaient été lancer. Yukimura sorti de la protection faite de terre, dégaina le katana que portaient chaque membre de l’ANBU et sauta en l’air dans l’espoir de prendre la tête de Kamikaze d’un seul mouvement mais comme prévu, le chef des Ange invoqua rapidement un long katana d’environ un mètre cinquante et bloqua l’arme de l’ANBU.
Jin et Kyoshiro laissèrent leur chef combattre le leader de Bouclier Sanglant et attaquèrent les autres. L’un des ANBU eut une réaction étonnante et quitta le groupe pour se mettre en retrait tandis que Kurotsuchi et les deux autres ANBU se préparèrent au choc des armes que tous avaient dégainé. Les Tanto d’Amaterasu rencontrèrent le katana d’un des ANBU ainsi que le kunai de la jounin d’Iwa tandis que Kyoshiro se contentait d’un seul adversaire.
« - Quel est ton nom ANBU? demanda Shinigami.
- Mon vrai ou mon nom de code?
- Tu me donnerai le vrai?
- Bien sur que non! répondit l’homme masqué avec malice.
- Je me contenterai donc de ton nom de code, soupira l’Ange. C’était pour pouvoir le marquer sur ta tombe tu sais…
- Mon nom est Uesugi Kenshin et ne t’inquiète pas. Je marquerai mon vrai nom sur TA tombe pour indiquer qui t’a prit la vie.
- Que de généreuse attention! déclara Kyoshiro en dégageant son arme d’un ample mouvement du bras repoussant ainsi son adversaire. »

L’attaque suivante de Shinigami ne fut pas dans la finesse et le coup porté horizontalement envoya Kenshin valser sur prés de cinq mètre avant qu’il ne retouche le sol. L’Ange suivit le corps et se prépara à frapper à l’instant où l’ANBU reprendrait contact avec la terre ferme. Lorsque ce dernier posa une main sur le sol pour rétablir son équilibre, il sentit la morsure du métal sur sa hanche. Faisant tourner son poigner il réussit à faire pivoter son corps et limiter les dégâts de l’arme avant de remettre sur ses jambes mais Kyoshiro ne le lâcha pas d’un pouce. Tandis que le mercenaire s’apprêta à trancher verticalement son adversaire, Kenshin le devança et lui mit sa semelle dans la figure stoppant net le mouvement du mercenaire. Profitant du court intervalle que son coup de pied surprise lui avait donné, l’ANBU frappa de son autre jambe le coté droit de la tête du mercenaire. Kyoshiro profita de l’impact et fit tourner son corps pour mettre un coup de talon de bas en haut à son adversaire encore suspendu dans les airs. Les coups de deux hommes ne firent pas réellement de dégâts et se remirent en position de combat aussitôt. L’Uchiha sourit car il venait de trouver un adversaire qui lui faisait bouillir le sang.

Jin qui avait échangé quelques coups avec ses deux adversaire se rendit vite compte que ce combat n’était pas gagné. Il sentit qu’il devait se débarrasser d’un des deux au plus vite mais l’ANBU était bien trop dangereux pour lui tourner le dos. Kurotsuchi se tenait en deuxième ligne et ne servait que de support. Amaterasu comprit très vite qu’elle profitait également du combat pour jauger les ANBU. Autrement dit, elle ne savait rien des capacités de ses partenaires. Cette faille allait être fatale à la formation des ninjas loyaux aux villages cachés. Reprenant sa concentration, Amaterasu se lança à l’attaque de l’ANBU. Les tantos frappant avec force le katana de son adversaire. Les passes d’armes s’enchainaient rapidement, à une vitesse que des yeux non-expérimenté ne pouvait suivre. Kurotsuchi entreprit plusieurs fois d’aider son partenaire mais les mouvement des deux alliés n’étaient absolument pas coordonnés et se génèrent mutuellement ce qui sauva plusieurs fois Amaterasu. Grace à son Sharingan, le mercenaire aurait pu vaincre l’ANBU en tête à tête mais la présence de la jounin l’aidait tout autant que ca le desservait. Du coin de l’œil, Jin aperçut Igamaru sur la falaise. Il sera bientôt temps de se débarrasser de Kurotsuchi…

Susano-o avait plusieurs entailles sur ses bras mais rien de bien grave. Yukimura était dans le même état. Tous les adversaires sur ce champs de bataille se jaugeaient mutuellement. Aucun n’avait vraiment envie de dévoiler ses capacités. Pourtant le combat ne devait pas perdurer. Cela n’était pas dans les intérêts des mercenaires. Les ANBUS étaient en supériorité numérique et le quatrième membre s’était mis en retrait… Surement un stratège ou un médecin. Tandis que les techniques d’escrime pleuvaient, le leader des Ange se prépara à se jeter à corps perdu dans la bataille lorsque qu’un geste du pied d’Amaterasu l’en empêcha. Il avait toujours cette habitude de frapper le sol du talon lorsqu’il préparait un coup vicieux. Si cela marchait, les mercenaires finiraient le combat en quelques secondes à peine. Kamikaze se décida tout de même à sortir le grand jeu. Ils étaient venu pour tester la puissance de cette troupe d’élite non? Alors à quoi bon les vaincre avant même d’avoir vu ce dont ces ANBU étaient capables. Rangeant son sabre, le chef des Ange de la Destruction enchaina les mudra et cracha un dragon de feu de couleur blanche, preuve de sa très forte chaleur.
Yukimura fit des mudra et déclencha un dragon d’eau qui percuta celui de son adversaire avant de disparaitre dans le brouillard créé. Il repéra rapidement le chef des Ange et lui planta un kunai dans le corps mais il comprit son erreur lorsqu’il explosa. Yukimura fut projeté contre la falaise et vit apparaitre son adversaire face à lui. Souriant à son adversaire, il explosa à son tour. Susano-o ne s’attendant pas à cela, plongea dans le sol pour échapper à la déflagration avant d’en sortir de nouveau. Le ninja de Konoha était face à lui prêt à reprendre le duel ce qu’ils firent immédiatement. Passant au Taijutsu, les coups se mirent à pleuvoir sur les deux combattant qui ne se retenaient plus. Le sang commença à couler et la peau écorché, déchiré apparut rapidement sur leurs corps. Les deux combattant s’éloignèrent légèrement l’un de l’autre. Le niveau en corps à corps était trop équivalent. Le Ninjutsu, le Kenjutsu, l’expérience et la créativité seront les éléments qui les départageront. Yukimura fit le premier mouvement et lança quelques shurikens puis enchaina avec une technique raiton:
« - Raiton: Chibachi. »
Touchant le sol de la main, un éclair alla droit sur le mercenaire qui sauta aussitôt tout en préparant sa technique.
« - Doton: Doryu Taiga. »
La falaise commença à se transformer en boue et dévala la pente pour emporter le chef ANBU. Ce dernier ne se laissa pas faire et sauta sur un pan de la falaise qui n’avait pas été transformé par la technique et prit un kunai pour le corps à corps qui allait l’opposer à son à son adversaire. Un kunai avec un parchemin explosif vola néanmoins vers lui. Il ne fit que l’esquiver et poursuivit son attaque avec un sourire derrière son masque. L’Ange qui l’avait attaquer venait d’offrir une ouverture à ses coéquipiers. L’explosion retentit dans son dos suivit par le cri d’un enfant. Yukimura hésita un instant à sauver le petit. D’un rapide coup d’œil, il se repéra et déduisit que le cri provenant de l’enfant était situé à l’endroit exact d’où avait attaqué les Ange. Il conclu alors que c’était le gosse qui avait rejoint les mercenaires. Cet instant de réflexion faillit lui couté la vie car Susano-o lui transperça presque la gorge mais ses réflexes le sauvèrent. Soudain il entendit Aoi, qui était resté en retrait, crier:
« - KUROTSUCHI! NON! »
La jounin d’Iwa avait laissé le combat pour sauver l’enfant mais un le cri de Sakura lui fit tourner la tête et vit des kunais lancé dans sa direction. D’un réflexe incroyable elle para la plupart des projectiles et aucun ne la toucha à des endroits qui auraient pu mettre sa vie en danger. Ce croyant hors de danger elle souffla avant de sentir une douleur dans la poitrine et de voir une lame sortir de son corps. La jeune femme tourna la tête et vit l’enfant tenir le sabre avant de sombré dans l’inconscience.
Kyoshiro qui avait lancé les kunais sur la petite fille de Oonoki vit le katana de Kenshin lui arriver dessus. Mu par l’expérience de ses innombrables combat à mort, il fit un pas vers son adversaire tandis que le sabre s’enfonçait dans la chair de son bras mais se stoppa contre l‘os. Il répliqua aussitôt et trancha son adversaire horizontalement mettant les entrailles de l’ANBU à découvert. Le combattant de Konoha tomba à genoux essayant de retenir tant bien que mal ses intestins qui voulaient se répandre sur le sol alors que Shinigami s’éloignait pour aider son chef qui avait repris le combat contre Sanada Yukimura.
Jin sourit face au résultat de son lancé de kunai explosif sur Igamaru. Comme prévu, Konoha avait caché le plus de chose possible à son homologue d’Iwa. Entendre un enfant crié, oblige forcément à tourné la tête et lorsque que c’est un compatriote, sauf les sans cœur, on fonce pour l’aider. Iwa est connu pour sa haine des villages ennemis mais également pour son amour pour les habitants de Tsuchi no Kuni. Ce manque d’information et cet amour ont causé la perte de la kunoichi et rééquilibré les chances de victoires et même inversé la tendance. Kurotsuchi et Kenshin à terre. Il ne restait plus que Yukimura, la femme et l’ANBU qu‘il combattait en ce moment même. Un trois contre trois mais si la femme était resté en retrait c’est qu’elle n’était pas une combattante. Trois contre deux. La victoire était presque acquise. Il repartit à l’attaque de l’ANBU mais le sol se craquela laissant apparaitre un Kage bunshin qui lui mit un formidable uppercut. Déstabilisé, il ne put esquiver la pluie de kunai qui s’abattit sur lui mais réussit néanmoins à épargner ses point vitaux. Se remettant en position de combat, il entendit son adversaire dire:
« - Ouverture de la sixième des huit portes céleste. Tu vas avoir l’honneur d’être le premier à subir cette attaque  »
L’ANBU s’élança dans les airs avant de se rediriger sur son adversaire. La libération du chakra et le frottement du corps contre l’air fit disparaitre le corps de l’ANBU qui fut remplacé par un aigle de couleur noir. Jin lança une multitude de technique Katon mais toutes se stoppèrent avant d’atteindre l’oiseau. Tandis que l’ANBU se rapprochait de Jin, l’air commença à manqué à ce dernier. Il ressentit alors son corps être déchiré de toute part avant de s’effondré à son tour.
« - Bien que tu ne sois plus en mesure de m’entendre, cette technique de Taijutsu se nomme Reijitaka, dit le jeune ANBU à son adversaire. Si tu n‘es pas mort c‘est parce que je préfère te capturer. Un cadavre n’a pas beaucoup de chose à dire. »
Se désintéressant de son adversaire il alla à son tour rejoindre le combat qui opposait Yukimura, Kamikaze et Shinigami. Apparaissant derrière ce dernier avec une forte envie de meurtre, il mit un direct du droit à son adversaire qui para avec les bras en croix mais fut repoussé sur plus de trois mètres. Le combat venait une nouvelle fois de tourné en défaveur des Ange mais Kyoshiro avait un sourire au coin des lèvres. Ces ANBU étaient vraiment au-dessus des autres ninjas. Finalement, ces combat s’annonçait passionnant.
Aoi avait rejoint Kurotsuchi et essayait tant bien que mal de stopper l’hémorragie. Par chance, le coup n’avait pas atteint le cœur mais à quelques centimètres près, la Mort aurait emmené la jounin d’Iwa. Impuissante, le jeune femme de Konoha regardait Kenshin qui était sur le dos maintenir ses entrailles en place. Le sang s’échappait en petite quantité mais les intestins à l’air libre risquait bien de lui être très bientôt fatal. Les larmes commencèrent à couler le long de ses joues derrière le masque de démon. Son coéquipier était en train de souffrir de mille maux et pourtant le devoir lui imposait de ne s’occuper que de l’émissaire d’Iwa. Un mort pour Konoha et la paix pour les deux pays. Tel est le fardeau des ANBU, ces morts anonymes que personnes ne pleureront. Ces personnes qui donnent jusque dans la dernière goutte de leurs sang pour le village. Kenshin serait bientôt de ceux là à moins qu’un miracle ne se produise.

Les quatre ninjas continuaient le combat avec toujours plus violence, de désir de vaincre. Les Ange avaient complètement oubliés leurs objectifs. Seul un plaisir intense était présent dans leurs esprit. Ce plaisir de se sentir vivant, ce plaisir de savoir que la moindre erreur pouvait couté la vie, ce plaisir de combattre quelqu’un qui mettait tout leurs sens en alerte et rendait leurs sang bouillonnant. Oui, ces ANBU de Konoha valaient la peine d’être surveillé et d’être combattu. Après un autre échange violent les deux mercenaires se retrouvèrent dos à dos. Le leader s’adressa à son compagnon à voix basse:
« - Je sens des ennemis en approche. C’est désolant mais il nous faut nous retirer.
- Ouais, alors qu’on avait enfin des adversaires de valeurs mis à part Akatsuki…
- Tu crois que tu arriveras à l’utiliser avec une personne en plus?
- Oui mais pas sur de longue distance, répondit Shinigami. Il faudra que tu t’en occupes lorsque nous serons à en sécurité.
- D’accord. Va au point de contrôle, je te rejoindrais là-bas. Je suis désolé mais notre combat s’achève ici! dit d’une voix forte Susano-o à l’attention de ses adversaire.
- Les renforts arrive! Vous ne pouvez pas vous échappez! lança Yukimura sûr de lui.
- C’est-ce qu’on va voir, dit Shinigami avant d’enchainer les même mudra que son leader.
- Hiraishin no Jutsu! s’exclamèrent les deux mercenaires avant de disparaitre pour réapparaitre aux cotés de leurs deux coéquipiers.
- La technique de Yondaime-sama! s’écria Yukimura avant de voir les quatre ninjas disparaitre dans un nouveau Hiraishin exécuté par Shinigami et Susano-o.

Ne pouvant plus rien faire pour les mercenaires, Yukimura se précipita vers son coéquipier à terre avec Terumoto. Avec délicatesse, il retira les mains de Kenshin pour voir la plaie béante de son abdomen. Il lui dit alors:
« - Aoi est occupé. Je dois te recoudre pour stopper le saignement et empêcher que ta blessure ne s’infecte encore plus. Lorsqu’elle aura fini avec Kurotsuchi elle s’occupera de toi et te remettra direct sur pied en attendant je vais te mettre dans les vapes!
- Non! J’ai peur de ne pas pouvoir me réveiller. Fais le comme ça. Ne t’inquiète pas pour moi, répondit Kenshin en attrapant le bras de son capitaine. »
Acquiescent d’un signe de tête, Yukimura commença à recoudre l’abdomen de son subordonné qui ne bougea pas d’un millimètre ni même ne poussa un grognement de douleur alors qu‘il se faisait recoudre à vif. Des ninjas d’Iwa arrivèrent quelques minutes plus tard et aidèrent les blessés. Finalement, tous survécurent bien que deux d’entre eux avaient faillit mourir, ce qui aurait déclenché une guerre entre Konoha et Iwa.

Pays du feu, les Ange de la Destruction se trouvaient dans une petite auberge, dans un minuscule village qui ne figurait même pas sur les cartes du pays. Jin était endormis sur un lit alors que les trois autres discutait autour d’une table.
« - Tu es sur de ne pas avoir touché son cœur?
- Certain! J’ai bien fait attention Kyo-san, répondit le jeune Igamaru.
- Désormais l’alliance entre Konoha, Suna et Iwa est plus que certaine. Les pions se mettent en place plus rapidement que je ne l’avais pensé, dit Susano-o
- C’est risqué de vouloir conquérir les trois villages simultanément. Est-IL au courant? demanda Kyoshiro.
- C’est SON plan. Il me laisse juste la marge de manœuvre pour l‘exécuter. répliqua Susano-o. Mais j’espère juste qu’Il sait vraiment ce qu’Il fait. Sa risque de chauffer pour nous et de mettre nos objectifs en péril si Konoha apprend son identité.
- Quel est la prochaine étape? interrogea Igamaru voulant changer de sujet.
- Le fils du seigneur Shimiji de Hi no kuni aimerai bien prendre la place de son père le plus tôt possible. Il fera une bonne marionnette, affirma le leader des Ange.
- Un coup d’état… Cela va faire trembler les grands de ce monde, rigola Shinigami, un fils de daimyô qui assassine son père pour le pouvoir. Je sens que sa va jaser.
- Nous devons pas le mettre sur le trône en toute discrétion? s’étonna Igamaru.
- Si mais n’empêche que ce vielle homme qui meurt aussi subitement va attirer l’attention des autres daimyô et c’est la que nous placerons nos marionnettes, éclaira Susano-o. Tous ceux qui veulent la place de daimyô se tourneront vers nous et nous nous ferons une joie d’exaucer leurs souhaits.
- Et lorsque les daimyô seront en place nous éliminerons les Kage et nos chers pions placeront des Kages qui seront nos marionnettes, termina Shinigami avec un sourire mauvais. Lorsque Jin ira mieux, nous rendrons visite au fils de notre cher seigneur Shimiji. Et quand les ninjas seront enfin unis, nous aurons la force nécessaire pour nous opposé à Madara et son frère…».

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Génies de Konoha   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Génies de Konoha
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 15 photos marquantes des dernières décénies
» Comment appelle t-on les habitants de konoha? ^^
» La chaise musicale du Konoha Forum
» Génies en herbe
» Retrouvez konoha sur facebook

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crazy Laziers  :: Fictions ! :: Recueil de fictions-
Sauter vers: